Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 17:09


Il suffit, parfois d'un détail, pour modifier son regard.
J'ai l'habitude de chercher les recoins, les "spots", et ils ne sont pas si difficiles à découvrir quand l'oeil sait quoi rechercher...

Un passage onirique

Mais ce même regard élimine aussi vite des sites sur des détails précis.
Ainsi un passage pavé, incompatible avec mes roues de rollers, est laissé de coté.... si la pépite n'apparait immédiatement.

 

Un passage onirique

Il m'a suffit d'être piéton, pour qu'un passage, devant lequel je passe régulièrement sans un regard, me fasse un clin d'oeil...
Un sentiment de vieux film y est rattaché...Je suis déjà captif...

Demi tour immédiat!

 

Un passage onirique
Un passage onirique

Effectivement, l'entrée du passage des Gravilliers semble (l') issue d'une autre époque, où le noir et le blanc étaient couleurs!

Un passage onirique

Quelque soit le coté par lequel vous découvrez le passage, vous y progresserez en remontant le temps, entre histoire et chimères.
Et partir du portrait de Gustave Mesmer ne vous laissera pas bien longtemps accroché à la réalité!

Un passage onirique
Un passage onirique
Un passage onirique

Les incroyables machines des faucheurs de marguerites se fondent progressivement dans un monde, ou plutôt un fantasme onirique, d'où une jungle urbaine se libére...
Parfois juste rattachée par un élément (bien) matériel du boyau emprunté...

 

Un passage onirique
Un passage onirique
Un passage onirique
Un passage onirique
Un passage onirique
Un passage onirique

Du rêve d'Icare aux créations cogitées par De Vinci, il n'y a plus de frontières...
Même la lumière du bout du tunnel, ne parvient pas à me faire décrocher...
Et même s'il s''annonce, un retour vers un monde plus construit...

Un passage onirique
Un passage onirique
Un passage onirique
Un passage onirique

...mes derniers pas montrent un univers encore altéré, aux règles physiques toujours pas "tout à fait" normales...

 

Un passage onirique
Un passage onirique

Unsolub...

Un passage onirique
Un passage onirique

Evidemment!

Joli travail. Merci à l'artiste pour ce voyage dans son rêve...

Un passage onirique
Published by Rolvel - dans Street Art
commenter cet article
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 23:39

Chose promise, chose due.
Cela faisait un bon moment que je déclinais, faute de disponibilité, les invitations d'Akiza aux expositions et performances de street artistes.
C'est corrigé!
Et quel bon moment partagé.

2e session pochoirissime chez Akiza2e session pochoirissime chez Akiza

Reliquat de la semaine précédente, le mur d'en face affiche toujours les superbes oeuvres de Nasti, Adey et Dr Bergman.

2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza

Pour cette 2e session de "pochoirissime" étaient invités:
Miss Fuck, Murk et Dr Bergman sont venus réaliser des pochoirs sur tous types de supports, pour le plus grands plaisir des passants de la rue Tholozé.
JPM, toujours aussi discret est aussi passé par là....

2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza

Miss Fuck, très punky, nous a offert, outre sa bonne humeur, des réalisations pouvant illustrer des pochettes de galettes des Sex Pistols!

2e session pochoirissime chez Akiza


Dr Bergman, lui, a carrément utilisé des disques, comme support.

2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza

Sur une partie des murs, la boutique propose une expo/ vente d'artistes pochoiristes internationaux,

2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza

l'autre partie des locaux expose les oeuvres réalisées lors des performances, et qui sont disponibles à des prix plutôt accessibles....

2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza

et je reconnais avoir craqué pour 3 d'entre elles!
Du coup, vous ne verrez plus ce magnifique lièvre d'Adey
Ni ce superbe couple écorché (quelle métaphore!) de Murk
Par contre, Socratis, le chat du Dr Bergman est encore disponible sous d'autres angles.

2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza


A suivre pour les sessions des prochains samedis (la dernière devant se dérouler le 26 juin).

Pour le plaisir des yeux, voici en quelques clichés la réalisation de quelques pépites de la part du Dr Bergman

2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
2e session pochoirissime chez Akiza
Published by Rolvel
commenter cet article
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 17:07
Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!

Le mois dernier je pestais contre un regroupement de galiéristes exposant des street artistes, et voilà qu'aujourd'hui je cours chez l'un(e) d'eux....

