Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 12:04

La rue Scarron est plus un square du 3e arrondissement qu'à proprement parler une voie de circulation.

Tout au plus un passage entre le boulevard Beaumarchais et la rue Amelot (merci google map).

 

Photobucket

 

En fait, cette place est bordée par une parfumerie et une concession de scooters.

Lassés par les souillures incessantes de leurs façades et souhaitant y mettre fin, les commerçants ont décidé de choisir leurs "tags" et de jouer sur le respect entre artistes de rue.

Tout comme le font les associations telles:

 

 

 Oberkampf

 

 le M.U.R.,  ....

 

null

 

.... ou LéZarts de la Bièvre , par exemple...

 

 

... qui sollicitent un ou des artistes urbains pour des performances publiques...

 

undefined   

 

...    qui apportent une valeur ajoutée à des emplacements autrefois dégradés.

 

Plutôt que de découvrir tous les 4 matins une nouvelle série de « graphs » insignifiants qui se superposent, les commerçants de la rue Scarron ont fait appel à des artistes habitués à exposer ensemble, et il y en a pour tous les goûts !

 

Photobucket

 

Du portrait aux arabesques colorées de C215 ...

 

Photobucket

 

...Dont l'art de David Walker me semble assez proche.

 

Photobucket

 

Pas si éloigné :un autre portrait signé Stinky Fish ...

 

 Photobucket

 

Voilà de quoi attirer le regard sur la vitrine!!

 

...Beaucoup plus fantasy, le personnage de Reka 12!

 

Photobucket

 

Il faut aussi noter la poésie constante de Nick Walker.

 

Photobucket

 

Sans oublier la technique si particulière (spitting) de Fin Dac (malheureusement "souillée" depuis ce cliché)...

 

Photobucket

 

... ou encore les portraits en bandelettes de Lex et Sten.

 

Photobucket

 

 Et les collages télévisuels de Nepos qui sont, eux, régulièrement revus ...

 

Photobucket

 

...c'est au moins la 2e fois qu'ils sont dégradés!

 

Photobucket

 

Chanoir vient même de poser sa patte dans le passage.

 

Impossible de ne pas satisfaire sa curiosité artistique devant les oeuvres du square de la rue Scarron...

 

Photobucket

 

 

...d'autant que les amoureux de la photo (tout le Bd Beaumarchais !)...

 

Photobucket

 

... comme de la musique (trottoir d'en face) trouveront amplement de quoi justifier un détour dans ce recoin…

               

Photobucket      

 

.... dont ils auront probablement bien du mal à se détacher, même le dos tourné!

Repost 0
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 13:02

Quel temps pourri!

Ces derniers jours, pas une seule de mes sorties ne se termine sans avoir à m'abriter....

Alors, pour éviter de sombrer dans la morosité, je me fais des petits plaisirs que je vais partager avec vous...

 

Photobucket

 

Je vous propose un petit tour au salon de la photo (jusqu'au lundi 12), à la porte de Versailles.

Entrée 11 euro... Mais si vous cliquez  , vous n'aurez qu'à imprimer chez vous, votre invitation offerte!

 

Il y a beaucoup de choses à voir pour les passionnés,

 

Photobucket

 

Les curieux pourront se tenir au courant des dernières nouveautés...

 

Photobucket

 

.... et même y succomber (faut pas cacher son plaisir) sans trop se faire plumer...

 

Photobucket

 

.... plusieurs stands proposent des "prix salons" (-15%) parfois associées à des remises "spéciales salon" offertes par certains constructeurs (c'est mon cas...je suis équipé en Nikon).

 

Photobucket

 

Pour ceux qui veulent garder leurs sous, il y a des conférences sur les techniques photographiques ("amphi" et stands)...

 

Photobucket

 

...il y a des expositions de photos magnifiques...

 

Photobucket

 

Il y a même des modèles qui posent pour ceux qui veulent tester leur toute nouvelle acquisition!

(Démonstrations de danses, oiseaux, BMX, scooter, dioramas.....).

 

Je suis aussi resté scotché par cette machinerie (1500kg) qui "sculpte de l'eau"

 

Photobucket

 

Que ce soi des mots ....

 

Photobucket

 

... ou des images, le résultat est des plus bluffant!

 

Photobucket

 

....quoi qu'en pensent certains!

