Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 12:48

Peut-être avez-vous déjà aperçu ce titre sur les panneaux d'information lumineux parisiens.


 

"La Ville de Paris et Réseau Ferré de France (RFF) lancent une concertation sur le devenir de la petite ceinture ferroviaire avec les Parisiens, les habitants des communes limitrophes et tous les acteurs concernés (institutionnels, élus, professionnels et associatifs)."

 

Plus d'infos sont à lire en suivant le lien suivant:

 

http://lapetiteceinture.jenparle.net/

 

 

"Ce site participatif fait partie d’une consultation citoyenne plus large. Des réunions - ateliers dans les arrondissements, des visites, un colloque permettront d’échanger sur le devenir de la petite ceinture. Tous ces débats trouveront leur point d’orgue le 14 février 2013 à l’occasion d’une réunion de synthèse publique. Dans les mois qui suivront, il sera alors temps, à la lumière des contributions des Parisiens, de concrétiser la mutation de la Petite Ceinture et faire émerger des projets plus précis."

 

 

 

 

Alors?

Reconversion en moyen(s) de transport?

 


Promenades autour et accès à la capitale?

 

 

Reconversion en base(s) de loisirs géante(s)?

 

 

Je vous invite à télécharger le document en PDF (  ICI ) pour vous faire une idée, et pourquoi pas, participer au débat,


Et si, pour moi, cela annonce la fin d'une histoire, autant y mettre mon grain de sel pour participer à quelque chose de souhaité...


 

Mes articles sur le sujet:

La petite ceinture vue des rues de Paris
Paris vue de la Petite Ceinture
Gares, quais et voisins de la petite ceinture
Quelques curiosités sur la Petite Ceinture.

Le blues de La p'tite ceinture

 

 

 

Repost 0
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 08:59

Une fois un accès trouvé, se promener le long des voies laisse un mélange de sentiments contradictoires.
Le fait de s'y croire seul en est certainement le point de départ.




Jusqu'au moment où fatalement la 1ére rencontre a lieu.
C'est avec un sourire et un bonjour que ça se passe, comme si les us et coutumes oubliés dans le reste de la ville, retrouvaient leurs usages le long de cette voie fantôme.
Voila, c'est clair et net, je suis dans un endroit partagé, pas "oublié et retrouvé"

D'ailleurs, très rapidement, je peux lire le pseudo de tous ceux qui ont cru marquer leur territoire...
Vu le nombre d'aérosols jetés, il doit y en avoir pas mal qui se sont superposés.



Je m'attendais à voir des graffitis, et ce fût l'overdose, tout sert de support:



La moindre surface, allant des murs adjacents aux traverses.

 

En passant par les (anciens) guichets,

  

 

aux piliers de ponts ... et jusqu'aux troncs d'arbres!



Globalement, sur le tronçon suivi, je fus très déçu.

J'espérais quelques perles...

 

 

mais elles se firent rares, pour laisser la place à des amalgames de lettres parfois aux limites du lisible.



Je ne suis pas un grand passionné de tags, mais le long du canal de l'Ourcq, ou en périphérie du 18e, j'en ai observé certains mettant en évidence des qualités artistiques.



Malgré une liberté d'espace et une tranquilité d'action, les auteurs se sont limités à déverser le contenu de leurs aérosols, là où ils le pouvaient.



Même si quelques dessins transpercent les graphs, rien de bien folichon à retenir!







Tout sert de support à la peinture, j'avais prévenu!



Le propre d'une voie ferrée, c'est de transporter des personnes ou des marchandises d'un point à un autre.



Tout le long de ma promenade, j'ai pu observer des quais et des gares.
En fait, vu le nombre d'arrêts pour un tronçon de 3/4 km, cette voie m'a semblé plus proche d'un métro que d'un train.



C'est cette ancienne gare de Charonne qui a été le déclencheur.
Je l'ai vu sur le blog de Brendufat et je me suis dit qu'au lieu de rechercher la PC au travers des rues de Paris, je devrais plutôt aller dessus!



Ancienne gare restaurée en salle de spectacles et de concerts, il n'est pas surprenant que ses abords soient si particuliers!



Sur son flanc droit c'est un escalier pêle-mêle et une grande fresque.



Sur la gauche se trouve les graphismes les plus artistiques de ma balade.



De la rue de Bagnolet, cette gare est à peine visible, cachée derrière une barricade de faux arbustes.