Serai-je une girouette?

Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!

Dans mon esprit, il est bien clair que non. La cohérence de ma démarche persiste.

Un salon à l'entrée payante pour croiser en coup de vent des gens dont j'apprécie le talent est des plus frustrants à mes yeux.

C'est que j'ai eu la chance de partager des instants, en plein air, avec des artistes en pleine action. Des moments uniques, qu'aucun passage devant un stand n'a pu vraiment égaler...Sans l'achat d'une pièce ou d'une biographie (même si quelques exceptions démentent partiellement cette affirmation).

Pourtant, c'est avec d'excellents souvenirs que je suis reparti du vernissage à l'Openspace (116 bd Richard Lenoir) du Cirque de Levalet.

Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!

Mixant l'oeuvre d'Ernest Pignon Ernest et de Jérôme Mesnager, ses silhouettes grandeur nature, peintes à l'encre de Chine sur papier kraft ont su se faire reconnaître très rapidement.

Il faut dire qu'à un clin d'œil par semaine, les parisiens se sont habitués à voir des recoins de leur ville occupés par ces personnages en noir et blanc affairés à des activités surprenantes, voire incongrues.

L'exposition offre alors un espace clos, mais aux multiples possibilités que Charles Leval a su exploiter, comme à l'accoutumée.

Grand mur du salon

Couloir

Escalier

Petit coin ou Coin télé...

Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!
Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!
Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!
Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!
Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!
Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!
Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!
Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!

....

Tout espace libre trouve potentiellement quelque chose à dire, et l'artiste â réalisé ce potentiel avec des montages qui n'ont rien à craindre de la pluie ni des décolleurs urbains habituels ( coléreux arracheurs ou collectionneurs avides).

Ils tiendront jusqu'au 4 juin!

Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!
Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!
Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!

Une durée de vie que la rue n'offre pas à l'artiste, c'est certain: si passé 3 jours je n'ai pas trouvé "le Levalet de la semaine" je le considère comme perdu...

Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!

parfois c'est juste quelques heures après la pose que des mains avides nous privent du dernier clin d'œil de l'artiste.

Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!
Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!
Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!
Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!
Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!
Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!

Une expo à ne pas louper, donc.

Et c'est moi qui dit écrit cela...

Expo Levalet à Paris 11 (Openspace), il reste quelques jours!

Exposition Levalet "Everyday Life Circus"

Galerie Openspace 116 bd Richard Lenoir 14h

Lundi->samedi 14h ->19h

Published by Rolvel
commenter cet article
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 16:47

Péché  Figuier mignon ...

 

Mais comment fais-tu pour continuer tes balades?

Voilà une question que j'entends régulièrement, et je vais vous dévoiler un de mes secrets

 

 photo Gosselin1_zpsf0bd878d.jpg


Mes sorties fréquentes en vélo ou rollers sont une source de petits plaisirs...
Outre le fait de satisfaire ma curiosité, et de pratiquer une activité en extérieur, j'élimine pas mal de calories.

Et pas question de me laisser déperir!

 

 photo Squelettebarrault_zps0dc587a9.jpg

 

J'ai trouvé de quoi renflouer le stock,  tout en me faisant plaisir!

Mes yeux virevoltent partout sur les murs à la recherche de ce qui ne devrait pas s'y trouver....

 

 photo Couleurdebleacuteconfitureframboise_zps5bf3af58.jpg

 

....mais lorsque l'enseigne "pâtisserie" est déchiffrée, mon regard part irrémédiablement vers la vitrine à la recherche d'un gâteau vert.

Et ce, plus promptement encore, lorsque "chocolatier" est ajouté.

 

 photo Couleurdebleacuteconfitureframboise2_zpse8d3c3b3.jpg

 

Je fond pour la pâte d'amande et craque pour le chocolat, c'est donc tout naturellement que la figue soit une de mes friandises favorites.

 

 photo FigueSorbier_zps172d44cf.jpg

 

Je traverse Paris dans tout les sens depuis plusieurs années, j'ai donc tout naturellement mis à profit mes recherches pour satisfaire mon goût de la curiosité.

 

Il me rappelle quelqu'un, celui là....

 

 

A chaque fois que je vois la fameuse pâtisserie, je la teste! C'est simple, efficace et agréable...ou pas!

