Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 09:55

Vous voilà reparti pour une promenade autour de "mes perles" parisiennes!


Régulièrement j'émaille mes articles de ces sourires, de ces petites choses qui font m’arrêter, et parfois ...

...mettre un genou au sol le temps d'un cliché.

Depuis quelques mois (essentiellement avec l'arrivée des smartphones) je suis beaucoup moins seul à le faire.

Il faut reconnaître, aussi, que des "petits malins" ne se privent pas, et deviennent de moins en moins "underground", pour être de plus en plus dans des galeries!

 

Pourtant, certains semblent (encore) cacher leurs œuvres...

...Ainsi, il n'est pas facile ....

...de repérer l'ensemble de ces volatiles...

...Ils sont superbes, émaillés à l'image de "la vache" (voir ICI).

 

Parfois moins discrètes mais tout aussi rares, ces curiosités ne semblent cependant interpeller personne! (Yazz)

 

Il faut dire que certains talents ne se placent pas forcément dans le champ de vision...

... du commun des piétons!  (Vhils)


Toutefois certains clins d’œil restent uniques (ou presque) ....

  ...très ponctuels, ils n'exigent que d'être là pour amener un sourire.

Ici, le rendu photo est lamentable!

 

Mais certaines de ces perles ne sont pas forcément uniques, et c'est ma façon de l'interpréter qui la sortira de la série:

 

Comme ce poster de Levallet le long du canal St Martin.
Immédiatement, en "rollant" le long du canal, il y a eu un point où j'ai perçu les roses trémières comme une des possibilités...


...j'ai déchaussé et cherché presque une 1/2 heure l'angle qui me convenait...

...une retouche sur l'ordi plus tard j'ai vraiment craqué.

 Le clin d’œil de l'artiste et le mien se sont superposés pour quelque chose d'unique "qui me va".

Une mauvaise rencontre façon "Orange mécanique" devient un "Coup de foudre à Notting Hill"!

 

Dans le même esprit, j'ai galéré pour récupérer une (autre) vision fugitive, quasi impossible à restituer sur écran:

 
Ce n'est pourtant pas faute de temps passé à rechercher le point précis de la chaussée pour cette auréole sylvestre.

Il manque le mouvement, c'est évident, mais il y avait autre chose qui passait entre cette fameuse auréole et le Sacré Coeur...

Il faut avoir l'oeil!

Habitués des tâches colorées qui dégoulinent le long de certaines façades parisiennes...

...soyez vigilants...

....Il peut s'y cacher un secret (Pop Eye)!

 

Souvent haut perchée, cette "petite danseuse"  (ephemere) est très discrète, et si je lui trouve un charme fou, je ne sais toujours pas si cela provient de la finesse du pochoir ou justement de son inaccessibilité!

 

Et c'est bien le charme de ces trouvailles: destinées à un...

...et offertes à tous!

Comme ce Kraken.

 

Oh, bien sûr, ces "pépites " peuvent n'être (naître?) que dans un but mercantile, mais ces yeux/ballons m'ont laissés scotchés qu'à partir du moment où les mots...

.. "les pupilles de la Nation"...se sont superposés à l'image.

Et c'est, alors, avec un sourire, que je me suis décidé à les sauvegarder sur carte mémoire.

(il s'agissait, en fait, d'une accroche publicitaire pour la boutique d'à coté)

 
Pareil pour ces potelets transformés dans le Marais...

... dont j'ai déjà montré le chat récemment ( voir  ICI) .

Trop bien fait pour ne pas en garder un souvenir sourire !

 

Mais je le repète:

souvent, c'est juste un coup d’œil au hasard...


...comme cette fausse continuité (en reflets) des bâtiments qui m'a séduit...

....Au moins autant que ce "monstre aux lettres" trouvé à Montmartre!

 

J'ai beaucoup aimé, aussi, cette apparition. Juste encadrée comme il le faut, à un endroit inattendu.


Et clic!

Je n'ai pas résisté non plus!

 

En bas de la Tour 13 (voir  ICI)...

...le même espace s'est vu occupé successivement par une histoire à suivre....

...et c'est encore quelque chose qui me plaît, peut-être parce que je suis un brin (trop) collectionneur et que cela exacerbe mon sentiment de série complétée!