 

Photobucket    

 

 

Il y a aussi jusqu'à dimanche 19h une exposittion regroupant des artistes de rue.

 

Photobucket

 

 

Le CyKlop vous accueillera à l'espace des Blancs Manteaux (Paris 4e).

Vous retrouverez plusieurs personnes qui s'étalent sur les pages de ce blog....et parfois même en association!

 

Photobucket

 

J'ai beaucoup aimé cette variation de Corps blanc...peut-être influencée par le contact d'Artiste Ouvrier!

 

Photobucket

 

J'ai discuté avec l'auteur de la Rue Meurt d'Art...

 

Photobucket  

 

... Et j'ai ainsi découvert la 2e vie de ces toiles que je croyais disparues!

 

Photobucket  

 

Jana und JS....

 

Photobucket

 

..... ont pris du volume!

 

Photobucket

 

Je ne vais aps tout vous montrer....

 

Photobucket 

 

... Alors, sortez!

Repost 0
Published by Rolvel - dans Focus
commenter cet article
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 21:40

Il faisait gris hier midi, vers Notre Dame pourtant les visiteurs s'empilaient dans la rue du Cloître Notre Dame, attendant de visiter les fameuses tours de la cathédrale.
Patins au pied, je remonte la file pour jeter un oeil sur l'arrière du monument, ma vue préférée....



Souvent les yeux en l'air,  vers Notre Dame, je regarde plutôt le sol.
Entre les pavés du parvis et les joints de la rue du Cloître, mes roulettes ne me pardonneront pas  la moindre faute d'inattention...
Du coup, mon regard est resté agrafé sur un "bas" détail...



A Quimper on trouve des Korrigans (faut aller les chercher!), mais à Paris, comment s'appellent les Farfadets qui squattent Notre Dame?



En tout cas, j'ai trouvé l'entrée de leur cachette!



Comme les "grandes gens" ils vont dehors fumer leurs cigarettes (et dire que je les imaginaient plutôt la pipe au bec).

Si vous passez par là, baissez les yeux, et laissez vous séduire par ce trompe l'oeil malicieux.

6 mois se sont écoulés....

Lors d'une promenade autour de la butte de Montmartre, à ma grande surprise, je retrouve une deuxième porte à poignée dorée!




Rue St Rustique!

Tout aussi malicieusement placée,  mais à une hauteur restant surprenante (par rapport à la précédente) et surtout finement dissimulée derrière une plaque qui en cachait l'existence... Jusqu'au jour où elle fut retirée!

Ces farfadets décidement auraient-ils à voir avec les affaires de l'église?
Si vous passez par là, levez les yeux, et laissez vous séduire par cet autre trompe l'oeil malicieux!

Le 6 /11, suite aux conseils d' Elilou je suis allé faire un tour vers la gare de l'Est...
Effectivement une porte à la serrure dorée s'y trouve bien!



Malgré mes efforts, impossible d'ouvrir la porte du 148 de cette rue!
Ce trompe l'oeil exploite l'emplacement d'une ancienne porte du couvent des recollets, rue du faubourg Saint Martin.
Face à l'église Saint Laurent, cette 3e poignée indique clairement une association avec les affaire de l'église!


 

Elilou m'avait signalé, au printemps dernier,deux autres passages de farfadets.

J'espèrais bien en trouver d'autres, mais pour le coup, je suis resté bredouille.

 

     

 

 Si la 1ère poignée ressemble bien aux précédentes, la seconde ressemble plus à l'écauche d'un nouveau modèle.

  

 

Mais l'une comme l'autre sont toujours à proximité d'un monument religieux.

Décidément, les farfadets ont leurs entrées aux endroits les plus surprenants.

 

 

 

 


Déjà plus de 3 ans se sont écoulés depuis la 1ère photo.

 

Et voilà  que je découvre que la Fontaine Boucherat (rue Charlot) possède, elle aussi, son accès privatif!

 

 

Décidément, je suis passé un paquet de fois devant ce coin de la place Olympe de Gouges...

Comment-je vraiment ignoré jusqu'à aujourd'hui ce petit clin d'oeil?

Est-ce une nouveauté, ou était-ce  juste caché derrière une affiche?

Peu importe!

 

 

J'ai eu bien du plaisir à découvrir une nouvelle de ces portes à farfadets!

Ce qui compense largement la disparition de celle qui était à l'autre bout de cette même rue.

