Lundi 30 avril 2012 1 30 /04 /Avr /2012 15:50

Les médaillons et plaques commémoratifs du passage de la Bièvre sont nombreux dans le Sud Est de Paris pourtant, ils sont facilement loupés par leur aspect similaire aux plaques de la compagnie des eaux et les regards de ventilation du gaz.




C'est suite à une énigme posé par un visiteur, que j'ai recherché un de ces médaillons bien précis.
Aprés renseignement, j'ai découvert un projet abandonné:
la réhabilitation (partielle et ponctuelle) de la Bièvre avec des passages à l'air libre dans les rues de Paris.

La Bièvre était composée de 2 bras, et entrait dans Paris par la Poterne des Peupliers pour se jeter dans la Seine au pont d'Austerlitz et rue de Bièvre.
Utilisés par les industries parisiennes, un des bras, canalisé, alimentait une série de moulins, l'autre diminué par cette prise de débit était un cloaque où les tanneurs, teinturiers et abatoirs jetaient leurs déchets.


 rue Bazeilles

Avenue Auguste Blanqui, sous le métro aérien, une plaque rappelle qu'un viaduc enjambait les deux bras de la Bièvre.




Une des toutes 1ères médailles (sous la Poterne des Peupliers) en entrant dans Paris.
Pour faire bonne mesure, une autre annonçant l'ancien lit du bras vif (rue Gondinet)




Un des endroits où le marquage est des plus importants:
autour du square René Le Gall (article à venir)



 (Rues Paul Gervais, Croulebarbe et Berbier du Mets)

Je me souviens d'une bijouterie "La Reine Blanche" Avenue des Gobelins...Ce nom m'intriguait, mais à l'époque j'en ignorais totalement l'origine (c'est réparé).



Voici les différents types de médaillons que j'ai réussis à retrouver





Tout au long du parcours des plaques localisent les anciens moulins de la Bièvre



 (Rues du moulin des Prés, Croulebarbe,  avenue des Gobelins et rue Monge)



Contrairement à celles dans cet article (photographiées dans les rues de Paris) d'autres plaques commémoratives sont visibles lors de visites de monuments ou d'édifices publiques.



Sans ce petit singe et son signe de la main, je passais sous le pont de la rue Pascal sans trouver la médaille!

 
Bras vif rue de la Providence, bras mort rue Pascal.....d'aprés un habitant du quartier, les propriètaires de caves de cette rue ne sont pas sûr qu'il soit vraiment mort!

 Chaque année, LéZarts de la Bièvre marque un parcours suivant ce cours d'eau...une autre forme de jeu de piste.



Miss-Tic en fût l'inauguratrice.



Je dois bien reconnaître que mes recherches étaient plus pointues lorsque je croisais un de ces pochoirs...



A voir pour plus d'infos:
http://www.lezarts-bievre.com/

Voir aussi ICI pour d'autres oeuvres

Voici les endroits où ces médaillons et plaques peuvent être aperçus
Bleu     Bras mort
Rose    Bras vif
Violet   Plaques commémoratives

 



Cette carte n'est pas exhaustive, il me reste encore des zones à explorer...Au hasard de mes promenades une surprise ou une information me permettra peut-être de la compléter.
(mise à jour 04/2012)

Pour conclure, n'oubliez pas de regarder vos pieds, bon nombre de promeneurs passent totalement à coté de ce jeu de piste.
Pourtant  les quartiers traversés sont des plus charmants.
(Butte aux Cailles, Les Gobelins, Mouffetard, le Jardin des Plantes...)

Mars 2010, un an après la publication de cet article, et contre toute attente, un mail d'Elilou me signale une plaque face au jardin des plantes.
Celle là même que j'ai recherché en vain à chaque sortie. Il suffisait d'aller sur le trottoir de la fac de Censier...

null

C'est surprenant qu'elle m'ait échappé...quoique...
Sur le trottoir d'en face se trouve un pochoir de Miss~Tic et un autre de Mosko, mon regard attiré ailleurs, mon esprit aurait dû prendre en compte ces indices!
4 z'yeux valent mieux que 2.

 

Avril 2012

2 médaillons trouvés rue de la colonie (merci à Elilou pour l'info)....

 

 

 

 et un autre rue Geoffroy St Hilaire ...

 

 

viennent d'accompagner 2 plaques commémorarives trouvées Bd Arago et rue Geoffroy St Hilaire (encore!)

 

 

 

Il est toujours agréable de constater que rien n'est définitivement bouclé!

Par Rolvel - Publié dans : La Bièvre - Communauté : Les amoureux de Paris
Ecrire un commentaire - Voir les 12 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Bonjour,
j'ai eu la chance d'assister à l'installation de la fresque du sguare LeGall en 2010. Voici, si ça vous dit, un montage photo vidéo montrant les artistes à l'oeuvre
www.youtube.com/watch?v=hiE5qh18nDE
Superbe votre blog :)
Commentaire n°1 posté par fabien labonde le 01/05/2012 à 10h54

Merci pour la vidéo, je suis avant tout un promeneur (curieux) et je ne tiens pas toujours les tenants et les aboutissants... Je reste donc, parfois, sans information sur certaines questions posées (dans les commentaires ou par mail). Les échanges par l'intermédiaire des commentaires ne peut-être qu'une bonne chose.

