Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 13:44

Le 19 mai 2011, à l'occasion des Soirées Nomades du Marais, la galerie Gabriel et Gabriel  avait  invité Artiste Ouvrier  à produire une performance.

La réalisation des 2 pochoirs m'a véritablement scotché. 

Si le 1er était un portrait et le second un paysage, la technique reste la même!

 

Le 1er temps, le plus long, est la mise en oeuvre des 2 caches ("un positif" et un "négatif").

Pour l'occasion, les pochoirs étaient déjà prêts.

 

Photobucket

 

Contrairement à certains qui n'utilisent qu'un seul et unique masque, j'imaginais qu'Artiste Ouvrier, lui, travaillait avec une série de pochoirs: un par couleur (principe de la quadrichromie).

C'était mal vu de ma part...

 

Photobucket

 

...Et si pour certaines oeuvres, l'artiste utilise plus de 2 pochoirs, c'est pour combiner différents éléments (plusieurs personnages ou différents décors).

 

Photobucket

 

Ses pochoirs, toujours réalisés en papier, sont tout aussi éphémères que ses oeuvres urbaines!

Après quelques passages d'aérosols, il devient difficile de pouvoir les réutiliser.

 

Photobucket

 

Il les prépare à main levée, d'après une photo, sans tracer les zones à découper.

Pour cela, il n'utilise ni scalpel ni cutter, mais un stylo-lame, bien plus coupant sur l'ensemble de la lame, et non pas seulement sur sa pointe.

 

Photobucket

 

Il obtient ainsi deux véritables planches de dentelle, qui une fois combinées, intègrent tous les éléments qu'il tient à mettre en valeur dans l'oeuvre finalisée.

 

Photobucket

 

Le 1er pochoir sert de base, il positionne les éléments principaux, à la manière d'une esquisse.

 

Photobucket

 

Les "zones" de couleurs alors étalées par dessus cette trame, se combinent entre elles. 

 

Photobucket

 

Puis, le 1er pochoir est repositionné sur le support, et, à coups de bombe....

 

Photobucket

 

... les éléments principaux reprennent alors leurs places sur les zones précédemment couvertes.

 

Photobucket

 

Vient ensuite le temps du deuxième pochoir.

 

Photobucket

 

Riche en détails complémentaires ....

 

Photobucket

 

... il correspond à un temps important de la réalisation:

 

Photobucket

 

Non seulement il délimite certaines zones (les contours des différents éléments du visage, par exemple)...

 

Photobucket

 

... mais il apporte aussi toute la richesse des détails (le feuillage des arbres, le col en fourrure, les reflets)

 

Photobucket

 

Il peut ainsi alterner plusieurs couches de couleurs avec un seul de ses pochoirs.

Jusqu'à retranscrire, enfin, son émotion.

 

Photobucket

 

Ces 2 dernières photos ne constituent pas un jeu des 7 différences.

C'est l'illustration de la superpostion itérative du pochoir et de couches de peinture, avec pour but d'obtenir des détails toujours plus fins.

 

C'est ce qui donne tout le relief, toute la richesse à l'oeuvre d'Artiste Ouvrier!

Mais la réussite d'une telle oeuvre passe par "un moment".

 

Photobucket

 

Il ne s'agit pas juste d'une réalisation d'après photo, mais d'une rencontre, quelque chose qui est passé, là-bas, en Allemagne, avec cette jeune femme espagnole, ce jour là.

 

Photobucket

 

Artiste Ouvrier dit avoir besoin de ce "quelque chose qui passe entre lui et son sujet", et c'est ce qu'il tient à mettre en valeur lors de sa réalisation.

 

Photobucket

 

D'ailleurs, lors du vernissage de son exposition de fonds de tiroirs (voir ICI) il pouvait pour chacune de ses oeuvres, décrire l'anecdote qui s'y rapporte.

 

 Photobucket

 

Et c'est avec plaisir que l'on écoute l'histoire de ces 2 femmes africaines et le droit à une seule photo ...

Ou de ce tiroir caisse perdu sur un trottoir, qui semble bien avoir détourné Pierre sur son chemin...

 

... Oui il faut que "ça passe" lors d'une rencontre, pour que quelque chose en naisse.

 

Je tiens particulièrement à remercier la galerie Gabriel et Gabriel pour l'invitation Artiste Ouvrier pour sa disponibilité.
Repost 0
Published by Rolvel - dans Artiste ouvrier
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 11:04

Comme régulièrement sur ce blog, je vous propose de poser le pointeur de votre souris sur les photos pour quelques informations supplémentaires.

 

 

  

 

Lors des soirées Nomades, le jeudi 19 mai, les galeries d'art du haut Marais animaient le quartier.

Beaucoup de choses étaient à voir le long de ce parcours.