Repost 0
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 21:54

On m'a dit qu'il ne fallait pas se moquer des sentiments des autres...

 

Photobucket

 

   ... Pourtant, clairement certains ne s'en privent pas!

 

 Photobucket 

 

On m'a dit qu'il ne fallait pas se moquer du nom de ses petits camarades...

 

    Photobucket 

 

   .... pourtant, certains n'hésitent pas vraiment à en rire!

 

Photobucket Photobucket

 

   ...Oh, bien sûr, des petits malins ...

 


Photobucket Photobucket

 

....pensent s'amuser gratuitement...

 

Photobucket

 

    ... pensant ne blesser personne..... (Il n'y a même pas 21 arrondissements à Paris! )

 

..Mais chassez le naturel...

 

 

Photobucket

 

    ....Il revient au galop!

 

 

On m'a dit qu'il ne fallait pas écouter aux portes...

 

Photobucket

 

... Evidemment, les esprits retors pourront toujours me dire qu'ils écoutent aux murs!

 

   On m'a dit qu'il ne fallait pas contrarier le sens artistique des enfants...

 

Photobucket

 

   ...Mais dessiner sur les murs, surtout si ce n'est pas les siens, ça peut mal finir!

 

 

Photobucket

 

   Et s'il est vrai que ce coin était parfois à la limite de la décharge et nécessitait quelques "soins"....

 

Photobucket

 

Un tel rangement frise tout de même l'excès de zèle....

 

Photobucket    

 

...voire la pathologie! 


       On m'a dit qu'il ne fallait pas dévisager les passants... 

Photobucket

 

  ...alors je balade mes regards sur quelques curiosités urbaines....   

 

Photobucket

 

    ...Puis je découvre...

 

 Photobucket 

 

...que certains ne se gênent pas pour me zieuter sans vergogne!

 

Photobucket 

 

   ...Suffisamment effrontée pour continuer à me fixer, même une fois le dos tourné!

 

Photobucket

 

           ... d'autres tiennent même à en en garder un souvenir...

 

Photobucket

 

 

 

   On m'a dit qu'il fallait respecter le code de la route....

 

(Amis cyclistes parisiens, sachez qu'un feu passé au rouge vous offre la possibilité de vous offrir un timbre fiscal de 90 euro....que vous ne garderez même pas!)

 

Photobucket

 

   ...En voici qui ne se grattent pas avec les règles de conduite!

 

   Alors, pour ne blesser aucune susceptibilité, et avant de vous laisser emberlificoter...


Photobucket

 

... par le premier....

 

Photobucket    Photobucket

 

... gang de tricoteuses venu.... 

Photobucket

 

   ...Si face à tous ces interdits...

 

Photobucket

 

....vous ne vous sentez pas comme un poisson dans l'eau....

 

Photobucket

 

...Il vous reste la solution de rester tranquillement devant...

 

Photobucket

 

    Un écran géant dernier cri!

 

(vivement un bon film)

Repost 0
Published by Rolvel - dans clins d'oeil
commenter cet article
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 14:39

J'ai des préférences, et elles sont claires pour ceux qui, comme moi, se laissent aguicher par les courbes et les couleurs déposées sur les murs.

Ceux sont eux les premiers témoins de ma façon de filtrer les oeuvres des rues parisiennes.

 

Un tri qui se fait en fonction de mes goûts, ou de mes projets d'articles....

Ainsi, parfois, je relance un "dossier" enterré depuis un bon moment à l'occasion d'une trouvaille récente que je juge significative ou intéressante.

 

Photobucket

 

J'ai pris l'habitude de compléter de façon exhaustive (au fil de mes trouvailles) les albums de certains artistes de rues.

N'ayant pas nécessairement matière à un article, certaines pages devenaient des albums photos lourds à gérer et à consulter. J'ai donc décidé d'utiliser facebook pour remplir cette fonction.

 

Photobucket

(merci à Philo pour l'adresse)

 

Mais parfois je tombe sur des perles qui me font trop craquer pour que je les laisse enfouies au fond d'un album de photos.

 

Photobucket

 

Aujourd'hui, c'est (encore) le cas de Grégos.

 

Il m'est arrivé de laisser quelques masques hors de ma collection, ce n'est évidemment pas une trace de mépris, c'est juste une affaire de goût...

 

Photobucket

.

