Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 08:40

creve-les-yeux.jpg

faim.jpg
allez-faire-le-male-ailleurs.jpeg
undefined



















 




La Miss en vitrine...malgré la période, elle ne solde pas ses maux.
(Vers Tolbiac)

undefined























Ce dernier pochoir est sur une vitrine de livres d'occasion vers Censier.

Entre le 13e et le 14e, tout prés des palmiers "mirage" le long du tramway (T3)


Prés du coin des moulins, dans le 13e, une autre version d'émoi émoi émoi... ;-)



Sur le mur d'un bistro du 13e....morale de comptoir?



Toujours dans le 13e, rue Nationale:



Toujours dans le 13e, la rue des 5 diamants regorge d'oeuvres urbaines.

Les devantures de ce quartier sont nombreuses à en arborer.

Et même à l'intérieur, derrière une vitrine, on peu en apercevoir

 

 

 Dans le 13e, quartier de la Butte aux Cailles...encore

 



Des promesses, toujours dans le 13e...

Partir un peu

Affiché dans une vitrine d'un magasin d'alimentation du 5e!



Pour continuer avec Miss Tic

A ma zone ( Miss Tic )
Appâts de louve ( Miss Tic )
Miss ~ Tic : Art, droit d'auteur et licences.
Tu ne perds rien pour m'attendre - Miss~Tic.
Miss~Tic et les chats

Clin d'oeil mystique dans le 18e

J'ai craqué

 

Repost 0
Published by Rolvel - dans Miss~Tic
commenter cet article
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 19:10

Je suis parti tard ce matin, à l'heure du rendez-vous je quittais mon nid...

Un passage dans le 18e puis une descente vers le 15e, jusqu'au ministère de la santé, où il n'y avait que des C.R.S.

 

 

Je remonte vers le point de rencontre: la gare Montparnasse...

Là encore, un cordon de C.R.S. mais pas de collègues...

Normal, ils étaient déjà sur les voies et plus question d'aller les rejoindre!

 

Je suis IADE depuis 18 ans (je suis même issu de la 1ère génération de ce diplôme d'état d'infirmier anesthésiste).

L'infirmier anesthésiste est détenteur de 2 diplômes d'état et d'un minimum de 2 ans de pratiques infirmières.

Lorsque vous "dormez" pendant une opération, il n'y a souvent que ses yeux pour vous surveiller, et ses connaissances pour analyser la situation.

 

- Deux week-ends par mois qui "sautent"

- Pas de jour férié

- Des nuits à "tirer" un patient par les cheveux pour le maintenir en vie... C'est du stress garanti quand la plupart des gens dorment, et un besoin d'isolement et de récupération en rentrant chez soi.

-Un à deux mois d'heures supplémentaires par an (que les budgets ne permettent plus de payer, et que le manque de personnel interdit de récupérer).

 

Ne plus reconnaître la pénibilité de ces conditions de travail est une honte

 

Il est lamentable d'avoir à imposer de telles conditions aux usagers de la S.N.C.F.

Malheureusement, aucun écho des mouvements précédents sont dans les médias sous prétexte d'un manque "d'action" à transmettre (sic).

Cela plus le mépris évident de la part de notre ministre qui ne daigne même pas recevoir une délégation... sont à l'origine de ces évènements.

 

Alors, aujourd'hui, à la gare Montparnasse, les IADES étaient-ils sur les bonnes voies?

En tout cas, pour une fois les médias font écho de nos craintes.

Repost 0
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 12:12

Pour profiter pleinement de cet article, je vous conseille expressément de cliquer sur les photos pour découvrir une vue alternative.

 

Ce week-end, j'avais une petite course à faire, de Bastille à la porte de Clichy puis direction Métro "Muette" pour un retour vers Bastille en passant sur la rive gauche.

 

Un espace entre deux immeubles du XIe , mes yeux virent automatiquement au-dessus du toit du petit garage à la recherche d'un Bonom (ICI).

 

 

 

Plus loin, ce sont les grands boulevards.

Presque face au musée Grévin, du coté du passage des Panoramas (ICI), une façade a bénéficié d'un ravalement.

Et là, je dois bien reconnaître que je suis resté baba:

 

http://i41.photobucket.com/albums/e279/BEST1OLE/2en1/GdBdpub.jpg

   

L'antique pub' du bébé Cadum est bien toujours là !

