Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 10:00

Voici un évènement inédit au Lac Daumesnil  (Paris 12e) dont je me fais le relai:

 

 

 

Du samedi 3 au samedi 10 avril

(C'est la semaine du développement durable).

 "Y a du monde au Lac" sera proposé par Paris Label.

 

1ère installation (artistique et flottante) visible à partir du samedi 3 avril jusqu’au dimanche 11 avril:

 

- Paysage flottant : "les ilots fragiles", oeuvre réalisée par 2 plasticiennes Paule Kingleur et Anne Maurange (bois et balles de ping pong)

 

- Mise à l’eau d’une centaine d’écoradeaux animaliers réalisés par les enfants des écoles du 12e.

(Flottaisons artistiques et joyeusement pédagogiques)

 

- Intervention des bûcherons du bois de vincennes pour parler de leur métier et du reboisement.

 

- A lire: une centaine de poèmes écrits par les enfants et suspendus dans un arbre, sur le thème:

 "si j’étais...(une autre espèce)"

 

A découvrir en semaine: 

- le mardi 6 avril de 9h20 à 11h20 et 14h à 16h = écoles du 12e

- le mercredi 7 avril de 10h à 12h                     = centre d’activités du 12e

 

 

 - Pour finir la semaine en beauté et en (bio)diversité,

le samedi 10 avril:

 

Une balade-découverte sur le site du lac daumesnil menée par un animateur nature du CPN (connaître et protéger la nature) sera ouverte à tous. 

Des surprises vous y attendront...

 ....Mais j'ai promis de tenir ma langue, même si c'est difficile de ne pas parler de certaines animations prévues, très originales (telles les #¤*µGDOZ-AZJRMV.DC.LT§.) 

 La balade devrait se clore vers les 17h et se terminer par un goûter (offert).

 

Lieux et repères de "Y a du monde au lac" ICI

http://www.parislabel.com/

 

  Les écoradeaux sont sur l’eau du Lac Daumesnil jusqu’à dimanche 17h (après le pont des 2 iles);
Venez les prendre en photo et participer au concours photo : http://www.parislabel.com/category/les-actualites-de-paris/

 

Pour les curieux, voilà ce que cela donne:

 

 

Le lac Daumesnil et son kiosque sont bien connus des joggueurs et des...bouddhistes.

 

De l'autre coté, c'est le zoo de Vincennes et son célèbre rocher.

 

 

Entre les deux, c'est un train de radeaux supportant chacun son bestiau! 

 

L'escargot n'est pas parvenu à lacher son ombre qui a décidé d'embarquer avec lui!

 

 

Le loup et l'escargot sont sur un radeau .... Une nouvelle fable?

 

 

Pour Pâques les poissons ne sont pas tous en chocolat.

 

 

Et n'allez pas croire qu'il ne s'agisse que d'un jeu d'enfants!


"La balado’lac ",  c’est cet après-midi (samedi 10 avril)  départ à 15h au Métro Porte Dorée (sortie 1)...Et il fait beau!!!

 

Repost 0
Published by Rolvel - dans Infos
commenter cet article
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 09:00

Hier (Mardi), nous étions largement au dessus des normales saisonnières, comme ils disent à la météo...
Les cheminots, les institueurs, les infirmières, les sans papiers, et les retraités ne pouvaient pas espérer mieux pour taper le pavé de Paname...
Moi, j'en ai profité pour ressortir mon clou et sillonner la butte Montmartre dans tout les sens.



Bien évidemment, n'attendez pas de moi de vous montrer la place du Tertre dans tous ses états, ou de vous présenter le musée Dali,  la statue de Dalida, ou la basilique du Sacré-Coeur...





Tous les points de la Butte à ne pas louper sont dans tous les (bons) guides touristiques, avec un rappel historique.



Non, comme pour l'Est parisien (ICI) je vais tenter de vous montrer ce que les yeux ne recherchent pas, tellement ils sont scotchés par le pittoresque (entretenu) de ce coin du 18e.



