Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 00:03

Rue-de-la-perle-acrobatie2.jpgPas si fréquent à apercevoir cet élépharbre (rue de la Perle).

assembl--e-nat.jpg
Décoration exceptionnelle de l'Assemblée Nationale (journée des Maires).


banq-pop.jpg
Le parc André Citroën sa mongolfière, et ses jets d'eau. En contre bas, le bateau de Thalassa est à quai.


Gare Saint Lazarre, d'un coté c'est "l'heure de tout le monde"

Gare-St-Lazare.jpg 
...et de l'autre coté la pile "des valises perdues" ont un air de César!





Jeux de glace aux Halles, St Eustache en reflet.

halles.jpg
Dans quelle tour est la Belle au Bois dormant?

Hotel-Sens2.jpg
Restauration ou création?

Rue-Nicole.jpg
Paris-Plage...On s'y croirait!

beach-volley.jpg
Le TGV au milieu de la ville...au ralenti

gare-de-lyon2.jpg
Iron flat building comme on dit outre-Atlantique....Immeuble en fer à repasser.
Peut-on faire plus imagé?

bat.jpg
J'ai toujours craqué pour cette rupture de la chaussée place du Québec.
L'été un jet d'eau en simule la cause.

Place-du-Qu--bec.jpg

Le bareau-phare est à quai dans le 13e. Même rive que le Thalassa, mais à l'autre bout de Paris.

Bateau-phare-de-Paris2.jpg
Il dénote de loin avec sa couleur, pourtant ses voisins sont tout autant exubérants.

 Impayable: 
Auguste Comte, Mathématicien!

Comte.jpg
J'ai dépassé ce bus à impériale hier vers le Printemps (9e).
En fait, il semblerait qu'une agence de location propose ce type de véhicule.
(pour lire l'article, cliquez sur l'image) 

Pour en voir plus cliquez sur l'image

Voici une mosaïque géante situé prés de la station de métro Abbesses.
Un mur mûr, plein de tendresse émaillée.
Pour plus de détails...cliquez sur la photo!

cliquez sur l'image pour plus de détails


Dans le 11e (rue de Charonne) les curieux trouveront les restes d'un poisson d'Avril...mais pas de cette année (d'où l'état de conservation).



Alors que leurs collègues en décousent avec les manifestants, là-bas à la Bastille, une équipe de policiers profite du soleil....et de l'eau
Trempette


Boulevard Kellerman (13e), station Poterne des Peupliers.



Le long du parcours du T3 (Tramway Sud), une douzaine d'oeuvres agrémentent le voyage.
Ici un mirage mécanique, fait apparaître des palmiers aléatoirement une fois par heure. Sur place, une plaque explique l'idée de l'auteur (Bertrand Lavier) et son mécanisme, et informe des autres oeuvres à voir.
(Cliquez
ICI pour voir l'animation)

Il est bien curieux cet immeuble du passage Beslay (11e)...



...En fait, il s'agit d' un compteur EDF !



Dans le 20e, rue de la Mare un coin bien fleuri ne peut qu'attirer les regards....



....mais la plante en pot en bas à droite, qui l'a vraiment regardé?

Souriez, vous êtes filmés!

En tout cas, elle, elle ne vous loupe pas!

J'avais déja remarqué ce cadre sur ce pignon de la rue des Blancs Manteaux.
Mais pourquoi avoir installé donc un spot juste au milieu?



De plus prés...je souris!
Une bombe de peinture est là, tenu par la pression de son jet, comme en apesanteur, comme par un tagueur invisible...
(Le 16/05/09, l'aérosol n'est plus là... 09/2009 lâ même oeuvre est au quai de Valmy - 10e)



Pimax a signé ce tableau perpétuellement inachevé.
(On lui doit aussi les récurrents Goldorak au doigt d'honneur et Marilyn avec une banane)
Repost 0
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 11:06

Voici le premier article d'une série de 5 sur le 14eme (enfin...seulement une partie de cet arrondissement). Guidé par une promeneuse du blog, je serai passé à coté de bien des détails sans ses conseils.