Elle me plait cette gare sur son pont. 

 

J'en ai vu dans le même style le 18e, et dans le 14e.




Le crocodile...un souvenir de mon circuit jouef!



Il sert à envoyer un signal au conducteur du train...pas étonnant donc de trouver un feu et une gare juste derrière ;)



5 minutes d'arrêt!
La gare...
De la rue d'Avron, malgré ses tags elle est à peine visible.



Cet endroit, impossible de le dissocier de mon train électrique, celui de quand j'étais gamin. Le crocodile, le feu, le quai ...la gare.



Impossible de résister à l'envie de l'escalader ce feu, même si ce n'étais pas trés prudent.

Un regard derrière et surprise: un quidam est là!
Comme pour attendre son train.

J'avais pourtant bien regardé, il y avait une grille en bas de ces escaliers! 



Un regard devant, c'est dégagé



Je ne résiste pas à la curiosité, un regard jeté  chez le voisin et sur l'improbable bric à brac dans une cour improvisée le long de la voie.



Encore une gare.



En se décalant, la salamandre de la rue Vitruve est là, comme à guetter un insecte à venir.



Là, je suis juste derrière l'amphibien.



Rue de Lagny.
Ce fût mon 1er contact avec la Petite Ceinture: un jour de promenade en vélo, j'ai eu à respecter ce passage à niveau.
D'abord surpris d'en voir un dans Paris, j'ai baladé mon regard et je l'ai vu, cette voie...
C'était la 1ère fois!



L'arrière du dépot des lignes 1 et 2



Encore un quai.
Pas très loin du but de ma promenade, là bas, c'est la porte de Charenton.



Le long de la PC, s'alignent des entrepots, des ateliers, une école, une chapelle, un clinique....



...un jardin public ;)



Caché des fenêtres, d'autres logements précaires, eux, existent.
Pour souvenir, le lendemain de cette rando, il neigeait...



Tiens, un autre feu!
Cette portion du 12e est bordée d'immeubles.
Ce doit-être bien agréable pour les habitants de ce quartier de Paris.



En contre bas, un jardinet et un banc...pas de doute, ce doit-être un havre de paix en plein 20e!



Oui, je sais, encore un feu...



L'armoire électrique est pillée....et taguée!



Beaucoup de vitres cassées à proximité des voies (ballast et verre ne font pas bon ménage).



C'est idiot, parce que c'est certainement ce qui risque de rendre ces randos véritablement interdites.



Il n'y a pas que des tours et des immeubles haussmanniens dans Paris.
Cet enchevétrement m'a tapé dans l'oeil. En tout cas ce serait un excellent exercice de gestion de perspectives pour un dessinateur!




Et ici, un travail pour le point de fuite!



Mélange des genres vers l'hopital trousseau.



Ici, la voie est au niveau de la rue, pas cachée comme une verrue, mais entretenue et totalement intégrée au paysage.



Juste avant, un pavillon de caractère annonçait l'ambiance.



Plus loin, la nature reprend ses droits.



Un dernier regard  avant de regagner le macadam...



Je garde un souvenir mémorable de cette journée, avec une pensée pour ce personnage croisé le long des voies....



....et pour ces arbres qui trouvent leur chemin où bon leur semble.




Pour les nostalgiques un articles bien vu sur l'histoire de la Petite Ceinture

ICI sur le blog de Zoursland, avec en prime une vidéo réalisée avec Train simulator.

Entre la 3e et la 4e minute vous trouverez d'où proviennent les photos de mes articles!


Mes autres articles sur le la Petite Ceinture:

La petite ceinture (PC), une voie ferrée autour de Paris.
Voie fantome....La vie entre les traverses et le ballast.
Paris vue de la Petite Ceinture

Quelques curiosités sur la Petite Ceinture.

Le blues de La p'tite ceinture

 

Repost 0
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 08:56

N'avez-vous jamais lu du Stephen King?
Stand by me , la tour sombre, le fléau...
Les voies ferrées sont des éléments récurrents de ses nouvelles et romans.

J'ai pensé à cela une bonne partie de cette promenade.


 

 

Tel un vaisseau charriant inlassablement ses unités fonctionnelles jusqu'à la fin de son existence (changement d'époque) il ne reste désormais qu'une ossature quasi imputrescible (changement d'époque) d'où renaît la vie.

Ce squelette inutile et obsolète devient le guide d'une nature nouvelle cherchant sa voie.