 

En vérité, je vous le concède, il ne faut pas grand chose pour me freiner dans mon élan......Mais comment résister?

Honnétement, il est si agréable de prendre son temps, et de déambuler au gré de ses découvertes.

Tel ce cosmonaute accroché à une plaque GDF, ou un conduit de chaudière...

ou

......voire une gaine de ventilation.....

... transformés en issue de secour.


J'ai d'ailleurs eu bien du plaisir de retrouver un de ces collages "intempestifs" chez Crickette (quelle boxeuse!!!): je me suis senti, tout d'un coup...

.... moins seul!

Repost 0
Published by Rolvel - dans clins d'oeil
commenter cet article
20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 14:30

  J'aime les images trompeuses.

Qu'elles s'offrent spontanément comme les jeux d'ombres ou les reflets (qui alimentent de façon récurrente mes articles comme ICI    )

 

 

.... Ou qu'elles soient construites, et reconnues comme des réalisations artistiques    (voir ICI ou encore ICI)

 

 

 

Il y a les grands classiques qui sont disséqués dans les revues spécialisées, mais ce que je préfère, c'est tomber dessus au hasard de mes balades.

 

 photo PommebddeClichy_zps335fa91f.jpg

 

Ces petits bonheurs justifient à eux seuls une journée de vadrouille!

 

 photo RefletsHarley_zps561ce11d.jpg

 

J'aime ces reflets conflictuels qui modifient, déstructurent ou amalgament les perspectives, mais aussi ceux qui restituent une variante de la réalité et qui laissent à méditer...

 

 photo RueNolletmannequin2d_zps2c299531.jpg

 

... La ville à fleur de peau s'offre, en solde, dans le 17e!

 

 photo RueNolletmannequin3a_zpsadec6a7f.jpg

 

Ce qui fonctionne pour les reflets lumineux à son pendant avec le coté obscur et les jeux d'ombres:

 

 photo Echaudeacute2_zpsfcb60622.jpg

 

Ce "rayon d'ombre" idéalement placé donne une toute autre dimension à cette vision!

 

 photo Echaudeacute_zpscfb1b181.jpg

 

  Cependant, certaines images ne sont pas toujours faciles à interpréter, un peu comme le jeu des formes dans les nuages, où tout dépend de ce que chacun veut bien y trouver (comme ICI avec les reflets sur la Géode)

 

Parfois, l'image souhaitée ne vient pas...

 

 photo Refletjardindesplantes_zps92ca1798.jpg

 

... Comme avec ce mamouth dans la vitrine du Mc Do face au jardin des plantes...

 

 photo RichardLenoir_zps6a9264be.jpg

 

...ou ne passe pas, comme pour ce reflet des immeubles dans les vitres du gymnase Japy.

 

C'est dommage, j'aimais bien les effets rendus lorsque j'étais sur place, mais la réstitution de ces images sur un écran voit leur effet tomber à plat....

 

L'important n'est-il pas juste d'avoir éprouvé la sensation, même sans en avoir gardé la moindre trace matérielle?

Savoir qu' un lieu possède cette magie éphémère me suffit, et c'est bien le but de ce blog:

proposer des espaces dont la localisation permet aux plus curieux d'aller y jeter un coup d'oeil à leur tour!

 

 photo Reacutepubliquereflets_zps4b7539ce.jpg

 

J'ai eu de la chance, j'ai vu la "livraison" de la place de la République aux parisiens.

Et pour peu que je m'amuse avec un logiciel de retouche, le trouble peut être encore majoré:

 

 photo Reacutepubliquereflets5b_zpsbad5bf60.jpg

 

Mais avec les vacances et la météo actuelle, les clichés que je vous propose ne sont plus d'actualité...

 

 photo Reacutepubliquereflets6_zps23958a6c.jpg

 

... les enfants du quartier profite de ce courant de fraîcheur et viennent troubler les reflets de la République....

 

 photo Reacutepubliquereflets2_zps5d38056d.jpg

 

Poser des mots sur une image fait partie du charme de la photo, et c'est bien souvent cette association qui me décide de garder un souvenir sur ma carte mémoire.

 

FUMER TUE

Le packaging des cigarettes nous a habitué à l'association de ces mots à l'image de poumons goudronnés.

 

 photo RefletpoumonsPassageLegouveacute_zpscef27402.jpg

 

Et je me suis amusé de ces bulles qui s'échappent de ces poumons de béton!