Une traversée choisie sur un axe SO-NE vous en mettra plein les mirettes.
Premier trouvé, ce carambolage historique:
Rue d'Alésia : une peinture rupestre!

Alesia-fresque.jpg
Plus haut à gauche, une bibliothèque en trompe-l'oeil vous attend sur ce pignon de la rue Losserand.



Un peu plus loin c'est le bassin méditerranéen qui vous appellera



Ce n'est pas une fresque, mais un clin d'oeil en face d'un square.



Ce portail de la cité Bauer aimante les pupilles... 
Il devient alors difficile de reprendre son chemin sans lui lancer un dernier regard.



Un autre trompe-l'oeil un peu plus loin sur une place



La façade de cette laverie me fait furieusement penser à une pub pour une marque de Jeans, avec ses clients en petite tenue....
Pas vous?

 

Une allée piétonne aussi verte que le moulin de la rue...



Un peu plus loin traîne un dragon à voir ICI
et ailleurs trône un géant ICI

Suite de la promenade ICI , ICI et  ICI

D'autres façades à voir sur ce blog
Fresques et pignons...murs mûrs en couleurs (partie1)
Fresques et pignons...murs mûrs en couleurs (partie2)
Fresques et pignons...murs mûrs en couleurs (partie3)
Fenêtres en trompe l'oeil
Trompe l'oeil discret rue Erard.
Les fausses fenêtres de la rue Aubry le Boucher
Façades en trompe l'oeil
Retour rue Haxo
Les Farfadets de Notre Dame
Fresques et pignons...Les pubs!
Clin d'oeil vers Nation
Le trompe l'oeil du square des jardiniers 

Repost 0
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 07:33

Grosse surprise (2008) Boulevard du Maine, j'ai trouvé cette mosaïque:

Montparnasse 14e

Le plus surprenant est celle qui est juste en dessous, fixé avec le même mortier:

Montparnasse

On y retrouve les spirales et un plan sommaire...d'un autre quartier de Paris!
C'était une première dans ma collection.

Cette mosaïque s'est récemment (03-04/2009) retrouvée associée à deux autres...(enfin, quatre autres):



Celles de la rue St Benoit (6e) avec un plan de la Bastille...



Et dans le 5e, une dans la rue Brossolette



Et le plan indiqué, est cette fois dans le même arrondissement.



Des promenades à thèmes s'annoncent prochaînement...

Repost 0
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 09:24
Voici un aperçu de la récente expo Gallizia du Grand Palais.

Des artistes de tous les pays face au même défi:
2 toiles pour un t'aime thème.
La toile de gauche pour l'autographe de l'artiste et celle de droite: pour sa vision de "l'Amour"
(En prime une toile de Taki 183, le 1er tagueur connu).

Vous pouvez utiliser les flèches du clavier ou votre souris pour naviguer dans ce diaporama.
Bonne visite!

En cas de panne de la visionneuse, pour le diaporama allez --->  ICI



Repost 0
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 11:19
Je m'étais promis d'éviter la tarte à la crème.
Hors de question de traiter des plus de 400 parcs, jardins et autres squares que recense Paris!
Et pourtant....
Au 1er pas posé dans ce jardin j'ai eu envie d'y rester un moment, et ce malgré les gouttes et un planning bien rempli.



Ancien îlot (île aux singes - cf article précédent-) bordé par les bras de la Bièvre, il s'agit d'un jardin plutôt récent.



C'est ici que jaillit un ruisseau (artificiel) du coté de la rue Corvisart...



...Un filet qui est certainement un clin d'oeil à l'ancienne rivière.



Au printemps  les couleurs sont flatteuses.
Mais ce qui m'a décidé à faire un article ce sont ces fresques:



Décors d'escaliers mélangeant meulière, granit et silex à la manière d'Arcimboldo.