Sur certains tronçons, on évite encore de passer sur les rails, par habitude...

Belairvoie2.jpg picture by BEST1OLE

Ailleurs, ce n'est pas l'arrivée d'un train qui est le plus à redouter: ça sent le pourri!



Parfois, la voie semble même éraillée... 8)



Un copeau en spirale...
Comme si quelqu'un s'était amusé à raboter le rail.



A certains endroits, les restes d'un autre temps me laissent tout aussi perplexe.



Mais a n'en pas douter, en 2 temps...



...3 mouvements, la flore s'en accommodera...

  

... Engloutissant  bois,  caillasse et  métal...

 


... Et ne s'arrêtant sous aucun prétexte, y compris ce feu rouge!



Je reste toujours épaté de voir la nature reprendre ses droits.
Telles ces bosses sur le macadam de nos villes qui finissent par percer et laisse passer un tout frêle bourgeon.



Du métal et de la ,des arbustes trouvent leur chemin, tranquillement.
Ils ont le temps, eux...pas de train à prendre!



Le lendemain, il neigeait, le ciel était déjà bien chargé.



Je suis un vrai gosse...je ne comprends pas non plus comment des trucs aussi mou que ces champignons....



....se sont fait un nid sur du ballast de voie ferrée!



Eh ben si, là, on est toujours dans Paris!!!



D'un coté des immeubles résidentiels, de l'autre un hôpital....mais pas âme qui vive à proximité de la voie.
Ah si, un arbuste!
Comment croire qu'il s'agit, ici, du 12e arrondissement?



Voici mon compagnon de chemin.



Comme je le disais au début de cet article, c'est un décor pour un roman de Stephen King...
Mais c'est surtout une incroyable balade, où la ville est encore omniprésente (bruits, déchets, fumées...) et déja si loin...




A voir aussi sur le sujet:
La petite ceinture vue des rues de Paris
Paris vue de la Petite Ceinture
Gares, quais et voisins de la petite ceinture
Quelques curiosités sur la Petite Ceinture.

Le blues de La p'tite ceinture

Repost 0
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 08:52

Avant propos:


L'entrée que je connaissais à partir du cours de Vincennes n'existe plus.
(suite à la création d'un dépôt RATP avec un poste de surveillance à l'entrée).
Propriété du Réseau ferré de France (RFF) déambuler  le long de la Petite Ceinture (PC) expose à une contravention plutôt salée ( de 180 jusqu'à 2000€ ) distribuée par la police ferroviaire.
Les dégradations récentes des catacombes (dont certains accès se font par la PC)  n'ont certainement pas incité à un assouplissement du barème...



Pourtant il y a toujours autant d'habitants sur ces voies!
On y trouve toujours les mêmes campements dans les fossés et quelques coins aménagés par-ci par-là...
... Comme ce "dessous de pont", déjà  observé les fois précédentes, et qui m'a laissé le sentiment de traverser un "chez soi"!


D'un coté l'habitation....


... De l'autre, le jardin!


J'ai bien peur que ces tomates aient un mal fou à mûrir!


Pour le reste, c'est une promenade qui offre toujours le même dépaysement!
Ligne fantôme virant autour de Paris.

A qui sont désormais déstinées ces mosaïques (ou parfois plaques émaillées)?

 

null

 

 

Parfois cachée par la végétation, parfois simplement ignorée par les passants qu'elle surplombe ... 
Elle est cependant toujours là!



Si quelques menus changements, naturels, s'opèrent au fil des saisons  (couleurs et densité végétale), il me semble bien que l'apparition de câbles électriques et la disparition d'un feu de signalisation y signent une activité humaine...

Les rencontres y restent toujours surprenantes:


Un faisan en liberté dans Paris...Qui aurait pu y croire?

Maintenant toujours un espace constant, le volatile s'arrêtera et reprendra sa marche sur les traverses au même rythme que nous.



Puis obliquera vers les fourrés pour ne plus en ressortir.



Les décorations changent au rythme des saisons...
Elles se sont empourprées avec l'arrivée de l'Automne.
Si le regard se fige sur le tag ou la vigne vierge....



... La surprise en contre bas passera totalement inaperçue!



Une gouttière d'arrosoirs, une mosaïque grecque et une décoration persistante de Noël ornent ce jardin des plus hétéroclites!



Une décoration qui m'avait échappée jusqu'ici, comme quoi, il y a toujours à découvrir.
Comme j'aime le répéter, chaque sortie amène son lot de découvertes.

