Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 07:38

20 ans.


Voila 20 ans que je pédale dans Paris, et 17 ans que j'alterne avec le patinage.

 

  

 

Vélo et rollers, 2 moyens de déplacement qui me permettent de traverser Paris en moins de 3/4 d'heure.
Au beau jour,  c'est un vrai plaisir, d'autant que depuis l'avènement du vélib' les pistes cyclables se sont bien développées.

Ce n'est pas encore Amsterdam, mais il faut savoir apprécier le progrès réalisé.
 

 A chaque vision d'un pigeon écrasé sur la  chaussée, je ne peux ignorer qu'à chacune de mes sorties je prends  un risque similaire.

 

  


Mais je dois bien reconnaître que pour le moment, ... ça roule, et je n'ai pas à me plaindre des automobilistes.
20 ans et un seul accident: un motard  qui a fait un départ au changement de couleur du signal piéton au lieu du feu. Bilan, une roue voilée. Et seulement un soleil par dessus la roue avant .

 

  


Mais s'il y a bien une chose que je ne fais pas à Paris, ...

 

  


... c'est de laisser mon spad accroché à une grille.

 

  


En tout cas JAMAIS plus de 5 minutes.

 

  


Ce n!est pas tant la crainte de ne retrouver qu'une roue et mon antivol que....

 

  


.... de découvrir un amas de tubes cintrés à ramener ...

 

 

Cette menace potentielle envers mon moyen de locomotion est loin de me faire sourire....

 

  


... Malgré le grotesque des excès.

Mais bon sang, Qui? Pourquoi? Et comment?

 

  


.... Il faut en vouloir méchamment aux cyclistes!

Je comprends (sans l'accepter) le vol d'une roue ou de la selle (j' imagine les  30km, en danseuse, pour rentrer avec des quolibets plus ou moins gras)....

 

  


... Tout comme je peux comprendre la survenue une "fausse manoeuvre" (Oups!!) ...

 

  

 

...  une erreur d'appréciation dans les distances, un oubli de contrôle dans son rétroviseur, ou bien un freinage tardif pour expliquer certaines choses...

 

  


.... Une roue voilée au passage d'un véhicule de la voirie, c'est  cher payé le stationnement abusif....

 

  


...Mais une roue voire le cadre cintré en forme de 8,

 

  

 

c'est de l'acharnement!

 

  


... Bien évidemment le délit réalisé génère une espèce de logique absurde....

 

 

.... Selon laquelle une roue inutilisable permettrait de se servir sur l'ensemble de la bicyclette,

 

  

 

comme si l'ensemble devenait alors inutile pour son propriétaire.

 

  


Pareille mésaventure me rendrait mauvais, même pour mon vieux clou, qu'il m'arrive encore d'utiliser avec nostalgie et respect... Ne serait-ce que pour les 2 Paris-Rotterdam passés agrippé à son guidon.

Partager cet article

Repost 0
Published by Rolvel - dans Focus
commenter cet article

commentaires

Phildie 16/02/2012 20:23

C'est la seule chose que je n' ose pas à Paris , c'est rouler à biciclette . Mais je suis vraiment content que tu as le courage comme ça nous pouvons profiter de tes découvertes dans la ville :-)

Rolvel 17/02/2012 22:29



C'est devenu une chose plus facile à pratiquer dans les rues de Paris. Mais la traversée de la ville se fait beaucoup plus lentement... surtout depuis que la maréchaussée s'est mise à 
verbaliser régulièrement les cyclistes.



Balladine 16/02/2012 18:06

Bravo pour cette mise au point très ferme sur les mésaventures vélocipédiques parisiennes, comme je compatis ! Moi non plus je ne laisserais pas mon vélo seul même attaché plus de cinq minutes, et
même si c'est une antiquité, un Peugeot qui a bien quatre décennies.

Rolvel 17/02/2012 22:26



Si ce n'était le coté mauvais de l'affaire, certains restes de vélos prêteraient à rire, tant leurs déformations sont incroyables.



Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.