Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 16:48

Si vous passez  prés de la rue de Paradis, ne vous privez pas du plaisir de la longer.
Plusieurs faïenceries y ont leur boutique.
La maison Boulenger attire particulièrement le regard.

Une façade grandiose






Une mosaïque aide à patienter en attendant l'ouverture de la grille.



L'entrée est trés chic .



Un regard à gauche...une suite de céramiques émaillées nous accueille.



A droite, c'est une représentation d'un jardin de roses.





 

 

2012

 

Cet édifice est devenu un musée des horreurs!

 

Un mini parc à thème où le frisson est la récompense principale du visiteur.

Il paraît que pour la période d'Halloween les sensations y sont décuplées... En tout cas la file d'attente y était monstrueuse cette année !

Repost 0
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 11:22

Comme je le précise régulièrement, ce blog est essentiellement dédié aux découvertes qui sont rarement répertoriées dans les guides touristiques Parisiens.

En aucun cas, cela signifie que je reste insensible aux rubriques "classiques" telles les portes cochères, les bas-reliefs, les façades...

  Photobucket


    Mes photos amateurs et les textes issus de mes recherches ne peuvent se destiner à concurrencer des ouvrages référençant les oeuvres architecturales...

 


... Mais je crois que certains coups de coeur "classiques" ont tout de même une place sur ce blog.

 

Photobucket


    Précédemment, je m'étais déjà amuser avec ces queues de cochons qui se retrouvent un peu partout dans les rues de Paris (voir  ICI).

    Pour le présent article, je vais prendre un peu plus de hauteur!

 

 

Photobucket


    Certains quartiers se racontent au gré de leurs façades, mais j'ai un gros faible pour les "météorites":
ces perles qui prennent de la valeur en fonction de leur mode de découverte.

 

    C'est ainsi que j'ai craqué devant cette façade de verre le long du quai de Valmy...

 

Photobucket


    ...Sans un certain jeu de lumières qui m'a fait de l'oeil, un jour pas comme les autres, j'aurai certainement continué à l'ignorer!  

Ce n'est pourtant pas faute d'être passé devant depuis mes années lycée!

 

    Rue de Reims, vous trouverez un autre type de façade, tout aussi extraordinaire...

 

Photobucket

 

  ...  malheureusement faute de recul, elle est bien difficile à capter avec un objectif standard.

 

Photobucket

 

    Mais il faut y aller!

    Ne serait-ce que pour le plaisir des yeux et pour en apprécier le kitsch façon mur à paillettes.

 

Photobucket

 

    Moi qui aime les jeux de reflets, ce jour là je fus conquis...et occupé un bon moment!

 

        Et comment décrire ma fascination lorsque je suis tombé face à ce roudoudou géant?

 

Photobucket


    Un immeuble extraordinaire, qui rend un brillant hommage à l'ingénieur Armand Moisant à qui l'on doit l'innovante chocolaterie de Noisiel (structure copiée dans le monde entier) ou encore le bâtiment du "Bon Marché".

 

Photobucket

 

    ... Voilà des courbes et des couleurs qui s'apprécient particulièrement avec le reflet des rayons du soleil.

 

Photobucket

 

    Pour d'autres façades, j'ai mis plus de temps à en ramener un souvenir satisfaisant ...

 

Photobucket

 

    ... Que se soit une question d'heure ou d'ensoleillement...

 

Photobucket

 

... la photo reste un piètre souvenir en aucun cas comparable à ce que j'ai vu.

 

Photobucket

 

...Parfois il faut attendre que les véhicules en stationnement ne mangent pas trop la visibilité...

 

Photobucket  Photobucket

 

    ... Mais avec de la patience, je finis souvent par obtenir l'image souhaitée, comme pour l'hôtel de Sens...    

 

Photobucket

 

    ... Pour lequel j'ai attendu un jour ensoleillé en hiver (adieu les frondaisons) .

 

Vous trouverez sans aucun d'autres de ces perles au hasard de vos balades, comme le "Flower Tower" de la porte d'Asnière....Je l'ai aperçu trop tard, et il avait (bien mal) vieilli....

 

Musee-branly.jpg

 

    ... surtout comparé à d'autres "murs verts" artificiels comme celui de la rue de la Verrerie, ou du quai Branly....

 

Photobucket

 

    ...Ou tout simplement face à ceux qui le sont de façon plus naturelle!

 


    Mais les plus beau souvenirs restent ceux offert par le hasard.

C'est pourquoi cet immeuble en construction est une de mes photos préférées.

 

Photobucket

 

    L'environnement peu reluisant d'un chantier rend banal le jeu incroyable des reflets!

La matière de l'immeuble semble transparente, lorsque des éléments reflétés s'alignent en continuité avec ceux de l'arrière plan.

