Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 10:40
Rue Victor Galland (15e), une façade ne peut qu'attirer les yeux.
Déja dés le début de cette rue, un immense ELLE au ton rose recouvrait le 1er pignon appartenant à ce qui semble être une maison d'accueil.

Plus loin, ce sont des vagues aux couleurs pastelles qui dansent tout le long de cette maison.



Un clin d'oeil à l'artiste qui a laissé son nom à cette rue?





En fait chaque vague est une suite de noms, de mots ou de phrases...



Gagné...oui, mais quoi?



...Au moins le plaisir des yeux!
Pour le moment, cette maison reste une énigme à mes yeux.
Repost 0
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 09:14
C'est la photo utilisée pour la vidéo:


Baudry
Le matériel du peintre est cadenassé au panneau....une affaire à suivre:
Le mur offre encore pas mal de place!


Voici les détails:

Baudry1


Baudry
Georges Brassens en 1er plan

Baudry


Baudry


Baudry5


Baudry6
J'adore cette vue, la voiture ne pouvait pas être mieux placée!
Entre fumée et nuage, canadair ou voyage.

La démolition/ reconstruction de la ville au cours du temps et les moyens de transports (aériens) semblent être la trame de la fresque.

Quelle bonne surprise au cours d'une ballade!

Les surcharges blanches avec mise en évidence des angles, sur l'avant dernière image, sont toujours présentes 4 mois aprés mon 1er passage.
Aucune modification de cette fresque n'est visible depuis.

Impossible d'avoir cette dernière portion sans voiture garée devant (18/02/2009), malgré mes passages réguliers dans cette rue.
Toujours cette vue de véhicule enfumé...



Malheureusement, aujourd'hui cette fresque est surchargée de tags...
Repost 0
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 11:02
Comme d'une machoire dont les dents carièes ont éré extraites, les anciens squats éventrés laissent des trous entre les façades en variations de gris:
le quartier de la Goutte d'Or est en attente de sa "réhabilitation".

Forcément, au bout de la rue Richomme, des couleurs sautent aux yeux.
Mais il est difficile d'y sortir son appareil photo...
Je suis repassé 3 fois ici avant de pouvoir garder ce souvenir.



Ca en valait bien la peine: une fresque sur 3 immeubles borde un jardin.



Cette fresque aérienne en trompe l'oeil est probablement une des plus agréables à regarder que je connaisse.



Repost 0
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 10:56

Une vitrine, c'est la pub du commerçant.
Réussir à capter le regard puis créer l'envie...d'entrer, et finalement d'acheter ou de consommer.
Je partagerai ici les devantures les plus curieuses à mes yeux, pas nécessairement les plus belles...mais parmi les plus intrigantes.


Cette librairie est connue jusqu'aux Etats Unis de l'autre coté de l'Atlantique.
Son histoire est écrite à la craie sur ses volets. 
N' hésitez surtout pas à rentrer dedans...
Plus de détails ICI



Incroyable, cette échoppe d'antiquités dans le flanc de l'église St Roch.

Saint-Roch.jpg

Chouette ou kitsch?



C'est chouette!
Comme le sont pas mal de pubs outre-manche!



Un vrai pub à l'anglaise!
A voir cette devanture, on se demande bien à combien on peut y tenir, à siroter une pinte....?

Cette ancienne poissonnerie du 19e à fermé ses portes...la mare serait-elle vide?

Un hotel plein à craquer dans le Marais...



Rue François Miron, le flanc de cette bâtisse semble vouloir retenir son histoire avec peine...
Pourtant ses colombages datent des années 60/70 seulement.

De Bastille à la mairie du 12e, chaque arche de ce viaduc abrite un atelier d'Art ou des boutiques, juste sous la Promenade plantée.

viaduc-des-arts.jpg
Dans le 13e arrondissement, le "China Town" parisien a aussi son Mc Do'...
Il s'est mis aux couleurs locales:



Vers Nation, il y a un cumul de mosaïque trompe l'oeil.
Je connais d'autres boutiques de mosaïques (dont une prés de Jussieu et une autre vers République) ayant une devanture originale, mais pas comme ici.

Nation-trompe-l-oeil-mosaique300.jpg


Le bricolo café dans le sous-sol du BHV, rayon quincaillerie.
Un décor sur mesure...(créé par le décorateur de la "Cité de la Peur" de "Les Nuls")



...pour une pause dans une ambiance décalée.



Dehors une autre originalité: la façade végétale.

Mur-vegetal-BHV
Plus vrai que nature...Dans le 20e


P--re-Lachaise-Bar-au-chien-stupide.jpg
Conserver un pas de porte, ce n'est pas qu'un décalage amusant sinon curieux entre l'annonce de la boutique et les produits exhibés.
Je reste trés sensible à la démarche du propriétaire qui décide ainsi de sauvegarder  l'histoire de sa rue.
Ne cédant pas aux coffrages lisses et fluos, un rien insipides d'aujourd'hui.

Voici une série de ce type de vitrines

Rue Saint Antoine (4e), le reliquat d'une devanture trés "nature" .


Je n'ai pas trouvé d'informations sur l'histoire de cette vitrine.

Rue des rosiers (3e) j'ai craqué devant ce "coiffeur au désir vintage" !



Un charme qui m'a fait sourire...
Tout comme cette boulangerie du 11e.
Vous trouverez ICI une série de boulangeries faisant leur beurre autrement qu'avec du pain!



Rubrique: vitrines et devantures à ne pas louper c'est  ICI
Repost 0
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 10:00

Passé le sacré coeur, le 18e est un quartier des plus populaires, de la rue de la Goutte d'or aux limites de l'arrondissement (marché aux puces), les rues y sont plutôt animées:
Entre les vendeurs à la sauvette du Bd Barbès, le marché du début de la rue des poissonniers, les immeubles détruits, les autres squattés, il n'est pas toujours facile d'utiliser son appareil photo dans le quartier...

Rue Ordener, le long des voies SNCF, un mur attire bien plus les regards que la sirène du camion des pompiers. 


Les grosses pointures des "Looney Tunes" s'y affichent en couleurs, comme Bugs Bunny en taggeur provoquant,



Daffy Duck cherchant toujours des crosses...



Et Marvin le martien encore prêt pour un mauvais tour.



Ces fresques détonnent ici.

- Par leurs couleurs (propres à l'univers du dessin animé) clashant dans cette rue aux tons plutôt gris.
- Mais surtout par le thème.
L'ambiance "toons" est complètement décalée avec les autres fresques peintes plus loin, bien plus dans le ton du quartier.

Si les 2 séries sont réalisées avec un style graphique plutôt flatteur, les idées affichées ne sont pas vraiment dans le même registre...
...A première vue!
Il ne faut pas l'oublier, si les "Toons" nous font tant sourire c'est tout de même bien grâce à leur coté "garnement", non?


La rue Ordener 2ème partie est disponible en cliquant sur l'image suivante.

Repost 0
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 09:58

En venant de la rue Marx Dormoy, les premiers motifs peints le long des voies SNCF prêtent à sourire (Bugs Bunny and co), en fait, ils ont aimantés mon regard, et je me suis senti scotché jusqu'au bout de ce mur.

En tout c'est plus de 200 mètres de fresques qui s'étalent dans cette rue.
Ce mur de béton a été recouvert de couleurs en l'an 2000, et depuis la fresque évolue. 


Inutile de paraphraser, cliquez sur la 1ère photo pour plus d'informations.



Il s'agit de la fresque actuelle (01/2009), mettant en avant les préoccupations du moment.



Oubliés les motifs bucoliques des scènes d'origine (2000)....
Même si certaines portions du mur restent dans un ton "tag courant",



Les idées des auteurs sont clairement mises en couleurs un peu plus loin.



La 1ère partie est disponible en cliquant sur l'image:



Plus d'infos:
ICI

Repost 0
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 10:58
Pratiquant d'arts martiaux depuis mes 8 ans, j'ai gardé en moi cette empreinte dans ma vie de tous les jours.

Il fallait qu'un jour ou l'autre j'aille à la source.
Ne serait-ce, au moins, pour confronter la réalité à mes "fantasmes" exotiques" construits d'après mes lectures.



Le choix des photos fût une torture, mais pour rester dans l'esprit du blog je me suis tenu à ce qui a piqué ma curiosité.

A peine atterri à Tokyo, je découvre un parc, son temple et sa fontaine de purification.
Le dépaysement ne fait que commencer.



Les fragrances de l'encens renforce l'ambiance historique de cette place de Tokyo.
Jardin zen et immeubles géants, dés le 1er jour, ce choc des époques m'a surpris.



Choc...et bien le mot, il ne s'agit pas de contraste, mais bien d'un télescopage.
parce que ces 2 photos ne sont séparées que par quelques centaines de mètres pas par des siècles.



"sakura" les cerisiers en fleurs:  beauté éphémère ... C'était la fête ce jour là à Kyoto!
Les Japonaises aiment porter leurs kimonos traditionnels.
Les manches amples et pendantes du kimono rose indique que nous avons affaire à une demoiselle....



Au Japon, la place n'est pas perdue!
Sur les toits des immeubles, on trouve des terrains de golfs ou des circuits d'auto-écoles!



Ce n'est pas un distributeur de voitures, mais un parking....Toujours gagner de la place.



Au pays de l'électronique de pointe, le réseau électrique semble encore d'un autre temps à Kamakura comme à Tokyo.



Les boutiques sont souvent dans les étages des immeubles.
J'ai visité un centre commercial entre le 5e et le 7e étage d'une tour, déjeuné dans un restaurant au 63e étage, et dîné dans un autre au sous-sol.
Des panneaux et des hommes sandwich annoncent dans la rue ces commerces invisibles de la chaussée.
Dans le quartier des geïshas de Kyoto (Gion) on se promène clairement à une autre époque.



Dans les grandes villes  on trouve beaucoup de jardins où les temples bouddhistes et shintô sont quasiment toujours associés.
Les Japonais y passent en "coup de vent", se purifient, jettent leur offrande, claquent des mains et reprennent leur chemin.
Ça, c'est fait....



Ce moine est resté à psalmodier toute la matinée dans le parc des daims de Nara.



Kamakura au dessus et le Temple d'or en dessous, des parcs à ne pas louper, même sous la pluie.


Incroyable, un pousse-pousse en tabi (chaussures avec pouce séparé) attendait à un feu rouge...et ce n'était pas un déguisement!
Jamais avant de partir j'imaginais que ce mode de transport existait encore au pays de la 350 Z, et de la GSX-R!



Voila, le début de la rue. Pas de plaque ni de numéro sur les maisons, seulement cette indication pour annoncer la rue...



Le chemin de la philosophie sous les cerisiers en fleurs (Kyoto) un souvenir incroyable.



Ce n'est pas la Tour Eiffel, mais la tour de Tokyo, un monument utile (relais TV et radio) mais surtout commercial, et comme un petit peu partout au Japon, on y trouve même un temple.



Les Japonais aiment les déguisements, et c'est sans complexe qu'ils se promènent avec dans la rue.



Mais si une chose restera gravée dans ma mémoire, plus que les mégalopoles arrosées au néon,



Ce seront ces vues, et ce respect de l'autre que je n'attendais pas vraiment, qui m'ont immédiatement donné l'envie d'y retourner.




Des formules de politesse omniprésentes et malgré la barrière de la langue, un contact toujours vite établi.
Où est la xénophobie légendaire envers les "gaijins"?
Devant un temple de Kyoto, des Japonais nous ont même demandé l'autorisation de photographier notre fille....parce que c'était la 1ère fois qu'ils voyaient, ici, une fille avec de longs cheveux blonds!

Imaginez Paris, avec des femmes portant des crinolines, et où circulent encore des carrosses. 

Je redoutais la confrontation d'un l'univers imaginaire construit au travers de mes lectures et de mes surfs face à la réalité.
Ca n'a pas tenu une demie journée, j
e repars dés que je le peux!
Repost 0
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 18:37
3 passages successifs à ne pas louper: le passage Verdeau, le passage Jouffroy et le passage des Panoramas.

Le plus facile à trouver est le passage Jouffroy,  juste à coté du musée Grévin.



Boutiques classieuses et allées lumineuses.



Il se termine sur le boulevard Montmartre, et reprend de l'autre coté  avec le passage des Panoramas

Cette suite de passages rappelle immanquablement les ruelles de Venise, vitrines, brocantes, restos....le ton y est trés similaire.



Surement le plus populaire des 3, le passage des Panoramas présente le plus grand nombre de boutiques (variées), et cela, même si toute une zone est actuellement en rénovation.



Une ambiance et un plaisir des yeux qui valent le détour....



Une petite pause entre 2 boutiques...juste pour se réchauffer (et jeter un oeil sur un vieux livre tout juste acheté)



Le passage Jouffroy amène d'un bout sur le passage des Panoramas...



 ... et de l'autre sur le passage Verdeau.



Une vitrine à ne pas louper  "Les saintes reliques"


Sourires assurés....et dents qui grincent (pour les coincés) !!!



En tout cas c'est un détour à ne pas louper lors de votre prochain passage sur les grands boulevards....


Dans la série des passages à voir, vous pouvez cliquer sur ces autres articles....
Quelques passages à franchir
Le passage des (petits) Princes. 
Passages contrastés dans le 2e
La galerie Vivienne
Le passage molière
Le Passage du Prado
et des  Cours à revoir....
Repost 0
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 17:31



Pouvez vous me dire où se trouve ce monstre?


Un petit indice:
Ils sont 4 au même endroit....



2e indice: 
Un plan un peu plus large


 

Encore un indice: il réside au coeur du 11e arrondissement.

.....
 
En fait, il s'agit d'un des motifs de la façade du "Bataclan" , salle de spectacles parisienne.
Une façade bigarrée annonçant la couleur!




Repost 0
Published by Rolvel - dans clins d'oeil
commenter cet article
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 11:59
Hier matin, j'avais les yeux encore collés par le sommeil ou par le froid...
Dehors c'était tout flou...
Dés le passage du portillon,ça sentait la vieille eau de Javel...



C'était comme plus sombre que d'habitude, et en plus la rame était (encore) du mauvais coté...

J'aime pas ce lapin débile qui se coince toujours les doigts dans la porte.



Mais j'aime bien regarder le reflet des autres voyageurs et la station qui se sauve en 4e vitesse.



J'aime pas me sentir seul à aller bosser....

Tiens, j'ai oublier de prendre mon journal gratuit.
J'aime pas prendre le métro avant que les distributeurs ne soient remplis



J'aime bien voir partir ces pubs qui ne me branchent pas...
...Et je n'aime pas savoir qu'elles seront encore là, sur les murs de la station suivante!

J'aime bien voir les lumières défiler dans le tunnel.



J'aime pas sortir de mes pensées à cause d'un courant d'air pendant ma correspondance.

J'aime bien voir les visages figés lors du passage des wagons.



J'aime voir qu'il y aura de la place, avant même que la rame ne soit arrétée.

Aujourd'hui, je  vais partir du bon coté du quai...



Et même que déja, ça me semble plus lumineux....
Repost 0
Published by Rolvel - dans clins d'oeil
commenter cet article

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.