Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 09:42

"Avoir du talent et qu'il soit reconnu c'est bien, pouvoir en vivre, c'est mieux!"

  C'est une petite phrase glissée par Pierre, Artiste Ouvrier, qui m'a poussé à revoir le fond de cet article qui ne devait-être qu'une présentation de portraits en noir et blanc trouvés dans les rues de Paris.

 

 

Street art.

 

C'est une expression qui semble se situer entre l'effet de mode, le dernier cri de l'art contemporain, et l'insulte pure et simple. Entre: " la découverte du dernier talent caché, et le tout juste bon à noircir un coin de rue".

 

Mais pourquoi douter de l'existence d'un réel talent au coin de la rue?

 

 

Oser laisser son travail au jugement de chacun, à la portée de n'importe quel oeil, n'importe quelle main, me semble même en être une preuve supplémentaire.

 

Association fresque Européen

   

Bien sûr, il y a ceux qui sont reconnus, et qui peuvent désormais régulièrement profiter de la mise en avant de leurs oeuvres dans une galerie.

Miss ~Tic (voir ICI ) en est certainement l'exemple type.

 

  

 

A force de remplissage d'espaces publics, certaines "pattes" finissent aussi par être (re)connus ... au moins par les curieux et les promeneurs!

Que ce soit par la technique utilisée (stickers, posters, pochoirs....), la topographie des emplacements squattés ou l'émotion véhiculée. 

 

Mare-poster.jpg Pitr pont aux choux 

 Actuellement, les clins d'oeils du début du siècle dernier de Léo et Pipo sont en pleine recrudescence dans les rues parisiennes.          Les portraits de Pitr eux se font plus rares.

 

Il y a ceux qui ont leurs espaces privilégiés, comme les squares parisiens pour Rue Meurt d'Art:

 

Square Bucq3

Charlot sur son postérieur semble bien avoir été "shooté" par des chenapans de bac à sable!  

La série que j'ai nommée "Les sentinelles"  va du Marais jusqu'à Belleville et squattait régulièrement les cadres des fenêtres condamnées.

 

    Sentinelle Archives  Sentinelle rue des Cascades  Sentinelle Pastourel

  

Il s'agit pourtant d'une reconnaissance à double tranchant.

Offerte à tous et libre de droit .... une technique reste susceptible d'être appropriée par un copieur indélicat, pour un profit immédiat.

Une reconnaissance spoliée.

Et d'ailleurs, combien de fois ai-je moi-même présenté des curiosités sur ce blog sans en connaître parfaitement les tenants et les aboutissants?

 

C'est certainement le prix à payer pour  "s'être exhibé" dans la rue.

 

Combien de fois ai-je tiqué ou craqué sur une courbe, une ligne, un regard ou une phrase peint sur un mur?

 

Disque Galande

 

Combien de sourires en coin ai-je surpris, en photographiant le dos tourné à un monument célèbre?

Ou lorsque mon objectif était dirigé vers une plaque d'égout, ou un coin de mur?

Et je veux bien reconnaître que les regards puissent être d'abord attirés par certaines de mes positions avant de découvrir le sujet de mon attention.

 

Portrait Gaz'art Place Goudeau  Portrait Place Abbesses

 

Combien de fois ai-je souri en entendant un "Tiens, t'as vu ça?",  faisant suite à la prise d'un de mes clichés?

A plat ventre, le coude dans l'eau, le long du quai du canal Saint Martin.

En équilibre sur le haut d'un mur, ou sur la selle de mon vélo....

Des acrobaties réalisées pour bénéficier d'un meilleur angle, d'une meilleure incidence lumineuse, juste pour compléter une série de clichés!

 

Pour restituer un sentiment, ou une réaction, le plus fidèlement possible, un angle de vue bien choisi me semble plus explicite qu'un chapitre complet.

 

 

   

L'interrogation et le sentiment suscité ne sont plus les mêmes si un portrait est pris de face, isolé ou en tenant compte de son échelle, de son environnement. 

 

Poster Mauconseil2   Poster-Mauconseil.jpg

 

Plus ou moins caché, dans un coin, un autocollant ou une façade entière....

 

Je tends à restituer l'esprit de mes trouvailles, et pourtant, ce que je dépose sur ce blog est déjà passé à la moulinette de mon imagination:

 

Poster Louvel Tessier

 

Si parfois les émotions se bousculent, j'imagine parfois un sourire, destiné,  à une personne précise....