 

 

Place de la Concorde, une enfilade de monuments dressés vers le ciel, et même si je préfère les voir à la nuit tombante (ICI), j'ai toujours le plaisir d'un coup d’œil à laisser glisser sur cet espace impossible à traverser d'une seule traite.

 

 

Passage dans le 15e, si les ferrailleurs rêveront devant cet amas de marchandises, c'est vrai que les écolos lui préféreront certainement un prunus en fleurs !

 

 

 

Un regard en arrière en traversant la Seine, pour un dernier regard à la "Dame de Fer"... et mes yeux glisse sur un petit trésor caché et pourtant laissé bien en évidence.

 

 

C'est vrai qu'on ne voit pas si facilement ce qui est juste là, devant nos yeux !

 

Du coup, retournant sur mes pas, je reste sur ce coté de la Seine.

Entre deux galeries d’art, un square semble n’être là que pour les pigeons.

Mais qui est en cage?

 

 

Une boutique de fleurs sur l’île de la Cité, l'envers vaudrait-il l'endroit?

 

 

Pas très loin se trouve le métro...mais quel chemin allez-vous prendre pour vous y rendre?

 

 

Place de l’Hôtel de Ville, un brin de fraîcheur, une architecture qui vaut bien une petite pause, et un tour de manège pour les gamins.

 

 

Il commence à se faire tard, c'est bientôt la fin de la promenade, et la Bastille est bien (toujours) là, à peine camouflée par les arbres du Boulevard.

Mais qui, d'un regard en coin, remarquera un Poulbot qui, dos tourné, et selon la tradition semble bien vouloir se soulager.

 

 

 

Voyage dans l'espace ou voyage dans le temps?

C'est pourtant pratiquement au cœur de Paris que j'ai retrouvé cet atelier de réparation pour Hotchkiss, juste avant de rentrer.

 

 

 

Voilà, c'est fini.

Je souhaite que la promenade et ma façon de regarder les murs de Paris vous aura su vous enchanter.

 

St-Maur.jpg

 

Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 08:39

A l'Est de Paris se trouve le bois de Vincennes, le lac Dausmenil et son Parc floral (voir ICI).

 

A l'Ouest, pas de jaloux!

Il y a le bois de Boulogne,  ses lacs, son jardin d'acclimatation (un parc d'attractions qui enchantera les enfants) et le parc de Bagatelle.

 

 

Un (autre) endroit idéal pour lézarder au soleil, enchanter la famille... ou se remettre en forme après les excès de l'hiver passé!

 

 

Pour les grands sportifs il y a même la possibilité d'élever le challenge!

 

 

Papa s'entraîne dans son coin(coin)...

 

 

.... Pendant que Maman gère la marmaille!

 

 

... Chassez le naturel, il revient à tire d'aile!

  

 

Promeneurs, joggeurs voire rameurs se côtoient dans la verdure, et, si vous écarquiller bien les mirettes, vous surprendrez facilement des écureuils et des lapins en pleine activité.

 

 

 Un petit rappel nous confirme que nous sommes toujours à Paris (en tout cas, pas très loin...)

 

 

Une journée à vivre comme un avant goût des vacances encore (un peu trop) lointaines

 

Repost 0
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 09:12

 La rue du Jourdain

 

Coincé entre les rues de Belleville et des Pyrénées, je suis bien souvent passé à chacune de ses extrémités sans jamais y glisser une de mes roulettes!

 

Et sans un mail d'Elilou m'indiquant cette trace de mosaïque de Space Invader, je me serai contenté du regard

de haut en bas  (de Belleville vers les Pyrénées), parcourant  cette rue superficiellement...

 

 

... Et loupant du même coup un petit plaisir de promeneur!

 

Maternelle Jourdain Zebres

 

Mosko et associés.

Ils sont un peu partout sur mon blog, la Butte aux Cailles ICI, le parcours de la Bièvre, La Mouffe ICI, Ménilmontant ...Du 13e au 20e en passant par le 5e ils ont un style bien à eux, et même sans leur signature ont reconnait toujours facilement leurs échappés du zoo voisin:

Ils sont toujours très paisibles voire joueurs dans notre milieu urbain.

 

Maternelle Jourdain Girafe

 

Mais quelle surprise de les retrouver là, sur le mur d'une école maternelle!

 

Une petite place surmontée d'un calicot annonçant une fête à venir prochainement aurait dû, pourtant, attirer ma curiosité!