 

 photo FigueMeuseetSambre1_zps4456e44a.jpg

 

Car de la gourmandise à la délectation, le chemin ne  fût pas si long.

Et, si je continue à tester les figues nouvellement découvertes, j'ai bien évidemment mes favorites... et s'il est toujours possible d'avoir une bonne surprise, il devient difficile de rentrer dans le trio de tête.

 

 photo Couleurdebleacuteconfitureframboise1_zpse08e5e83.jpg

 

Mais connaissez-vous la figue?
A la base, c'est une pâtisserie traditionnelle:

 

 photo FigueBonsergent_zps454376ed.jpg

 

Un choux fourré à la crème au beurre (voire pâtissière), ou une génoise  enveloppé dans une feuille de pâte d'amande est offrant l'apparence d'une figue:

 

 photo FigueBonsergent2_zps180c1f50.jpg

 

(comme celles de la rue des lavandières Sainte Opportune ou de la place Bonsergent).

 

Il existe des variations, et c'est là que vous trouverez les perles!
De l'ajout de fruits confits macérés (avenue de Choisy)...

 

 photo FigueChoisy2_zps80cafcbe.jpg

 

... au remplacement de la crème par un fourrage chocolat praliné façon ganache...

 

 photo PhilippePoitrimoultFlorenceStGilles2_zpsf32aec69.jpg

 

... avec ou sans fruits confits macérés (rue St Gilles) ...

 

 photo Couleurdebleacuteconfitureframboise3_zpsbe081841.jpg

 

... et/ou avec un fond de coulis aux fruits rouges(rue JJ Rousseau),

 

 photo Reacutepublique-LaPatteduChefSoclechocolat1_zps0d54eee1.jpg 

 

ou comme pour ma dernière découverte (Avenue de la République), chez un chocolatier (!!!) posée sur un disque de chocolat noir ...

 

 photo GosselinGenoisechocolatfruitsconfitsmaceacutereacutes_zps1641884d.jpg

 

  ...tout est trouvable, et c'est tellement vrai, que rue Saint Honoré (le patron des pâtissiers, ça ne s'invente pas!), c'est toujours bon, même si la recette varie pratiquement à chaque fois!

 

 photo Figueoberkampf2_zpsd1e3da33.jpg

 

Voilà une raison suffisante pour renouveler l'expérience régulièrement...

 

 photo FigueVieilleTempleBiscuitpralineacute_zps1063967e.jpg

 

 

Il m'est même arrivé de n'avoir que de la pâte d'amande (rue du faubourg Saint Denis)!!!!

 

 photo PhilippePoitrimoultFlorenceStGilles1_zpsbad56c14.jpg

 

Peut-être connaissez-vous aussi les variantes de la figue qui se trouvent sous la forme de cochons....

 

 photo CochonChoisy_zpsb5b74fb0.jpg

 

... (plus souvent à base de génoise) ...

 

 photo CochonChoisy2_zpse77692db.jpg

 

...ou de pomme de terre ....

 

 photo PatateTolbiac0_zps5e14d3ed.jpg

 

....régulièrement très chocolat.

 

 

 photo PatateTolbiac1_zps37ba057a.jpg

 

Je retiens les adresses sans besoin de les noter ...

 

 photo Figuepyreacutenneacutees2_zpsa024c09f.jpg

 

... sachant éviter les déceptions pour me satisfaire des meilleures  friandises.

 

 

 photo Figuepyreacutenneacutees3_zps59d26e5d.jpg

 

J'aime le gâteau, mais aussi le regard qu'il induit:

 

 photo KonnyBeaubourgduo1_zpsf910a33b.jpg

 

de l'envie à la réprobation.

Et je m'amuse des yeux sombres hurlant au scandale devant la charge calorique promise...

 

 photo GosselinGenoisechocolatfruitsconfitsmaceacutereacutes2_zpse2ceefaa.jpg

 

... Tout comme j'aime sentir l'envie de croquer dans mon gâteau ...

 

 photo PortetecircteMichelet_zpsc350a783.jpg

 

...  c'est un peu comme le partage du même défaut: la gourmandise!

 

 photo Reacutepublique-LaPatteduChefSoclechocolat_zps86f3e122.jpg

 

"C'est pour réchauffer?" m'a t'on récemment demandé.