Sans ce jeu d'associations, le reflet d'une fenêtre sur cette façade n'aurait probablement pas le même charme, non?

 

Et comment faire confiance à ce reflet qui laisse croire à un vaste espace sur ce bout de trottoir, en fait, cloisonné par les immeubles et une circulation automobile incessante?

 

 photo PommebddeClichy2_zps7577bdc9.jpg 

 

Pourtant, clairement, le message est bien que le monde tient dans une pomme!

 

Repost 0
Published by Rolvel - dans clins d'oeil
commenter cet article
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 21:54

On m'a dit qu'il ne fallait pas se moquer des sentiments des autres...

 

Photobucket

 

   ... Pourtant, clairement certains ne s'en privent pas!

 

 Photobucket 

 

On m'a dit qu'il ne fallait pas se moquer du nom de ses petits camarades...

 

    Photobucket 

 

   .... pourtant, certains n'hésitent pas vraiment à en rire!

 

Photobucket Photobucket

 

   ...Oh, bien sûr, des petits malins ...

 


Photobucket Photobucket

 

....pensent s'amuser gratuitement...

 

Photobucket

 

    ... pensant ne blesser personne..... (Il n'y a même pas 21 arrondissements à Paris! )

 

..Mais chassez le naturel...

 

 

Photobucket

 

    ....Il revient au galop!

 

 

On m'a dit qu'il ne fallait pas écouter aux portes...

 

Photobucket

 

... Evidemment, les esprits retors pourront toujours me dire qu'ils écoutent aux murs!

 

   On m'a dit qu'il ne fallait pas contrarier le sens artistique des enfants...

 

Photobucket

 

   ...Mais dessiner sur les murs, surtout si ce n'est pas les siens, ça peut mal finir!

 

 

Photobucket

 

   Et s'il est vrai que ce coin était parfois à la limite de la décharge et nécessitait quelques "soins"....

 

Photobucket

 

Un tel rangement frise tout de même l'excès de zèle....

 

Photobucket    

 

...voire la pathologie! 


       On m'a dit qu'il ne fallait pas dévisager les passants... 

Photobucket

 

  ...alors je balade mes regards sur quelques curiosités urbaines....   

 

Photobucket

 

    ...Puis je découvre...

 

 Photobucket 

 

...que certains ne se gênent pas pour me zieuter sans vergogne!

 

Photobucket 

 

   ...Suffisamment effrontée pour continuer à me fixer, même une fois le dos tourné!

 

Photobucket

 

           ... d'autres tiennent même à en en garder un souvenir...

 

Photobucket

 

 

 

   On m'a dit qu'il fallait respecter le code de la route....

 

(Amis cyclistes parisiens, sachez qu'un feu passé au rouge vous offre la possibilité de vous offrir un timbre fiscal de 90 euro....que vous ne garderez même pas!)

 

Photobucket

 

   ...En voici qui ne se grattent pas avec les règles de conduite!

 

   Alors, pour ne blesser aucune susceptibilité, et avant de vous laisser emberlificoter...


Photobucket

 

... par le premier....

 

Photobucket    Photobucket

 

... gang de tricoteuses venu.... 

Photobucket

 

   ...Si face à tous ces interdits...

 

Photobucket

 

....vous ne vous sentez pas comme un poisson dans l'eau....

 

Photobucket

 

...Il vous reste la solution de rester tranquillement devant...

 

Photobucket

 

    Un écran géant dernier cri!

 

(vivement un bon film)

Repost 0
Published by Rolvel - dans clins d'oeil
commenter cet article
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 08:04
A chaque retour de randonnée, je reviens avec une jolie collection de souvenirs.
C'est un sacré travail à gérer, je réduis, je retouche, je mets en valeur, je renomme, éventuellement je supprime  en dans un coin qu'il faudra repasser à une heure différente pour avoir le soleil dans le dos...  puis je classe.
Et c'est là que parfois je bute.
 
 
Pour les monuments, artistes ou oeuvres urbaines en série, un dossier est tout trouvé, ou facile à créer.
 
 
Mais pour les curiosités uniques ou non rattachées à quoi que ce soit, comment faire?
 