 

 Maternelle Jourdain Panthère

 

 Les animaux seront familiers aux flâneurs parisiens.

 

Maternelle Jourdain Tigre

 

Comme ce tigre qui, parfois joue l'équilibriste entre des cous de Girafes rue de Ménilmontant ou le square Henri Cadiou.

ICI

 

 Maternelle Jourdain Zebre

 

 J'ai découvert tout compte fait un havre de paix entre deux artères bourdonnantes, tout comme cette "jungle en folie" qui est là à prendre ses aises.

 

Maternelle Jourdain Papillon

 

Oui, je crois bien que j'ai papillonné, moi aussi, le temps d'une rue!

Repost 0
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 11:52

Un mail, une newsletter de Mr Chat...

Le rendez-vous est pris:

j'irai place de la République pour ce 1er Mai 2010 vers les 14h.

 

Avec ma tendance agoraphobe, les grands mouvements de foule ne sont pas ma tasse de thé....

Pourtant dès que j'aperçois  les Chats sur la statue de la place de la République, je traverse la marée humaine à contre courant!

 

 

 

Si, si, ils sont bien là: regardez donc mieux!

Ils sont lovés aux pieds de la Liberté et de l'Egalité!

 

 

 

Les yeux rivés sur les reproductions en carton, je me dirige avec bien moins de peine que prévu aux pied de la statue...Où je reconnais l'artiste (oui, je l'avais déjà "vu" lors d'une fresque au legta des Barres --->ICI)

 

 

 

Un jeune homme de 13 ans mon benjamin...

Et pourtant je suis redevenu un gosse, avec plein de questions qui me taraudent l'esprit, et auxquelles ils me répond avec un grand sourire (comme son chat)!

Et ce, malgré la noria incessante de fans venant, tout comme moi, chercher leur Mr Chat en carton.

 

 

 

J'en profite pour obtenir la confirmation d'une date de dédicace pour la fin mai/début juin à la librairie du quai de Valmy (quand son livre sera réédité).

 

 

 

Il possède sur lui quelques exemplaires "couvertures rigides" un peu plus chers que la version souple...

Alors là, je craque! (Après Miss~Tic et Space Invader, cela devient-il une mauvaise habitude?)

Une dédicace aux pieds de la République...ça n'a pas de prix!

 

 

 

  Tout comme les gamins de Dakar, de Macao ou de Séoul, j'ai mon masque!

 

   

 

Le livre est un recueil de témoignages richement illustré à mettre entre toutes les griffes!

A bon entendeur, Chalut!

Repost 0
Published by Rolvel - dans Coups de coeur
commenter cet article
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 08:16

Mardi 27 avril 2010.

 

Paris a vécu une chose pas commune!

 

Beaumarchais

 

  1500 tracteurs ont défilé dans ses rues!

 

Dausmenil

 

10h00 30 Nation --->

 

Nation en enfilade2

 

---> Bastille --->

 

Opéra Bastille

 

 ---> 13h00  République ---->

 

 République

 

---> 15h 00 Nation:

Les 1ers ont bouclé le circuit et les derniers n'étaient toujours pas partis!!!

 

Une vue pas courante pour les parigots! 

 

La Bastille enfilade

 

De toutes les formes...

 

Tracteur

De toutes les couleurs...

 

De toutes les couleurs

 

Ils étaient là!

 

Prise de la Bastille

 

Une ambiance "bon enfant":  applaudissements des parisiens et gestes amicaux des céréaliers.

 

Pourtant les revendications font froid dans le dos...

 

Paysans en danger

 

Un clin d'oeil sympatique vu de derrière...

 

Les deux vue arrière

 

...sous un autre angle, c'est un peu plus cru (toujours en harmonie) mais reflète une détresse vraie...

 

Les deux font la paire

 

Le trottoir du viaduc des Arts est un délice en roller (large et bien lisse) pourtant, c'est sur la chaussée que je me suis amusé ce jour là, entre ces monstres mécaniques aux roues plus hautes que moi!

 

Viaduc des arts

 

De Nation à Bastille, jamais un seul conducteur n'a semblé gêné, et plusieurs m'ont même salué d'un pouce levé!

 

Entre rétro et pneu cranté, même le génie de la Bastille semble vouloir saluer les agriculteurs!

 

Génie Bastille

 

Je n'avais jamais vu ça! 