...Les variations de masques tachetés ont finies par me lasser, je n'y trouvais qu'une façon de coloniser (trop) rapidement les rues de Paris... Je me satisfaisais, alors, juste de les trouver.

 

Mais actuellement, même sous la pluie (!!!), je traverse Panam en rollers pour capturer une image de ses oeuvres.

 

Photobucket

 

Je trouve son travail riche, une évolution évidente qui me semble indispensable à montrer à ceux qui n'ont pas la chance d'arriver à temps, et qui tombent juste sur une empreinte de colle.

 

Dans la série des masques à texte, il y a les calembours dont voici quelques exemplaires...

 

Photobucket Photobucket

 

... qui jouent sur leur couleur, leur forme ou leur localisation...

 

Photobucket Photobucket

 

... Et il y a ceux où l'artiste se livre un peu plus....

 

Photobucket Photobucket

 

... Voire beaucoup plus!

 

Photobucket Photobucket

(Merci à Elilou pour l'adresse du dernier masque)

 

Grégos travaille aussi en collaboration avec d'autres artistes pour des résultats époustouflants:

 

Photobucket .

 

Des réalisations....

 

Photobucket

 

...en commun...

 

 

....qui sont...

 

 

 

....hors du commun!

 

Photobucket

 

Je vous avais déjà présenté ICI son atelier du 59 rue Rivoli.

J'y repasse régulièrement avec l'espoir de trouver l'artiste en pleine action...mais pour le moment je ne suis tombé que sur ses oeuvres!

(ce qui n'est déjà pas si mal)

 

Photobucket

 

Je suis bluffé par cette réalisation en 3D à l'occasion de l'expo Dirty Harry:

 

Photobucket

 

De face, le relief du masque n'est absolument pas visible.... En prime, le jeu d'acteur de Clint Eastwood y est bien perceptible!

 

Il a adapté certaines de ses oeuvres de l'atelier à la rue...

 

Photobucket

 

... pour le plus grand plaisir (bien trop) éphémère de tous...

 

Photobucket

 

Photobucket

 

De même, pour cette série de portraits où un masque est enchassé:

 

Photobucket

 

 

Des abrutis ont fait sauter les masques laissant un fond coloré (rue Bertin Poirée ou rue Damiette)...

 

 

Photobucket Photobucket

 

...Comme si découper Mona Lisa serait posséder l'essence du tableau de De Vinci!

 

 

 

Quoi qu'il en soit, je remercie Grégos pour l'ivresse procurée à chacune de mes découvertes...

 

Photobucket

 

 

 

Pour aller plus loin avec Grégos:

http://parifuni.over-blog.com/article-35799608.html

http://parifuni.over-blog.com/article-les-masques-de-grego-autour-de-montmartre-47534943.html

http://parifuni.over-blog.com/article-grego-a-perdu-sa-langue-53607025.html

http://parifuni.over-blog.com/article-gregos-au-boulot-105801624.html

 

Repost 0
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 12:20

Il était mal engagé ce samedi: avec cette pluie incessante, nos projets de sortie s'en retrouvaient bel et bien rincés!

Un samedi grillé pour cause de déluge...

 

Après tout, quitte à rester enfermé(s)... voici venu le moment idéal pour aller voir "Thé à la menthe ou t'es citron?", une pièce que j'ai déjà loupée à 2 reprises.


Allez, hop un coup de surf sur "billetreduc.com", et nous découvrons que c'est mort:

0 place pour ce samedi (avec le concours de danse sur la 1, la soirée promet d'être fabuleuse...)

Alors je reprends mon surf:
Théâtre par quartier.......... Nous butons sur "La guerre des sexes"
Théâtre par genre..............Nous butons sur "La......................
Théâtre par réduction........Nous but...............................


Depuis le temps, nous connaissons bien les petites piques à éviter entre nous.

Un regard réciproque un rien vachard, on espère bien les entendre venir d'ailleurs, juste pour confirmer notre "normalité" conjugale...

nous choisissons donc une pièce de théatre pour le prix de places au cinéma.

"Si le sexe est le ciment du couple, ça va être un beau chantier".
Une accroche aguicheuse, qui semble remettre les compteurs à zéro entre Mr et Mme.
Ce sera donc "La guerre des sexes"!

