Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 10:47

Ludo est un artiste urbain ayant certainement une nature agressive....

...Mais il se défoule avec talent sous le pseudo de :

 Nature's Revenge

 

Je vous ai déjà présenté quelques uns de ses posters, comme celui-ci posé sur le M.U.R. d'Oberkampf

 

 

Il y a quelques temps, l'allée Verte (11e) possédait un "cactus d'honneur" dont la tige majeure se terminait en seringue...

 

 

Toujours dans le 11e arrondissement.

Une caméra de surveillance semble pomper son énergie d'une bien curieuse source ...

 

 

Une fleur qui semble s'épuiser, avec sa tête vers le bas, ses pétales grands ouverts et laissant fuir toute sa sève...

 

 

 

 ... pour éviter qu'elle lui soit volée?

 

Dans le 20e, un bouquet de ce même type de fleurs.

 

 

Mais cette fois elles sont clairement bien dans leur pot!

Certainement parce qu'elles se trouvent rue des pruniers...

 

Les dimensions des posters de Ludo sont de tailles très variables...

 

 

... allant du format "standard", comme pour cette "salade qui a sale mine"...

 

... Mais pouvant tout aussi bien recouvrir toute une façade, comme le fait ce termite grapheur.

 

 

Dans le 20e, j'avais trouvé un poster concurrençant largement les grandes affiches de pubs... Il n'est pas resté bien longtemps.

 

Mais quelques soient leurs tailles, c'est souvent le même type d'endroit qu'affectionne l'artiste pour poser sa griffe:

Essayez donc les ruelles et passages..

 

Lorsque vous longez les quais parisiens, vous pourriez même remarquer de bien surprenantes plantes:

 

Quai de Valmy

 

Et si ces "nénuphars paraboles" semblent bien inoffensifs, savez-vous pour autant les informations qu'ils transmettent?

 

 

.... Et à qui?

 

 

 L'allée verte un vendredi 13 .... un choix évident pour Nature's revenge.

 

 

A suivre...

Repost 0
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 07:15

Voici un article qui sera mis à jour régulièrement.
Pas de façon systématique, mais en fonction de mes humeurs....et de mes goûts!

J'ai déjà cité à quelques reprises des espaces pas comme les autres dans Paris (La rue Dénoyez, la Pointe Poulmarch et la rue Oberkampf).
Ces endroits possèdent des murs qui ne retiennent jamais la peinture et a colle bien longtemps...
Aux coins des rues Saint Maur et Oberkampf, des artistes s'exposent déjà depuis plus de 3 ans sur le M.U.R.
(Modulable, Urbain et Réactif).
Une exposition urbaine qui ne dépasse pas les 15 jours, mais qui s'affiche sur un pignon qui ferait baver bien des publicitaires!

Je vous avais déja présenté Chanoir lors d'une sortie dans l'Est parisien ICI



Les posters de LUDO avec ses couleurs et son univers symbiose de la flore et la technologie sont très reconnaissables.
Dans Paris les nénuphars paraboles ne sont pas rares...



En cours de réalisation....

Oberkampf

A mon dernier passage, j'ai bien cru que Space Invader était passé par là!!!
Mais vous en saurez plus sur cette reprise de "l'origine du monde" de Courbet dans un focus à venir....

Oberkampf Origine monde3

En ce début du mois de Mars, c'est Jef Aérosol qui s'y est collé!

Jef-Aerosol.jpg

Juin 2010.

Passés les kangourous de Reko et le Rimbaud de Pedro sur fond dégradé, voici un amas de chaises qui déborde du M.U.R.

 

 

 

En fond, donnant un aspect Vichy, PITR et ELLA ont signé leur oeuvre.

L'absence de références aux artistes et à l'association me laisse supposer bien des choses....

 

... et ce n'est pas leurs signatures qui apaisent mes soupçons!

 

 

Un petit rappel est (habituellement) systématiquement laissé en bas des oeuvres

Oberkampf Le M U R

 

Jérôme Mesnager vous présente ses voeux pour 2011 sur le M.U.R.

 

null

 

Je souhaite un heureux anniversaire au corps blanc.

Déjà 28 ans... je souhaite  au père de ce personnage d'égayer encore longtemps les (autres) murs de Paris, avec sa silhouette fantomatique.

Un focus est ICI pour profiter un peu plus de ce joyeux personnage.

 

Jusqu'au 17 Mars, des artistes bien connus de ce blog ce sont posés sur le M.U.R.

 

 

Jana und JS  (voir ICI quelques unes de leurs oeuvres sur le parcours de la Bièvre).