J'ai déjà posté plusieurs vues du Sacré-Coeur sous différents angles (http://parifuni.over-blog.com/article-19164733.html).
 Il vous faudra en avaler des marches pour collecter ces photos, mais le plaisir des yeux ne compte pas!



Mon approche de Montmartre, s'est fait par le 19e.
Le vélo me permettant de rattraper un éventuel retard sur mon planning, je recherche un chemin encore jamais emprunté!
Aucune déception:
Par l'ouverture d'une porte, j'aperçois une forme blanche stylisée...Un ours?



Marche arrière... J'aime beaucoup ces formes fluides, c'est un peu triste qu'il semble posé là comme un cheveu sur la soupe, mais
c'est plutôt bon signe pour un début de sortie!
Plus loin, je tombe sur un poster dans un style bien connu...
Jana und Js!



Habituellement sous forme de pochoir le long de l'ancien cours de la Bièvre, ICI, ces artistes ont donc laissés ici aussi leurs jalons, sous une forme que je ne leur connaissais pas.

Arrivé derrière le Sacré-Coeur, une 1ère constatation, Oak et Prop ont frappé fort: chaque coin de rue  du quartier est  marqué par une petite plaque de leur cru!



Très vite je découvre que Grego  (voir ICI) est passé à une autre série de masques, récupérant certains espaces perdus.
Pas moins de 7 masques me semblent très récents.



Une autre surprise de taille:



Un tag du style que j'appelle "Neko" (ICI)  habituellement sous forme de carreaux, c'est la 1ère fois que j'en trouve un dessiné à même le mur.



Comme dans le square des recollets (10e)  ou plus proche, au dessus du mur des je t'aime (ICI), un poster "Rue meurt d'Art" profite de la verdure.

L'art est à fleur de mur dans ce quartier, Miss~Tic fait des émules



Une simple vitrine passée au blanc d'Espagne ne peut pas rester vierge





De même, une vitrine fermée par des parpaings devient une invitation à l'art urbain...



La signalisation d'un coin de rue dangereux vire même à l'humour!









Même les enseignes d'hotel sont dans le ton.



Un dernier regard à la Madone des Abbesses...

 

 

... Ce n'est pas moi qui l'invente!

 

 

Une mosaïque, aux couleurs bariolées mais dont visage et la silhouette se retrouve bien!

 

 

Elle a beau être composée des éléments les plus hétéroclites, on voit poutant bien que la Madone porte un petit chat dans ses mains!

 

Mais déjà, je descend vers le 9e, et ma promenade prend le chemin du retour.
Oui,  c'était une belle journée de printemps, et ce n'est pas eux qui me contrediront!





Repost 0
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 08:56

L'effet mer.

Une vague qui se meurt, en fin de course, sur la plage, possède encore suffisament de force pour éroder,  un chateau, effacer une phrase ou un prénom, combler les traits d'un dessin...

L'après-midi nécessaire à la construction d'un chateau est effacé par 3 reflux mais cela n'effface en rien le plaisir créatif de l'artiste, et celui plus passif du promeneur.

 

 

 

Éphémère...

 

  ...C'est la destinée de cette fresque du bas de la rue des Pyrénées qui commence près de l'entrée de cet ancien dépôt de la RATP.

Depuis la fin 2009, il y a déjà eu plusieurs couches de peinture, différents motifs, mais bientôt tout cela ne sera plus que du passé.


 

 

C'est un vrai cadeau qui est fait, ici, au parisien.


 

 

Loin des gribouillis visibles un peu plus haut, le long de la petite ceinture , les personnages sont fins et détaillés, les fonds travaillés et contrastés. 

 

 

 

Une richesse de formes et de couleurs

 

 

Parfois d'anciennes portions de fresques pointent sous les nouvelles.... Avec des styles très différents.