 

 photo FigueSorbier2_zpse1d3d00b.jpg

 

"Non, c'est pour recharger les batteries!"   Un sourire et un hochement de tête ont accueilli ma réponse.

 

 photo Gosselin_zps9666ef04.jpg

 

Mes grosses déceptions sont plus les changements de propriétaire (et surtout de pâtissiers)...

 

 photo FigueVieilleTemple_zps213065ce.jpg

 

Comme ce fût le cas rue des Gravilliers ou bd Voltaire (avec l'abandon de la friandise) plutôt que des recettes pas à mon goût.

 

 photo FigueMeuseetSambre2_zps1141ad37.jpg

 

Sans pour autant provoquer une émeute autour de votre boulangerie préférée....

 

 photo LevaletStBernard_zpsd867d7e9.jpg 

 

.... J'espère bien que ce sujet vous aura fait saliver ....voire passer à l'acte!

 

 photo FigueChoisy_zps6c5fcf8d.jpg

Je vais assumer mes choix jusqu'au bout, voici donc mon Top 4 des figues parisiennes.

Je dois reconnaître que la meilleure que j'ai goûté ne se fait plus ( en tout cas, je ne l'ai pas retrouvée). Une pure merveille: une bouchée au chocolat aux fruits confits enveloppée de pâte d'amande (un peu comme une énorme "Douce Marion"). La boulangerie de la rue des Gravilliers (3e) à changé de propriétaire...et de patissier, à mon grand regret.

1ère: Au 4 (ou 6) rue JJ Rousseau(1e arrondissement) Toujours pourvue de cette friandise, la boulangerie est largement inaccessibles à l'heure des repas (un signe qui ne trompe pas...)

2eme ex aequo:
1er arrondissement chez Gosselin, 125 rue St Honoré (patron des patissiers!) . Toujours bonnes, les figues n'y sont pas "constantes": la recette varie d'un jour sur l'autre.
15e arrondissement 214 rue Vaugirard, excellente et surprenante, avec sa mousse aux fruits rouges.

4e:
92 Bd de la république (11e arrondissement). La génoise avec ses fruits confits est riche en chocolat, et la figue et posée sur un disque de chocolat....une pépite pas toujours en stock.
 

Quelques nouveautés pas mauvaises du tout:

Dans le 9e, rue ND de Lorette (très bonne)

Péché mignon (Le hors sujet du mois N°19)Péché mignon (Le hors sujet du mois N°19)

Et tout récemment dans le 11e (encore) , rue St Sabin, une (petite) pâtisserie avec un biscuit au chocolat, plutôt bonne et (trop) légère!

Péché mignon (Le hors sujet du mois N°19)Péché mignon (Le hors sujet du mois N°19)

Je ne pense pas les avoir toutes découvertes, je continue, donc, mes tests au gré de mes balades.

Toutes mes photos sont là:
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10201325420795110.1073741847.1160767890&type=1&l=59eccddb71

14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 08:07
Les Isbas du 16e

Comme c'est souvent le cas avec les surprises, j'aime bien les enchaîner, quitte à les provoquer un peu...

C'est ainsi qu'après la découverte fortuite d'une église russe dans le 19e

(http://parifuni.over-blog.com/2016/04/scene-de-crimee-dans-le-19e-evidemment.html),

j'ai eu l'envie d'en savoir un peu plus...jusqu'à entendre parler d'un quartier de Paris constitué de maisons russes,

Quelle aubaine !

Les Isbas du 16e

En fait, lors de l'exposition universelle de 1867, la Russie était le pays invité d'honneur. Si dans les halls, les visiteurs pouvaient admirer des bronzes, mosaïques et autres costumes traditionnels, en extérieur ce sont des habitations qui ont été amenées directement de St Petersbourg, des yourtes et autres Isbas formaient un village exotique...Et qui l'est toujours !

Plutôt que de les ramener, en Russie, les exposants ont rentabilisé l'exposition en vendant ces maisons.

Les Isbas du 16e

C'est ainsi que Villa Beauséjour (Paris 16e), 3 Isbas surprennent le promeneur averti, qui découvrira les magnifiques tuiles émaillées de ces maisons russes...

...et, en se rapprochant, la dentelle sculptée dans leurs charpentes.

