Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 22:31
Pour les besoins d'illustrer l'article sur l'arbre de Castelbajac  ICI , J'avais décidé de trainer vers la place du Palais Royal Samedi soir.

Après quelques sauts de rollers à zieuter (pour une fois que ce n'est pas moi qui roule...), Je me suis laissé tenter par un petit tour vers la Pyramide du Louvre.
J'avais déja pris des vues nocturnes de la Capitale ( ICI ), mais je n'ai pas résisté à partager ce moment magique entre chiens et loups, avant que tous les chats ne soient gris!



Plutôt déçu par le manque de rendu de l'arbre aux néons de la place du Palais Royal, je me suis laissé séduire par l'ambiance belphègoresque du quartier du Louvre.



Ces bassins inondés par cette lumière crépusculaire, après la moiteur de la journée, ne pouvaient qu'annoncer une belle soirée...
Repost 0
Published by Rolvel - dans Coups de coeur
commenter cet article
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 09:28
Dans l'univers de la bande dessinée tout est possible, plus facilement qu'au cinéma encore, l'imagination y est libre de tous les débordements, tous les bouillonnements.

Pourtant certains auteurs s'échinent à coller à la réalité.
- Que ce soit la réalité visuelle (aucune invraisemblance n'est présente) ce qui assure une crédibilité à la fiction.  
- La réalité historique ("Murena") ou des auteurs hyper documentés soulève un coin du voile de notre histoire, collant au passage quelques profs d'histoire...
 - La cohérence géographique. Une histoire prend place dans des lieux connus, facilement identifiables en empruntant des détails de notre réalité pour cimenter le scénario.

Un auteur que je trouve remarquable pour sa quête du détail est Jacques Tardi.
Je ne m'étendrais pas sur  "C'était la guerre des tranchées", ni le fabuleux "Le cri du peuple" absolument à lire.
Deux de ses personnages trouvent naturellement leur place ici: Nestor Burma et Adèle Blanc-Sec.
Deux héros qui ont la particularité de nous emmener dans tous les arrondissements de Paris. 


Les Buttes Chaumont

J'ai choisi la période 1900 d'Adèle pour illustrer cet article.
Durant les aventures de cette héroïne un univers fantastique voire fantasmagorique utilise pour cadre de fond les rues de la capitale.

 
Le quai du port de l'Arsenal

Même si le surnaturel est omniprésent (une pieuvre géante qui surgit du canal Saint Martin, un ptérodactyle qui s'enfuit du musée paléontologique, une momie qui habite chez l'héroïne...), l'univers parisien est si bien restitué que ça se pourrait bien...

   
Le jardin des plantes

Le personnage central (Adèle) est d'une cohérence, d'une consistance, qui ne cesse de s'enrichir à chaque album.
Elle m'arrache sans peine des sourires à chacune de ses sorties bien senties.
Et s'il lui arrive de s'absenter, la relève prise par Brindavoine est tout aussi prenante.
A la manière des séries américaines on suit les aventures parfois plus pour les personnages que les intrigues proposées...

   
La statue de Jeanne d'Arc rue de Rivoli

La cohérence des lieux, la précision des détails, la moindre promenade d'un des personnages est un pétillement pour le lecteur!
 
La rue de Rivoli

Une simple vue...Mais!...Oui, je sais où c'est!

 
Rue d'Alsace

Tous les arrondissements y passent lors des courses poursuites en tacot ou des filoches plus ou moins discrètes...plus ou moins réussies...

 
Rue Réaumur

Une ambiance toujours trés présente avec en toile de fond un clin d'oeil trés parisien.


L'opéra Garnier

A suivre... ICI
Repost 0
Published by Rolvel - dans Coups de coeur
commenter cet article
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 09:03
Pour aller dans le 13e et sur le 14e, je passe régulièrement par la rue (neuve) de Tolbiac.
Depuis des années, j'ai remarqué ce grand bâtiment:



Dans mon esprit, il était classé dans le même registre que les Moulins de Pantin:
vestiges industriels, squattés, appelés à être "mis à jour" prochainement.

C'est cette façade qui appelle le regard, et sans un article chez
Balladine, je serai resté juste devant...



Les frigos méritent pourtant qu'on en fasse le tour.
Prés de la Bibliothèque Mitterrand, au milieu d'une zone de bureaux en pleine expansion...



.... Ce site historique ( ancienne gare frigorifique d'avant Rungis , du temps des Halles -le marché, pas le forum- ) semblait être appelé à une "réhabilitation" en bonne et due forme ...



...Devenir comme le reste du quartier: tours de verre de ciment et d'acier.