 

 

Stripe, le gremlin auquel on doit le fameux  "Guyzmo caca!", est ici magnifiquement représenté.


 

 

Il y en a pour tous les goûts, toutes les formes et toutes les couleurs!


 

 

4 personnages, 4 styles différents.

Pyrénées9

Entre peluche et monstre, douceur et menace, grotesque et réaliste... Quelque soit le qualificatif retenu, c'est fait avec talent.

 

 

Le coin des signatures de cette fresque collective.

Pyrénées0

 

Comme contaminé, le banc de ce bout de rue a pris,lui aussi, quelques couleurs!

 

Si vous passez près du cours de Vincennes, n'hésitez pas à faire un détours vers ce coin du 20e:

Car si vous tardez,  comme je l'ai fait pour cette fresque du 11e, vous ne risquez de ne trouver, qu'un tas de moellons colorés.

.Tag Bluets

Ce qui ne rend pas hommage aux artistes qui ont accepter le règle du château de sable:

"l'éphémère tristesse de la vie"

(J.Higelin)

 

(Merci à Elilou pour la photo de départ)

 

Repost 0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 20:23

A plusieurs reprises, j'ai évoqué ma passion pour les griffus de tous poils. Nécessairement, mes pérégrinations parisiennes m'ont amené à en découvrir d'un nouveau genre...



Les félins sont souvent représentés sur les murs que ce soit en peinture, sur poster ou en sticker (voir ICI)
Mais un de ces chats reste unique, il fait partie des "classiques": MChat.
Tellement bien traité sur d'autres blogs, que j'ai pris beaucoup de temps avant d'en parler, attente récompensée: j'ai eu la chance d'une petite "exclusivité" (voir ICI)...

Pourtant, j'avais le matériel nécessaire pour lancer une rubrique:



La cheminée du milieu est à repérer sur la photo du dessus.
Et une fois le zoom utilisé voir ci dessous:



Avec MrChat, c'est comme pour Bonom (voir ICI) ...Il faut avoir un regard vers les toits....

        

Depuis mon article précédent, je suis "abonné" aux nouvelles de MChat.
Son aventure au Sénégal:





Sa mésaventure en Chine ("perte" de son ordinateur...et de toutes ses photos)


Mais actuellement, l'actualité de MrChat est une exposition dans le 8e.
Le ton est donné dès l'approche de la galerie!



MrChat, Mesnager et Popof ont décoré le trottoir du N°2  Avenue de Matignon

 

Venez découvrir l’ensemble des œuvres présentées par:
Villeglé, Arsen, Artof Popof, Mesnager, Mr Chat, Psychoze, Quik, Seen
Sous le parrainage de Jacques Villeglé
URBAIN 1er


Sur cette invitation, 3 noms m'ont immédiatement fait comprendre que j'y passerai certainement!
Mr Chat, Mesnager et son ombre blanche (voir ICI) et Psyckoze que j'avais découvert au Grand Palais (voir ICI)

Psyckoze


Au rez-de-chaussée, un avant goût de chaque artiste est là.





Puis, c'est un peu chacun dans son coin ... avec quelques regroupements.



L'exposition s'étend sur 3 étages dont une terrasse où les oeuvres ne sont pas nécessairement à voir que sur des toiles...
Des sculptures et des meubles valent aussi un détour du regard!

J'ai (un peu beaucoup) craqué pour:  "Toîts émois
Et vous?

A voir:
Galerie Matignon-Léadouze
2, avenue Matignon -75008 Paris
Tel.: 00 33 (0) 1 42 89 26 83
www.galeriematignonleadouze.com

Février 2010
Pub bis repetita...
Décidément, ce n'était pas mon habitude, mais là, je craque!
J'aime les chats et, lorsque je les trouve,  je les garde pour moi!

Joyeux anniversaire Mr Chat!