 

 

Au coin de la place de la république (Comédie République), je découvre une salle que je connaissais bien:
Aujourd'hui, une scène de théâtre occupe l'emplacement des flippers de cette ancienne salle d'arcade. Ado j'y avais laissé pas mal de pièces (Time pilot, Pac Man et ... Space invaders)

La pluie a inondé le coté droit de la salle (l'immeuble est en travaux), ce qui interdit les trous dans le public qui se resserre sur la gauche (tiens tiens) ... et laisse flotter un curieux sentiment genre:  "vous en aurez pour votre...reduc!"

Je m'attends à une pièce façon "Laroque - Palmade" (Ils s'aiment I, II et III)  avec règlement de compte en règle, et mitraillage de la belle-mère en prime!


Nous découvrons en fait une pièce coquine (sans excès) où le public est pris à partie (sans excès... cependant, timides, évitez le 1er rang!)
Un brin d'improvisation (réelle ou préparée?) donne un agréable coup de rein au jeu déjà bien sympathique des comédiens.Leur interprétation est adaptée au sujet, et amène des (sou)rires sur les travers de la routine conjugale sans donner dans la vulgarité.


Un bon moment. Et c'est à la sortie du théâtre que nous nous rappelons qu'il pleut (toujours et encore ...)


Ce qui ne nous empêche pas de choisir LE restaurant qui nous tente, et autour des rues Saint Maur et Oberkampf, il y en a vraiment pour tous les goûts!


Tout compte fait nous parvenons à nous entendre pour de la cuisine au wok.

 

 

Nous partageons une assiette de tapas Thaïe en entrée,  suivra la bataille du bar aux gingembre et combava qui s'est conclue autour de profiteroles au thé vert.

Une trève des plus agréables après "la guerre".

 

J'ai même repéré une mosaïque entre les gouttes (qui m'a dit que l'Iphone 4 avait un appareil photo correct?)

C'est tout l'art de transformer une défaite en victoire!

 

 

 

NB: malgré les apparences, cet article n'est sponsorisé par personne (ni théâtre, ni site internet, ni bistro).

Repost 0
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 00:25

Flânant sur les bords de Seine du 6e, soleil oblige, un éclat métallique aimante mon regard....
Bon sang, un médaillon de la Bièvre, ici?!
( voir
ici )
Le jeu de piste ne reprendra pas, en fin de compte. 
Il s'agit en fait d' une nouvelle voie à explorer.
Fini l'axe Sud-Est /Sud Ouest de la Bièvre, voici maintenant l'axe Nord/Sud du méridien.



En fait des clous marqués "ARAGO" matérialisent le méridien de Paris.
Longtemps utilisé comme méridien de référence par les marins... avant que les Britanniques imposent celui de Greenwich (1884).

La méridienne de France traverse la France en suivant l'axe Nord-Sud (de Dunkerque à Perpignan), elle sera déterminée de 1669 à 1718 et servira à produire le mètre étalon (1799).
Arago et Biot définiront ce méridien au delà du territoire Français, jusqu'aux Baléares.




Localisation (du Nord au Sud) et nombre de médaillons le long du méridien de Paris.

- XVIIIe arrondissement  (7)
- IXe arrondissement      (7)

- IIe arronidissement      (2)

- Ier arrondissement       (11)

- VIe arrondissement      (16)

- XIVe arrondissement    (9)

 

Voici encore une bonne raison de traverser Paris le nez au sol! (les arrondissements en questions méritent pourtant mieux que cela!).

Le décompte des médaillons est purement indicatif, je n'en garantie pas l'exactitude...certains, comme pour les médaillons de la Bièvre ont certainement été retirés ou recouverts.

Alors, bonne promenade!

 

 

 

Juin 2012

 

Soit 2 ans après la publication de cet article, j'ai trouvé plusieurs de ces médaillons.

 

 

J'avais décidé de garder ces localisations pour moi...et de laisser définitivement  clos cet article.

 

Mais voila, je suis tombé sur une surprise de taille sur une petite place en retrait du lion de Belfort (14e) :

L'ile de Sein, je connais: je l'ai pas mal arpentée dans tout les sens. Mais je découvre seulement maintenant cette place de l'ile de Sein, un rien (trop) discrète... si ce n'était cette curiosité:

 

 

... une découverte qui m'oblige de mettre à jour cette page, car cette colonne est estampillée sur une de ses faces.

