Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 11:16

Avec le retour des beaux jours, les rues reprennent bien des couleurs.

 

Et même si ce cadre de Bastek est déjà ancien, n'est-ce pas un bon moyen de se (re-)mettre en train?

Bien évidemment, les colleurs habituels sont de la partie, que ce soit Invader et ses mosaïques de plus en plus monumentales...

... ou Levalet avec son poster hebdomadaire:

Il a le chic, pour le choix des emplacements de ses collages aux dimensions souvent impressionnantes (série des enlèvements...).

Parfois les oeuvres sont plus discrètes par la taille, comme les marques laissées par le Diamantaire (mais le moindre rayon de soleil saura vous les signaler),..

 

... ou par le choix des emplacements des poulpes de Gzup (haut placés par nécessité de survie)

Et pourtant, aucun de ces 2 artistes n'est un cachotier:

ils inondent les rues de Paris de leur production réspective (diamants et poulpes).

 

Voici d'autres séries, Les gugusses de Philippe Hérard ....

....et LéZarts de la Bièvre qui arrivent toujours avec les beaux jours,

Si le premier vient d'avoir son article ICI, les associations avec Jace pour le parcours 2014 "LéZarts de la Bièvre" auront bientôt, aussi, le leur.

 

Les masques de Grégos, et les panneaux détournés continuent de se diversifier ...)

 

Dans un article précédent, je vous avez présenté une courte série de fourches BMX fixées aux murs de Paris:

j'ai appris que Montpellier avait été bien plus envahie, mais, plutôt, par les parties arrières des vélos.

           (Merci Asmahane :) pour les photos)

                                                

Mr BMX serait le responsable de ces fixations...

Tout récemment, à Paris, les demi cycles se sont installés à nouveau, cette fois, ce ne sont plus exclusivement des BMX ni même des fourches...

La technique de pose a changé aussi:

fini l'installation sur des tiges filetées servant de manchons, la fixation est réalisée sur des plaques vissées au mur et "RIP" (Ride In Peace) est peint au pochoir juste à coté...

...Est-ce donc toujours l'oeuvre de Mr BMX, ou  R.I.P.  serait-il un hommage?

 

D'autres "petits nouveaux", viennent aussi afficher leurs collections:

Dans les moins discrets, il y a celui qui se voit...

 

 

... comme le nez au milieu du visage: Urban Solid!

Alors là, c'est quasi le délire: lorsqu'il se greffe sur un quartier, impossible de le louper:

surdimensionnées et flashies, ses réalisations, sont en béton (armé)!

 

Idem lorsque c'est "Time to dance" qui s'y colle:

Nanas et flashcodes géants squattent de larges pans de murs.

Comme vous pouvez le constater, les premières danseuses trouvées étaient peintes directement et non collées sur les murs.

 

Bien plus discrets, il y a la série toute récente (pour moi) de S.C.(?) et ses pendules:

Planquées dans les repères de nivellement, je n'en ai aperçues pour le moment que 18.

La variété et la discétion de ces clins d'oeil sont bien dans mes goûts...

Exceptionnellement, les aiguilles ont même fait place à une serrure!

J'ai déjà quelques éléments dirigeant mes recherches, mais je soupçonne que ces repères de nivellement  recèlent encore bien des surprises....

à suivre!

 

Tout aussi secrets sont ces insectes assemblés en mosaïques.

Parfois de tailles respectables, ils campent actuellement sur au moins 3 sites parisiens.

(Philippe Vignal Mosaïcs)

Une autre collection plutôt rare est celle des carreaux de Këfran (visibles, lui aussi, régulièrement sur 3 sites)

 

Vous comprendrez aisément, qu'il m'est impossible de citer tous les artistes qui mettent des formes et des couleurs dans les rues de Paris, mais je ne les oublie pas...

Que ce soit Mr Pigeon (découvert à Nantes)...

 

... Suriani qui est passé des chats aux félines...

...et bien d'autres encore...

 

Mais, je tiens à signaler ceux que j'aime toujours,tout particulièrement, les petites surprises....

... qui viennent mettre leur grain de sel au coin des murs. Ils forment " ma " série ...

...qu'il s'agisse de collages...

...de pochoirs ou de dessins...

...ils sont souvent anonymes et uniques...

...trouvés au coin d'une rue...

... ou au pied d'un mur.

Qu'ils proposent un sourire...

...ou bien un message ...

...je peux même les apprécier avec toute leur futilité!

Mais je tiens à vous avertir:

si vous aussi, vous commencer à les remarquer, que vous en êtes (parfois) au point de vous arrêter pour les déchiffrer et en rechercher le sens...

...,il ne fait aucun doute que vous êtes déjà contaminé!

Partager cet article

Repost 0
Published by Rolvel
commenter cet article

commentaires

Carla 29/12/2014 15:49

Incroyable, ces fourches à vélo ! Il doit en falloir, du temps, pour les installer ! J'espère que Noël s'est bien passé, et que la Saint-Sylvestre s'annonce bien également :-)

Rolvel 30/12/2014 21:10

Bonsoir,
Avec mon travail c'est jamais comme tout le monde.
Mais si Noël fut une vraie fête familiale, le 31 et le 1er c'est au travail que ça se passera...
Merci tout de même, et bonnes fêtes à vous aussi!
Ces fourches continues d'apparaître sur Paris, c'est assez incroyable, effectivement. Et j'aime bien les trouver, même si ce n'est pas d'un effet des plus esthétiques.
Bonne fin d'année
;)

Quentin 31/10/2014 02:12

Bonjour,
J'ai lu cet article, et ayant réalisé un documentaire sur Mr BMX à Montpellier j'ai la réponse concernant les BMX dans Paris.

Certain sont de Mr BMX, mais d'autres sont de l'artiste Ride In Peace, qui lui aussi accroche des vélos, mais cassés.. Sa technique est similaire, mais il n'utilise pas de tige filetée comme le montpelliérain.

De plus les créations de mr BMX à Montpellier sont arrivées depuis trois ans déjà. Celles de Ride In Peace depuis moins d'un an il me semble, se calquant étrangement sur les idées du montpelliérain. Comme cette installation réalise avant l'été par Mr BMX :
http://instagram.com/p/oS0rfLOigp/
Et celle ci réalisé par RIP :
http://www.zupimages.net/viewer.php?id=14/44/6ykn.jpg

Et à Montpellier ce ne sont pas uniquement des arrières de vélos, nous avons aussi les guidons :)

Cordialement

Quentin Bosc

Rolvel 31/10/2014 07:11

Merci pour toutes ces infos.
c'est un drôle de copycat que ce R. I.P. , tout de même!

Sherwood 15/06/2014 12:50

Bonjour,
J'étais passé il y a longtemps sur ce blog, je suis enchanté de voir qu'il est encore bien nourri. Quelles bonnes idées pour de prochaines balades. J'ai hâte de découvrir les horloges d'altitude.
Auriez-vous déjà croisé le phraseur du 16e ? Ses inscriptions naissent la plupart du temps au sol selon les événements. Un pot de fleur tombé, la terre renversée, il écrit à la peinture "Atterré". Ou encore "Lierre à toi" sous un bac où pousse du lierre, "Automne emporte le vent" sous une pile de feuilles (rendant la chose très éphémère) etc. Je ne l'ai vu que dans le 16e arrondissement pour l'instant, mais je complète avidement ma collection.

Rolvel 15/06/2014 23:29

J'en ai entendu parler juste hier...mais je ne l'ai pas encore vu par moi-même. Merci pour l'info, et bonne chance pour les horloges, elles sont plutôt rares.

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.