Monsieur CHAT est le nom d’un graffiti chat, apparu a Orléans, puis à Paris et d’autres capitales européennes depuis 2001.
Ce graffiti apparaît le plus souvent sur des cheminées, mais a été vu dans d’autres endroits et sur différents supports, par exemple sur un des tramways de la ville de Sarajevo.
 Il est aussi apparu dans des manifestations populaires ou politiques. Ce personnage, utilisant la ligne claire, se caractérise par son large sourire de Chat du Comté du Cheshire, croisé dans Alice aux pays des merveilles. Il est souvent représenté en train de courir, mais peut prendre différentes poses, avec des drapeaux, avec des ailes d’anges ou saluant les passagers aux entrées de gares.

En 2004, Chris Marker réalise le documentaire Chats Perchés. À l’occasion de l’avant première du film au Centre Pompidou, un énorme chat de 50 x 30 m a été peint au sol de la piazza.
Voici ce que dit Monsieur “Thoma Vuille” Chat dans son avant-propos :
 « Depuis ce jour, ma principale activité est de peindre des sourires jaunes. Des centaines de chats sont nés sur les toits des capitales européennes, situés à des emplacements visibles du plus grand nombre. Ils assurent un réseau d’optimisme international. » 


 
page 73


21 x 21 cm, 144 pages en quadri, broché avec rabats 27 €


Actualité prochaine de Mr Chat:


01/04/2010 15:00   
1, 2 et 3 Avril 2010 
Galerie du Fleuve
R.SFEIR
6 rue de Seine, Paris 75006
(50€)

Accrochages et signatures de la version cartonnée du livre M.CHAT. http://www.editionsalternatives.com/site.php?type=P&id=895


08/04/2010 19:00
Le petit endroit
14 rue portefoin, Paris 75003

+++EXPOSITION+++ M.CHAT 

08/04/2010 12:00
ARTEUM CNIT la Défense
CNIT la Défense (ligne1)
PARIS, Ile-de-France
(27€)

signature de la version librairie présentation de produits dérivés.
http://www.editionsalternatives.com/site.php?type=P&id=895

 

Repost 0
Published by Rolvel - dans Coups de coeur
commenter cet article
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 09:29

La rue Bichat donne sur le quai de Jemmapes,
Si vous passez le long du canal Saint Martin, c'est une rue à prendre à rebrousse poil, car elle fini sur une fresque assez surprenante.



Une fresque qui s'étire en longueur, cela change de celles qui s'étalent en hauteur.
Les couleurs utilisées, dites froides, donnent une bien sympathique ambiance à ce coin de rue.



Le motif de fond mixant formes géométriques et tendances tribales, mettent bien en valeur le sujet: un chien.



Un tryptique affichant un bull terrier en attente (de son maitre?)...
... Il semble attendre impatiemment sa promenade le long du canal!

Fresque rue Bichat2

Bon d'accord, là il surveille le scooter....

C'est une fresque, pas si facile à découvrir, qui a son charme à mes yeux, même si je ne suis pas un passionné de la gent canine.

 

Fin 2010, cette fresque a disparu suite à un ravalement.

Repost 0
Published by Rolvel - dans Focus
commenter cet article
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 11:42
Je pensais certainement en avoir fini avec les pochoirs de Jana und JS
(voir l'article->  
LéZarts et la Bièvre 2009 (fin)  )
mais des sorties récentes dans les 5e et le 13e arrondissements m'ont obligé à revoir ma copie!

Des murs m'avaient totalement échappés.
Comme celui ci, rue de la clef.


Pourtant, les chats de Nemo de ce mur, je les avais déjà aperçu!

Avec des personnages non récurrents, c'est une vrai découverte qui méritait bien d'être montrée.



Plus bas, rue Mirbel, c'est au ras du sol que ce photographe surprend le passant pour une vue en contre plongée!



Dans le 13eme, dans un petit passage donnant sur la rue Bobillot... 



