Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 10:31

 Levalet.

 

http://a141.idata.over-blog.com/1/38/71/96/espace-fresques/Levalet/600Levallet.JPG

 

Ce nom ne vous causera, probablement que si vous avez l'habitude de laisser traîner vos yeux dans les recoins des passages parisiens.

 

 

Pour ma part, j'ai découvert les oeuvres de ce créateur et poseur de posters lors d'un passage...

 

 

... au "Cabinet d'Amateurs" rue de la Forge Royale.

 

 

Emule de Banksy, il a choisi l'encre de Chine pour jouer sur les contrastes et n'utilise la couleur que pour attirer le regard sur un objet.

Un Cross over entre Chaplin et Sin City!

 

 

Ponctuellement, sans vraiment les rechercher, j'ai apprécié découvrir ses posters...

 

 

... et je me suis attaché, peu à peu, à ces sourires urbains en noir et blanc...

 

 

...qui occupent essentiellement les passages parisiens.

 

 
Mais pour être honnête, j'en connais un bien plus accro que moi, prêt à oublier sa grippe pour aller débusquer "son Levalet" hebdomadaire: il s'agit de Philo.

 

Et j'en profite bien, de son coup de coeur, car il ne manque jamais de me transmettre l'adresse de sa dernière trouvaille.

 

 

Par nature, ses oeuvres sont des plus éphémères: du papier qui ne résiste ni aux intempéries, ni à la convoitise.

Si le planton assoupi de la rue Daubenton n'a vécu que quelques jours, le téméraire de la rue de la Roquette a tenu bon plusieurs semaines, et reste, encore, "un rien" taquin...

 

http://a403.idata.over-blog.com/1/38/71/96/espace-fresques/Levalet/600-roquette2.JPG

 

...  Ces collages résistent encore moins aux tagueurs refoulés qui passent (enfin) à l'acte sur un mur déjà "contaminé".

  Syndrome de la feuille blanche?

 

http://a397.idata.over-blog.com/1/38/71/96/espace-fresques/Levalet/600-jolivet-1.JPGhttp://a392.idata.over-blog.com/1/38/71/96/espace-fresques/Levalet/600-Jolivet-nostalgie-2.JPG

 

Il faut donc être des plus rapides pour avoir la chance d'apprécier sa dernière oeuvre.
Il s'agit toujours de photo noir et blanc, à l'échelle 1 jouant souvent avec la topographie des lieux.

 

 

J'ai craqué pour cet âne imperturbable broutant la seule touffe d'herbe du coin!

 

Mais j'avais largement expliqué ICI le pourquoi de ce "presque" montage-photo coup de coeur:

 

 

Très facilement dénaturés (surcharge, arrachage), les collages perdent rapidement de leur sens (de l'humour)....

 

 

... voire disparaissent partiellement ou complètement toujours trop rapidement d'où la nécessaire célérité de Philo à les débusquer:

 

 

Passage Dubail, le tuyau menant au moteur de la climatisation a été remplacé par une cigarette.

S'il en reste un sourire, le clin d'oeil d'origine est loin d'être le même!

 

 

Pour ma part, je n'ai même pas sauvegardé de ce qui restait rue de Thorigny quelques jours seulement après sa pose...et je n'ai vu que la trace des deux détrousseurs du passage poule.

 

 

Levalet est un prof (d'art plastique)...parait-il,  je ne l'ai jamais rencontré, mais je m'en suis douté à la découverte de ce trio semblant ravi de la fin de leurs études, ou de leur départ en vacance?

 

 

Ce sont les documents volants qui m'ont mis sur la voie (documents de CROUS, programme  et épreuves de CAPES 2012)

 

Rue Jolivet, en association avec des textes de Marc Sonnet....

 

 

... la nostalgie d'une histoire d'amour fait se télescoper les souvenirs avec la réalité actuelle des lieux.

 

http://a396.idata.over-blog.com/1/38/71/96/espace-fresques/Levalet/600Levallet-M.Sonnet.JPG

 

Amusant et touchant.

Un renvoi obligatoire à notre propre vécu...Déjà bien dégradé (le poster, pas le vécu)!

 

Récemment, dans le 11e, une autre association (avec Bault) a laissé une pointe de couleur à son oeuvre

 

http://a400.idata.over-blog.com/1/38/71/96/espace-fresques/Levalet/600-Passage-St-Anne-Popincourt.JPG

 

A  (pour)suivre!