 

 

J'ai eu bien du plaisir à les retrouver là!

 

 

Association Le M.U.R. (Modulable, Urbain et Réactif) - Collectif d'artistes
Siège social : 102, rue St Maur    75011 Paris 
associationlemur@gmail.com

Repost 0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 08:40
Je passe très souvent devant le M.U.R. d'Oberkampf.
Si j'en laisse des témoignages ICI, je ne publie pas de façon systématique ce que j'y trouve.
 
 
Parce que parfois je m'interroge sur mes découvertes... comme ci-dessus, avec cet ensemble de brisques en carton.
 
Mais aussi parce que je ne tiens pas nécessairement à tenir un catalogue.
Ainsi les M.U.R. de Paëlla, Santorelli, Reko, Pedro, Teurk ou encore A1one resteront dans mon album photo.
 
Mais lorsque le sujet me cause particulièrement, un clin d'oeil est ajouté à l'article du MUR d'Oberkampf.
Parfois même, une série de photos bénéficie d'un mini article que je classe sous le thème "focus"
 
 
Les silhouettes fantomatiques de Jérôme Mesnager ont déjà un article dédié ICI, mais en ce début d'année
le corps blanc nous présente ses voeux.
C'est une occasion à ne pas louper!
Repost 0
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 20:00

Il y a une loi dite des séries.

Bien évidente autour du point éphémère, par exemple...

 

Valmy poster orange mécanique

 

... Elle peut-être un peu plus diluée dans l'espace, comme pour les baigneurs de Belleville... ou les posters de Mimi le Clown.

 

null 


Il y a cependant des endroits où nous pouvons être certain d'y trouver un clin d'oeil qui y fera référence...

 

 null

 

... Comme dans le 17e, tout autour du théâtre de l'Européen, dans le 20e vers la Maroquinerie, ou vers la rue de Seine et ses galeries du 6e arrondissement, par exemple.

 

...Mais il y a aussi des découvertes isolées, comme cette petite perle: unique en leur genre.

J'en avais trouvé une autre (voir ICI) sur les berges de la Seine.

 

 Poster 11e 2

 

... Une trouvaille qui donne toute sa saveur à un endroit, voire à l'ensemble d'une promenade.

 

Je craque toujours sur ce genre d'oeuvre, démesurée mais sobre, amenant à se questionner sur les choix et la méthode de travail de l'artiste. 

 

S'il y a la découverte fortuite, il y a  aussi celle qui est annoncée, quasi promise ...

 

 

 

... Dés lors que le modus operandi de l'artiste est assimilé.

 

 

  

Les pignons ombrageant certains squares parisiens sont des supports parfaits...

 

 Poster-Bucq2.jpg

 

... Pour les posters de  Jean Marc Paumier, signés "Rue meurt d'Art".

 

Prévert Viaduc des Arts2

 

Mais, parfois une surprise peut capter l'attention plus que de raison...

 

Poster marché Popincourt

 

... et faire oublier le but de sa sortie, ou du moins générer un joli retard...

   

Poster Ternaux1

 

mais aucun regret n'est à déplorer!

 

Poster marché Popincourt2b

 

Car c'est la découverte d'une de ces surprises, qui tend à pousser un peu plus loin dans le quartier, telle la série des baigneurs de Belleville (voir ICI) ou de ces actrices...

 

 Poster marché Popincourt2

  

... que j'ai repérées dans le 11e, vers le quartier du marché popincourt.

 

 Poster Jacquard

 

A l'écart de la rue Oberkampf déjà riche en clins d'oeil urbains, une intersection entre les rues Ternaux ...

 

 Poster Jacquard 2

 

... Jacquard et du marché Popincourt qui forment une placette, la convivialité transpire au travers des sourires de chacun...

 

Poster Ternaux 

 

... et des décorations communes des vitrines.

 

 

 

Une fois le 1er poster aperçu, il m'a été impossible de résister à la tentation de tourner et virer dans le quartier à la quête d'un autre "petit truc"...

 

 Pochoir marché Popincourt2

 

puis, encore d'un autre...

 

 Ternaux pochoir Pitr

 

puis... encore ...

 

C'est un recoin que je ne néglige jamais (voir mes conseils de balades ICI), j'y avais d'ailleurs déjà trouvé un troll et ses puces l'année dernière (voir ICI).

 

Il y a aussi ces posters collés aux portes:

 

 

comme ces portraits sur les portes de garages...

 

 

... Ou des portes d'immeubles.

 

 


Et il y a aussi des météorites...comme M. Jackson au palais de Tokyo.

 

 

 

Une réalisation des plus artisanale pour un résultat des plus bluffant.

 

M Jackson Tokyo2  Des bandes de "collants" en 3 tons qui commémorent "Bambi".

 

Une autre surprise m'attendait rue des Taillandiers: l'assassinat de Tintin.

 

 

 

  Des styles très différents pour toujours le même plaisir: celui du passant.... 

 

   Poster Jacquard b

 

Je vous propose de conclure cette sympathique collection de portraits par ceux de ces demoiselles trouvées dans le 15e, rue de Castagnary.

 

Poster Castagnary2 

Repost 0
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 13:22

Alors que je passais devant le "mur des Pyrénées" une énième couche sur cette enceinte promise à la destruction attira mon attention.

C'était amusant de revoir une platine à vinyles...

 

 

Tellement obsolète, un rien curieuse avec cette couleur rouge. Et même si je sais bien que la mode DJ remette ce type de "matos" à la mode....

 

 

 .... impossible de ne pas faire un bond quelques décennies en arrière et de me laisser  titiller la fibre nostalgique.

 

C'est en me promenant dans le quartier latin, plus récemment, que je fis une découverte des plus colorées qui me rappela la trouvaille précédente:

 

 

J'aime beaucoup.

L'emplacement (en face de ND), la réussite du motif, l'exploitation du relief urbain  et, bien évidemment le ton furieusement "vintage" du pochoir.

 

 

Impossible de ne pas repenser à l'autre platine trouvée rue des Pyrénées comme à cet oeil vu rue Dénoyez (20e) qui exploitait déjà une plaque d'égout.

 

 

Avant même que ces pensées ne s'évadent totalement de mon esprit, un rappel relance la machine... vers le viaduc des Arts.

 

 

Une constatation qui me pousse à penser par association...

 

 

Sous quelle impulsion la musique s'étale t-elle ainsi en ville? 

 

Quelque(s) surprise(s) m'attend(ent)!

 

Depuis google, il devient facile de démêler informations et interrogations....

J'arrive donc:  ICI
...  chez PDM un artiste dont je connais déjà quelques oeuvres,  comme  Mass~Toc, déjà vue sur le blog, il a su capter l'essence de Miss~Tic et nous en offre un clin d'oeil des plus réussi.

 

 

 

 La rue Dénoyez et le mur des pyrénées semblent être ses terrains de prédilections...

 

Du coup j'exploite quelques clichés pas encore publiés (ici) :

 

 

Encore un "Phono"... Pas si surprenant pour cet ancien illustrateur de presse musicale!

 

Une habitude récurrente de l'auteur semble être d'ajouter un jeu de mot, ou un clin d'oeil, (parfois d'actualité) à ses pochoirs

 

 

Malgré des couleurs flashs, ces pochoirs peuvent passer inaperçus...

 

 

... ils semblent souvent petits à coté des fresques qu'ils accompagnent!

 

 

Vous verrez JPM à l'oeuvre sur son site, parfois accompagné d'autres artistes urbains.

 http://jpmgraffiti.e-monsite.com/accueil.html 

Les habitués des recoins parisiens reconnaîtront sans peine certaines de ses oeuvres....

Repost 0
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 07:57

Jana und JS, une signature d'oeuvres urbaines que j'ai rapidement associées au courant de la Bièvre (voir   ICI ).

 

Du 13e au 5e, ces photographes du microcosme urbain tranchent singulièrement sur les autres oeuvres d'artistes associés aux LéZarts de la Bièvre.

 

LéZarts Clef

 

Habituellement, comme épinglés sur les murs de la métropole, ces instantanés ont leur style propre.

Que ce soient les couleurs où les motifs, il est assez aisé de reconnaître le travail de NEMO, de Jef Aérosol, de Miss~Tic, des Artistes ouvriers ... et de Jana und Js. 

 

JanaundJs Rue de la Clef3

 

D'abord intimement lié au trajet de la Bièvre (Ici rue de la Clef)...

 

JanaundJs Rue de la Clef 1  JanaundJs Rue de la Clef2

 

 ... J'ai eu la surprise de découvrir en début d'année un poster collé au pied de Montmartre.

Je fus surpris de découvrir ce changement de support, mais encore plus de localisation.

 

Aubervilliers Janaundjs

 

Et pourquoi donc?

Je n'ai pas l'exclusivité du déplacement!

 

Janaundjs Hermitage

 

Plus récemment, j'ai trouvé un autre poster collé cette fois dans le 20e, passage de l'Ermitage, un endroit de Paris que j'affectionne particulièrement.

 

Cette fois, je dois avoir du retard:

Cette fresque possède la signature LéZarts de la Bièvre,  elle m'a certainement échappé jusqu'ici!

 

 

Il aura fallu que je fasse un tour au vieux campeur pour tomber dessus....comme par hasard...

 

La semaine dernière (08/2010), je suis allé collecter la dernière affiche du M.U.R. de la rue Oberkampf.

(Même si je ne publie pas chaque poster, je "collectionne" les différentes oeuvres)

 

Au coin des rues Oberkampf et Aicard, un trio de fenêtres m'amusent...

 

 

 

Presque un strip de comic book:

Une chambre miteuse (celle du photographe?)...

Le photographe poursuivant sa quête se retrouve aux confins de la cité ...

...devant une grille!

 

Puis le sourire passé, par ce débordement de mon imagination,  j'ai détaillé ce "tableau".

L'appareil photo...

Mes yeux ont tourné pour rechercher la signature...

 

Janaundjs Aicard

 

 Bingo!

janaundjs en bas à gauche.

 

Des couleurs un rien moins criardes que d'habitude, mais toujours le même thème.

Voilà des photographes qui s'étalent sur les murs des deux rives de Paris.

 

Retour dans le 13e...

Rue du moulin des près: souriez vous êtes filmés!

 

 

 Plus haut, passage du moulin des prés, une nouvelle oeuvre recouvre l'ancienne.

 

 

Repost 0
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 10:16

En voilà une bien curieuse découverte (Aout 2010):

Rue de la Py, un parcmètre a fleuri!

 

Et, d'ailleurs, avec son panneau photo voltaïque, pourquoi ne participerait-il pas, lui aussi, à la photosynthèse?

 

 

Elle est amusante cette grande fleur orange...

 

 

...Avec sa feuille qui semble bien dire "au revoir" à ses copines derrière les grilles du jardin!

 

Tiens, un peu plus loin...

 Justement une de ses copines semble bien avoir profité de la fissure au coin de ce mur...

 

 

.... Et pour être honnête, je crois bien qu'elle jette un dernier coup d'oeil, à la sauvette...

 

 

...pour être bien certaine de ne pas se faire cueillir, dès le coin de rue passé!

 

Et ce n'est pas terminé.

Cette fois c'est une belle bleue qui prend la porte!

 

 

La pervenche semble pourtant vouloir hésiter....

 

 

...De toute évidence elle penche pour rejoindre le reste du bouquet au coin de la rue Le Bua et de la rue de la Py.

 

Mais elle se tourne vers l'autre coté aussi...

 

 

... Où, une jeune pousse autocollante semble bien vouloir l'attirer.

Certainement aussi titillante que pouvait l'être Clochette pour Peter Pan!

Ah, les bruits de la ville...

 

  Alors, qui donc pense encore que nos villes manquent de poésie?

 

Mi- Aout 2010

 

Quelle surprise, peu avant de partir en vacance d'été, Elilou m'envoie un mail d'une vitrine en harmonie avec ces fleurs... Mais rue de Montreuil (12e), cette fois.

Elle reste introuvable!

 En fait le rêve du Dogon était simplement parti sur son lieu de villégiature avant moi!

 

 

 

Un clin d'oeil sympa pour entrer... en communication!

 

Le rêve du Dogon Ding dong

 

 Le rêve du Dogon est une entreprise distribuant des cadeaux publicitaires basés sur le principe du développement durable, et fait référence au pays Dogon (Afrique de l'ouest) pour renforcer la valeur symbolique du cadeau offert.

 

L'accueil y est agréable, bien que je sois passé à l'heure du repas.

 

 

L'hôtesse me présente Nowart: ( ICI ) un des artistes exposés dans le bureau même.

 

 

mais je vous laisserai les y retrouver, me limitant volontairement au peintre "des fleurs du vingtième".

 

 

 

Je ressors de cette boutique pas comme les autres...

Charmé par le décor, certainement ... mais aussi par l'accueil reçu, sans aucun doute.

 

 

... et quelque part une petite graine est semée.

 

  

 

 

Repost 0
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 10:24

Dans le 11e, parallèle au Bd  Beaumarchais, une petite rue cumule les perles .

Il en part les passages du jeu de boules et Saint Sébastien (entre autres)

 

  

 

Je la connais bien, cette rue, ma mère travaillait: juste à coté du garage Renault.

 

 null 

 

Bonom ...

 

 

 

 

... Space Invader ...

 

nullnull 

 

...Oré ....

 

Rue Luizet

 

Ils y ont tous laissé au moins une trace de leur passage.

Mais ils ne sont pas les seuls!

Et j'utiliserai même un joker pour l'auteur du poster suivant:

 

  

 

La rue Amelot qui relie la place de la République (ou presque) à la place de la Bastille (ou presque) est un itinéraire dans l'air du temps (1 pas en avant, 2 pas en arrière...)

 

On y compte pas moins de deux galeries d'art (Magda Danysz et Voskel), il y siège l'hebdomadaire "le Monde libertaire", ainsi que le cirque d'hiver Bouglione...

 

 

... et plusieurs clubs / bars y ont leur pas de porte ...

 

 

 

Autant dire que ce petit bout de rue bouillonne quelque soit le moment de la journée!

 

Pourtant, cet article doit son existence à Elilou qui m'a indiqué une recrudescence de posters tout au long de cet axe.

 

 null

 

Et il est vrai que les chats me font craquer...

Même si certains se ressemblent beaucoup, ce ne sont pas tout à fait les mêmes!

 

null null
Un vrai chat de gouttière, celui-là!
 
 null
 
...Miauleurs (ou bailleurs?) et guetteurs (sans collier)...
 null
Certainement le même coup de patte, mais pas sur le même territoire:
 
En effet, la rue Amelot n'est pas la seule à avoir vu passer ces chats, certains les ont vu aussi roder vers Ledru Rollin, ou Daubenton (Elilou)...
Pour ma part, c'est rue de la Perle, que j'en ai croisé un pour la 1ère fois.
Mais n'espérez pas l'y revoir, quelques jours après cette photo, il n'était déjà plus là!
 
Il me reste pour me consoler, ma griffeuse personnelle
 
Repost 0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 20:17

Il y a des endroits qui semblent attirer les couleurs plus que d'autres, c'est comme ça.

 

Une fois que j'en trouve un, j'y passe alors régulièrement, juste par curiosité.

C'est le cas du M.U.R. de la rue Oberkampf ou du passage Saint Sébastien ... entre autres.

 

 null

 

Déjà posté sur ce blog sous la rubrique "Pop Eye" ce regard, à cet endroit, ne peut pas laisser indifférent....

 

Plus loin, il y a quelques mois, une des fresques géantes de Zoo Project s'étalait.

 

 null

 

C'est un artiste que je montre rarement, pourtant certaines de ses fresques m'interpellent particulièrement  (rues JP Thimbaud, d'Aubervilliers, Oberkampf ou sur le pont national).

Leurs dimensions un rien excessives, leurs emplacements parfois surprenants (haut perchés), les maximes bien vues dans le milieu urbain et une couleur jaune pâle sont souvent le point commun de ses oeuvres.

 

Récemment repeint, ce même mur a déjà été l'objet de plusieurs "mises en couleurs"

Mais ce sont ces posters d'archers qui me poussent à présenter cet endroit.

 

 

 

J'ai particulièrement apprécié la fluidité de ces créatures mi-mythologiques mi-personnages de BD, mais aussi la présence d'une végétation plutôt riche.

 

 

 

Voilà une position d'archer que j'avais découvert à mon adolescence....à la lecture d'un livre sur les techniques guerrières des soldats du moyen-âge japonais.

 

 null

 

Le travail des couleurs et de la symétrie entre les personnages et les plantes, rend l'observation de ce mur très plaisante.

 

 

Je reviendrais prochainement dans ce quartier pour un article très félin...

Repost 0
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 09:25

Comme je l'avais annoncé ICI les tags du bas de la rue des Pyrénées ont vécu...

Ils ont disparu avant même la destruction de leur support.

 

 

En repassant devant ce coin de rue, ... je n'ai pas reconnu les couleurs, ni le motif ...

 

 

 

...  Et voilà, les fresques ont changé...

... Avant même que le mur ne soit détruit, adieu les gremlins, bonjour Alice!

 

 

 

Formes et couleurs ... L'auteur de cette fresque, semble bien avoir abusé de ses modèles!

 

 

 

Plus loin, une autre fille entourée de chats remplace le gremlin "Stripe" aperçu la dernière fois.

 

 

Encore plus loin, une porte est magnifiquement décorée.

Le visage, la calligraphie, la ville en arrière plan ou les flammes démontrent la maîtrise de l'auteur.

Une bien jolie carte de visite, à n'en pas douter!

 

 

 

Il est fort probable que ces tags disparaissent à leur tour avant la mise à bas de l'enclos de cet ex dépôt de la RATP, et je ne suis pas mécontent d'être repassé  "accidentellement"  par là...

Repost 0

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.