 

 Fauché Voltaire

 

  Une journée mémorable dans la vie des parisiens ... et certainement des paysans aussi:

Jamais les "têtes de veaux" ne leur ont été aussi accueillantes!

 

 

 

  Nation en enfilade

 

Tout le monde n'aura pas eu la chance de fouler le goudron de paname...

 

Crevé

 

.. et comme eux, en fin de journée, mes allers retours entre ces mastodontes m'ont laissé un rien...crevé!

 

Repost 0
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 08:55

(Copie d'une partie du programme officiel)

 

 

Pour sa première édition, Parisonic aborde les questions actuelles de notre relation à ce qui nous entoure, en présentant le travail d'artistes pour lesquels le son est le moyen, le matériau et le véhicule d'une attention, d'une sensibilité et d'un questionnement sur cet environnement.

Issu des pratiques documentaires et radiophoniques, le "field recording" (prise de son environnementale) investit aujourd'hui le champ des arts plastiques par des formes multiples débordant et ouvrant largement son cadre documentaire original.

Attentifs au monde qui les entoure les artistes dits "sonores" portent une attention particulière au contexte d’apparition de leur travail et le réalisent souvent en fonction de cet environnement, qu’il soit social, acoustique, architectural ou politique.

Diverses approches et contextes sont l'objet de l'attention de ces artistes :

  • Sons produits par les êtres vivants aquatiques et terrestres, activité à la lisière de la science et de l'écologie.
  • Phénomènes naturels : écoulement d'une rivière, vents et souffles, fonte des glaces…
  • Paysages sonores "naturels", échos en montagne, espace sonore du désert, chant des dunes…
  • Environnements urbains, chaque ville porte une "signature" sonore, acoustique d'un lieu, lieux de passage…
  • Sons inaudibles : hydrophonie, rayonnement électromagnétiques, ultrasons…
  • Architecture : vibrations dans les éléments de l'espace d'exposition, dans un immeuble…
  • Les fictions, anticipations : "cinéma pour l'oreille" convoquent les sons du réel pour créer des formes radiophoniques, conceptuelles… qui puisent dans l'ici et maintenant l'ailleurs et le futur.
  • Les relations humaines et ses récits.

Toutes les pratiques qui en découlent, enregistrement et diffusion "tel quel" (on parle alors de sonographie comme "photographie sonore"), mixage d'environnements, fictions et pièces radiophoniques, documentaires sonores (…), ont pour trait commun une attention portée au monde, à l'homme, une sensibilité à l’environnement.

Parisonic propose d'en explorer les formes en invitant des artistes dont le travail singulier parle directement de notre relation au monde.

 

Diverses approches et contextes sont l'objet de l'attention de ces artistes :

 

 "For Tracks"

Il s'agit d'un programme quotidien d'œuvres sonores en stéréo (ou quatre pistes) projetées en plein air, dans le calme du jardin d'Alice et au sein de la rumeur de la ville lointaine.
                         

Les artistes nous proposent des vues sonores de la nature taïwanaise, de rivières françaises, de moments de vie ainsi que des oeuvres mélant des sons abstraits musicaux ou presque à des ambiances, des chants de grillons, oiseaux ou insectes...

 

 Personnellement, si je trouve le temps d'y glisser une oreille, c'est cette partie du programme qui me tente le plus:

Je suis capable de rester une partie de la nuit à écouter les insectes prendre possession du jardin dont je crois être le propriétaire le jour.

C'est certainement lié au souvenir de cette histoire de "Poil de Carotte" (Jules Renard).

Il doit traverser le jardin, une fois la nuit tombée,  où une horde fantasmagorique d'êtres vivants se battront pour leur survie jusqu'au lendemain matin...

Oui, c'est toujours cette image qui me vient dès le printemps, à la tombée de la nuit, lorsqu'une petite roussette tourne autour de mes haies.

 

 

 

 

 "Oeuvres au jardin"

sont des pièces sonores longues réparties dans le jardin d'Alice pour des écoutes autour ou au détour d'un bosquet...

 

Une expérience parisienne qui associe nature et sons pour un jour sans travail et avec la promesse d'un soleil radieux...Comment la louper?

 

Quand:

1 et 2 mai 2010

15h --> 21h Entrée sur adhésion libre.

 

Où:

Le Jardin d'Alice 40 rue de la chapelle 75018 Paris M° Marx Dormoy.