C'était sans compter sur la tenacité de ses occupants, qui semble avoir obtenu une restauration intérieure et un maintien de leurs activités sur place.



Aujourd'hui, une trentaine d'ateliers artistiques ont investi ces murs, de la céramique à la photo....



En fait, la façade était éloquente, comment ne pas s'en douter?



Un petit contour par la rue des Frigos (comme il se doit)



Accueil chevaleresque et haut en couleurs (!)



Une cour avec des voitures...et des vélos.



J'ai aimé ce prunus sorti du goudron du parking.
Je l'ai mitraillé sans jamais pouvoir récupérer l'émotion qu'il m'a laissé.
Limite entre le parking voiture et cycliste, avant les tags, à l'entrée des ateliers ...tout prés, sur l'escalier, j'ai même trouvé une mosaïque "
J. Gullon".



J'ai repéré un chat  Miss Tic au milieu des autres "signatures"



Un évier en trompe l'oeil dans un recoin....



...Un jardin pour de vrai dans un autre!



A l'arrière, les fresques se superposent au cours du temps.



Les frigos sont reconnaissable de loin avec cette tour, entre chateau d'eau et donjon.



A la décoration toujours couleur locale!



Si les associations sont parvenues à sauvegarder leurs murs....




.... Il n'en va pas de même pour leurs voisins: les travaux qui débutent juste à coté annoncent l'arrivée de nouvelles constructions.



Le contact avec les gens croisés sur place fût agréable.
Partout où les yeux se posent quelque chose est à regarder... de quoi "zieuter" sans le sentiment de se sentir juger ni jauger en retour.
Un goût de liberté dans une enceinte de béton...

Je garderai de cette balade le souvenir d'une fourmilière, où l'art déborde même des fenêtres

Repost 0
Published by Rolvel - dans Coups de coeur
commenter cet article
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 10:13
Si l'Arche de la Défense est visible de l'Arc de Triomphe, la réciproque est tout aussi vraie.



De façon intermittente, des jeux d'eau attirent l'oreille puis les regards.
C'est une animation aux dimensions du parvis.



L'Arche....Gigantesque... Aujourd'hui, des plaques de verres en quinconce assurent au promeneur une certaine tranquillité.
Je me souviens d'un temps (que les moins de vingt ans...) où la balade sous cette structure était des plus venteuses!
On ne traînait pas sous cette structure titanesque.



Le jeu des formes et des reflets sur les immeubles est un amusement continuel.
Chaque angle offre une vision différente.



Des lignes sont prisonnières de la courbe...



Dans un coin, vent arrière, chauffage par le sol, ce matou n'est pas prés de céder sa place...



Vraie tour, ou reflet, transparence ou reflet?



La tour dans la tour...



La tour "Total"...
Spiderman l'a escaladée, j'ai un témoin oculaire à la maison!
Spiderman (Alain Robert) s'est affranchi de cette épreuve à plusieurs reprises!
Véridique: cet homme est monté à mains nues le long de cette façade, à une vitesse phénoménale, parait-il, peut-être plus vite que l'ascenseur ...
(bon, je n'y étais pas, et je n'ai pas envie de me fâcher, alors je répète).
Toujours est-il que ce jour là, il est redescendu menottes au poignet, il était attendu à l'arrivée...



Impossible de rester froid, malgré le vent de Février, face à ces tours de verre et d'acier.



En descendant le parvis, des jardins changent l'ambiance, il fait déjà un peu moins froid...



...Est-ce dû à l'approche de la Ville?
A la présence de verdure?
A des espaces (légèrement) plus confinés?

Toujours est-il que le regard reste aimanté vers l'arrière, curieux et un tantinet inquiet. Ces structures brillantes et gigantesques, semblent plus être des mécaniques à l'arrêt que des lieux de travail et d'habitation.

Repost 0
Published by Rolvel - dans Coups de coeur
commenter cet article
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 00:44


Mairie du 20e, dimanche 22 février, 15h30.
Départ du Carnaval de Paris!



Un carrosse remplit d'enfants et cerné par les insectes....

Le thème du Carnaval?



Les monstres!



Même le staff encadrant l'évènement était aux couleurs locales.



Quelques groupes ont rejoint le défilé en cours de chemin, mais pas celui-ci.



Au départ plusieurs fanfares accompagnées de leurs danseuses bravaient la fraîcheur de ce mois de février et faisaient même partager leur chaleur à la foule.



Un groupe représentait Haïti.



Eux, leur look macabre n'influençait en rien leurs mélodies!



Beaucoup de percussions pour cette troupe.