Les Isbas du 16e
Les Isbas du 16e
Les Isbas du 16e
Les Isbas du 16e
Les Isbas du 16e

J'imagine le plaisir de regagner ses pénates, après une journée de travail...le dépaysement doit être des plus rapides dans ce quartier aux immeubles haussmanniens.

Les Isbas du 16e
Les Isbas du 16e
Les Isbas du 16e

De la rue, rien ne laisse présager du trésor que recèle la Villa Beauséjour!

Les Isbas du 16e

Ces pépites ne se dévoilent qu'au promeneur curieux et informé, car ces Isbas sont en bout d'impasse, entourées d'immeubles, derrière une grille.

Les Isbas du 16e
Les Isbas du 16e
Published by Rolvel
commenter cet article
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 09:30

...Parce que, franchement, bonne fête du travail, en ce moment, ça ne le fait pas vraiment!

Bonne fête du Muguet...
Published by Rolvel
commenter cet article
16 avril 2016 6 16 /04 /avril /2016 10:02

Les beaux jours reviennent, l'occasion de se laisser diriger par son « instinct ».

Tous ceux qui ont visité une ville où l'histoire est omniprésente comprennent ce que je veux dire,

Se « laisser perdre » dans Venise, par exemple, est indispensable pour en apprécier l'essence.

Scène de Crimée (dans le 19e...évidemment)

Dans Paris, je m'organise des randos ''récoltes'' dont le trajet est calculé pour récupérer le maximum de de ''fruits".

Mes balades par quartier décrites sur ce blog en sont l'exemple:

http://parifuni.over-blog.com/2014/09/20e.html ou

http://parifuni.over-blog.com/article-un-petit-tour-dans-l-est-parisien-partie-1-39989226.html ) ,

Mais parfois, je laisse errer mon instinct, et je pars à la pêche...

Et à ma dernière sortie, j'ai sorti un gros poisson !

Scène de Crimée (dans le 19e...évidemment)

Tout commence par une marche autour du bassin de la Villette, puis une remontée tranquille du canal jusqu'à un vide grenier rue de Crimée,

Ces étals d'objets hétéroclites vieillots, parfois bribes de notre propre histoire, incite à pousser nos pieds hors du trajet prévu.

Au 93 de la rue de Crimée, une porte est ouverte.

Elle donne sur une cour, au fond de laquelle un vieux bâtiment se laisse encercler par la végétation, les immeubles du quartier font un sacré contraste !

Comme une invitation impossible à refuser, je me alors dirige dans cette cour encore sous l'effet des vieilleries aperçus quelques minutes plus tôt.

Scène de Crimée (dans le 19e...évidemment)

Quelle bonne idée !

Au fond à gauche, des masures font face à un escalier noyé sous les arbres et la végétation.De leur frondaison émerge, difficilement, un clocher...

Je connais ''un peu'' le quartier, jamais je n'avais aperçu cette butte, et encore moins l'église qui y siège, car une fois l'escalier monté je me trouve face à l’église Russe Orthodoxe Saint-Serge de Radonège.

Scène de Crimée (dans le 19e...évidemment)
Scène de Crimée (dans le 19e...évidemment)

Vous trouverez sans peine l'histoire de cette église, qui d'abord fût Luthérienne, avant d'être revendue en 1924, comme l'illustre la présence des deux clochers

Scène de Crimée (dans le 19e...évidemment)
Scène de Crimée (dans le 19e...évidemment)
Scène de Crimée (dans le 19e...évidemment)

Mais il faudra vous y rendre pour apprécier la richesse des détails du bâtiment qui sont noyés dans la simplicité du lieu, les photos ne restituent en rien ce que les yeux découvrent...et encore moins la sérénité du jardin avec ses coins cultures (la main verte et la lecture).

Scène de Crimée (dans le 19e...évidemment)Scène de Crimée (dans le 19e...évidemment)
Scène de Crimée (dans le 19e...évidemment)
Scène de Crimée (dans le 19e...évidemment)Scène de Crimée (dans le 19e...évidemment)

Les offices religieux ont lieu le dimanche, et vous pouvez y assister si le cœur vous en dit.

Mais...

Les autres jours, si vous n'êtes patient, vous aurez certainement la chance de croiser un autre habitué !

Scène de Crimée (dans le 19e...évidemment)

Ils sont peu nombreux les sites où j'ai ressenti cette impression .