(collection plus complète sur ma page FB)

 

 

 

Repost 0
Published by Rolvel - dans Focus
commenter cet article
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 00:02

Le 10 octobre dernier, c'était le cinquantenaire de la disparition d’Édith Piaf.

C'est peut-être idiot, mais moi, je préfère lui faire un clin d’œil le jour de sa naissance: le 19 décembre (1915).
Bien sûr, avec ce "98e anniversaire" on ne tombe plus sur une date ronde, mais c'est tant pis!

 

 

Et puis les dates et même les lieux ne semblent pas être primordiaux dans la biographie de l'artiste...
A plusieurs reprises les informations officielles semblent avoir été adaptées pour sa légende ou sa mémoire.

 

Ainsi, contrairement à la rumeur, elle ne serait pas née sur ces marches du 72 rue de Belleville....

 

...mais plutôt à l'Hôpital Tenon, et son décès a été postdaté, le temps de "remonter" son corps de Grasse à Paris.

 

Pour ces 50 années, des artistes urbains ont fait une commémoration collective ...

...des plus colorées, dans le quartier même qui a vu naître la môme: Belleville.

 

 

J'ai apprécié l'ensemble de l'hommage rendu, bien évidemment, mais c'est avec une pointe de plaisir particulier que j'ai retrouvé....

...le travail de P. Hérard, le père des "Gugusses".

Il pourrait être qualifié de minimaliste par certains, mais je craque devant sa "petite robe noire" symbole dépouillé de Piaf.

 

Elle est partie avant ma naissance, et je n'en garde donc pas une image figée.

C' est ce qui fait que la série de ses posters rue Piat m'ont beaucoup plu, eux aussi:

 

Tel un trait...

...formé de pointillés qui auraient été regroupés sur la même place

 

Et c'est effectivement, le sentiment qui me reste:

Car lorsque je l'entendais chez mes parents, en regardant la pochette j'associais un visage aux mélodies, sans pour autant y associer un ordre chronologique...

....Ainsi, les portraits sur ces piliers sont tout à fait comparables à l'image que je me fait de sa carrière ....

 

...même si les films récents ont  organisés et  "colmatés" mes trous, je  conserve plus une compilation musicale et des évènements en tête qu'une "biographie définitive".

 

 

J'aime beaucoup, aussi le corps blanc de J.Mesnager, et bien plus, encore, depuis que je le vois accompagné.

Regardez la photo ....

...n'avez-vous pas l'air de la chanson en tête, maintenant?
Surprenant, non?

 

Rue de la Mare, une série de portraits peints compense le coté épuré des "petites robes noires" de P. Hérard...

....Sur fond rose, comme il se doit!

Si Édith Piaf l'a chantée, elle ne l'a pas vraiment eu, elle, sa vie en rose...

 

...Et de toute évidence, je ne suis pas le seul à le penser (ni à apprécier les couples de J. Mesnager!).

 

Plus bas, rue Desnoyez:

Une boîte aux lettres, une photo et une décoration plutôt chargée:

un condensé de souvenirs.

Un peu à l'image de Piaf, car il faut bien dire qu'elle a vécu intensément, entrainée par un tourbillon effréné  qu'elle alimentait elle-même.

 

Il n'est pas surprenant qu'elle se soit consumée si vite, et que seuls des adjuvants ne pouvaient la maintenir sur scène...

 

 

  ...des poisons qui n'ont fait qu’accélérer le mouvement, sans jamais lui laisser le moindre répit.

Une vie à la James Dean, ou comme son Homme à la moto: tout ou rien, surtout rien à moitié.

Repost 0
Published by Rolvel - dans Focus
commenter cet article
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 14:27

 

 J'ai toujours vécu à coté d'un chat, et en grandissant avec eux, je me suis attaché à leurs caractéristiques.

Je vous avais déjà bien argumenté ma passion pour les félins  ICI  .

 

Aujourd'hui, j'ai toujours un chat .....parce que je ne peux pas avoir (raisonnablement) de tigre, ni de panthère.

J'imagine ce que vous pensez : « il est mûr »!

 

En fait, j'ai choisi de vivre avec un chat, mais c'est certainement plus moi qui l'accompagne que lui qui vit avec moi...

Les félins sont, à mon sens, des êtres parvenus en bout de leur chaîne évolutive, ce sont des « mécaniques » quasi parfaites (voire des supers prédateurs), comme peuvent l'être les requins que j'assimile, d'ailleurs, à des fauves marins.

 

 

« Mon » chat, c'est « ma » panthère, « mon » tigre, « mon » fauve.