Ce n'est pas moins de 5 pochoirs qui sont annoncés par un personnage (toujours) très aérien de Jef Aérosol.



Ce musicien pose face à la photographe... chacun sur son mur.



Plus bas, sur un mur longeant la Petite Ceinture, un ancien pochoir de La Miss a trouvé compagnie:



Tiens, juste avant de m'en retourner un couple de curieux se penche à la fenêtre.



Mes difficultés à patiner sur les pavés parisiens semblent bien les amuser!
Une seule pensée, pourtant, m'effleure:
"Ai-je, maintenant, vraiment bouclé ma collection?"


A voir aussi:
LéZarts et la Bièvre 2009 (fin) La Bièvre un courant porteur (plaques, médaillons et LéZarts).
Trompes l'oeil et pochoirs ( LéZarts 2009 )
LéZarts et la Bièvre 2009 (fin)
Repost 0
Published by Rolvel - dans La Bièvre
commenter cet article
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 08:57
Je passe régulièrement vers le café "La Place Verte", pas pour prendre un jus en terrasse, mais parce que c'est un quartier riche en "pépites" urbaines.
Mes différentes propositions
de promenades dans l'Est parisien en sont d'ailleurs un reflet évident.

Et puis il y a ce mur, je devrais dire ce M.U.R. ... 

(voir ICI )

Il change régulièrement de look, parfois c'est un embrouillamini de couleurs et de courbes.
Les signatures y sont diverses et variées allant d'artistes reconnus à des associations d'étudiants, mais peu importe, ils insufflent une vie incroyable à ce recoin du 115 de la rue Oberkampf.

D'après Gustave Courbet

C'est sans manque de goût que 2 artistes ont reproduit l'audacieuse oeuvre de Courbet: "L'origine du monde".
J'ai d'abord cru, de loin, qu'il s'agissait de carreaux de mosaïques, et donc, d'une nouvelle réalisation de Space Invader...
En me rapprochant j'ai cru halluciner!

Il y a du relief!

"Fabrice et Julien ne font pas de la peinture, ni de la sculpture. Ils travaillent l'art à leur sauce: à partir d'aliments..."

" Cette action s’est opérée en récupérant une image sur internet que nous avons repixellisée tout en conservant les dimensions d’origine. Nous l’avons ensuite recontrastée et indexée à six nuances de couleurs afin d’obtenir une gamme de tons et de formes calibrées ".


Et oui, 3 aliments servent de bases à cette reproduction!

Fromage pain et chocolat.

Les matières sont sous cellophane et sont déclinées en 2 nuances (bien visibles sur la 1ère photo).

C'est vraiment du pain

Des mains curieuses n'ont pas résisté à la tentation de cette oeuvre sulfureuse....

Et c'est bien du fromage aussi!

Pour ma part....

Pour le chocolat... j'ai testé...


... J'ai craqué croqué pour la partie la plus sombre ... (du chocolat!)
La gourmandise est un vilain défaut, mais il fallait bien que je m'assure de la nature des matières premières utilisées!
C'était bien évidemment pur objectivité de ma part, afin de m'assurer qu'il n'y avait pas tromperie...
...Et puis, c'était un (tout) petit bout...

Comme d'habitude, un petit rappel à propos du M.U.R. et un petit mot à propos des artistes se trouvaient sous cette oeuvre.

Présentation des artistes, et de la technique employée

Merci aux artistes, Fabrice et Julien, mais aussi à tous ceux qui ont laissé un peu d'eux-même sur ce mur, précédemment.

PS: le chocolat n'était pas mauvais....
Repost 0
Published by Rolvel - dans Focus
commenter cet article
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 07:48
Il faisait froid la semaine dernière à Paris, la neige persistait et les égouts fumaient, j'ai donc jeté mon dévolu sur mes patins comme moyen de transport.
Diverses trouvailles émaillèrent cette journée.
Tout d'abord de quoi compléter 2 ou 3 de mes collections (Space invader, Mosaïques JG, carreau Jonnystyle et Bonom) et d'autres perles qui m'avaient totalement échappées jusqu'ici!