  
 
Un classement par lieu (comme pour le MUR d'Oberkampf ( ICI) , ou l'ex dépôt RATP de la rue des Pyrénées (ICI).
Un autre tri est possible par thème et sous catégories: Art urbain\Poster\Tag\pochoir\...
 
null null
 
Parfois les sous catégories se chevauchent comme cette fresque commandée par la mairie de l'arrondissement à Jef aérosol. Pochoir? fresque? Jef Aérosol?
 
 
Et puis il y a la part de l'imagination, ou le délire passager, comme pour les smileys (voir ICI)
 
Depuis un bon moment, je fredonne la chanson de Dany Brillant à chaque fois que je trouve une tête...
Et c'est devenu en fait quelque chose récurrent...
 
   
 
"J'ai perdu la tête depuis que j'ai vu Suzette, je perds la raison...."
 
Mais je n'ai encore rien à dire lorsque je trouve un corps!
 
 
Sinon que des questions;
quelle tête attribuer au squelette de Barbie?
Le crâne orange de la rue Amelot ou le bleu du cloître Saint Merri
 
    
 
Si vous laissez traîner vos yeux, vous découvrirez, vous aussi, des têtes qui trônent un peu partout...
 
 
Bien sûr, les plus assidus du blog connaissent déjà le visage de Gregos   (voir ICI)  , qui ne cesse de se décliner sous toutes les couleurs de l'arc en ciel ... et parfois en association.
 
 
     Vous en trouverez, certains la tête dans les nuages ...
 
 
... dans le caniveau...
 
 
... Ou à même le trottoir...
 
 
Elles sont là, et me regardent.
Mystérieuses, voire dérangeantes comme sur les quais....   (pour plus d'info, voir ICI
 
 
.... Ou un rien bourrin (dans le 15e)...
 
 
Parfois, certains faciès ne sont pas engageants ...
 
 
Mais ils ne me laissent jamais indifférents ces visages...
Qu'ils soient en hauteur...
 
 
    ...  ou posés à même le sol.
 
 
 
Certaines de ces têtes sont des invitations au contact...
 
 
Un appel des sens,  comme sur le parvis de Saint Eustache....
 
Contrairement à ce que peut laisser supposer ces clichés,  le nombre de gamins (et d'adultes) crapahutant sur cette oeuvre est, habituellement, incroyable.
 
 
  Dans le Marais, un rebord de fenêtre du 1er étage (rue du Vertbois) m'a coupé le sifflet!
 
   
 
  Une série de questions se bousculaient à la vue de ses bustes.
 
 
Un cour de sculpture? Une fabrique artisanale de souvenirs?
 
 
Une étude sur les couleurs et les courbes?
 
 
Une variation autour de l'île de Pâques? 
 
Tous ces visages, qu'ils soient bouleversants....
 
 
.... ou euphoriques...
 
 
Ponctuent mes sorties de leur rayon de soleil...
 
 
... Et d'un petit refrain
   
 
Repost 0
Published by Rolvel - dans clins d'oeil
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 10:03


Je me la gardais, celle là....

Après une nuit de travail, je ne suis pas véritablement "aware".
Je dis un mot en pensant un autre,  j'ai même déjà essayé de faire la vaisselle avec ma carte bleue...
Dans ce type de situation, 2h30 dans une salle obscure avec du bruit, des éclairs et une histoire pas trop fine me permet de reprendre le fil de la journée sans cumuler les bêtises.
Oui, mais voilà... je présente ma carte d'abonnement au guichet, et elle part si vite de ma main qu'au lieu de
"Une place pour Sherlock Holmes", c'est "Serge Gainsbourg" qui s'échappe.
Lapsus?

C'est vrai que j'étais tenté de le voir ce film, mais je redoutais une vision consensuelle du personnage, ou comment Gainbourg devient Gainsbarre...ou tout autre "truc" qui en ferait ce qu'il n'était pas agrémenté des classiques de l'homme à tête de chou.

J'ai failli echanger mon billet puis je me suis souvenu avoir lu
ICI  quelque chose de sympa sur le film, "une jolie ambiance" (sic).

J'en suis ressorti plein de mélodies et d'images.
Rien de nouveau mais effectivement une ambiance très Gainsbourg.