 

 

La statue d'Arago détruite durant l'occupation a été remplacée par les médaillons qui symbolisent ce fameux méridien qui passe, justement, par cet ancien socle de ladite statue .

Repost 0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 14:20

       Les 2 dernières fois que je me suis absenté (et coupé du net) quelques semaines, je trouvais des mails à mon retour m'indiquant le passage de Vhils sur les murs de Paris.

    Philo comme Elilou m'ont informé à 2 reprises des "déstructurations murales" de cet artiste de rue.

Comme à mon habitude, j'ai classé ces infos par arrondissement, et je me suis programmé les sorties à venir.

 

   L'année dernière j'avais déjà collecté quelques murs décorés dans le 13e autour de la place Jeanne d'Arc (à voir  ICI):

 

PhotobucketPhotobucket

PhotobucketPhotobucket

 

   Dans le même quartier, je n'ai jamais été satisfait de mes clichés de la façade retouchées par Shepard Fairey...

 

Photobucket

 

   Alors, j'y passe et repasse à différents moments de la journée pour une nouvelle prise de vue.

 

Photobucket

 

    ...en jouant sur la lumière, et les cadrages.

 

Photobucket

 

    Du coup, je m'extasie toujours en passant devant la fresque de C215 toute proche ...

 

Photobucket

 

   ... même si les couleurs commencent à se délaver, elle conserve tout son charme...

 

Photobucket

 

    Le cerveau, quel outil... il gomme les détails "inutiles", transforme la réalité pour permettre une interprétation plus pertinente ou bien associe deux idées pour en faire germer une troisième.

 

   Je me souviens alors du mot de Philo, et je tourne, à la recherche d'une fresque, qui doit-être dans ce coin.... 

.... En vain!

 

   Puis je me souviens d'une grosse tache sombre... et retourne sur mes pas.

 

Photobucket

 

    De près c'est fascinant, de loin c'est fabuleux!

 

   En fait il y a 2 visages qui apparaissent clairement si je prends suffisamment de recul: un central et un autre, plus petit, en bas à gauche.

 

Photobucket

 

   Impossible de m'empêcher d'associer cette oeuvre avec l'effet rendu par le Saint Suaire ... 

 

Plusieurs mois se sont écoulés, et au retour d'autres vacances, à la lecture de mes messages,aucune hésitation.

Priorité à l'info!

Ma première sortie est pour les murs signalés par Philo et Elilou.

 

Première claque rue Pajol (18e).

   Malgré un chantier qui s'est installé, et un mur donc partiellement caché par une rambarde...

 

Photobucket

 

    ...Je glisse sur le trottoir et j'éclate de rire devant la technique de Vhils:

Il fait a fait sauter le crépi du mur pour dessiner son motif!

 

    J'attends la pause déjeuner des ouvriers, je déplace la barrière et avec un minimum de recul, je me satisfait d'un cliché volé.

 

Photobucket  

 

    ...puis je repars, toujours aussi impressionné par le travail de cet artiste: quel regard!

 

    Plus loin, rue Philippe de Girard, malgré une autre barricade de chantier, pas besoin de tels subterfuges.

 

 Photobucket

 

        Mais à court terme, il semble bien que ce portrait soit appelé à disparaître...

 

Photobucket

 

   Retour dans le 13e: Une technique toujours aussi impressionnante pour un plaisir des yeux toujours renouvelé.

 

Photobucket     

 

    Un autre portrait existe dans le 16e, il est dans un établissement hôspitalier rue Chardon Lagache.

Il s'agit cette fois d'un diptyque:

 

Photobucket

 

Une anamorphose qui mérite son article à part à voir ICI dans la rubrique focus.

 

Tel un gosse, je reste (toujours aussi) pantois devant ce type d'oeuvres, que ce soit les fresques géantes (Jeff aérosol à Beaubourg, Shepard Bd Auriol, Bonom...) les couleurs des portraits de C215, les pochoirs hyper détaillés d'Artiste Ouvrier, ou totalement épurés de Miss~Tic...

 

   Des oeuvres sur lesquelles j'aime poser un doigt, en ayant plus le sentiment de les partager que d'en profiter.

 

 

Photobucket

 

 

Bravo les artistes (de rue).

 

A voir:

http://fr.wikipedia.org/wiki/VHILS

 

Repost 0
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 11:22

Comme je le précise régulièrement, ce blog est essentiellement dédié aux découvertes qui sont rarement répertoriées dans les guides touristiques Parisiens.