De près ces fresques rocailleuses perdent  de leur charme, rendant même parfois le motif difficile à interpréter.



Mais lorsque un visage ou une tête d'oiseau est retrouvé, on retourne là où on a séché!



Pour découvrir selon l'angle un visage...ou une autre tête d'oiseau...



Ma découverte de ce jour fût totale.
Parti à la quête des médaillons de la Bièvre...



...J'en avais plein les yeux!
Normal.
Je venais de me prendre  une bonne heure de retard dans la vue.



Et ce qui n'arrangeait rien, une autre série m'attendait plus loin sur l'escalier de l'autre coté du même jardin.



Des êtres fantastiques semblent enchâssés là, portraits en relief ou créatures attendant un promeneur?



Après tout, retard pour retard, autant boire la coupe jusqu'à la lie!



Paris ne c'est pas faite en un jour, je suis donc resté dans ce jardin à profiter du moment présent, J'attendrai le  rayon de soleil d'un des jours suivants pour terminer ma quête de la Bièvre.
Repost 0
Published by Rolvel - dans La Bièvre
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 17:10
Le long de la rue Ramponeau, une rupture de façades laisse entrevoir un espace "vide"...



Jimmy Hendrix y recrache sa fumée...et c'est le point de départ d'un délire en rouge et noir!



Des styles différents sont mélés mais toujours avec la même contrainte de couleurs.



Aprés un dragon ravageur et des personnages à la "Gorillaz"...
...deux locos folles pénètrent la ville pour un look général trés 70's.



Face à ce mur, d'autres couleurs s'étalent, surnagées par deux serpents à plumes d'Oré.



C'est un petit coin de la rue Ramponeau où j'ai pris bien du plaisir!
Je me suis attaché à détailler ses murs sans trop m'étendre sur les carcasses et pièces automobiles jonchant ce petit "terrain vague".
Ce qui m'a valu certainement les quelques regards amusés...
Repost 0
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 09:40

Le Jardin des Plantes (5e).

Je ne m'étalerai pas sur les 400 parcs, jardins et squares parisiens, (http://www.paris.fr/portail/Parcs/Portal.lut?page_id=4952) mais certains endroits me sont plus chers que d'autres.
Des articles du blog ICI , ICI ou ICI montrent quelques coins verts à voir à Paris, mais ils sont loin d'être exhaustifs. 

Le Jardin des Plantes.

Je m'y sens lié depuis un lundi de Novembre 72.
La veille, j'étais extirpé d'une voiture fumante, et c'est plein de bleus et de courbatures que je me trouvais bien vivant devant le musée paléontologique du Jardin des plantes avec le reste de ma classe.

Plus tard, je passais et repassais devant les loups du zoo, toujours ému en me repassant "L'arbre de Noël" avec Bourvil.

Même durant mes études j'ai eu à travailler à plusieurs reprises dans ses allées.

Certains sites, comme les arènes de Lutèce, plutôt discrètes, agrémenteront une rando...entre histoire et nature (jardins, maison des oiseaux...)



Alors que le Jardin des plantes, ses expositions, ses musées, ses jardins, son zoo, sa serre tropicale...peuvent vous retenir une bonne journée!

Son jardin alpin est magnifique, avec un accès par un sous-terrain le rendant encore plus mystérieux...


Il y a toujours des curiosités qui trainent dans les allées de ce jardin...
Les animaux préhistoriques annoncent le musée paléontologique



Reliquat de l'ére Saint-Vrain...



Les expositions à thèmes sont souvent sources de surprises.
Un rocher enchassé dans une berline américaine annonçait l'exposition sur les météorites il y a quelques années, alors que plus récemment, une abeille géante était l'étendard des insectes.



Entièrement constitué de produits recyclables ce monstre était le héraut des dragons dont la mythologie était disséquée.



Jusqu'en mai, gans la grande gallerie de l'évolution, les cétacés sont à l'honneur...
Quoi de plus étonnant de retrouver un de leur représentant dans le jardin?



