Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 22:38

Je vous ai présenté de magnifiques bornes peintes ICI , et leur aspect n'est pas aussi aléatoire qu'il y parait :

 

dans un coin le Grand Méchant Loup guette les trois Petits Cochons.

Chaque oeil est différent, et l'ensemble raconte une histoire.

 

 

 

Le loup épie les cochons qui surveillent les alentours...et voici celui qui a trouvé l'affreux!

 

   

 

Il y a aussi la série des poteaux exotiques

 

         

 

Et ceux qui nous sont plus familiers...

 

   

 

.... quelques insectes sont même représentés:

 

  

 

Le CyKlop ...

 

 

 

.... a réalisé ici un véritable travail de Titan:

aucun poteau du passage n'a conservé son aspect d'origine!

 

     

 

Les espèces sont regroupées par famille, et chacun de ses membres possède un regard unique.

 

     

 

Et bien évidemment cet ensemble n'est pas dénué de sens !

 

  

 

Après une demande au service d'urbanisme de la mairie du 11e ....... et une autorisation accordée pour un an...

 

  

 

... du temps, du talent, de la peinture et ... du courage  ...

 

... pour ne pas se limiter juste au minimum prévu.

 

Oeil Tigre Oeil Léopard5

 

... l'artiste a séduit le voisinage, au point qu'une affiche circule proposant une collecte pour compenser les frais matériels engagés par CyKlop.

 

Un riverain emballé est même sorti de son véhicule pour me demander des informations ... à moi, le promeneur!

 

Un clin d'oeil pour un coup d'oeil à  "Vive l'Art Urbain #3"

 

 

 

Mais est-ce bien uniquement ce dont il s'agit?

 

 

 

 

 

Juste d'un clin d'oeil à une exposition?

 

 

 

Plusieurs dizaines de bornes auraient été peintes dans la rue pour n'en présenter qu'une seule derrière la vitrine de  cette galerie (ICI) ?

 

 

 

  Qui se cachent derrière ces yeux?

 

 

 

Il va falloir patienter encore un peu pour découvrir la conclusion à cette série d'articles.

 

la 1ère partie est ICI  

La 3ème partie est ICI

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Carla 16/09/2010 13:11


Ils sont vraiment magnifiques, quelle bonne idée d'embellir ainsi les rues !


Rolvel 17/09/2010 08:40



J'imagine déjà le clin d'oeil auquel certaines rues pourraient profiter!


L'artiste, CyKlop, propose sur commande la décoration personnalisée de ce type de potelet...C'est à voir, non?



phildie 15/09/2010 22:40


Je ne sais pas si tu connais déjà le site de l'artiste :
www.lecyklop.blogspot.com


Rolvel 17/09/2010 08:35



J'y suis allé faire un tour (ainsi que sur votre blog). Les yeux qui émergent du champs de blé sont fabuleux! Merci pour l'adresse. Et bravo pour votre promenade sur la petite ceinture!



gavroche 15/09/2010 18:06


bonjour c'est un reel travail pour peindre tous ces poteaux
mais tellement plus jolis a regarder
merci de partager
amities du var


Rolvel 15/09/2010 21:45



Merci, bonne soirée.



sav 15/09/2010 15:18


enfin une utilité à ces poteaux destructeurs de tes... et en plus c'est agréable à regarder :)


Rolvel 15/09/2010 21:45



Oui....Je connais aussi leur effet devastateur!



DANIELA 15/09/2010 11:01


Selon moi avec ses yeux, les voleurs ont de la peur "à faireleur travail"


Rolvel 15/09/2010 21:44



Je n'en sais rien... Mais ils sont plein de charmes avec toutes leurs couleurs.



phildie 15/09/2010 07:16


Bonjour , une très belle collection . J'ai vu Le Cyklop à Paris et il y avait aussi d'autres lieux dans le 10e Arrt et sur la Place Saint Sulpice .


Rolvel 15/09/2010 21:38



C'est une collection des plus impressionnantes de par la quantité et la variété des modèles. Pour ma part, c'étaient les 1ers que je découvrais. Merci pour les infos.



Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.