 

 

    J'aime beaucoup aussi les "confrontations" de perspectives, avec des toits qui partent dans tous les sens.

A la maison je suis le seul à apprécier le coté fouillis de ce type d'images.

 

 

Photobucket

 

    Mais outre le jeu des lignes brisés, j'y trouve aussi une histoire. Où comment des arrangements successifs ont amenés les voisins à cohabiter.

 

    Combien de fois m'a t-on demandé si je me promenais aussi sur les zincs de Paris?

 

Photobucket


    Certainement que vu de haut, les immeubles offrent aussi quelques occasions de sourire.

    Contrairement à ce qui se voit régulièrement dans les films d'action, je n'y ai jamais suivi de courses poursuites..

 

Photobucket

 

    Et les cheminées "pots de fleurs" si sensibles aux coups de feu au cinéma ...

 

Photobucket

 

    ...y sont toujours aussi nombreuses....et intactes!  

 

Voilà l'occasion de vous présenter un autre de mes coups de coeur:

 

     Les cheminées!

 

A l'heure du  CPCU (Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain) elles semblent être un reliquat anachronique qui est cependant soumis à des règles bien précises...

 

 

Photobucket

 

"...Si votre maison est à moins de 8 mètres de la cheminée de votre voisin, cette cheminée doit dépasser de 40cm la hauteur de votre maison."

 

Photobucket

 

    Reste à chacun sa façon de s'approprier cet espace qui pourrait être juste perdu....

 

Photobucket


   Et du coup, je m'amuse (encore) à la vue de ces conduits délirants relevant plus du jeu de tuyaux (Pipe-mania) que de l'évacuation de fumées!

 

Photobucket

 

     Et je peux passer et repasser devant un site juste pour le "fun" ...

 

Photobucket       

 

    ...Ou parfois parce que j'espère tomber sur l'explication...

 

Photobucket

 

    .... justifiant d'une telle évacuation!

     Cela devient alors plus une histoire de rencontre, que de promenade....  

Repost 0
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 17:20

 

Depuis quelques temps, le 13e arrondissement se met à la couleur, comment échapper à la surprise des fontaines Wallace qui y ont troqué leur vert profond pour des tons plus "flashy" :

 

 

 

Si le rose détonne un peu, le jaune arrive à passer inaperçu le temps d'une saison...

 

 

La rouge trouve sa place dans le quartier chinois... Un clin d'oeil au petit livre de Mao?

 

 

J'avais déjà été transporté par les couleurs de C215 laissées sur un mur du Bd Auriol...

 

 

Tout comme par les décorations (toujours dans le 13e) que sa compagne, Alice, offre à la place des couleurs insipides de certaines armoires électriques ...

 

 

... Pourquoi se borner au "gris béton", à l'ocre "ton pierre", ou au marron foncé...

 

 

.... Alors que les couleurs de l'artiste leurs donnent un charme fou!

 

 

Des images me rappelant les petits tableaux de Poulbot tant à la mode dans les années 70... 

 

 

  .... Pas vous?

 

 

Plus récemment, je vous avais partagé ma surprise à la découverte de cette façade rue Jeanne d'Arc:

 


Jana und JS, un couple qui a l'habitude de promener ses objectifs entre les immeubles (voir ICI ).

 

En fait, c'est tout autour de la place Jeanne d'Arc qu'il y a de quoi s'en prendre plein les mirettes!

Alors que certains quartiers ravalent leurs fresques, le 13e m'a offert le plaisir d'en découvrir de nouvelles!

 

 

Comme rue Lahire.
C'est le nom dévolu traditionnellement au Valet de coeur dans les jeux de cartes.
Il s'agit d'un compagnon d'arme de La Pucelle d'Orléans, qui trouve sa rue à la droite de la place Jeanne d'Arc.

 


Une oeuvre des plus colorées qui démontre la supériorité de l'oeil sur la technologie (même de pointe).
Il est très difficile, voire impossible d'appréhender cette fresque d'un seul tenant... et sans déformation excessive du coin de son objectif.

 

D'ailleurs, faute de recul,  je n'ai fait qu'un cliché tronqué!

 

 

Mais quelle importance?

La richesse des détails mérite une découverte progressive,  le temps d'aller à l'école...

 

 null

 

.... Parce qu'une vue d'ensemble nous priverait de LA petite chose qui se découvre à chaque nouveau passage le long de ce mur.

 

Plus bas, toujours rue Jeanne d'Arc, une façade arbore des couleurs qui m'ont fait oublier la grisaille de l'hiver!

 

 

Une image qui me rappelle l'oeuvre de Miyazaki (le père de Princesse Mononoke).

La Terre, notre mère nourricière, nous sort du béton pour un partage harmonieux de la (sa?) nature.