Entièrement en "Meccano", cette baleine trônait vers la gare de Lyon à Noël (Brendufat).



A voir, et à revoir ...et ne pas oublier d'y repasser, parce qu'il y aura probablement encore quelque chose à y glaner!

 

Et la récolte de sourires peut commencer dès la rue Buffon (qui borde le mur du musée paléonthologique)!
A peine stationné (sous réserve d'une place disponible) les grandes baies du musée laissent entrevoir des reliques d'un autre temps...

En voila un qui semble attendre sa moitié depuis un bon moment derrière son carreau....



J'aime aussi le buste de ce botaniste encadré par un jeu de scies...
Alors?
Guillotiné ou pas le Sieur Decaisne?

(Rue de Rivoli, le Louvres aussi, offre un tel aperçu de certaines oeuvres)

Les moins pressés apercevront  ce pignon dont la décoration ressemble plus à une empreinte végétale qu'à une fresque un peu décrépie...



Et plus loin un passage trés méridional avec le Boulevard de l'Hôpital.
(Il n'y manque que des vêtements suspendus à un fil)



Oui, avant même d'y entrer, le jardin des plantes instille son charme...
Repost 0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 07:34

A ne pas confondre avec la cité fleurie (14e) en bas du parc Montsouris, à la limite du 13e et du 14e,  vous trouverez:



La cité florale

Datant de la fin des années 20, ces maisons furent construites sur un terrain inondé par la bièvre.
Pas d'immeuble constructible et de la verdure bien arrosée...tout était là pour en faire ce petit coin tranquille.



Un des rares quartiers où des matous se promènent sans presser le pas...



Certains attendent qu'on leur ouvre une fenêtre ... D'autres montent la garde (et guettent les oiseaux).



Toutes les rues de cet ilot portent des noms de fleurs.
Ici ce sont les volubilis qui sont à l'honneur, mais les iris, les glycines, le mimosa les orchidées...ont ici tout autant droit de cité!



La rue des glycines porte bien son nom!



Tout comme pour la cité fleurie, je suis tombé dessus accidentellement cet hiver.



Les couleurs n'y étaient pas encore de saison, je ne fus donc pas attiré par les fleurs annoncées par les plaques, mais par des chants d'oiseaux.
Véritable refuge hivernal pour la gente ailée, la cité florale ne l' est pas moins au printemps!



Les habitants de ces lieux font tout pour justifier le nom de leur quartier.
Il faut bien reconnaître qu'au moindre rayon de soleil, c'est un espace inatendu où l'on est tenté de ralentir le pas en lorgnant un peu partout...



Au-dessus: l'entrée de la cité en venant de la place de Rungis.



Sans être un but de promenade, un détour se justifie largement.



Si l'ambiance paisible qui règne ici est habituelle dans les parcs, c'est toujours une surprise de la retrouver dans des rues de Paris.
Il serait dommage de passer à coté sans en profiter....

A visiter aussi:
Une cité en fleur (partie1)

La cité des fleurs (partie3)

Repost 0
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 11:22

Je remontais le Boulevard Arago cet hiver quand des couleurs ont scotché mon regard.



LéZarts de la Bièvre, rien de vraiment nouveau, Mouffetard n'est pas trés loin... 

Mais en fait c'est surtout le vert derrière ce pochoir qui m'a retenu sur place.
Comment suis-je passé ici sans rien remarquer avant?

La cité fleurie

Construite avec les restes des matériaux de l'exposition universelle, une plaque "Histoire de Paris" annonce donc une origine remontant au 19e (ateliers artistiques) avec des noms prestigieux (Grasset, Roy, Rodin, Maillol, Bourdelle)  devenu un refuge plus ou moins précaire pour artistes tout aussi prestigieux ( Gauguin, Modigliani...).

 

Un portail ouvert invite à jeter un oeil un peu plus loin...



Un oeil à droite, le moyen de locomotion des habitants du coin...



