2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 13:51

Il y a des coins que je surnomme "les pépites".

Ce ne sont pas nécessairement des "spots" indispensables à visiter, mais les découvrir est toujours un plaisir, y retourner de temps à autre un petit bonheur.

 

C'est le cas de la rue des Thermopyles  ou je passe toujours si j'en suis proche, et ce malgré l'incompatibilité entre les pavés et mes roues de rollers!

 

 

D'ailleurs, Il va falloir y repasser, les glycines commencent à bien donner ... A voir ICI (merci encore à Lu7).

 

Il y a les rue Crémieux (voir ICI) ...

 

Crémieux glycines

 

... ou celles autour de la Mouzaïa (voir ICI) qui ne nécessitent aucune bonne raison pour être empruntées,

 

 

Il me suffit juste d'en avoir envie!

Tout comme pour la cité des fleurs (voir ICI) qui relie la Butte aux Cailles au parc Montsouris (j'y croise toujours un matou)

 

 

Parmi ces perles, il y a dans un autre registre, les concours de circonstances.

Ces événements qui n'auraient jamais eu d'intérêt s'ils ne s'étaient pas trouvés associés.

 

Comment ne pas sourire devant ces panneaux:

 

Photobucket Photobucket

 

L'impasse Satan et le passage Dieu.

Si leur proximité est amusante, indubitablement le choix des voies qu'ils indiquent l'est tout autant.

Entre le passage et l'impasse....il y a un avant goût de purgatoire!  

 

Photobucket

 

...Mais pour ce qui est de l'accueil, c'est tout aussi macabre:

un crâne humain pour l'enfer....

 

Photobucket

 

....un squelette de dinosaure pour le paradis!

 

Et puis il y a ces coins (comme ICI) à la limite du ponctuel, qui semble raconter une histoire, une rencontre, un moment partagé... 

 

 

Ce sont des choix parfois intimes ....

 

Photobucket

 

... Parfois culturels, comme dans le quartier indien du 10e, où ce passage est décoré à la sauce curry !


Photobucket

 

... ou parfois en clin d'oeil, comme ce pochoir en forme de "private joke":

 

Photobucket

 

...qui fait face à un feu d'artifice de formes et de couleurs:

 

Photobucket

 

Une porte maraboutée!  J'imagine la connivence entre les auteurs et les destinataires...

 

Parfois il s'agit d'une perle réservée (ou semblant l'être) aux habitants, non pas d'un quartier, mais d'un immeuble voire d'un appartement, comme ces 2 portraits...

 

PhotobucketPhotobucket

 

... qui ne peuvent pas être là, dans cette cour du 11e arrondissement, que pour valoriser une surface habituellement surchargée de gribouillis.

Signalés par Elilou il y a bien longtemps, j'ai eu bien du plaisir à les "découvrir" au hasard d'une promenade.

 

Lors de mes quêtes de mosaïques et autres poulpes, je suis passé devant cette impasse à maintes reprises, sans même soupçonner la présence d'une fresque!

 

Photobucket

 

Une vue rêvée de ce coin du 18e...

 

Photobucket

 

... un rien trop idyllique, mais rien n'est trop beau pour masquer une barrière de chantier (Merci à BA pour l'info).

 

De même, à la limite des 14e et 15e arrondissements, vers la rue de Castagnary  je n'aurais pas dû être surpris.

 

 

 C'est un quartier riche en ressources pour les curieux , ne serait-ce que pour les multiples poses de mosaïques de  J. Gulon et d'Invader sans pour autant oublier les fréquentes décorations plus "personnelles" sur les pignons...

 

Baudry

 

... la fresque de la rue Baudry (voir ICI), le parc G. Brassens et le marché aux vieux livres... il y a de quoi saturer sa carte mémoire dans le quartier!

Pourtant, sous prétexte d'une petite mosaïque curieuse, Philo me conseille d'y passer...

 

Photobucket

 

Et voilà...

Des lèvres en leitmotiv ... Il y a plus agressif comme sujet!


Photobucket

Pour le coup, je me suis posé et j'ai "pique-niqué" sur la rambarde sous le regard amusé d'une passante!

 

Photobucket

 

Je suis persuadé que le choix d'une telle décoration n'est pas anodin. 

Il s'agit d'une volonté commune aux riverains de vouloir partager ... Ne serait-ce une pensée, un coin de mur,  ou pourquoi pas, un bout de chemin.

 

Le partage devient même une évidence dans ce coin du 9e arrondissement :

 

 Photobucket

 

Une bibliothèque à ciel ouvert, en" livre service"!

 

Photobucket

 

Et ce n'est pas la moindre des curiosités à découvrir dans cette ruelle...

 

Je suis persuadé que ce n'est probablement pas une coïncidence si les riverains de ces "pépites" me sourient lorsque je me pose le temps d'un cliché, et qu'ils sont facilement enclin à me fournir quelques précisions.

 

 

 

Pour le plaisir des yeux je vous conseille de passer ICI, vous y trouverez quelques photos supplémentaires.

Partager cet article

commentaires

Fati 03/05/2012

Génial. Il faudrait que chaque quartier ait son "livre service". Les rues et les fresques sont superbes. Mais j'ai un petit faible pour celle de l'impasse Stendhal, sympathique clin d'oeil au
Déjeuner sur l'herbe de Manet. Avec le retour du printemps nous avons là le choix pour de belles ballades parisiennes. C'est beau le partage.

Carla 04/05/2012

Ah, la rue Dieu et l'impasse Satan, j'adore !!!

daniela 09/05/2012

Tes pepites sont adorables, il y en a que j'ai admiré aussi et d'autre que j'espère voir au plus tot.

getbestessays.com 14/02/2013

Wow! Thank you! I always wanted to write in my site something like that.

buyessayhere.com 10/07/2013

I recently came across your blog and have been reading along. I thought I would leave my first comment. I don’t know what to say except that I have enjoyed reading.Nice blog,I will keep visiting
this blog very often.

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog