Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 01:02

A voir:

Un jardin ouvert à tous en plein Paris. 
Rien d'original? Il y en a dans chaque arrondissement...
Oui, mais celui là, c'est un jardin potager! 

Voici la charte "Main verte" du jardin nomade

Charte du Jardin Delescluze

Jardin Delescluze

Jardin C. Delescluze.

Jardin Delescluze

Jardin Delescluze

C'est au coeur du 11e arrondissement de Paris (prés de la rue de Charonne).
Apprendre et partager les plaisirs du jardinage.


Je tacherai d'y repasser pour montrer les fruits de cette associations.

En cette mi Mars, mauvaise nouvelle, le jardin est bien en fleurs, mais un effondrement du sol en empêche l'accés, momentanément.

Voila ce qu'ont donné les bourgeons de la photo précédente.





Les jonquilles sont toujours en fleur, sont voisines de la lavande.

Début Avril, l'accés est toujours impossible au public.



Personne ne vient se présenter, en ce moment, "au petit coin des devoirs"



Ce mercredi (7/5), le jardin est de nouveau ouvert, et des mamans profitaient de ce coin de verdure, avec leurs petits.
Repost 0
27 avril 2008 7 27 /04 /avril /2008 08:00
Dans le Marais parisien (4e et 3e arrondissement), faisant face à l'Ile Saint Louis, un îlot de bâtiments constitue le Village St Paul.
Cet îlot est ouvert sur chacune de ses faces par une série d'arches ou de portes cochères ne semblant mener qu'à une cour intérieure.







En fait il s'agit d'un ensemble de cours (identifiées par des fanions de couleurs), reliées par des escaliers, de courtes sentes et autres passages au travers des murs.



Réhabilitée dans les années 70/80, ce village est bâti sur un ancien jardin royal (Charles V).



Les rez de chaussée sont colonisés par des boutiques d'objets et d'artisanat anciens (meubles, cartes, photos, livres,...) et des restaurants.




Vous y croiserez des habitués et quelques touristes égarés...ou bien éclairés!



C'est un des charmes de Paris, sans curiosité, la moindre porte cochère ne révèlera pas les trésors de sa cour.




Repost 0
20 avril 2008 7 20 /04 /avril /2008 00:53
Certains viennent de la NES de Nintendo...Mais la majorité sont issus de chez Taito, éditeur de Space invaders, comme Bubble bobble (Taito)
                             Rue de Seine (6e) et rue Caulaincourt (18e)
Seine-Nintendo.jpg

Lode Runner (Taito)

Mazarine.jpg
Ce fantome est visible dans la version "Parody" de Space invaders

Mouffetard-nintendo.jpg
Debeylleme4.jpg
Voila même Mario à Tolbiac

Tolbiac-nintendo.jpg
et aussi sous la gare de Lyon, rue de Rambouillet

Rambouillet-Mario.jpg

Bomberman est sorti de son labyrinthe, lui aussi.



Même Link recherche la princesse Zelda dans Paris.

Gauthier-Link.jpg

Quelques uns moins connus, nous surprennent tout autant à un coin de rue.

Ainsi, en 3 temps, tous prés du Centre Beaubourg:
1°)

Aubry-le-boucher.jpg
2°)

Leconte.jpg
3°)

Halles2.jpg
Ce personnage en sur son coin de pignon semble surveiller la circulation.


basfroi-copie-1.jpg
Pendant que lui, plus discret, vers Ménilmontant, semble désigner ce maroquinier.

M--nilmontant3.jpg
Un personnage surprenant rue Quincampoix, surgit de Doom (parait-il) est accompagné de mosaïques plus traditionnelles.

Quincampoix4.jpg

Une autre star des jeux vidéo: Kung fu master



J'ai désormais la confirmation qu'il s'agit bien d'une "mosaïque-autoportrait"



Dans la série pixelisé: on pourrait croire à un test de Rorschach




En voici trois autres trés stylisés, eux aussi.
Plus proche du panneau indicateur que de l'envahisseur.



Il ne faut pas oublier la série des robots humanoïdes, théme récurrent des mosaïques.
(je crois que le jeu s'appelait "Bots")


Repost 0
18 avril 2008 5 18 /04 /avril /2008 06:38


Mur mûr de « je t’aime »
(Square des Abbesses)

Cette fresque immense est située dans le square des Abbesses (Métro Abbesses).
Composée de carreaux émaillés, on peut y lire  "je t'aime" en 311 langues (et/ou dialectes)
Il s'agit d'une initiative de Frédéric Baron.


 Les Fées Mur...

Une vamp sur le guéridon annonce le thème.



Pour un soucis de lisibilité, j'ai découpé cette mosaïque en 4 parties.









Au 1er coup d'oeil, on comprends le sujet et il devient alors impossible de ne pas y passer du temps, pour rechercher la célèbre formule, dans une langue que l'on (re)connait...
Repost 0
Published by Rolvel - dans mosaïque
commenter cet article
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 18:00
Dans le 11e, rue Appert, une magnifique fresque met en scène de fameux auteurs.
Il n'est alors guère surprenant de découvrir un théâtre juste derrière (" le théâtre des cinquantes ") dans lequel de jeunes comédiens suivent des stages de formation.





La fresque de face semble être une affiche en cours de réalisation



De l'antiquité à aujourd'hui de grands auteurs occuppent chacun une case sur le grand échiquier du théatre.






En bas à droite, on peut lire le texte qui a inspiré le peintre.




Pour apercevoir ce trompe l'oeil, vous devrez zigzaguer entre le Boulevard Richard Lenoir et la rue Amellot

Repost 0
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 00:14
Les emplacements comme les motifs et les couleurs trés variés des space invaders en font toute leur richesse.
Ils sont quasiment partout où vous êtes amené à vous déplacer dans Paris, et peuvent même vous motiver à pousser vos ballades vers des quartiers qui vous sont moins coutumiers.

Je suis bien plus motivé par la découverte de nouvelles mosaïques que par la collecte d' interviews, analyses, de réflexions...
Mais, quelques informations sont toujours bonnes à lire.

Voici un court article (en anglais) présentant l'artiste se surnommant lui-même Space Invader.

Nudemag Spring 2007



Nudemag Spring 2007

Rue Quincampoix

 

Nudemag Spring 2007

Convention Paris 15e

 

Nudemag Spring 2007

 


Nudemag Spring 2007

Nudemag Spring 2007

Rue de l'Hotel Colbert - Paris

 

Nudemag Spring 2007

Nudemag Spring 2007

Nudemag Spring 2007


Nudemag Spring 2007

Nudemag Spring 2007

Nudemag Spring 2007

Nudemag Spring 2007


ICI un autre article (en Français) contenant aussi un entretien avec l'artiste.



Quelques petits conseils personnels:

Je ne sais pas trop où coller ces observations faîtes aprés avoir arpenté les trottoirs de Paris un bon moment.
Je les collerai donc ici, pêle-mêle.

* Attention, marcher le nez en l'air ,à la recherche de mosaïques, n'est pas toujours trés prudent! 
Me déplaçant régulièrement en rollers, j'en ai fait l'expérience à moult reprises

* Les mosaïques sont fréquemment posées sur les mêmes types d'emplacements. Celles posées au sol ou au niveau des trottoirs me semblent être les moins évidentes à trouver (Quelques unes sont même "indoor").

* Préferez les jours nuageux, peu ensoleillés, si vous tenez à prendre des photos, les surexpositions et autres contrejours en seront limités (les mosaïques étant souvent en hauteur).

* Ne présumez de rien, même les quartiers que vous connaissez bien sont certainement envahis...

* Il n'est pas rare de trouver plusieurs envahisseurs dans la même rue (côte à côte ou gardant chacun un bout de rue). 

*Si vous trouvez une empreinte d'un ancienne mosaïque, retournez donc voir si la place n'est pas de nouveau occuppée  ;)
Repost 0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 08:54

            Image Hosted by ImageShack.us

Hotel-Colbert.jpgJ'ai découvert il y a plus d'une dizaine d'année une mosaique bien curieuse dans le quartier du marais.A un coin de rue, en hauteur un amas de pixels solides représentant un sprite d'un jeu vidéo que je connaissais bien.
Il n'existe plus, tout comme celui qui était sur le pont de la porte de Vincennes.
Je les avais dans le colimateur, mais leur effacement au fil des ravalements fut le déclencheur:
En vrai collectionneur je me décidais d'en faire leur capture.
En fait, d'une variété importante, basées sur des jeux vidéos des années 80 (Space Invaders, Pacman, QBert, et Nintendo), ces mosaïques m'ont mené en des recoins de Paris où je n'aurai jamais trainé mes guêtres sans elles.

Les quartiers les plus "envahis" sont le centre, le Nord et l'Est de Paris
Hautefeuille.jpg

Les space invaders sont de plusieurs types, et différentes couleurs.


M--nilmontant0.jpg
























Parfois trés haut ou au sol.


M--nilmontant04.jpg

Voire à hauteur de main.

M--nilmontant02.jpg
Leurs différentes tailles les rendent parfois invisibles. 
Tellement grands qu'ils nous crèvent les yeux,  ou si petits qu'ils passent inaperçus

Beaumarchais.jpg

Martyres.jpg

D'autres sont en relief

maubert.jpg

Quai-de-Valmy.jpg

Plutôt discret dans les quartiers touristiques, ils deviennent beaucoup plus imposant et flashy dans les quartiers populaires

Clavel2.jpg

 

Richard-Lenoir.jpg
Clinique des Bluets

Bluets.jpg

Oberkampf2.jpg

 

Toudic.jpg
Plutôt discet, ce dernier passe quasiment inaperçu.
D'autres sont à des postes de vigie incroyables!

Bastille3.jpg
M--tro-Pelleport.jpg 
Prés de Montparnasse, en voila un qui passe plus pour un tag sur ce mur décrépit

Montparnasse.jpg
 Vers le sacré coeur...

Montmartre.jpg
La rue Oberkampf semble être une de leur  principale colonie.Oberkampf.jpg
Oberkampf3.jpg 
Il parait en mouvement avec l'effet de dégradé, et ses yeux réfléchissants

Amelot.jpg

A portée de main, c'est à se demander comment ils sont encore en si bon état.
Platri--res.jpg

Voire à portée de pieds.

Fontaine-Boucherat.jpg


Passage de la main d'or, un vaisseau bonus sur un pignon riche en détails.

Main-d-or2.jpg

Observé de coté par celui-ci:

Main-d-or.jpg
Rue Elisa Borey, c'est lui qui surveille une "reprise de Star Wars" en mosaique.

Elisa-Borey.jpg

Voici la couverture du N° de Printemps 2007 de Nude.
Un magazine sur.... une autre vision de l'Art.

Cliquez sur l'image pour arriver à l'article

En cliquant dessus, vous accéderez à l'article (en Anglais).





Repost 0
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 00:55

Plusieurs astuces permettent de soustraire au regard ces envahisseurs:
- Leur emplacement (dans un coin inacessible comme le passage du Caroussel du Louvres, au ras du sol comme prés du square de la rue du Temple, ou en hauteur sur des cheminées place de la Bastille)
- Leur intégration avec les éléments du décor urbain (couleur, forme, dimension, motif...) intégré ou a proximité d'une autre mosaïque.
- Leur présence dans un espace inattendu.
- Parfois leur dimension nous crève littéralement les yeux (Bd  Beaumarchais, rue des martyrs). Tellement énormes qu'ils ne semblent même plus pris en charge par notre conscience....

En carreaux réfléchissants, sans soleil, ils passaient à l'as!

Rue d'Assas, à midi, un pas suffit pour le mettre en évidence.

Assas-miroir.jpg
Place du Chatelet, un des rares à être directement sur un monument.
Ton sur ton, il est quasi invisible.

Chatelet.jpg

Place du Palais Royal.
2 stratagèmes utilisés: 
- La couleur 
- L'emplacement (en hauteur, dans un coin).
Palais-Royal.jpg

Rue pavée, indiscernable sans un coup de flash.

Pav--e2.jpg

L'intégration dans le décor est aussi un moyen de les rendre invisible.

Quai-de-Valmy2b.jpg
Entre les plaques des entreprises, il est quasi indétectable, lui.

Temple3.jpg

Planque secondaire....certainement une couche de peinture par dessus aprés la pose.

Bateau-phare.jpg

Au ras du sol, pont de Sully...qui ne le recherche pas, ne le voit pas.

Pont-Sully.jpg
Au premier regard, cet endroit ne semble pas une place "piraté" ... 
Pourtant la place du Général Ingold est belle et bien envahie.

G--n--ral-Ingold.jpg

Un grand modèle rue Petit.....Rendu invisible par son évidence.
Il semble être là naturellement, juste pour décorer un pignon gris.

Petit2.jpg
Quai de Jemmapes une flèche bien discrète dénonce en fait...

Quai-de-Jemmapes.jpg

...la présence d'un vaisseau bonus, bien caché en surplomb, et sur la tranche d'un mur couvert d'affiches.
Je suis passé bien des fois devant sans même le voir.

Quai-de-Jemmapes2.jpg
Au ras du sol et derrière une moto....Cherchez l'erreur!

Bourse.jpg


Un invisible (et Hors série, dans ma collection), mais trouvable chez Celio.....existe aussi en roseCale--on.jpg

Un autre mode de camouflage: la superposition. Les panneaux publicitaires ou les affichages (élections, soirées à thème, concerts...)  m'ont joué bien des tours.

Image Hosted by ImageShack.us
Celui-là, j'en ai parlé à quelqu'un du quartier lorsque je l'ai vu, le lendemain il devenait introuvable...derrière une affiche.
Image Hosted by ImageShack.us
Toujours rue de Ménilmontant, derrière un gros panneau publicitaire.

En dessous, devant le parc du Tremblay, ce sont les bouchons continuels qui nous le cache.
L'attention est plutôt dirigée sur les voisins et...la maréchaussée.
Tout comme celui de Champigny, impossible de le découvrir sans être arrété au feu et à devoir patienter
undefined


Palais de Tokyo
Merci pour l'info, Antu!
Je suis preneur si tu as un meilleur gros plan, mon appareil a été perturbé par les néons. Toutes mes photos zoomées sont floues.
Dire que je suis passé devant plusieurs fois sans même me douter de la présence d'une mosaïque dans les murs même du Palais de Tokyo.
J'ai même pu feuilleter l'exemplaire de l'invasion de Londres.
C'est le 2e invader "indoor" de ma collection (l'autre était déja dans une librairie!).
Repost 0
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 16:00
Dans un recoin, à coté de la rue Dauphine, cette ruelle débute par une annonce discrète
C'est du vieux Français (1668), mais l'auteur (Claude Le Petit)  ne mache pas ses mots!




1

2

3

Repost 0
Published by Rolvel - dans clins d'oeil
commenter cet article
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 08:01

Certainement venu progressivement par similitude de forme, la petite boule jaune et les fantômes gloutons ont la part belle.

Charlemagne.jpg
Rue de Condé, au pied d'une façade en trompe l'oeil....

Cond--.jpg

...pas trés loin, rue Jacob, un autre prend le soleil.

Rue-Jacob.jpg

Au coin de la rue Beaubourg et de la rue Merri.

Marais4.jpg

Gambetta.jpg

Grande-truanderie.jpg

Temple.jpg

Orfila.jpg

Montmartre2.jpg

Taillandiers.jpg 

Métro Rambuteau....un fantome attend.

Pompidou.jpg
3 pacman d'un coup rue de Charonne.

Charonne.jpg

Arquebusiers.jpg

Paris13.jpg

Marais4.jpg
l-Est.jpg

Pyr--n--es.jpg
Piti---Salpetri--re.jpg
Il est tellement grand dans son coin de la rue des Anglais, qu'il passe inaperçu.

Anglais.jpg
Un des trois cachés sous les arcades du Caroussel du Louvres (passage interdit aux piétons)
(un fantome rouge, un vert et un bleu sont à l'appel)


Cette fraise ne serait-elle pas un des bonus se baladant dans les labyrinthes?

Saint-Roch.jpg

 

 





































Avec ces yeux brillants rue Villedo...serait-ce l'envie de restaurant Japonais?


Villedo2.jpg










































Image Hosted by ImageShack.us  
Vers l'opéra, on sent la pression du fantome...à son regard inquiet et son mimétisme urbain protecteur!  ;-)

Un autre fantome perdu, ici, dans une impasse....

undefined
























Comme pour la rue des Anglais,  la rue du Chefdelaville est hantée par un fantôme géant.
(comparaison possible avec la plaque de rue...impressionnant, non?)
Des passants ne l'ont vu QU' au moment où je prenais la photo...
Génial...
... réussir à lui faire passer inaperçu dans de telles conditions.
undefined


Image Hosted by ImageShack.us
Chouette, mon 1er Pacman!
Ca change un peu des fantomes.
J'en avais déja vu d'autres, avant de commencer ma collecte, mais depuis, ils ont disparu.
Celui de la gare RER de Joinville le Pont, est bien caché...
;-)

Alors que Bd Pasteur, on le(s) voit à la sortie de l'école






Picpus

Repost 0

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.