Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 13:09

Comment parler de Paris et oublier ses pigeons...

Bien sûr, il y a aussi les rats qui galopent entre les traverses du métro, mais je reste persuadé que la plupart des promeneurs seront plus sensibles aux volatiles...

 

 

Regardez bien les jardins et les parcs de la périphérie ( le long de la petite ceinture), vous trouverez probablemenent un de ces colombiers.

 

Les fientes acides et vecteurs de germes érodent les monuments, ce qui justifie de chasser les pigeons du centre ville et de leur faciliter la vie ailleurs...

Une recette basique mais éprouvée pour diriger une population.

 

C'est un peu loupé!!!

 

Au coeur de Paris, ils sont toujours là!

Ils se sont même fait une HLM sur le Boulevard St Germain....

 

J'aime bien les voir s'envoler en nuée ou en zigzagant.

 

 

 

Chaque fois que je le peux, je me débrouille pour en avoir un  sur ma photo.

 

 

Pas uniquement pour le coté dynamique de la prise de vue....

 

 

Si, si, c'est à Paris que j'ai pris ces photos!

 

 

Bon, là, d'accord, ce n'est pas un pigeon....

 

 

Puis, je me suis à rechercher les phases de leur vol, les différentes positions de leurs ailes dans l'espace.

 

 

Ca donnerait presque envie de pouvoir voler...

 

 

Le bruit d'un pigeon en vol est typique, ce n'est pas juste un bruissement d'aile, il font un couinement en volant.

 

 

Peu craintif, le pigeon parisien se laisse facilement mettre en boîte.

 

 

Celui ci a trouvé le bon coin....au dessus des "oiseleurs" sur les quais

 

 

Lui, il ressemble à un rapace, la pose, le regard...tout y est!

 

En fait, Paris plages n'était probablement pas à son goût!

 

Il commence à faire frais...ça se voit!

 

 

Vivement le printemps!

 

 

 

 

 

Cet article, j'en ai eu l'envie lorsqu'il y a quelques semaines, j'ai appris qu'il était désormais interdit de nourrir les pigeons de la place Saint Marc à Venise (comme à Paris, d'ailleurs).

 

 

Cette place sans pigeon....j'ai du mal à me l'imaginer...

Les vendeurs de sachets de Maïs vont devoir se recycler.

 

 

C'était pourtant sympa de les avoir au creux de la main.

 

 

 

Croyez le ou pas, je ne suis pas un passionné des oiseaux, mais, j'ai appris à les regarder en me promenant.

 

 

 

 

 

 

Pour l'anecdote, mon truc, c'est plutôt les chats...

...Et des greffiers, on en trouve aussi à Paris!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rolvel - dans clins d'oeil
commenter cet article

commentaires

Nadine 04/12/2008 17:56

Les pigeons de Paris ont belle allure, très belles photos !

Rolvel 04/12/2008 22:10


Merci!
Ils sont prompts à venir quémander. Il suffit de s'assoir et de grignoter l'arrivée d'un premier annonce invariablement la venue d'une floppée.


Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.