Froid et vent: un début de rando pas vraiment prometteur!

L'once de courage du départ fût donc largement récompensée sauf que...
...j'ai oublié mes rollers face au château de Vincennes une fois ma balade achevée.

Si précédemment,  je vous ai promené sur des axes Nord-Sud de l'Est parisien, les rues JP Thimbaud, Oberkampf, et de Belleville, je vous emmènerai cette fois sur un axe Est-Ouest pour découvrir le 11e sous un autre angle et avec son lot de surprises.
La rue Saint Maur suit ce tracé, et elle commence en couleur dés son N° 6,

Une façade qui annonce la couleur

Une série sympathique: "Le pari du sourire" : des miroirs illustrés "Un sourire Merci!"

Un sourire sur ce mur lépreux.

Une invitation à sourire au moins à 3 reprises dans cette rue!

Le N°3 en haut à droite indique que c'est la 3e invitation au sourire

Au croisement des rues du chemin vert et plus loin Oberkampf, des coeuriosités hautes perchées s'offriront aux plus curieux.



Ce sont les seules de cette série que j'ai réussi à découvrir.

Coeuriosité de la rue du Chemin vertCoeuriosité de la rue Oberkampf

Et voila une curiosité, assez discrète, qui complète cette série...



Un coin de rue qui fait sourire...ou frémir, c'est selon.
C'est pas très loin de chez Miss Pudding ;-)

Clin d'oeil rue Ternaux

A la limite du 11e et du 12e vers la rue Ste Marthe, voila de quoi compléter un article précédent (ICI) un poster signé C215

Folie-mericourt-C215.jpg

Plus haut, une biche s'enfuit, un poster pas si courant dans les rues parisiennes!

Le motif change des biches vues de face en phase d'attente

Un nouveau pochoir "Ni Dieu, ni maître, ni croquettes"
J'adore!!!!
Une position plus féline que la précédente, et un rien plus agressive aussi.

Je craque sur le texte et j'adore les courbes si félines  

Retour vers le canal St Martin,toujours sur le même axe Ouest-Est
Ici une fresque, 2 space invader, 1 serpent à plume et 2 trompes l'oeil!
Un espace à ne pas louper, sur l'autre rive, c'est l'espace Poulmarch, un espace régulièrement mis à jour, 2 mosaïques JG, un dino un autre space invader et plus bas une anamorphose!

Fondarmental....Joli mot tiroir!

Une galerie....Tiens, devinez donc qui y est déjà passé?

Nemo, Mosko et Menasger ... Une association pas si rare!

A un coin de rue, le long du canal, cette portion de fresque se retrouvera dans un focus qui la montrera complètement.

Voici un quart de la fresque

En redescendant vers la place de la Bastille sur l'autre rive un hippocampe, tête en bas, semble pris de l'ivresse des profondeur 

La librairie sous ce poster est spécialisée dans l'art urbain et tout ce qui est underground

Et ici, toujours plus près du génie de la Bastille, vous trouverez l'illustration de "montrer patte blanche"

Poignée de porte en forme de patte de chat, ce n'est vraiment pas si courant!

C'est avec cette patte que je vous laisse reprendre le cours de vos affaires.
A bientôt!


       Le pari du sourire N°1, rue St Maur....

Repost 0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 11:13

La compagnie des moutons volants...
Un clin d'oeil qui me rappelle une soirée.
Il y a quelques années je suis allé voir the "Flying Circus" au Palais des glaces.
Une reprise de quelques sketches célèbres des Monty Pythons.

J'aime pas les feux rouges!