Ze klaxon company:



Descente le long du Père Lachaise en calèche....





Gros succés pour ce dragon...



...il était animé par un système de tringles et de crémaillères.



et dirigé par deux pousseurs.



Les ogres...


Monsieur...



...et Madame




Leur mise en route ne fût pas des plus simples!



Cet incroyable jongleur a constamment gardé une carafe-aquarium sur la tête, tout en manipulant ses massues et toujours en souriant!



En fin de défilé, devançant la voiture balai, un autre jongleur sur échasses, lui, saluait la foule.



Costumes des plus parisiens....ils étaient nombreux les déguisés à défiler entre les différentes formations.



18h00: le Carnaval descendait la rue du faubourg du Temple, l'accompagnement devenait alors moins simple que sur le Bd de Belleville avec ses contre allées, nous avions déja bien profité de l'ambiance, il était temps de laisser notre place à d'autres...
Repost 0
Published by Rolvel - dans Coups de coeur
commenter cet article
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 11:00

La défense et son parvis...Si loin du centre de Paris, et pourtant son Arche est visible des Champs Elysées.


Outre le parvis, son centre commercial (les 4 temps), sa somme phénoménale de bureaux, son espace expo actuellement en travaux (le CNIT), outre tout cela, donc, vous trouverez des petites merveilles.




Telles ces sculptures de Miro, visibles de loin.



Mais surtout ne passez pas à coté des contre-allées du parvis!



Ce serait un coup à louper ce "OK" du pouce de César...



Ou "Dans les traces de nos pères" de Jankovic



Ou encore cet équilibriste filiforme des plus discrets....



...diamétralement opposé à l'endroit où repose ce casque tubulaire!



"Dame Lune" de Silva a un envers qui vaut l'endroit!



Cette grenouille, bien en évidence, offre le monde à sa progéniture...



...ou alors offre t-elle au monde sa progéniture?



Ce haricot magique est fantastique, j'y ai joué longtemps avec mon numérique...



Bien plus classique, ce bronze de Barrias (1883) est là en mémoire du courage des Parisiens durant le siège de 1870/1871.
D'où le nom laissé à cet endroit: "La défense"



"La Terre" est visible dans un endroit en travaux...



...Alors que cette spirale passera totalement inaperçue si vous ne la recherchez pas!



Complémentaires ou opposés?

Superbes ou choquants?

La Défense est un espace à ne pas louper, au moins pour s'en faire son idée.

Repost 0
Published by Rolvel - dans Coups de coeur
commenter cet article
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 16:37

Voici un reliquat de mes photos de fin d'année...



La Tour Eiffel éclairée en bleu, il fallait en profiter!
C'est fini (la présidence Française de l'Union Européenne).




C'est une couleur qui lui collait parfaitement.



Vers la place vendôme, c'était tout lumineux aussi!





Face au grand Palais, Winston Churchill semble encore grommeler....



Phallique ou pas; l'obélisque se marie bien avec la grande roue du jardin des Tuileries (ou de la Place de la Concorde)



La cabine toute foncée est une place (V.I.P.)...Bof, d'ici on dirait un défaut d'éclairage!




Le pont Alexandre III, le trottoir d'amont, face aux invalides....



....est aussi magnifique que le coté aval....avec tous leurs réverbères alignés...



ND au coucher du soleil, dominant son île....



C'est mon point de vue préféré de la cathédrale....



Pleins de choses à voir, et personne pour me bousculer.



Les détails mis en valeur par l'éclairage donnent à l'édifice un air fantastique qu'il faut rechercher de jour.



Il faisait si froid que je suis certain que des larmes à peine exprimées étaient déja en train de geler!

 

Les yeux alors mi-clos, les lumières étaient encore plus incroyables....

Repost 0
Published by Rolvel - dans Coups de coeur
commenter cet article
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 12:11

J'ai dans mes albums de vacances, de magnifiques couchers de soleil.
J'ai réalisé, que je n'en avais aucun de Paname!
C'est une chose réparée!

Hier soir direction la Concorde à pied (car le rollers et le vélo de nuit dans Paris...)



Personnellement, cette descente du soleil me fait autant craquer que celles de cet été sur l'océan.
L'odeur et les bruits de la marée n'ont malheureusement pas d'équivalents ici!



Juste avant que les lampadaires ne s'allument, la place a un charme certain, même les conducteurs s'arrêtent pour garder un souvenir sur leur portable.



Et une fois la place illuminée le charme ne retombe pas!

Un peu plus loin, pont Alexandre III et avant 18h....
La dame de fer prends des tons bleutés



Dés 18h, c'est 5 minutes (toutes les 30mn) de scintillements à des rythmes variés



La Tour Eiffel se voit alors de loin... trés loin!