 

Quand elle daigne (parce que mon chat est une fille) se laisser contempler, j'admire cette « mécanique parfaite »...au sale caractère (je me retiens bien de laisser traîner un coin de ma peau à la merci de ses coups de pattes) .

Et elle en profite, de ma passion !

Tout simplement parce qu'elle peut s'offrir ce luxe, telle une maîtresse trop belle qui se joue de l’œil énamouré de son amant ...

 

 

Je perçois bien ce qui me plaît chez les félins, mais je sais aussi, qu'en parler est plus un étalage de sensations et de sentiments qu'une démonstration ou une explication.

William Burroughs, lui, parle fabuleusement bien des chats (« Entre chats »).

Il a su les décrypter et surtout trouver les mots pour partager son sentiment sur ses compagnons pas comme les autres.

 

En plus de leurs pupilles qui s'étrécissent à ne devenir plus que des meurtrières...

... à leur musculature qui roule sous la fourrure,

leur réputation d' êtres solitaires et indépendants attire particulièrement mon attention lorsque j'en croise un dans les rues de Paris...

 

... un univers auquel ils n'étaient pas déstinés et se sont pourtant plutôt bien adaptés.

Et de toute évidence nous sommes nombreux à avoir succombé aux charmes de ces boules de poils!

 

 

Et si j'ai découvert le plaisir de ne pas être le seul à être fasciné par les félins, j'ai développé un goût certain pour ces rencontres artistiques récurrentes.

 

Il faut bien reconnaître qu'ils ont le chic pour décorer les vitrines (vivant, peluche ou empaillé?):

Ci dessus: je ne lui confierai pas (à lui non plus) ma main les yeux fermés....La représentation de Mr Lolo de dessous est bien plus lénifiante:

 

Si au moyen age, ils étaient jetés au bûcher!

....Les façades d'aujourd'hui ...

...savent leur rendre hommage!

Ils savent trouver les recoins paisibles, comme les jardins collectifs ...

....ou les voies piétonnières.

Ils hantent la ville.

Ma tendance naturelle à collecter puis classer par thème tout ce que je trouve a pris la suite.

 

Qu'ils soient connus....

....En bande...

...ou bizarres

...Et il faut bien avouer que ce n'est pas le choix qui manque dans les rues de la capitale!

Si certains posent à des endroits surprenants...

... certains greffiers portent plutôt bien leur qualité de chats de gouttières !

 

 

Selon leur goût, leur technique, leurs moyens (matériel, temps), vous vous rendrez vite compte que les artistes...

 

  .... Nous en propose une large palette! Que ce soit l’œuvre d'art sur commande ….

 

....à la représentation basique semblant nécessiter une explication ....

 

  ...ou au coup de marqueur à la sauvette!

 

Je craque particulièrement pour les pochoirs (déjà bien illustrés dans mon article précédent)

Il y a la célèbre série de Miss Tic...

...Une série reprenant le chat du Cheshire, qui n'a semble t-il pas débordé du 11e.

 

...et bien d'autres, comme ce surprenant petit carreau rue Rataud:

Et quelle ne fut pas ma surprise de retrouver ce collage rue Verneuil :

 

Indubitablement le même artiste.

 

Si on trouve les spécialistes de la bête, dont les évidents Mr Chat ou encore Chanoir...

 

....Que l'on retrouve un peu partout...

 

...Il y a aussi des artistes qui complètent une de leur série, sans l'oublier ...

   (Gzup, Jérôme Gulon, Mireille Bailly-Coulange )

... Et d'autres, qui ne peuvent pas s'en passer.

...Comme Suriani (entre autres).

 

Il y a aussi les curiosités comme dans le 12e, où je suis resté ébahi devant ce chahutage!

On le retrouve aussi comme emblème publicitaire, que ce soit avec des gros moyens....

..ou une touche plus artisanale...

 

 ....voire carrément personnelle, comme cette transformation de potelets anti stationnement, dans le Marais!

...Ou ces chats sur un toit du 14e (on n'en voit qu'un sur la photo, mais ils sont 3, voir ICI)

 

...Je considère toujours ces rencontres comme des clins d’œil des plus agréables.

 

Mais ne vous y trompez pas, si j'apprécie ces trouvailles plus ou moins artistiques...

 

...Le plaisir d'un face à face en poils et en griffes n'en est pas moindre...

...même si parfois, il faut avoir l’œil pour les débusquer !