La Butte Bergeyre

http://parifuni.over-blog.com/article-pause-bucolique-a-la-butte-bergeyre-108370565.html)

ou encore la Petite Ceinture

http://parifuni.over-blog.com/article-24238196.html

sont certainement les seuls endroits que j'ai arpenté qui s'isolent ainsi de l'espace et du temps.

Havre de Paix au cœur de la fourmilière, le brouhaha lointain de la mégapole ne faisant qu'accentuer le sentiment de sérénité présent.

Ce n'est probablement pas un hasard si les personnes qui se croisent là, se saluent toutes spontanément, même si elles ne se connaissent pas...

Published by Rolvel - dans Balades
commenter cet article
5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 23:42

Comme je me plais à le répéter sur ce blog, j'apprécie particulièrement ces oeuvres qui ne se dévoilent que sous un certain point de vue:
les anamorphoses (A voir: http://parifuni.over-blog.com/article-25772841.html ).

En fonction de l'emplacement de l'observateur, le souvenir ne sera pas le même!En fonction de l'emplacement de l'observateur, le souvenir ne sera pas le même!En fonction de l'emplacement de l'observateur, le souvenir ne sera pas le même!

En fonction de l'emplacement de l'observateur, le souvenir ne sera pas le même!

Zag et Sia ont déjà proposé aux parisiens de découvrir leur talent en ce domaine à plusieurs reprises.

Je vous avais proposé quelques clichés des deux mômes de la Butte aux Cailles, une oeuvre qui se découvrait au fur et à mesure de la montée de l'escalier, puisque les marches sont décalées .
Les enfants, la (bonne) fée puis la lune ne se dévoilaient que chacun à leur tour.

voir

http://parifuni.over-blog.com/2015/07/un-coin-de-reve.html

Ca marche bien pour Zag et Sia!Ca marche bien pour Zag et Sia!

Puis c'est "La Parisienne" qui, avec charme et délicatesse, s'est étalée un peu plus au Nord,

Ca marche bien pour Zag et Sia!Ca marche bien pour Zag et Sia!Ca marche bien pour Zag et Sia!

Alors que de l'autre coté, plutôt au Sud de la Butte, c'est Coluche qui nous faisait un clin d'oeil pour les 30 ans de ses restos.

Ca marche bien pour Zag et Sia!Ca marche bien pour Zag et Sia!Ca marche bien pour Zag et Sia!

Il est difficile de ne pas s'élever en présence de la liberté guidant le peuple...

Ca marche bien pour Zag et Sia!

C'est un thème dans l'air du temps, malheureusement... mais la technique est maitrisée depuis un petit moment déjà!

Ca marche bien pour Zag et Sia!
Ca marche bien pour Zag et Sia!Ca marche bien pour Zag et Sia!Ca marche bien pour Zag et Sia!
Ca marche bien pour Zag et Sia!Ca marche bien pour Zag et Sia!Ca marche bien pour Zag et Sia!
Ca marche bien pour Zag et Sia!Ca marche bien pour Zag et Sia!Ca marche bien pour Zag et Sia!

Et comme vous le constatez, ce duo marche plutôt bien, et comme il bénéficie de l'aval municipal du 13e (et même du 14e pour Coluche), il y a tout lieu de penser que nous ne sommes pas au bout de nos bonnes surprises...

Ca marche bien pour Zag et Sia!Ca marche bien pour Zag et Sia!Ca marche bien pour Zag et Sia!

Voici typiquement 2 points de vue d'une anamorphose:
L'image vue de face (généralement, telle que l'auteur l'a créée) et l'image déformée par la perspective (telle que l'auteur souhaite qu'elle soit perçue du point de vue "idéal" de son oeuvre).
Ici, l'anamorphose tient compte du relief latéral et de l'épaisseur des marches.
Un joli travail de la part de ce duo, pour le plaisir de tous.

Ca marche bien pour Zag et Sia!Ca marche bien pour Zag et Sia!
Published by Rolvel
commenter cet article
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 09:10

Adolescent, la toute première fois que je me suis retrouvé à la tête d'une petite fortune, j'étais, en fait, face à un choix cornélien.

BLACKSTAR
BLACKSTAR

J'économise, ou je dépense?

Ma fortune s'élevait à la somme juste nécessaire à l'achat d'une galette de vinyle grand format: un 33T !

