Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 14:20

       Les 2 dernières fois que je me suis absenté (et coupé du net) quelques semaines, je trouvais des mails à mon retour m'indiquant le passage de Vhils sur les murs de Paris.

    Philo comme Elilou m'ont informé à 2 reprises des "déstructurations murales" de cet artiste de rue.

Comme à mon habitude, j'ai classé ces infos par arrondissement, et je me suis programmé les sorties à venir.

 

   L'année dernière j'avais déjà collecté quelques murs décorés dans le 13e autour de la place Jeanne d'Arc (à voir  ICI):

 

PhotobucketPhotobucket

PhotobucketPhotobucket

 

   Dans le même quartier, je n'ai jamais été satisfait de mes clichés de la façade retouchées par Shepard Fairey...

 

Photobucket

 

   Alors, j'y passe et repasse à différents moments de la journée pour une nouvelle prise de vue.

 

Photobucket

 

    ...en jouant sur la lumière, et les cadrages.

 

Photobucket

 

    Du coup, je m'extasie toujours en passant devant la fresque de C215 toute proche ...

 

Photobucket

 

   ... même si les couleurs commencent à se délaver, elle conserve tout son charme...

 

Photobucket

 

    Le cerveau, quel outil... il gomme les détails "inutiles", transforme la réalité pour permettre une interprétation plus pertinente ou bien associe deux idées pour en faire germer une troisième.

 

   Je me souviens alors du mot de Philo, et je tourne, à la recherche d'une fresque, qui doit-être dans ce coin.... 

.... En vain!

 

   Puis je me souviens d'une grosse tache sombre... et retourne sur mes pas.

 

Photobucket

 

    De près c'est fascinant, de loin c'est fabuleux!

 

   En fait il y a 2 visages qui apparaissent clairement si je prends suffisamment de recul: un central et un autre, plus petit, en bas à gauche.

 

Photobucket

 

   Impossible de m'empêcher d'associer cette oeuvre avec l'effet rendu par le Saint Suaire ... 

 

Plusieurs mois se sont écoulés, et au retour d'autres vacances, à la lecture de mes messages,aucune hésitation.

Priorité à l'info!

Ma première sortie est pour les murs signalés par Philo et Elilou.

 

Première claque rue Pajol (18e).

   Malgré un chantier qui s'est installé, et un mur donc partiellement caché par une rambarde...

 

Photobucket

 

    ...Je glisse sur le trottoir et j'éclate de rire devant la technique de Vhils:

Il fait a fait sauter le crépi du mur pour dessiner son motif!

 

    J'attends la pause déjeuner des ouvriers, je déplace la barrière et avec un minimum de recul, je me satisfait d'un cliché volé.

 

Photobucket  

 

    ...puis je repars, toujours aussi impressionné par le travail de cet artiste: quel regard!

 

    Plus loin, rue Philippe de Girard, malgré une autre barricade de chantier, pas besoin de tels subterfuges.

 

 Photobucket

 

        Mais à court terme, il semble bien que ce portrait soit appelé à disparaître...

 

Photobucket

 

   Retour dans le 13e: Une technique toujours aussi impressionnante pour un plaisir des yeux toujours renouvelé.

 

Photobucket     

 

    Un autre portrait existe dans le 16e, il est dans un établissement hôspitalier rue Chardon Lagache.

Il s'agit cette fois d'un diptyque:

 

Photobucket

 

Une anamorphose qui mérite son article à part à voir ICI dans la rubrique focus.

 

Tel un gosse, je reste (toujours aussi) pantois devant ce type d'oeuvres, que ce soit les fresques géantes (Jeff aérosol à Beaubourg, Shepard Bd Auriol, Bonom...) les couleurs des portraits de C215, les pochoirs hyper détaillés d'Artiste Ouvrier, ou totalement épurés de Miss~Tic...

 

   Des oeuvres sur lesquelles j'aime poser un doigt, en ayant plus le sentiment de les partager que d'en profiter.

 

 

Photobucket

 

 

Bravo les artistes (de rue).

 

A voir:

http://fr.wikipedia.org/wiki/VHILS

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Carla 13/10/2012 19:02

Magnifique ! Comme à chaque fois une belle découverte, merci pour l'article :-)

Rolvel 14/10/2012 00:40



C'est vraiment à voir, et de préférence, avec du recul.


Bonne nuit!



Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.