En aucun cas, cela signifie que je reste insensible aux rubriques "classiques" telles les portes cochères, les bas-reliefs, les façades...

  Photobucket


    Mes photos amateurs et les textes issus de mes recherches ne peuvent se destiner à concurrencer des ouvrages référençant les oeuvres architecturales...

 


... Mais je crois que certains coups de coeur "classiques" ont tout de même une place sur ce blog.

 

Photobucket


    Précédemment, je m'étais déjà amuser avec ces queues de cochons qui se retrouvent un peu partout dans les rues de Paris (voir  ICI).

    Pour le présent article, je vais prendre un peu plus de hauteur!

 

 

Photobucket


    Certains quartiers se racontent au gré de leurs façades, mais j'ai un gros faible pour les "météorites":
ces perles qui prennent de la valeur en fonction de leur mode de découverte.

 

    C'est ainsi que j'ai craqué devant cette façade de verre le long du quai de Valmy...

 

Photobucket


    ...Sans un certain jeu de lumières qui m'a fait de l'oeil, un jour pas comme les autres, j'aurai certainement continué à l'ignorer!  

Ce n'est pourtant pas faute d'être passé devant depuis mes années lycée!

 

    Rue de Reims, vous trouverez un autre type de façade, tout aussi extraordinaire...

 

Photobucket

 

  ...  malheureusement faute de recul, elle est bien difficile à capter avec un objectif standard.

 

Photobucket

 

    Mais il faut y aller!

    Ne serait-ce que pour le plaisir des yeux et pour en apprécier le kitsch façon mur à paillettes.

 

Photobucket

 

    Moi qui aime les jeux de reflets, ce jour là je fus conquis...et occupé un bon moment!

 

        Et comment décrire ma fascination lorsque je suis tombé face à ce roudoudou géant?

 

Photobucket


    Un immeuble extraordinaire, qui rend un brillant hommage à l'ingénieur Armand Moisant à qui l'on doit l'innovante chocolaterie de Noisiel (structure copiée dans le monde entier) ou encore le bâtiment du "Bon Marché".

 

Photobucket

 

    ... Voilà des courbes et des couleurs qui s'apprécient particulièrement avec le reflet des rayons du soleil.

 

Photobucket

 

    Pour d'autres façades, j'ai mis plus de temps à en ramener un souvenir satisfaisant ...

 

Photobucket

 

    ... Que se soit une question d'heure ou d'ensoleillement...

 

Photobucket

 

... la photo reste un piètre souvenir en aucun cas comparable à ce que j'ai vu.

 

Photobucket

 

...Parfois il faut attendre que les véhicules en stationnement ne mangent pas trop la visibilité...

 

Photobucket  Photobucket

 

    ... Mais avec de la patience, je finis souvent par obtenir l'image souhaitée, comme pour l'hôtel de Sens...    

 

Photobucket

 

    ... Pour lequel j'ai attendu un jour ensoleillé en hiver (adieu les frondaisons) .

 

Vous trouverez sans aucun d'autres de ces perles au hasard de vos balades, comme le "Flower Tower" de la porte d'Asnière....Je l'ai aperçu trop tard, et il avait (bien mal) vieilli....

 

Musee-branly.jpg

 

    ... surtout comparé à d'autres "murs verts" artificiels comme celui de la rue de la Verrerie, ou du quai Branly....

 

Photobucket

 

    ...Ou tout simplement face à ceux qui le sont de façon plus naturelle!

 


    Mais les plus beau souvenirs restent ceux offert par le hasard.

C'est pourquoi cet immeuble en construction est une de mes photos préférées.

 

Photobucket

 

    L'environnement peu reluisant d'un chantier rend banal le jeu incroyable des reflets!

La matière de l'immeuble semble transparente, lorsque des éléments reflétés s'alignent en continuité avec ceux de l'arrière plan.

 

 

    J'aime beaucoup aussi les "confrontations" de perspectives, avec des toits qui partent dans tous les sens.

A la maison je suis le seul à apprécier le coté fouillis de ce type d'images.

 

 

Photobucket

 

    Mais outre le jeu des lignes brisés, j'y trouve aussi une histoire. Où comment des arrangements successifs ont amenés les voisins à cohabiter.