 

Petit cadeau:  contrairement à la fresque précédente, je vous en propose une vue d'ensemble.

 

 

Les fresques se font rares, comme si elles passaient de mode, et c'est d'autant plus perceptible que les récents ravalements ont tendance à occulter les plus anciennes.

La découverte d'une nouvelle façade largement décorée est donc toujours un grand plaisir.

 

 

Pour aller plus loin:

- Le site de l'auteur de cette dernière fresque  http://www.alapinta.cl/index.php

- Le récapitulatif d'autres façades parisiennes recensées sur le blog (liens à cliquer)

   

Fresques et pignons...murs mûrs en couleurs (partie1)
Fresques et pignons...murs mûrs en couleurs (partie2)
Fresques et pignons...murs mûrs en couleurs (partie3)
Fenêtres en trompe l'oeil
Trompe l'oeil discret rue Erard.
Les fausses fenêtres de la rue Aubry le Boucher
Façades en trompe l'oeil

Façades en trompe l'oeil (Partie2)

Trompes l'oeil parisiens (partie3) 

Quelques façades choisies du 14e (1ere partie)

Pas d'école buissonnière rue Miollis  

Qui croire?
Des feuillages persistants

Retour rue Haxo

Une rue à ne pas louper: la rue Crémieux.
Fresques et pignons...Les pubs!
Clin d'oeil vers Nation
Le trompe l'oeil du square des jardiniers 
D'autres façades...

Des façades artistiques
La rue Bichat a du chien.

Formes et couleurs

Rencontre géante rue de la tombe Issoire (5e partie)
 

Repost 0
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 20:15

Impasse Rauch (11e) toute une ménagerie s'affiche en mosaïque sur les arcades surplombant  les portes et fenêtres de ce bâtiment.

PRauch

Passage Rauch rhinoceros

 

 

Les animaux représentés sont variés, mais coutumiers des pistes de cirques.


 

L'ours est le seul à déborder ainsi de son arcade.

 

 

 


 

Une photo plus récente (08/2010) montre effectivement une dégradation de certaines parties de la mosaïque (constaté aprés le commentaire).


PRauchGorille

 

En fait, tous ces animaux ont un point en commun:

 


Qu'ils soient herbivores ou carnivores....

 

.... Iks sont tous là, tranquillement installés, paisiblement, face aux badauds.

 



Et voici la superbe panthère qui orne le dernier fronton.

 


Leonor Rieti a bien joliment oeuvré dans ce passage.


Ce passage n'est pas si loin du cirque d'hiver, alors pouquoi être surpris d'y retrouver cette faune? 
En fait, il s'agit d'un ancien atelier de mosaïque devenu "Les bijoux de Sophie".

Repost 0
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 08:25

Pour assurer un affichage plus rapide, j'ai regroupé par thème certaines photos.
J'ai retiré de cet article les façades de boutiques et la plupart des fresques qui ont désormais leur rubrique.


De la promenade plantée (Avenue Dausmenil) une vue du commisariat du 12e est assez porteuse:
pomice-pp.jpg

Voici un quartier bien hétérogène!

P13B.jpg

Fronton au parc de Belleville...en dessous reste une trace probable d'une mosaique "JG" ....

Parc-de-Belleville.jpg

Mais qui crêche donc derrière ce perron?

creche-martin-nadaud.jpg
Cette porte est incroyablement ciselée rue Richelieu.

Richelieu-porte.jpg
Poême et illustration à ciel ouvert rue Clovis
Clovis.jpg

On peut trouver un portail en coin de rue et un pignon riche en instruments de musique rue Prony (17e)

undefined

 

undefined

Place de la réunion (20e), des cultures en terrasse sont visibles.

Ces pignons sont incroyables, quelles pièces peuvent bien être illuminée par ces fenêtres (14e) ?




Voici une série de mosaïques bien surprenante dans le 11e.
Pour en voir plus, cliquez donc sur l'image suivante....

Cliquez sur l'image pour voir plus de détails


Vu rue de la Verrerie:



Dans un recoin du 11e arrondissement, une enseigne est là pour informer l'art pratiqué dans cet atelier.

Passage de la main d'or

Voici quelques curiosités du Marais, ou: comment vieillir un quartier?



Au coin des rues de Fourcy et de Jouy, on observe aussi une enseigne sculptée pour un rémouleur.
(Il s'agit d'une reproduction)



Le portail de l'Hotel Raoul a survécu, l'Hotel, lui, a été démoli pour laisser sa place à un immeuble.
L'horloge aux dauphins (1640) semble un peu plaquée dans ce décor surprenant.


Attention aux maux de tête place Fréhel



Rue de Courcelles, prés du Parc Monceau, une pagode flashe dans le décor. 
Elle habrite actuellment une galerie



          (pas trés loin d'une église orthodoxe, sacré quartier!)