Merci aussi pour le blog :)

Réponse de Rolvel le 01/05/2012 à 11h44
Bravo pour cette promenade remarquable sur cette rivière mythique, mystique....Je vous conseille également de lire le dernier livre d'Estienne d'Orves, "Les Derniers Jours de Paris", qui met en lumière toute l'histoire de la Bièvre.... et vous aidera dans vos recherches...
Commentaire n°2 posté par Jacques le 20/03/2010 à 23h35
Je retiens l'info, même si j'ai quelques pavés de retard ces derniers temps.
Les informations sur la Bièvre sont assez faciles à glaner sur le net, mais sur le terrain personne ne semble au courant, pourtant son lit a bercé Paris: leurs histoires sont intimement mélées.
Réponse de Rolvel le 22/03/2010 à 19h54
En arpentant la rue Cuvier, j'avais été surprise de ce que la Bièvre entrait à Paris autrefois.
Commentaire n°3 posté par Armide le 16/03/2010 à 23h55
Son cours dans l'ancien Paris est des plus surprenants aujourd'hui mais l'histoire géographique de la capitale, de l'évolution du lit de la Seine et de son marais donnent une autre vision de la ville, telle qu'elle a été.
Réponse de Rolvel le 17/03/2010 à 10h31
J'ignorais tout de la Bièvre et je n'ai jamais remarqué aucune de ces plaques. Merci pour ce pan historique et pour m'avoir donné une quête urbaine supplémentaire.
Commentaire n°4 posté par sheily le 14/03/2010 à 16h43
Elles sont très discrètes, en fait.
Un conseil, il faut les photographier après une pluie ou un lavage de trottoir: le métal est bien moins terne.
Bonne soirée.
Réponse de Rolvel le 14/03/2010 à 19h06
bonjour merci pour ce documentaire
c'est un travail dantesque que tu as fait
incroyable nous marchons sur ces plaques sans jamais chercher a savoir
merci de partager
bon dimanche sympathie
Commentaire n°5 posté par gavroche le 14/03/2010 à 11h59
L'ensemble de ces photos représente plusieurs heures de promenades effectivement.
Les recherches historiques pour planifier les randonnées ne fût pas négligeable non plus.
Bonne fin de week-end.
Réponse de Rolvel le 14/03/2010 à 19h03
j'ai encore appris quelque chose aujourd'hui
tres interessant votre commentaire et precis
je reconnais que vous avez beaucoup de
patience et le coup oeil
merci pour ce travail bon samedi
Commentaire n°6 posté par gavroche le 10/10/2009 à 13h35
C'est une balade très agréable à faire, que de rechercher ces médaillons: les quartiers traversés se prêtent bien à la promenade.
Bon dimanche
Réponse de Rolvel le 11/10/2009 à 12h54
Quelle documentation : c'est vraiment passionnant et je vais partir à la recherche de ces médaillons.
Commentaire n°7 posté par jeanine le 27/08/2009 à 17h58
Il y a quelques heures de promenades cumulées pour ces articles sur la Bièvre...Heureux que ça vous plaise!
Bonne recherche!
Réponse de Rolvel le 30/08/2009 à 09h56
Et moi qui m'étonnais de l'ancienne avancée de la Bièvre du côté des Arènes de Lutèce, je suis SERVIE Merci pour ton regard attentif
Commentaire n°8 posté par Armide le 04/07/2009 à 14h19
Et ça descend jusqu'à la gare d'Austerlitz....
Réponse de Rolvel le 05/07/2009 à 22h15
Désolée, je pense que c'est peut être OB qui déraille ???
Commentaire n°9 posté par Balladine le 18/04/2009 à 11h41
C'est possible, j'ai aussi eu quelques messages d'erreurs ce matin.
Ces médaillon au sol ne semblent pas être répartoriés sur le net, pourtant ils tracent une (des) promenade(s) à ne pas louper.
Bon samedi (tout gris et humide).
Réponse de Rolvel le 18/04/2009 à 15h24
Je vais y arriver ????
Commentaire n°10 posté par Balladine le 18/04/2009 à 11h40
Zut et flute, je n'avais pas terminé mon précédent commentaire quand un incident (technique) indépendant de ma volonté a refermé la fenêtre....
Commentaire n°11 posté par Balladine le 18/04/2009 à 11h39
Bravo pour ce superbe reportage ! Je suis comblée car depuis longtemps(et par manque de temps) je me demandais comment retrouver des vestiges de cette rivière devenue souterraine.
Commentaire n°12 posté par Balladine le 18/04/2009 à 11h36

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Retour à la page d'accueil

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Vos derniers commentaires

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.

Recommander

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés