Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 09:28
Dans l'univers de la bande dessinée tout est possible, plus facilement qu'au cinéma encore, l'imagination y est libre de tous les débordements, tous les bouillonnements.

Pourtant certains auteurs s'échinent à coller à la réalité.
- Que ce soit la réalité visuelle (aucune invraisemblance n'est présente) ce qui assure une crédibilité à la fiction.  
- La réalité historique ("Murena") ou des auteurs hyper documentés soulève un coin du voile de notre histoire, collant au passage quelques profs d'histoire...
 - La cohérence géographique. Une histoire prend place dans des lieux connus, facilement identifiables en empruntant des détails de notre réalité pour cimenter le scénario.

Un auteur que je trouve remarquable pour sa quête du détail est Jacques Tardi.
Je ne m'étendrais pas sur  "C'était la guerre des tranchées", ni le fabuleux "Le cri du peuple" absolument à lire.
Deux de ses personnages trouvent naturellement leur place ici: Nestor Burma et Adèle Blanc-Sec.
Deux héros qui ont la particularité de nous emmener dans tous les arrondissements de Paris. 


Les Buttes Chaumont

J'ai choisi la période 1900 d'Adèle pour illustrer cet article.
Durant les aventures de cette héroïne un univers fantastique voire fantasmagorique utilise pour cadre de fond les rues de la capitale.

 
Le quai du port de l'Arsenal

Même si le surnaturel est omniprésent (une pieuvre géante qui surgit du canal Saint Martin, un ptérodactyle qui s'enfuit du musée paléontologique, une momie qui habite chez l'héroïne...), l'univers parisien est si bien restitué que ça se pourrait bien...

   
Le jardin des plantes

Le personnage central (Adèle) est d'une cohérence, d'une consistance, qui ne cesse de s'enrichir à chaque album.
Elle m'arrache sans peine des sourires à chacune de ses sorties bien senties.
Et s'il lui arrive de s'absenter, la relève prise par Brindavoine est tout aussi prenante.
A la manière des séries américaines on suit les aventures parfois plus pour les personnages que les intrigues proposées...

   
La statue de Jeanne d'Arc rue de Rivoli

La cohérence des lieux, la précision des détails, la moindre promenade d'un des personnages est un pétillement pour le lecteur!
 
La rue de Rivoli

Une simple vue...Mais!...Oui, je sais où c'est!

 
Rue d'Alsace

Tous les arrondissements y passent lors des courses poursuites en tacot ou des filoches plus ou moins discrètes...plus ou moins réussies...

 
Rue Réaumur

Une ambiance toujours trés présente avec en toile de fond un clin d'oeil trés parisien.


L'opéra Garnier

A suivre... ICI

Partager cet article

Repost 0
Published by Rolvel - dans Coups de coeur
commenter cet article

commentaires

Lmvie 07/07/2009 13:42

Je suis sidérée !

Rolvel 07/07/2009 17:14


J'ai une 2e partie en cours dans mes brouillons d'articles...Un amoureux de Paris ce Tardi, à n'en pas douter!


Balladine 26/05/2009 20:56

Je ne connais pas très bien Adèle Blansec mais il faut absolument que je fasse sa connaissance.
Quelle idée géniale que de comparer la BD à la réalité en photos ! Je me suis bien amusée, merci.

Rolvel 28/05/2009 21:45



C'est une série fantastique qui se déroule durant le 1er tiers du 20e siècle.
La série dessinée de Nestor Burma d'aprés Léo Mallet, toujours croquée par Tardi est tout aussi riche en détails parisiens. Quand j'aurai du temps, je mettrai la suite en ligne.



meli-melo+de+paysages 20/05/2009 22:48

je trouve que c'est une super idée, d'avoir mis les bd et les vraies photos! c'est super chouette! tu peux recommencer, je te l'autorise! hihi

Rolvel 21/05/2009 08:52


C'est une idée qui vient spontanément.
Soit lors de la lecture de Tardi qui rappelle une promenade, soit lors d'une balade qui renvoie à la BD...
Merci pour l'autorisation!


Carla 19/05/2009 16:12

Encore un article original autant qu'intéressant ! Merci ! :-D

Rolvel 20/05/2009 20:11


La BD est un univers d'une richesse incroyable.
De grands scénaristes se penchent dessus car c'est un moyen de production moins onéreux que le cinéma, et aujourd'hui des producteurs aisés puisent largement dans ce vivier.
C'est largement visible ces derniers temps.
La boucle est bouclée...
Mais comme pour les romans convertis au grand écran la BD est souvent lésée. J'attendais The Watchmen aprés From Hell au tournant. Une réussite en demie teinte vu
les raccourcis empruntés pour conclure cette fabuleuse saga.
Bonne soirée


ann 19/05/2009 11:32

j'aime vraiment bien ta façon de montrer les choses. j'ai reconnu les escaliers à côté de la gare de l'Est , c'est bien eux?

Rolvel 20/05/2009 20:12


Oui, c'est bien l'escalier entre les deux gares, rue d'Alsace.
Bravo!
J'ai découvert que ce type d'article mettant en parallèle des cases de Tardi et des vues de Paris ne sont pas rares sur la blogosphère...Je n'ai pas copié!
Mais la comparaison est tentante naturellement au fil des histoires.
Bonne soirée


Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.