 

 Poster Norvin

 

... Un clin d'oeil aux habitants d'un quartier, "en famille, ou entre amis", comme rue Sibuet, où une série de feuilles a été collée.

 

        1      6

 

Démarrant par un smiley et finissant sur un portrait de jeune fille triste.

 

1233b456 

 

Lors de mon passage, il manquait déjà la 3e étape de la série, je me suis permis de la "recomposer" pour en faire une animation :

 

Des perles offertes à tous... ou presque.

Car pour les découvrir, il faut laisser vagabonder son regard, explorer les recoins et les trous d'ombre.

 

Pochoir verrerie  Poster Verrerie

  Sur mes 1ères photos, ce personnage de la rue de la verrerie, en hauteur et en contre jour, était à peine discernable, aujourd'hui, "les couleurs" sont totalement délavées. Jamais vraiment visible.

 

Volonté délibérée de ne s'offrir qu'à certains regards?

 

Rue du Retrait, qui voit ces portraits pourtant offerts à tous.

 

portrait retrait

 

... Au ras du sol, à portée de leurs seules mirettes, il n'y a guère que les bambins de l'école maternelle toute proche qui semblent les voir.

 

portrait retrait2  portrait retrait3

 

Et lui, bien en évidence à l'intersection des rues Quincampoix et Aubry le Boucher, pourquoi était-il là?

 

Quincampoix

 

Le street art.

 

Comment définir et juger une association de facettes si nombreuses (graph, tag, pochoir, post'art, sticker....)?

Moyen d'expression, générateur d'émotions ou production alimentaire?

Pollution urbaine ou à posséder dans le salon?

 

Chacun nuancera en fonction de ses attentes, de ses rencontres et de ses goûts.

Mais de façon évidente, depuis que je les recherche dans Paris, les villes dépourvues de ces décorations murales, m'ont semblées bien fades à visiter.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Daniela 25/05/2011 09:59


Des artistes qui n'obtiendrons,peut etre, pas de richesse de leur oeuvres mais qui enrichient nos coeurs! Dommage que le temps va effacer les oeuvres. Amitié Daniela


Rolvel 25/05/2011 10:35



Le coté éphémère me semble être une preuve de courage de la part de l'artiste, c'est "cadeau".


Bonne journée



Armide + Pistol 25/05/2011 00:33


Le street art, c'est une course au trésor. Parvient à les dénicher avec surprise et ravissement celui qui se donne la peine de les chercher. J'admire ta collection impressionnante et pense à toi
quand j'en rencontre un. Confier la teneur de ses pensées à la rue demande en effet un certain courage. Mais ne calcule-t-on pas les risques d'une notoriété hypothétique, comme nous le faisons tous
sur le net ?


Rolvel 25/05/2011 10:32



C'est toujours un petit plaisir que de trouver une nouveauté. Cela m'impressionne bien plus qu'un modèle retrouvé partout, même à des endroits insolites. C'est bien ce qui
me pousse à compléter une éventuelle série, et à rechercher des infos sur l'artiste...


Bonne journée (il va faire beau!!)



Phildie 23/05/2011 15:51


Streetart , we love it ! Respect pour tous les artistes .


Rolvel 24/05/2011 17:54



Tout à fait d'accord.



Balladine 23/05/2011 13:27


Merci pour cette très belle collection de décos murales ! Il est vrai que je n'imaginerais pas moi aussi, une ville sans elles au détour des rues ! Bonne journée


Rolvel 24/05/2011 18:01



C'est un peu l'esprit d'un quartier et d'une époque qui apparait ainsi sur les murs, au même titre que les vieilles publicité peintes sur certaines façades de nos campagnes. Pourquoi s'en
priver? Couleurs, sourires et nostalgie sont toujours bons à prendre!


Bonne soirée.



college essays 23/05/2011 11:53


This is the good pictures. The artists use interesting methods of drawing.


Rolvel 24/05/2011 18:05



That is what I try to show!



Crikette 23/05/2011 10:30


Tu as bien raison avec ta phrase finale .
Très bel article , merci pour ces découvertes .
Crikette


Rolvel 24/05/2011 17:52



Merci! Depuis, j'ai trouvé d'autres portraits en noir et blanc. Ce sera pour une prochaine fois.


Bonne soirée



Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.