 

Repost 0
Published by Rolvel - dans Focus
commenter cet article
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 09:26

Il y a quelques mois, je fus interpellé par un immeuble le long du quai d'Austerlitz:

 

Aujourd'hui, je suis ébahi!
Le 13e arrondissement est très branché.. LeZarts de la Bièvre nous fait son show tous les mois de juin, Le CyKlop s'offre les potelets de la rue Goscinny, Itinerrance du 13e s'offre régulièrement des façades.
... ce n'est pas moins le travail d'une centaine d'artistes internationaux...
... qui est offert au public!
Il n'y aura pas de prolongation: l'immeuble "Tour 13" sera ensuite détruit.
Incroyable, un immeuble donné en pâture ...
...aux plus talentueux street artistes du moment....
... c'est à consommer sans modération.
Les bains-douches avaient offert une telle opportunité aux artistes....mais les visites étaient très limitées....voire "pirates", en tout cas réservées à une élite.
Sur le quai d'Austerlitz, le ton est donné avant même d'entrer dans ce sanctuaire éphémère.
Ces fresques au pied de la tour.....Vous aurez le temps de les contempler:
A moins d'arriver avant 11h ( pour une ouverture à midi), il vous faudra entre 2 et 6h d'attente!

 

 

Vous serez certainement séduit...
surpris...
...halluciné...
....Peut-être même en perdrez-vous les mots...
...Vous y retrouverez des signatures connues...
....d'autres moins...
....Vous aurez vos coups de coeur...
...ou pas!
Mais vous ne pourrez pas rester indifférent!
Laissez vos yeux trainer dans les moindres recoins...
...rechercher des angles improbables:
chacun des 100 artistes a eu sa façon personnelle...
... d'occuper l'espace offert....
...et les surprises ne manquent pas!
Soyez attentif....
....Prenez du recul!
De quoi justifier mes 3h d'attente...
... comme quoi, la patience ...
...est une vertu qui paye!
Quel(s) plaisir(s)!
Même la cave a pris des couleurs!
Je vous propose quelques coups de coeur et un 2e article devrait compléter ce maigre aperçu.......Pourtant déjà bien riche en couleurs.
Le reste de mes 700 photos seront postées dans un album sur ma page facebook.
Quelques conseils:
- Chargez les batteries de votre appareil photo (en prévoir une 2e, les flashs, ça consomme).
- Arrivez vers 11h1h d'attente c'est mieux que 4 (en arrivant à 11h45).
- Amenez à grignoter.
 - Evitez le café ou le thé avant de venir, je n'ai pas vu de wc, et ceux de la tour sont magnifiques, mais H. S.
- Soyez curieux, il y a des recoins à ne pas louper.
- N'abusez pas des flashs, certaines oeuvres perdent tout leur intérêt en pleine lumière.
- La visite est à faire en 1h....chaque visiteur sortant permet à un autre d'entrer: ne l'oubliez pas!!
Je vous propose de continuer la visite de cet immeuble le long d'un autre article très illustré où sont collectés mes coups de coeur:
 ICI
Un 3e article prétextant la technique photographique en intérieur est ICI avec une foison de petits détails qui, je l'éspère, devrait vous passionner!
Repost 0
Published by Rolvel - dans Focus
commenter cet article
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 21:47

Avec le retour des beaux jours, les gugusses de Philippe Hérard reviennent.

 

 photo GugusseschaiseFessart2_zps91d8c32e.jpg

 

Une nouvelle vague?


En fait quelques modèles intermédiaires pouvaient laisser croire à une certaine facilité: un mixage de deux saisons précédentes.

 

 photo GugusseDelouvain_zps333156cf.jpg

 

Les baigneurs et les équilibristes...

 

 photo Gugusse4StMaur_zpsb0a6631a.jpg

 

... Mais voilà qu'un petit message de Philo dirigent mes pas vers Ménilmontant.

 

 photo GugusseschaiseReacutebeval_zpsd4ad5da3.jpg

 

Ils ont récupéré les places de leurs ainés, ils en sont d'autant plus faciles à collectionner...

 

 photo Gugussechaisecouronnesh_zps216530b6.jpg

 

Et heureusement que je n'ai pas attendu trop longtemps!

 

 photo Gugussechaisecouronnese_zps81c95533.jpg

 

Ils sont nombreux les gugusses à avoir déjà été kidnappés...

 

 photo Gugussechaisecouronnesb_zps68f7d907.jpg

 

...Au plus grand mécontentement de l'artiste, de toute évidence!