Les amoureux de Paris retrouveront certains quartiers (Montmartre et Boris Vian), la superbe vue de l'appartement rive droite (avec les Shebam, les Blop, et les Wiiiz de B.B. en 1er plan), le 5,bis rue de Verneuil (sans les tags)...

 

Un an après...

... 20 ans depuis.

 

 

La façade se (sur)charge toujours plus.

Il y en a même un qui n'était pas resté bien longtemps l'année dernière,  (la trace est visible sur les photos précédente).

C'est avec plaisir que je l'ai retrouvé pour cette funèbre commémoration.

 

Repost 0
Published by Rolvel - dans clins d'oeil
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 19:20

Depuis quelques temps déjà, le grand barbu dégingandé à lunettes de la pub télé, "celui qui a tout compris", m'agace copieusement!
... Et ce n'est pas tant à cause de sa (1ère) leçon de french kiss que de son débit internet et toute l'offre qui va avec, non!
C'est son satané pull!
Il arbore furtivement un pull à l'effigie du jeu "Space Invaders", qui manquait à ma collection.

Rodolphe.jpg

Oh, bien sûr, j'avais bien réussi à dégoter ce caleçon...

Merci Celio!

Mais il restait difficile à exhiber publiquement, de façon nonchalante...

Le pull que porte l'hurluberlu était bien en vente, mais il est actuellement épuisé ... tout comme "mon oreille attentive", qui lasse de mes soupirs, me demanda si je connaissais vraiment bien les motifs...

Une capture d'écran plus tard, les grilles des modèles étaient dessinés.
Ce n'est devenu qu'une histoire de temps et de patience.

Sp In

Histoire de personnaliser l'affaire, un autre petit clin d'oeil vidéoludique est à l'encolure.

La table des scores est sur la manche

Une autre petite touche personnelle: des rangs incomplets d'envahisseurs.
C'est qu'il y a de la résistance!



Bon d'accord, mon chat perd ses poils.....

Pac Man

Noël 2010

 

Bon, avec ce cadeau de mon gnôme, je risque d'être moins discret....

 

Tshirt Space

Repost 0
Published by Rolvel - dans clins d'oeil
commenter cet article
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 08:21

Si la météo ne semble pas décidée à laisser poindre le moindre sourire  sur nos visages, un petit tour dans les rues de notre capitale pourrait bien corriger le tir...
Ne serait-ce que par contagion!

 

Le 1er smiley parisien de ma collection.Un air de famille? Normal, c'est le même auteur!


C'est que j'en ai vu un peu partout de ces smileys!
Récemment ils étaient dessinés sur les pare brises enneigés des voitures en stationnement ou dégoulinaient sur les vitrines embuées.

Rue de Charonne, ce sourire sur un couvercle de pot de peinture est camouflé au milieu d'autres tags

J'ai décidé de partager ma collection, dont fait partie ce "smartie" bien sympa qui était accroché à une grille du 11e .

Dans le 12e arrondissement un joyeux luron a parsemé les trottoirs de smileys.

Rue de charenton, un coin de porte cochère souriant

Peintures blanche ou bleue, ces icônes souriantes sont un peu partout, il suffit d'ouvrir l'oeil.

Rue de Charolais une traversée dans la bonne humeur

A la limite, celui là...Il est passé de l'autre coté de la place de la Bastille, dans le 4e.

Rue Jacques Coeur un sourire en coin vous attends

Parfois collé au sol....
....Parfois perché bien haut!

rue de Rennes on se demande bien ce qui le fait sourire, ce mur

Un smiley géant fait de l'oeil à la tour Montparnasse.

Si certains sourires sont évidents à trouver ou impossible à éviter...

  ....Au rouge c'est triste mine, mais... ...Quai de Valmy, au vert c'est le sourire...

... d'autres sont à (re)chercher, en attendant sa progéniture à la sortie des classes,

Le tableau d'affichage de l' ecole boulle est sympa à regarder

Ou parfois en allant chercher son pain,

Patay2

Ou encore en admirant les véhicules (toujours aussi rutilants) des sapeurs pompiers de Paris.

Caserne de pompiers deu quai de Valmy2. Chaque boules de protection de rail des rideaux de fer arborait un smiley différent!

Tentative de séduction?

 

Rue du fbg St Antoine... c'est un petit bricolage à ma façon, mais je l'ai vu comme ça, lorsque je suis passé devant...