La photo de nuit, c'est un pari, et c'est donc un double jeu à Paris!
Voici quelques un de mes clins d'oeil:

La tour Saint Jacques:



Au soleil couchant, à ses couleurs irisantes et chaleureuses, s'opposent une tour spectrale dés la nuit tombée.
Les reliefs autrement mis en valeur accrochent l'oeil.
(Faut dire que les Parisiens ont plutôt été habitués à la deviner derrière des échaffaudages, cette tour!!!).

Le grand Palais...




Autant de jour ce sont les détails du bronze qui impressionnent, de nuit, c'est véritablement une scène dramatique.

La photo de nuit, c'est aussi le jeu des pauses longues



Et je dois bien reconnaître que c'est fort amusant d'obtenir ces trainées lumineuses....



Ou ces fantômes en promenade vers les Invalides.

Je ne parle même pas des jeux proposés par la ville:



Comme cette exposition "Dans la nuit, des images" offerte aux yeux de tous juste à coté du marché de Noêl des Champs Elysées.



Les mots dansent sur la façade du Grand Palais jusqu'à la fin de l'année!

Oui, quand la nuit tombe sur Paris, les souris dansent, parce que rien n'y est vraiment tout gris!



Et même le génie de la Bastille est pris de tournis par cette folle farandole!

Repost 0
Published by Rolvel - dans Coups de coeur
commenter cet article
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 07:11

Ces photos sont les miennes.
Il serait sympa, si vous les utilisez, de me prévenir avant ...
Merci :)


Le Parc Floral de Paris a une particularité:
Il se trouve à Vincennes!
(prés du chateau)

Vincennes Parc floral

Passé cette 1ere surprise, la 2e est agréable: il est gratuit  en semaine(depuis 2006) exeptés les mercredis.

Ce parc créé en 1969, a de multiples facettes:

- une vingtaine de pavillons exhibants des collections à thèmes saisonniers (iris, dahlias...) ou fixes ( bonzaïs, plantes méditéranéennes...).
Outre ces expositions, des cours (rempotage, entretien d'un bonzaï...) y sont régulièrements dispensés.

Jardin pavillon

Bonzaïs

Bonsaïs et jardin japonais



- le jardin des senteurs:

Jardin des senteurs

- un bassin découpé en zones (les insectes, les oiseaux, le vent...):

Bassin

Mouche2

les bassins aux lotus

Lotus blanc

Lotus rose

Lotus rs

- Le pavillon des papillons

Papillon trompe

Papillon trompe enroulée

Papillon trompe6

Si vous y venez à différentes saisons, il est fort à parier que vous y verrez d'autres familles de papillons...(et de fleurs)



et, pour les curieux....il y a un jardin insolite à visiter (le Dimanche).

Jardin insolite3
  Jardin insolite2


Quelques chemins bien mystérieux nous transportent ailleurs...Qui croirait être à 5mn de Paris, sur ce chemin perdu?

chemin

Les enfants y trouveront une vaste plaine de jeux, des théatres...
Il y a un petit train pour se déplacer à l'intérieur du parc, les jardiniers s'y déplacent en vélo, et sont une mine d'informations. 
2 restaurants permettent d'y passer la journées.

Jardin4

Un vrai régal pour les yeux, et même si le ciel n'est pas des plus cléments, comment ne pas apprécier de se laisser égarer dans les coins et recoins de ce jardin?

Jardin5


Annexes pour les insatiables!

Abeille

Jardin insolite

Syrphe

La guerre des plantes

Jardin7



En souhaitant que cette balade vous fût plaisante....


Ce dernier week end d'Aout, un duo violon/violoncelle a rempli le kiosque prés du bassin.




Assis ou en balade autour du bassin, Ravel reste bien agréable à écouter.... Même les écureuils sont venus jeter un oeil!

 



...Ils sont craquants...


...et curieux...mais au moindre bruit pffft ils se sauvent!

Repost 0
Published by Rolvel - dans Coups de coeur
commenter cet article
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 07:40

Le corbeau et le renard.




Maître Corbeau, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.





Maître Renard, par l'odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :



"Hé ! bonjour, Monsieur du Corbeau.
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !





Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois. "



A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie ;
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Renard s'en saisit, et dit : "Mon bon Monsieur,




Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l'écoute :
Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute. "



 

Le Corbeau, honteux et confus,
Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.


Jean de LA FONTAINE (1621-1695) 

Repost 0
Published by Rolvel - dans Coups de coeur
commenter cet article

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.