 

 photo Gugussechaisecouronnesa_zps45fee705.jpg

 

Rue des couronnes c'est pratiquement un personnage sur deux qui a disparu.

 

 photo Gugussechaisecouronnesd_zps9e8b7150.jpg

 

Mais il en reste assez pour apprécier le coup de patte de l'auteur.
J'aime toujours la variété et le mouvement suggéré...

 

 photo GugusseschaiseFessart_zps849fe3b4.jpg

 

...Même si le coté pataud et égaré des personnages semble avoir laissé la place à la crainte...

 

 photo Gugussechaiseclavel_zpsfc2a9363.jpg

 

...et à une certaine forme d'agresivité.

 

 photo GugusseschaiseVillette_zpse2eb7f2e.jpg

 

  Des sentiments renforcés par l'utilisation récurrente de l'objet de cette nouvelle saison: une chaise.

 

 photo GugussechaisePiat_zpse610f92d.jpg

 

Après la bouée, l'échelle et le ballon, c'est bien la chaise qui est l'accessoire de cette 4e année d'existence.

 

 photo Gugussechaisecouronnesi_zpsa2ac75f0.jpg

 

Non pas pour s'assoir ou se reposer, mais plutôt comme une protection voire une menace!
C'est un tournant à mes yeux...

 

 photo GugusseschaiseJourdain_zps865c33fe.jpg

 

... J'en ai presque eu des difficultés à percevoir leur coté gracieux habituel...

 

 photo GugusseschaisePiat_zps690acc24.jpg

 

... Mais le coté artistique est bien là, et c'est bien là tout l'art du créatif, que de faire passer le fond en exploitant la forme!

 

 

 

Mes autres articles sur les gugusses:

 

Les baigneurs de Belleville 

Des gugusses qui montent  

Gugusses saison 3

rois des gugusses    

 

 

          photo GugusseschaisePiat2_zps4fab1114.jpg            

Repost 0
Published by Rolvel - dans Focus
commenter cet article
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 22:37

Photobucket

 

FatCap est un site de recensement d'art urbain... Un clin d'oeil pour cette annexe qui regroupent une bonne partie des curiosités qui n'ont pas leur rubrique sur ce blog.

 

Photobucket 

 

Plus de 300 diamants sont aux coins des rues de Paris

 

Photobucket

 

Gagarine et Einstein de Mirror font partie de ces carreaux qui fleurissent dans les rues de Paris

 

Photobucket

 

Alice Dourenn est à l'origine de l'urban butterfly

 

Photobucket

 

Toujours sur carreaux, voici quelques éléments du codes urbanus:

 

Photobucket

 

Trouvés autour de Montmartre

 

Photobucket

 

Toujours sur carreaux (et sticker), j'ai trouvé des oeuvres d' Esky dans le Marais et le quartier latin

 

Photobucket

Photobucket

Photobucket

 

certains carreaux ne semblent rattachés à aucune série...

 

Photobucket

 

D'autres se retrouvent partout et même en stickers (poissons de Nemi)

 

Photobucket

 

Photobucket

 

Ces personnages en fragments de carreaux sont des habitués du passage de la Main d'Or

 

Photobucket

 

 

Photobucket

 

Un peu partout dans Paris on trouve des mosaïques

 

Photobucket

 

Dans le 15e comme ci dessus ou le 19e pour en dessous

 

Photobucket

 

 

Photobucket  Ou encore dans le 17e

 

 

Photobucket

 

Certaines survivent plus ou moins aux ravalements...

 

Photobucket

 

Parmi les curiosités vite disparues

 

Photobucket

 

Les éléments en relief ne résistent pas aux mains avides ni aux grattoirs et ponceuses de la voirie.

 

Photobucket

 

c'est vrai aussi pour ces aérosols décorés (rue de Turenne, rue des Francs Bourgeois et place de la Bastille)

 

Photobucket

 

Photobucket   Photobucket

 

Mais c'est faux pour les deux de cette série qui sont toujours en place depuis des années.

 

Photobucket

 

Même constat pour les graphismes:

 

Photobucket

 

les pochoirs persistent depuis quelques années, alors que les poteaux ont été nettoyés)

 

Photobucket

 

Bien plus surprenant:

 

Photobucket 

 

Ces fourches avant de BMX toujours en place

 

Photobucket 
Photobucket 
D'abord au sol (souvent à la sortie des bouches de métro), les foetus de Sébastien Lecca ont pris des couleurs et du relief.
Photobucket
 
Entre les militants anti-avortements et les pilleurs des rues ces décorations n'ont pas le temps d'arriver à maturité!
 
Photobucket  

 

De par leur nature, ceux-là non plus  ne vieillissent pas bien ....

j'ai l'impression d'être le seul à être interpellé par ces quadrumanes
 
Photobucket
 
Photobucket
 
Ces jouets sont probablement des reproductions artisanales
 
Photobucket
 
Et vus leurs emplacements, ils risquent peu d'en être délogés (très en hauteur)
 
PhotobucketPhotobucket
 
Aperçus d'abord ans le quartier latin, j'en ai retrouvé dans le 15e et jusqu'à Montmartre.
 
Photobucket

 

Les posters de Combo associent photo et dessins.

 

Photobucket

 

Ils font référence à des personnages emblématiques issus de la réalité, du dessin animé ou des jeux vidéo.

 

Photobucket    Photobucket Photobucket

 

Ces icones sont insérés dans un décor reprenant une scène "classique" du cinéma ou d'une oeuvre artistique célèbre.

 

Photobucket

 

Malgré une réalisation des plus soignées, les collages laissent souvent à désirer (format affiche constituée de feuilles au format a4!!)

 

Photobucket

 

Le nombre de feuilles utilisées et les intempéries ne font pas de cadeaux.

 

Photobucket

 

Plus "classique"   ce trompe l'oeil ne s'est pas offert; et j'en garde, curieusement, un sentiment assez proche à ce que je ressens face à certaines oeuvres de street art.

 

Photobucket

 

Photobucket

 

Voilà une découverte qui flashe!

 

Photobucket

 

Quai d'Austerlitz

 

Photobucket  
 
Et la nuit, avec l'éclairage des rues .....c'est fluorescent!
 
Photobucket 
 
Ils sont un peu partout, mais surtout dans le 20e:
     
Photobucket
 
On trouve des potelets anti stationnement multicolores
 
Photobucket
 
Ils sont bien plus sympathiques ainsi....et surtout beaucoup plus visibles!
 
Photobucket  Photobucket
  " Clowns sans frontières souhaite amener le rire et le rêve dans tous les pays où des enfants sont victimes de la misère, de l'exclusion ou de la guerre.'

Photobucket
 
J'ai souvent un oeil pour La Grisette lorsque je traverse le canal St Martin. Quelle surprise lorsque je l'ai découverte affublée de son nez rouge!
 
Photobucket
 
Pour la journée internationale des droits de l'enfant, l'opération "1000 nez rouges" a été soigneusement organisée.
 
Photobucket
Photobucket
 
"Des parcours ont été tracés, des essais ont été effectués, des équipes ont été montées.
 
Photobucket
 
Différents types de nez ont été prévus pour s'adapter aux différentes tailles des statues
 
Photobucket
 
certains ont même été fabriqués pour l'occasion"
 
 Photobucket
 
C'est certainement le cas pour cette fontaine Wallace.
 
Photobucket
Photos et vidéos sont sur le blog http://www.1000nr.fr.
      
J'ai déjà présenté cette série de médaillon, ils n'existent plus (sauf un) mais ils font partie de ces petites choses qui titillent ma curiosité encore un bon moment après les avoir dépassés.
  Photobucket
   Photobucket  Photobucket
 
   

 

Repost 0
Published by Rolvel - dans Focus
commenter cet article
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 15:22

Purement accidentelle, cette vue du génie de la Bastille de la rue du Faubourg Saint Antoine est à l'origine d'un petit délire personnel.



De loin, il ressemblait, lui aussi, à un patineur!



Pour le poisson d'Avril  (
ICI), j'ai hésité entre plusieurs vues



J'ai seulement "retouché" la colonne de la Bastille (avec ce ciel bleu uniforme ce fût plus que facile!)



Toujours le même vu du bd Beaumarchais...





Encore en slide (glissade) mais vu du Port de l'Arsenal.



La distance, permettant ces superpositions, nuit gravement à la qualité des photos!




Bof bof...l'effet n'y est pas à chaque fois



De la terrasse d'un restaurant...



Pour ce poisson d'Avril, j'avais hésité entre le parasol et le réverbère type "Bastille"



Ce qui était une coïncidence, est devenu un petit jeu, mon fil rouge.
Une seule prise par passage, avec plus ou moins de succés.

 

J'ai gardé plusieurs vues pour ma collection personnelle, il ne faut jamais abuser de la patience des visiteurs.