Si je m'en étais tenu aux critiques mitigées (coincées) ... J'aurai zappé.
Nous venions de nous passer "Sacré Graal", l'humour "so british" encore à l'esprit, nous nous sommes dit qu'au pire ce serait une bonne soirée resto...
J'y ai amené ma petite famille, et ce souvenir provoque toujours des sourires entendus.

J'aime pas les feux rouges!

Je ne fais habituellement pas de pub sur mon blog, mais un mail de la part de cette troupe a trotté et fait son chemin.
Après un surf, il semble que le trio de comédiens présente la vie parisienne "à la sauce" des Monty Pythons.

J'aime pas les feux rouges!
lutecien
J'aime pas les feux rouges!

Je ne connais pas ce spectacle, mais si des visiteurs sont allés le voir, je les remercie de laisser un petit mot, dans les commentaires, avant de partir.
(Toutes les infos sont sur l'affiche - jusqu'au 4 Avril)

J'aime pas les feux rouges .... Sauf quand ils sont verts euh!

Repost 0
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 08:01

Silhouettes fantomatiques, " mon ombre blanche " est en fait " le corps blanc ",
une œuvre de Jérôme Mesnager .


Ménilmontant.jpg

Ces personnages se sont affichés sur de nombreux murs parisiens.
Peu y sont restés, au gré des ravalements.

Tout comme les pochoirs de Miss~Tic je me souviens de ces personnages lors de mes promenades sur les quais parisiens, lors de la période du bac…




Ils m'ont accompagnés dans ma découverte de Paris...

J'imaginais, à l'époque, qu'il s'agissait un clin d'oeil à Hiroshima.
Un trace ancienne ("préapocalyptique") où les rues n'étaient pas que des artères, mais aussi des lieux de vie.



...Ils avaient et ont toujours gardé ce coté apaisant, ludique et puissant.

C'est probablement dû à leur aspect stylisé et lié au fait que leur auteur les représente souvent en extension, et en s’amusant avec des éléments du décor.

Comme ici au centre d'animation de la rue des Blancs Manteaux (4e).



Comme toutes les choses simples d'apparence, un travail de fond les rend très attachants.



Actuellement, plusieurs commerces (je ne ferai pas de pub) ont leurs corps blancs en vitrine, ou sur leur devanture.

Viaduc des Arts

Les ombres blanches ont comme pendant l'homme noir au chapeau (et ses chats) de Némo.
Trés similaire dans l'esprit.
La capture d'un moment...Un graphisme simple...Le jeu avec l'environnement...

Nostalgie prés de l'école de chimie de Paris

Un peu aussi dans l'esprit des "stars" de Jef Aérosol.



Ce n'est d'ailleurs certainement pas un hasard si ces graphistes se sont régulièrement associés.

Théâtre de l'Européen - 19e

Lors de mes déambulations, j’ai toujours un regard lorsque je trouve (ou retrouve) une des fresques de Nemo, Speedy Graphito ou les ombres musiciennes de Jef Aérosol , même si je ne leur ai pas attribué de rubrique propre sur ce blog.

Je suis persuadé que nombreux sont ceux qui connaissent les corps blancs, ils font partie de l’inconscient collectif, de par leur aspect symbolique, facile à mémoriser, et parce qu'ils sont aujourd’hui un peu partout dans le monde…
Même sur la muraille de Chine!


Quai de Jemmapes, derrière l'écluse

A Paris, quasiment chaque arrondissement a son fantome...même s'ils restent plus nombreux dans l'Est parisien.

Celui me fait particulièrement craquer...et ce n'est pas qu'à cause du space invader ni du trompe l'oeil juste à coté!

Voila une réhabilitation d'atelier qui possède un charme fou...

Rue de la Villette, verdure et briques apparentes

Aller plus haut....Là où les oiseaux ont leur royaume.

Spiderman n'a qu'à bien se tenir!

 

Voir le focus ICI sur la fresque du M.U.R. de la rue Oberkampf, dédiée à cette ombre blanche.

Repost 0

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.