Amusant patchwork dans le 13e...


 

1 rue Rubens dans le 13e ce médaillon au dessus de la porte m'est bien mystérieux.



Serait-ce une muse?
Arts (musique et peinture) et (franc) maçonnerie sont symbolisés
Si un visiteur à une info à laisser, je suis preneur.
Merci!

 

Avenue Jean Jaurés (19e) le balcon du 1er a un charme fou...



... et incite du regard à prendre le passage vers ...?


 



Il est gravé sur la façade:
"
Il est raconté dans la légende
 qu'une Salamandre......
 aprés être passée par le square
 où elle aurait laissé une longue trace
 se serait dirigée vers la rue Albert Marquet
 et s'arrêta pour se reposer
 dans un coin de la rue Vitruve
"

Cliquez sur l'image pour plus de détails

Ce n'est pas une légende! Je l'ai vue...
(plus de détails en cliquant sur l'image)

Dans un recoin du 12e, une porte de garage fantastique rend hommage à 2 titis.
Pas facile à trouver....



Une façade reprenant le plan du métro du quartier, j'en connaissais l'existence, mais une traversée du quartier sans contourner cet immeuble sur pilotis m'avais laissé bredouille...
Un plan du quartier sur la façade, encore faut-il passer du bon coté pour le voir!

Avec le nom de la rue, c'était plus facile de le trouver (...Merci Elilou!).
Ce plan de métro s'illumine la nuit (parait-il), c'est pratique pour retrouver son chemin, il y a même une échelle pour donner un ordre des distances à parcourir...Comme sur une vrai carte!

Même les stations de métro y figurent!

Pour continuer la visite:
  des formes et des couleurs ICI
  des fresques                        ICI
  des trompes l'oeil                 ICI 
  des vitrines                           ICI
  des tags et posters              ICI
  des anamorphoses            ICI

Repost 0
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 11:06

Voici le premier article d'une série de 5 sur le 14eme (enfin...seulement une partie de cet arrondissement). Guidé par une promeneuse du blog, je serai passé à coté de bien des détails sans ses conseils.

Une traversée choisie sur un axe SO-NE vous en mettra plein les mirettes.
Premier trouvé, ce carambolage historique:
Rue d'Alésia : une peinture rupestre!

Alesia-fresque.jpg
Plus haut à gauche, une bibliothèque en trompe-l'oeil vous attend sur ce pignon de la rue Losserand.



Un peu plus loin c'est le bassin méditerranéen qui vous appellera



Ce n'est pas une fresque, mais un clin d'oeil en face d'un square.



Ce portail de la cité Bauer aimante les pupilles... 
Il devient alors difficile de reprendre son chemin sans lui lancer un dernier regard.



Un autre trompe-l'oeil un peu plus loin sur une place



La façade de cette laverie me fait furieusement penser à une pub pour une marque de Jeans, avec ses clients en petite tenue....
Pas vous?

 

Une allée piétonne aussi verte que le moulin de la rue...



Un peu plus loin traîne un dragon à voir ICI
et ailleurs trône un géant ICI

Suite de la promenade ICI , ICI et  ICI

D'autres façades à voir sur ce blog
Fresques et pignons...murs mûrs en couleurs (partie1)
Fresques et pignons...murs mûrs en couleurs (partie2)
Fresques et pignons...murs mûrs en couleurs (partie3)
Fenêtres en trompe l'oeil
Trompe l'oeil discret rue Erard.
Les fausses fenêtres de la rue Aubry le Boucher
Façades en trompe l'oeil
Retour rue Haxo
Les Farfadets de Notre Dame
Fresques et pignons...Les pubs!
Clin d'oeil vers Nation
Le trompe l'oeil du square des jardiniers 

Repost 0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 00:26
Dans le 18e, derrière Montmartre, cet immeuble se fait remarquer avec ses anges bleus virevoltant sur sa façade.



Il s'agit en fait d'une publicité pour un atelier de sculpture...Sympa!



Derrière la préfecture de police (quartier de l'arsenal), coincé au feu rouge, je bois une gorgée d'eau....tête en l'air je découvre alors les frises habillant cette façade.



Pas vraiment rares dans la capitale, ces décorations en faïence sur les façades sont toujours un plaisir à regarder...



... Petites surprises agrémentant une balade, un peu comme les tuiles émaillées en Bourgogne, les colombages en Normandie ou en Alsace, les calvaires en Bretagne....



Jolis habillages de fenêtres, non?



Boulevard St Martin encore une surprise, en zieutant la colonne Morris, mon regard s'aimante sur la gauche...



Encore un endroit où je suis passé régulièrement sans remarquer ces gracieuses artistes!



Repost 0

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.