Pourtant, hier (28/4/2010), ce tracteur façon Rolls Royce m'a interpellé...

 


J'étais persuadé que l'ange volant sur le bout du capot...

Mais je dois bien reconnaître que je n'y connais pas grand chose en tracteur!

:-)

 

 

Et c'est reparti!

Voilà qu'avec l'été indien de 2011, le génie s'en paye une tranche...

 

 

... Il vadrouille au milieu de la verdure...

 

 

.... il joue (encore) au funambule....

 

 

... fait des pointes sur les feux tricolores...

 

 

.... et concurrence même les chats de gouttières vers la rue de la Roquette....

 

 

Ce n'est pas surprenant qu'il lui faille d'une bonne douche en fin de journée...

 

 

... pour briller de mille feux, la nuit tombée!

 

S'en payer une tranche est une chose....

 

 

... Il aurait tout de même pu remettre les choses dans l'ordre avant de reprendre sa place!

 

 

 

Et dire que je pensais en avoir fait le tour....

 

Fin 2012

 

Plus d'une année s'est écoulée...

Si les décorations pour les fêtes de 2012 me semblent moins riches que précédemment (crise oblige, plus de cadeaux dans les arbres! ), l'ambiance se veut tout de même festive!

 

 

Pour preuve?

 

 

La mairie a offert une piste de glisse au Génie de la Bastille!!!

 

 

 

Comble du bonheur, c'est aussi un manège (renversant) pour les promeneurs.

 

 

 

(A suivre?)

Repost 0
Published by Rolvel - dans Focus
commenter cet article
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 17:13

      Photobucket        

 

Récemment, je vous ai proposé un article sur l'exposition "Au delà du street art" .   (voir ICI)

Une visite qui m'avait laissé un sentiment mitigé.  
   Photobucket
Depuis, la prise de photographies a été autorisée et, comble du bonheur, il m'a été permis de prendre des clichés sur présentation de mon ancien ticket!
Photobucket
Un geste commercial qui n'a pas été perdu, puisque je me suis offert la série de timbres commémoratifs .
Photobucket
Alors quoi de plus?
Photobucket
L'expo est toujours la même, mais je suis enchanté d'en avoir les souvenirs que j'ai choisis:
Tout d'abord les oeuvres uniques commandées pour l'occasion comme celle de Vhils:
Photobucket
...Ludo ...
Photobucket
... ou C215 (appelée à être détruite après l'exposition).
Photobucket
Ensuite pour conserver certaines oeuvres qui valent le détours, comme c'est le cas pour Vhils avec cette réalisation à l'acide sur une plaque de métal ...
Photobucket
...ou l'anamorphose de Ludo:
Photobucket
Ou, tout simplement, pour conserver un clin d'oeil ...
Photobucket
... que ce soit une oeuvre qu'on aurait bien aimé trouver dans la rue...  
Photobucket
... ou des objets personnels que les artistes offrent aux regards des passionnés.  
Photobucket
Vous l'aurez compris, cette sortie prends enfin, à mes yeux, tout son (bon) sens.
Photobucket 
Je tiens à remercier le personnel de "L'adresse" (musée du timbre, Bd Vaugirard) qui m'a permis cette contre visite gracieuse, tout en gardant le sourire.
Photobucket
Les évènements "autour" de l'exposition:
Les ateliers "p'tits grapheurs":
26/12/12, 04/01/13, 04,08et13/03/13

Les visites guidées:
28/12/12, 2/01/13, 06,11et15/03/13

Repost 0
Published by Rolvel - dans Focus
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 08:48

A la fin de mon précédent article à propos de Vhils (ICI), j'annonçais qu'un autre visage me restais à trouver.

Je savais qu'il était dans le 16e, je connaissais même le nom de la rue:

Chardon Lagache.

 

En fait, l'information était classée dans un coin de mon esprit, et j'attendais l'occasion d'une sortie dans le 16e pour l'exploiter.

 

J'ai été précédé par Philo qui m'a envoyé une série de "spots" à visiter dans cet arrondissement et une petite phrase à propos du portrait de Vhils: "Il est bien planqué" .

Il n'en fallait pas plus pour titiller ma curiosité, désormais, je devais y aller de suite!

 

Effectivement, il a fallu chercher...

 

Les murs de la rue Chardon Lagache sont typiquement ceux qui conviennent à la technique de cet artiste: les éclats d'enduits montrent les différentes strates qu'il aime à exploiter pour graver ses regards...mais pourtant aucun des murs trouvés ne porte la trace de son passage.