 

    Combien de fois m'a t-on demandé si je me promenais aussi sur les zincs de Paris?

 

Photobucket


    Certainement que vu de haut, les immeubles offrent aussi quelques occasions de sourire.

    Contrairement à ce qui se voit régulièrement dans les films d'action, je n'y ai jamais suivi de courses poursuites..

 

Photobucket

 

    Et les cheminées "pots de fleurs" si sensibles aux coups de feu au cinéma ...

 

Photobucket

 

    ...y sont toujours aussi nombreuses....et intactes!  

 

Voilà l'occasion de vous présenter un autre de mes coups de coeur:

 

     Les cheminées!

 

A l'heure du  CPCU (Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain) elles semblent être un reliquat anachronique qui est cependant soumis à des règles bien précises...

 

 

Photobucket

 

"...Si votre maison est à moins de 8 mètres de la cheminée de votre voisin, cette cheminée doit dépasser de 40cm la hauteur de votre maison."

 

Photobucket

 

    Reste à chacun sa façon de s'approprier cet espace qui pourrait être juste perdu....

 

Photobucket


   Et du coup, je m'amuse (encore) à la vue de ces conduits délirants relevant plus du jeu de tuyaux (Pipe-mania) que de l'évacuation de fumées!

 

Photobucket

 

     Et je peux passer et repasser devant un site juste pour le "fun" ...

 

Photobucket       

 

    ...Ou parfois parce que j'espère tomber sur l'explication...

 

Photobucket

 

    .... justifiant d'une telle évacuation!

     Cela devient alors plus une histoire de rencontre, que de promenade....  

Repost 0
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 22:27
Avant de partir recharger mes batteries sur la côte Bretonne, une série de mosaïques basées sur le jeu Zelda semblait prendre possession des murs parisiens.
 
Malgré la qualité de leur réalisation, et le thème exploité, une constante me laisse penser qu'il ne s'agit pourtant pas du travail d'Invader: la hauteur de pose.
Différents éléments clairement identifiables traînent dans les rues de Paris, tels l'ocarina de Link..
 
Photobucket
 
... ou une clé de la salle du boss.
 
Photobucket
 
Je soupçonne d'autres collages comme faisant partie de la même série:
 
Photobucket Photobucket
 Photobucket Photobucket 
Photobucket Photobucket Photobucket
 
Mais pour cette dernière, aucun doute n'est possible!
Photobucket                  Photobucket

 

Le personnage principal en pleine action (une reprise partielle d'un ancien modèle d'Invader).
Photobucket

 

J'ai apprécié tout particulièrement le clin d'oeil: Avoir la clé, c'est une chose....reste à trouver la bonne serrure parmi la tonne de cadenas disponibles sur ce pont!!!!

 

A mon retour de vacance, un mail de Philo m'a fait tiquer.

Des mosaïques viennent ébranler cette certitude....
 
Photobucket Photobucket
 
Ne dirait-on pas que les dernières trouvailles sont des "noiraudes"..
 
Photobucket
 
...la plupart sont signées RV..
 
Photobucket Photobucket
 
 ... un émule qui a pris l'habitude de se coller aux oeuvres d'Invader.
Photobucket
 
Ces personnages récurrents des films de Miyazaki sont partout dans Paris!
Photobucket Photobucket

 

Et c'est clairement confirmé avec ce Chu Totoro ...
 
Photobucket
 
... Dont la technique de pose conforte mon avis quant à l'artiste qui l'a installé si innocemment...

 

 

Désormais les copycats semblent se multiplier comme des petits pains!
Photobucket Photobucket
 
Allant d'assemblages plus ou moins heureux....
Photobucket Photobucket
 
 
....passants de patches autocollants...
Photobucket
Photobucket
 
....aux papiers collants colorés.
Photobucket
 
Vous trouverez aussi des carreaux colorés à la peinture ....
Photobucket Photobucket
Photobucket
 
...et même en verroterie....
Photobucket  Photobucket
 
... avec ces clins d'oeil de Pop Eye!

 

Sans oublier les grandes séries dont les Mettaur que vous trouverez sur ce blog

 

Photobucket Photobucket  

Photobucket Photobucket

 

 

Merci à Philo, Elilou, BA et tous ceux qui me signalent régulièrement les nouveaux envahisseurs qu'ils découvrent.

Repost 0

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.