En fait, le choix n'était pas véritablement lié à l'économie ou la dépense, mais pour quel artiste j'allais devenir le mécène!

Et là, dans le rayon, il n'y en avait que trois. Trois artistes qui n'étaient pas dans la tradition de la discothèque familiale, mais dont les noms avaient tout de même franchi ses limites.

Elton John

Bob Dylan

David Bowie

BLACKSTAR

Pourquoi fût-ce Bowie que j'ai choisi ce jour là?

Je ne m'en souviens plus vraiment.

Mais ce fût une révélation!

BLACKSTAR
BLACKSTAR

C'était MA découverte, "Space Oddity" fût la première chanson à me donner des frissons, avant même que je n'en traduise les paroles.

"Rock and Roll suicide", "1984", "Ashes to Ashes", "Time", "China Girl", "Life on Mars" et "Starman" que je confond(ais) tout le temps...Il m'est impossible de citer tous les titres qui me sont chers.

Chers parce qu'ils sont définitivement associés à des périodes de ma vie:

- Mes devoirs à la maison

- Mon premier "Walkman"

- Mes premiers échanges de disques, mes premiers partages de chansons.

- Mes copains, mes copines...

Bref, je me suis construit aussi avec Bowie.

J'ai recherché tout ce que je pouvais sur le Thin White Duke, Ziggy, appelez le comme il vous chantera, pour moi ce n'était que Bowie.

Au lycée près de la gare de l'Est, j'ai même eu la chance de me procurer des revues étrangères. J'aspirai les informations bien mieux que les cours d'allemand...même si je faisais traduire, parfois, la revue "Bravo" par mon prof!

Un affaire qui roulait bien, Bowie étant un bourreau de travail touche à tout, je n'avais qu'à économiser... Disques, films, livres, revues, concerts....

$$$$$

BLACKSTAR

J'ai toujours préférer ses albums des années 70 et des débuts 80, délaissant ceux de la 2e moitié des 80 jusqu' à 2013!

Car, en 2013, quelle claque que je me suis pris avec "The next day":

un retour au source pur et simple.

Je n'avais jamais "lâcher le morceau", juste effectué un repli sur "mes valeurs sûres".

Mais je retrouvais MON Bowie : "Where are we now?"

Bien que j'ai "Blackstar" à la maison, je ne l'ai pas encore écouté.

Blackstar

....même dans Star Wars, The Black Star, c'est l'étoile de la mort...

Hier, comme avant, j'ai passé un bon moment à la fnac pour ...me faire une idée....surtout ne pas lire les critiques...comme avant.

BLACKSTAR

J'ai eu l'information par mes proches, mon épouse puis ma fille.

Difficile, ensuite, d'avaler le petit déj'

...Et pourtant...

Je sais que ce Monsieur a su profiter de sa vie, il l'a remplie, en a parfois consumé (consommé) les 2 bouts simultanément.

Il a essayé toutes les voies qui s'offraient à lui, et a laissé des traces indélébiles dans l'histoire de l'art contemporain, et pas uniquement la musique.

Une vie prolifique que certains n'ont même pas (eu) la chance d'entrevoir.

Ma tristesse est plus liée de l'avoir perdu si tôt après l'avoir retrouvé.

Goodbye Mister Jones.

BLACKSTAR

Merci à Philo pour les photos des portraits réalisés par C215

Les images réalisées en Rubik's cubes sont l'oeuvre d'Invader ("La Générale")

Published by Rolvel
commenter cet article
2 janvier 2016 6 02 /01 /janvier /2016 14:37

Voilà, une page est tournée...

Bonne année 2016Bonne année 2016Bonne année 2016

...Une année ou les moments les plus chers se sont fait engloutir par les évènements, laissant parfois la tête comme un compteur à gaz...

Bonne année 2016

Les images se mélangent, et on ne sait plus trop ce que l'on voit, ou ce que l'on aimerait voir...

Bonne année 2016Bonne année 2016Bonne année 2016

Mais rien de tout ça ne me fera oublier de vous présenter,

à tous,

mes meilleurs voeux pour 2016!

 

 

Bonne année 2016

Toutes mes photos sur Paris sont mises à jour là, (classées par artiste):

https://www.facebook.com/Parifuni/photos_albums

Published by Rolvel
commenter cet article

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.