 

Las de chercher, je m'adresse directement au gardien de l'Hôpital Sainte Périne.

D'abord perplexe, mes descriptions lui semblent pourtant familières, mais il ne parvient pas à faire le rapprochement jusqu'au moment où....

 

Photobucket

 

"Mais bien sûr!" ce n'est pas sur le mur extérieur mais dans la cour même de l'établissement qu'il se souvient avoir vu "ces portraits"!

 

"Ces" ?

 

Photobucket

 

"Et bien oui, il y en a deux!"

 

Photobucket

 

"Vous passez les 3 portes successives, et vous ne pourrez pas les manquer!"

Merci.

 

Photobucket

 

Merci à mes deux informateurs.

Et merci à l'artiste.

 

Photobucket

 

Je craque complètement pour ce genre d'oeuvres.

Les anamorphoses (voir  ICI et  ICI) sont, à mes yeux, un raffinement artistique ultime, conçu pour séduire la personne qui saura trouver l'endroit précis choisi par l'artiste, pour contempler son travail.

 

Photobucket Photobucket

 

Depuis, j'ai découvert que Vhils travaillait en équipe et aimait jouer avec les strates de différents supports.

Que ce soit des murs (briques+ plâtre+ enduit), des plaques de métal (dessins fait à l'acide) voire même la superposition d'affiches, un peu comme le fait Thomthom...

 

http://i45.photobucket.com/albums/f81/grdd/PassagestSeacutebastienThomThomNouveauSpace.jpg

 

.... Qui annonçait ici l'arrivée d'un nouveau space invader.

 

25 ans... je suis certain qu'il nous réserve encore bien des surprises ce garçon!

 

Photobucket

Repost 0
Published by Rolvel - dans Focus
commenter cet article
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 13:02

Quel temps pourri!

Ces derniers jours, pas une seule de mes sorties ne se termine sans avoir à m'abriter....

Alors, pour éviter de sombrer dans la morosité, je me fais des petits plaisirs que je vais partager avec vous...

 

Photobucket

 

Je vous propose un petit tour au salon de la photo (jusqu'au lundi 12), à la porte de Versailles.

Entrée 11 euro... Mais si vous cliquez  , vous n'aurez qu'à imprimer chez vous, votre invitation offerte!

 

Il y a beaucoup de choses à voir pour les passionnés,

 

Photobucket

 

Les curieux pourront se tenir au courant des dernières nouveautés...

 

Photobucket

 

.... et même y succomber (faut pas cacher son plaisir) sans trop se faire plumer...

 

Photobucket

 

.... plusieurs stands proposent des "prix salons" (-15%) parfois associées à des remises "spéciales salon" offertes par certains constructeurs (c'est mon cas...je suis équipé en Nikon).

 

Photobucket

 

Pour ceux qui veulent garder leurs sous, il y a des conférences sur les techniques photographiques ("amphi" et stands)...

 

Photobucket

 

...il y a des expositions de photos magnifiques...

 

Photobucket

 

Il y a même des modèles qui posent pour ceux qui veulent tester leur toute nouvelle acquisition!

(Démonstrations de danses, oiseaux, BMX, scooter, dioramas.....).

 

Je suis aussi resté scotché par cette machinerie (1500kg) qui "sculpte de l'eau"

 

Photobucket

 

Que ce soi des mots ....

 

Photobucket

 

... ou des images, le résultat est des plus bluffant!

 

Photobucket

 

....quoi qu'en pensent certains!

 

Photobucket    

 

 

Il y a aussi jusqu'à dimanche 19h une exposittion regroupant des artistes de rue.

 

Photobucket

 

 

Le CyKlop vous accueillera à l'espace des Blancs Manteaux (Paris 4e).

Vous retrouverez plusieurs personnes qui s'étalent sur les pages de ce blog....et parfois même en association!

 

Photobucket

 

J'ai beaucoup aimé cette variation de Corps blanc...peut-être influencée par le contact d'Artiste Ouvrier!

 

Photobucket

 

J'ai discuté avec l'auteur de la Rue Meurt d'Art...

 

Photobucket  

 

... Et j'ai ainsi découvert la 2e vie de ces toiles que je croyais disparues!

 

Photobucket  

 

Jana und JS....

 

Photobucket

 

..... ont pris du volume!

 

Photobucket

 

Je ne vais aps tout vous montrer....

 

Photobucket 

 

... Alors, sortez!

Repost 0
Published by Rolvel - dans Focus
commenter cet article

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.