Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 09:10
Petite sortie en vue, pour changer des dernières promenades j'opte pour le coeur de Paris.
La rue de Quincampoix est une source de trouvailles régulières.
Je prends donc, c'est décidé, la direction du mur éclaté!
(J'adore)



Les murs de la sente sont en cours de décapage!
... il va falloir repasser plus tard...
Une prochaine série de posters ne devrait pas tarder à remplacer les précédents!

 

Mais rien n'est perdu...
Toujours dans la ruelle, plusieurs expositions sont en cours, dont  une à la galerie du Jour d'Agnès B, où un golem de Space Invader  monte la garde depuis quelques années déjà.



Aujourd'hui le thème est :


Petite correction: la fin est annoncée, sur place, pour le 08 Octobre.

Une richesse de formes et de couleurs: peintures, dessins, constructions, sculptures, vidéos, mosaïques...
Différentes voies explorées sont ici misent en évidence, variations des habitudes urbaines des artistes.



Voici le pendant aux posters urbains de 36recyclab voir ICI:  "Intersection" un modéle en "dur" 

Cette moitié de Ford décorée semble comme enchâssée dans le mur



Pourtant un peu plus loin, il est évident que ce n'est pas vraiment le cas.
De l'autre coté du mur, l'avant de l'auto est bien là avec une représentation de ses motifs sur la toile qui la surplombe.



Au sous sol, certaines oeuvres ne manquent pas d"humour telle cet aérosol à utiliser en cas d'urgence.



A coté duquel un montage éclairé par un stroboscope ne passe pas inaperçu




Plus haut, un immense smiley recouvre un mur entier.



...Un smiley signé:  Space Invader



Ce coin lui est dédié:
à coté du smartie jaune géant et souriant, une autre oeuvre me rappelle quelque chose....



Je connaissais les mosaïques de Space Invader réalisées en Rubik's cube, le jouet des années 80 (voir ICI)
Mais c'est surtout de ce poster des années 70 dont je me suis souvenu.
La réalisation bien vue a ranimé une petite flamme de nostalgie, pas tant pour le sujet représenté que par l'époque évoquée...
... Un riff de Jimmy Hendix en arrière fond!




Une exposition offrant à une trentaine d'artistes une alternative aux murs de la ville (variations des formes, matières et supports )
A noter qu'une librairie plutôt bien fournie est là pour les curieux de l'art urbain.

Graffiti – « Etat des lieux »
A la   Galerie du Jour  d' Agnes B 
44, Rue de Quincampoix Paris 4e
Du 08 septembre au 8 octobre 2009

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ann 05/10/2009 10:56


encore un endroit qui mérite un détour.


Rolvel 06/10/2009 21:48


Oui!!!
Et de façon régulière: j' y m'y suis égaré plusieurs fois déja.
Pour des expos assez dans le ton du magazine "Trax" sur Arte.


Carla 01/10/2009 20:29


Décidemment, quelle chance vous avez à Paris ! Merci à vous de nous faire partager vos découvertes :-D


Rolvel 02/10/2009 22:41


Je suis assez sélectif sur les oeuvres photographiées, mais cela donne une petite idée...
Je suis persuadé que ce genre d'exposition se déroule aussi en province!


sheily 01/10/2009 17:28


C'était plein à craquer quand je suis passée (le soir du vernissage). C'est bien plus agréable à présent, donc je compte bien y retourner.


Rolvel 02/10/2009 22:39


En semaine, on y est vraiment trés tranquille!!!


Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.