A gauche, une plaque commémorative au dessus de la liste des ateliers artistiques de la cité.



L'intérieur de la cité fleurie cet hiver...



J'y suis repassé la semaine dernière (fin avril).
C'est toujours aussi paisible, encore plus vert mais toujours pas très fleuri!



J'imagine bien une discussion autour d'un café, entre voisin, les soirs d'été.... 



Ces bâtiments regroupent des habitations et des ateliers artistiques.
Ils semblent avoir été la cause de bien des batailles (gagnées jusqu'à aujourd'hui) pour leur préservation.

Direction la sortie, je croise un probable occupant des lieux, souriant à la vue de mes patins dans une main et de mon appareil photo dans l'autre... 



Un coin paisible à voir, et à revoir.

 

 photo Citeacutefleurieautomne_zpsdab8dad7.jpg

 

Ne serait-ce que pour y trouver (enfin) les fleurs promisent, de couleurs différentes...
Ou seulement pour profiter d'un coin de verdure inattendu dans Paris.



En remontant le Boulevard, un peu plus haut, toujours sur les murs de la cité fleurie:
Un hommage à une cité d'artistes.



Voir aussi:
LéZarts de la Bièvre

A SUIVRE....

Repost 0
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 17:57

J'ai une passion pour les félins.
Fatalement, les gros chats oranges peints sur les murs de Paris (au nombre de 80 d'après leur auteur) m'avaient tapés dans l'oeil. (Et plus encore à Orléans, d'ailleurs!)
Très connus, je n'avais rien à ajouter à leur sujet: Articles émissions une carte est même parue pour les retrouver.
 J'ai donc choisi de les débusquer lors de mes balades sans les collecter sur mon blog.

Un récent commentaire m'a fait découvrir le reportage  "Chats perchés"

(  http://parifuni.over-blog.com/article-29277142-6.html#anchorComment  )
Au même moment j'apprends qu'une fresque de Mr Chat est en cours, mais pas à Paris.
Voila de quoi modifier ma décision le temps d'un article, et d'improviser un hors sujet du mois!

Un projet de fresque dans le foyer de l'établissement  d'une école de formation sur l'environnement (legta des Barres). La plupart des étudiants étant en internat, ce "chez-eux" est leur coin privilégié.

Voici le projet de départ (un intervenant extérieur a dirigé et épaulé 6 étudiants de l'école)



L' intervenant étant  "Mr Chat " en personne, le ton était donné.
Un grand-père dans le bâtiment et des études aux Beaux Arts....Tout est dit.



 Des étudiants de la promotion ont participé à la réalisation de cette fresque.



Avec ses 11 années de fresques urbaines... Il y avait pire comme conseiller!



Une fresque en 3  parties où la nature se mêle au rêve...



...d'autant plus flagrant qu'il a un faux air du chat de Cheshire celui-là!



En fait, à l'origine il ne s'agissait pas d'un chat.
Ce personnage était composé d'un ensemble de lignes géométriques,  un clin d'oeil au dessin fait par une petite fille.
Ce sont les 1ers observateurs qui sont à l'origine de son nom.



...et même s'il s'est "un peu arreté" aujourd'hui, Mr Chat taquine toujours le pinceau!
Il sait faire aussi des écureuils!
 


Des écureuils bien épicuriens!



Résultat quasi final:


Un cadre bien connu des GPN (gestion et protection de la nature) en cours de formation.



Une dernière partie qui rappelle que nous sommes dans une salle de détente...



Sympa, non?



Grosse surprise: une "carte de visite" offerte en souvenir.



Voici mon Mr Chat  (échelle1 = 80cm de haut et de large) et dédicacé!

Un vrai chat orange à la maison, difficile d'exprimer le plaisir fait par cette surprise!
Je profite de cet article pour en remercier l'artiste.

Pour aller plus loin à propos de Mr Chat:
http://www.galerielegarage.net/page3s.html

(Propos et photos recueillis par Seb)

Repost 0

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.