Il m'est même arrivé, béatement, d'être certain d'en avoir vu un ....
... Ou d'en attendre là où il n'y en avait pas!

 

Rue Diderot, c'est plus un clin d'oeil qu'un sourire...Mais il est sympa, non?

 

C'est ce que l'on pourrait appeler un sourire mécanique...


Ne boudez pas votre plaisir!
Si Paris vous sourit, alors souriez lui, laissez donc apparaître vos fossettes...

Rue de l' Esperance...je l'espérais!

... en plus ça fait travailler tous pleins de muscles, et aide au transit intestinal!

Sourire en coin   Expo rue Quincampoix

Repost 0
Published by Rolvel - dans clins d'oeil
commenter cet article
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 01:12

Lors d'un détour dans le 15e,  mes pas m'ont amenés à découvrir 2 trompes l'oeil successifs semblant bien être du même auteur.



Un faux mur de briques, une fausse statue, une fausse terrasse mais une vrai pub!



Plus loin, dans le même ton, une (fausse) grille donne sur un espace vert imaginaire.



Si le tag surchargeant le trompe l'oeil précédent n'a qu'effacé que quelques (fausses) briques, ici, il dégrade la simili fontaine et le coin jardin.
Il m'en est resté un goût amer pour ces deux découvertes.



C'est comme pour les antiquités, il faut savoir, d'un regard, percevoir la valeur d'une trouvaille sous une gangue de boue, distinguer le bon grain de l'ivraie malfaisante...

Ces brins de fantaisie de cette longue rue du 15e restent une bonne surprise...mais en "demie teinte".
J'en conserve le plaisir de la découverte: celui du 1er coup d'oeil.



Presque un an après, voilà de quoi compléter cet ancien article!

Toujours dans le 15e (mais pas dans la même rue) toujours du même auteur (probablement), toujours une fontaine associée à de la verdure, et toujours sponsorisé par le même publiciste.
...  Mais malheureusement aussi toujours aussi gâché.... 

Petite curiosité; cette fontaine en trompe l'oeil est un mix' des deux précédentes (une vasque et un poisson).
Même si une réparation à atténuer les dégats, une fois effacée, la surcharge est partie avec une partie de l'ouvrage.

J'aime bien voir toutes ces briques empilées en trompe l'oeil...


C'est qu'il nous tend les bras ce petit banc!

Un petit coin qui donne envie de prendre ses aises!

Un petit coin de repos bien tentant si près de l'agitation du Bd Pasteur!

 

Pas très loin, mais plus discrêt, un autre trompe l'oeil annonce la récréation...

 

Mollis Trompe oeil école2

 

A voir plus en détail ICI.

Repost 0
Published by Rolvel - dans clins d'oeil
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 09:26

C'est pas moi qui le dit, c'est la météo!
J'en veux pour preuve ces petites boules de glace:

Comme c'est curieux...

Sur la droite, j'ai même l'impression de voir un chien sculpté (avec son collier).

Mais quel poissonnier éhonté s'est-il débarrassé de son stock de glace ainsi, une fois le marché terminé?


...comment le hasard donne des formes curieuses à la glace.

Aucun!!
C'est seulement mère nature qui a joué avec le mobilier urbain de Paris, ici une fontaine Wallace prés du cimetière du Père Lachaise. 



Pratiquement entièrement enchâssée dans la glace, on voit désormais que son coin exposé plein Sud a sonné la retraite...
Signe d'un froid moins polaire, ou d'un soleil plus vaillant?



C'est une petite surprise qui annonce un début de promenade des plus prometteurs!




Pourtant, je ne suis pas certain que celui qui a oublié de fermer le robinet ne se fasse pas geler sa prime...



A vouloir montrer Paris "autrement", mon orgueil m'obligeait à trouver autre chose que des trottoirs enneigés ou des jardins publics avec leur pelure blanche.
Voilà, c'est chose faite!

Repost 0
Published by Rolvel - dans clins d'oeil
commenter cet article
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 07:58
C'est aujourd'hui que plusieurs réverbères devraient-être inaugurés officiellement:



Ce nouveau mobilier urbain soulignera l' identité de la place de la Bastille



A quand les lampadaires de la Tour Eiffel et de l'Opéra!
Repost 0
Published by Rolvel - dans clins d'oeil
commenter cet article

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.