 

Pour en savoir plus:

http://parisonic.fr/    (Liste des artistes, lexique du son environnemental, infos pratiques...)

Tel: 06 80 61 57 89

http://purepresence.eu/ 

 

Repost 0
Published by Rolvel - dans Infos
commenter cet article
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 09:25

Comme je l'avais annoncé ICI les tags du bas de la rue des Pyrénées ont vécu...

Ils ont disparu avant même la destruction de leur support.

 

 

En repassant devant ce coin de rue, ... je n'ai pas reconnu les couleurs, ni le motif ...

 

 

 

...  Et voilà, les fresques ont changé...

... Avant même que le mur ne soit détruit, adieu les gremlins, bonjour Alice!

 

 

 

Formes et couleurs ... L'auteur de cette fresque, semble bien avoir abusé de ses modèles!

 

 

 

Plus loin, une autre fille entourée de chats remplace le gremlin "Stripe" aperçu la dernière fois.

 

 

Encore plus loin, une porte est magnifiquement décorée.

Le visage, la calligraphie, la ville en arrière plan ou les flammes démontrent la maîtrise de l'auteur.

Une bien jolie carte de visite, à n'en pas douter!

 

 

 

Il est fort probable que ces tags disparaissent à leur tour avant la mise à bas de l'enclos de cet ex dépôt de la RATP, et je ne suis pas mécontent d'être repassé  "accidentellement"  par là...

Repost 0
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 11:26

  

 

 

Février 2010, je suis repassé dans le 13e pour compléter mon article sur la Bièvre (ICI).

Mais, oh, surprise(s)!

J'ai trouvé de nouveaux pochoirs (au moins pour moi) des artistes de la Bièvre (ICI) et des curiosités qui complétaient un article datant de l'origine du blog: "Le bestiaire de la rue Simonet".

 

Moi qui aime les dragons (mon signe astrologique chinois), je fus ravi d'en trouver d'incroyables dans les rues de Paris comme ICI ou ICI.

 

Parfois les soupentes de toits ou les contours des  fenêtres  sont ornés de motifs géométriques en mosaïques qui captent mes regards.

...Et, parfois la surprise est majorée, comme ici, dans le 13e, où pas moins de 6 têtes de lions ornent une façade.

 

 

Ou comme ici, à la limite du 11e et du 19e, avec une magnifique série de dragons mettant en valeur les frontons de ces fenêtres.

 

 

A peine visibles de la rue, ils semblent être là pour le plaisir unique du propriétaire!

 

 

Pourtant, avec ou sans couleurs, le charme opère...

 

 

 

Mais revenons au 13eme!

Tout prés de la rue Simonet, lieu de ma précédente trouvaille, dans la rue Bobillot se trouve une porte de garage en bois vernis.

null

 

Elle n'offre rien de vraiment particuliers au quidam un peu trop en retard le matin, ou toujours assez pressé de retrouver ses pénates le soir.

Un bout de rue qui n'offre pas même un abri en cas d'averse inopinée.

 

Pas trés loin d'oeuvres de Lézarts de la Bièvre, de Jef Aérosol et de Miss~Tic, les motifs sculptés sur cette porte de garage en deviennent  presque trop discrets.

 

 

Ne serait-ce un encart et le mot "ATELIER" en relief, les yeux du passant  pourraient juste y glisser sans même s'y arrêter.

Pourtant une artiste travaille là!

Un endroit que je me suis juré d'aller voir de façon moins superficielles ... Ne pas me limiter à la rue.

 

 

Parce que les félins et les dragons, ce disputent la 1ère place dans mon bestiaire...

 

 

 

Mais aussi parce que je suis tout autant sensible à la majesté du vol de certains rapaces...

 

 

  

  ... ou à la fluidité de certaines lignes.

 

J'aime caresser les courbes d'une oeuvre polie,  comme je suis attaché à ces créatures qui hantent l'imaginaire de l'humanité depuis des siècles.

Deux bonnes raisons d'approfondir ma curiosité.

D'autant plus que la diversité des matériaux, et le savoir-faire de l'artiste qui joue avec la lumière, et les reflets m'intéresse particulièrement.

 

   

Une découverte récente à mes yeux, même si,  comme l'indique cette vue, ces oeuvres ne sont pas là depuis hier...

 

 null 

Repost 0
Published by Rolvel - dans Focus
commenter cet article

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.