 


Chez "Gabriel et Gabriel" rue du Vertbois, qui exhibe une vitrine décorée par Miss Tic, c'était Artiste Ouvrier qui régalait!

 

 

Une galerie en "2 temps", à l'accueil, une présentation de l'artiste sur du plexiglas ....

 

 

....et de fines plaque de béton, puis,  au sous-sol, l'exposition en elle même.

 

 

Passée l'entrée, une dalle transparente  est là, comme pour attiser la curiosité, donner l'envie d'aller plus loin.

 

 

Cet artiste des rues, adepte du pochoir (voir ICI), semble avoir trouvé une certaine lors de cette exposition.

Il est vrai que les galeristes (Gabriel et Gabriel) sont agréables et savent distiller leurs informations à la moindre sollicitation.

 

null

 

Dés l'arrivée de l'artiste, le contact est chaleureux, il déborde d'anecdotes, ses oeuvres ont d'ailleurs chacune leur histoire ... qu'il aime partager.

 

 

Ses pochoirs sont basés sur des oeuvres ou des photos qui "lui parlent", qui l'ont touchées.

Chacune de ses réalisations est l'histoire d'une rencontre.

 

 

Si la réalisation est toute une histoire, il en va de même pour ses supports!

 


Période creuse oblige, Pierre, fait feu de tout bois, et c'est sous des fonds de tiroirs, glanés parfois sur les trottoirs, qu'il s'exprimera lorsque les moyens viennent à lui manquer.

 

 

 

Des supports mis au rebut, dont il perçoit cependant le vécu, et qui parfois même, l'inspireront.

 

 

Chaque oeuvre possède dés lors sa charge d'émotion(s), son histoire propre.

 

 


Comme le 1er de la série qui a été assemblé dans les années 20 (étiquette d'origine à l'appui), ou comme un autre, véritable tiroir caisse, encore parsemé d'étiquette "plaisir d'offrir".

 

 

En fait, c'est une histoire à double fond!

 

 

A venir  la réalisation étape par étape de 2 oeuvres, explications à l'appui.

Repost 0
Published by Rolvel - dans Artiste ouvrier
commenter cet article
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 09:40

Voici un artiste que je connais bien mal, pourtant lors de ma recherche autour de la Bièvre, j'ai bien souvent apprécié ses oeuvres (voir ICI). 

 

 

Un travail méticuleux et recherché, aux sonorités souvent exotiques ...

 

 

... et parfois même un rien mystique.

 

 

Des formes et des couleurs qui donnent de la vie au moindre coin de mur...

 

 

Un évident travail de recherche technique...

 

 

... que ce soit sur les formes (et les couleurs) ...

 

 

 

... comme sur le fond.

 

 

 

"Nostalgie du Temps Présent"

 

 

Mouffetard et ses passages recèlent bien des surprises aux promeneurs.

 

 

Artiste Ouvrier en fait partie.

 

   

Vers la Butte aux Cailles, une porte de garage compile plusieurs de ses oeuvres.

  

 

La première expo solo d'Artiste Ouvrier  à la galerie Gabriel & Gabriel.

"Des pochoirs symbolistes qui jouent aux matières, aux résonances des sens pour que chacun y regarde son propre mythe".

 

 null

 

À propos d’Artiste Ouvrier

Déjà 11 ans que Pierre est Artiste Ouvrier.

Depuis 2005, il est régulièrement sollicité pour participer à des expositions, pocher des murs (Hambourg, Berlin, Vienne, Paris,Barcelone).

 

 

La première famille qui l’a remarqué est celle du Street Art (Ernest Pignon Ernest, Jérôme Mesnager, Paëlla Chimicos, Miss.Tic, Jef Aérosol, et toute la bande).

   


Banksy l’invite en 2008 au Cans festival à Londres aux côtés des plus grands Street Artists.

 Les mots « disciple, élève, transmission » l’inspirent, sans doute est-ce pour cette raison qu'il a déjà fait école auprès d'une quinzaine d’élèves, devenus autonomes à leur tour.

(extrait du dossier de presse du 3 mars 2011) 

 

Du 15 avril au 12 juin.
du vendredi au dimanche de 11h à 19h

68 rue du Vertbois

Paris 3e  -  M° Arts & Métiers

 

 

À propos de la galerie Gabriel & Gabriel

www.gabrieletgabriel.com

 

Née de la rencontre entre deux professionnels de l’image et de la communication,
Athy Gabriel Poulin, publicitaire et Gabriel Bardaux

Dédiée aux Arts graphiques, numériques et à la photographie, Gabriel & Gabriel
a ouvert ses portes dans un espace de 50 m2 face au conservatoire des Arts et métiers,
à quelques mètres du show-room Jean-Paul Gaultier et du théâtre de la Gaîté Lyrique,
devenu centre d’art numérique.

Repost 0
Published by Rolvel - dans Artiste ouvrier
commenter cet article

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.