Quand la grille, là-bas, prés des immeubles s'ouvrira t-elle?



Quand la PC deviendra t-elle un axe vert, à l'instar de la Promenade Plantée?

Ce serait une façon unique de regarder Paris, et de circuler librement autour de la ville sans polluer.


Autres articles sur le la Petite Ceinture:
La petite ceinture (PC), une voie ferrée autour de Paris.
Voie fantome....La vie entre les traverses et le ballast.
Gares, quais et voisins de la petite ceinture
Paris vue de la Petite Ceinture
Le blues de La p'tite ceinture

Repost 0
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 23:44

Aussi publié sur obiwi.fr

 

La P'tite Ceinture

 

 CD2

 

J'y suis repassé encore la semaine dernière, et les grilles ne font que s'y étirer toujours un peu plus loin, toujours un peu plus haut.

 


Cet espace perdu autour de Paris devient de moins en moins accessible.

La Petite ceinture, c'était un endroit où j'aimais décompresser après 24h de boulot aux urgences, où je savais dissiper mon blues de fin de garde.

 


Presque seul dans ce trou temporel, pas besoin de réfléchir où aller:
le rail savait me guider.
Dans ce monde oublié, encerclant la ruche bourdonnante qu'est Paname, mes pensées papillonnaient, rebondissaient, entre les murs végétaux et les surfaces taguées.
J'en partais lavé, purgé, prêt à mon retour à la vi(ll)e.

 

 

 

La P'tite ceinture, c'est aussi une chanson qui a donné son titre à un album.
Une histoire de rencontres.
Un père (Patrick) et son Fils (Steve), une guitare et un harmonica, la nature et la ville... la vie et le blues.

 

CDessin

 

 

Si les sons de mon enfance sont revenus à la surface, en me rappelant le chromatique paternel, se sont des images de ma vie d'adulte qui sont venus les illustrer.
Celles-là même que je croyais oubliées sur cette voie désaffectée.

 

Un album aux accents blues, ou le père et le fils se renvoient la note ("Père & Fils","T'efface pas comme ça"...), et sur lequel les pistes se laissent emprunter parfois avec plus d'intensité selon le rythme, et les paroles.
Ce sera selon le vécu et la sensibilité de l'auditeur.

Parfois le ton sera plus à la ballade avec "Fancky et Johnny" ou "Tu m'as menti", et parfois un rien jazzy durant le "Ragtime blues", mais le "jeu" entre les 2 musiciens reste le même:
Un retour aux sources de la musique à écouter.

 

 

 

On se surprend parfois à siffloter les accords qui se retiennent pour le sourire ou la nostalgie qu'ils induisent, tout au long de ces chansons où, les instruments et la tonalité sonnent justes, et qui laisse insidieusement leur petite mélodie en mémoire...

 

 Ce duo est une véritable bouffée d'oxygène, avec une personnalité qui lui est propre.

Bien éloignée en tout cas de ces reprises hasardeuses des "télé-crochets-réalité" dont nous sommes actuellement matraqués.

 

Comme l'indique le logo collé sur la jaquette, ce disque est soutenu par Jazz radio.
Je vous propose un extrait illustré par mes soins (vidéo ci-dessous), et si une envie irrépressible vous tenaille, vous pouvez toujours passer à la FNAC ou commander ICI votre exemplaire.

 

 

Verbeke & Fils "La p'tite ceinture" Frémaux et associés

 

 

 

 

Voici le reportage présenté sur France 2,  le vendredi 12 juin 2010

 

 

 

Pour continuer la balade sur la petitr ceinture, cliquez sur les liens suivants:
Gares, quais et voisins de la petite ceinture
Paris vue de la Petite Ceinture
Voie fantome....La vie entre les traverses et le ballast.
La petite ceinture (PC), une voie ferrée autour de Paris.
Quelques curiosités sur la Petite Ceinture.

 

Repost 0
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 07:00

La petite ceinture

Tout autour de Paris il existe une voie ferrée partiellement désaffectée:
"la petite ceinture" ( PC ), elle borde la capitale de l'intérieur (avant les boulevards des maréchaux).
Elle est souvent visible entre des branchages, en passant les ponts qui l'enjambent.

Cet espace est en cours de réappropriation par tronçons...et "squatté" sur d'autres...Rien ne reste vraiment à l'abandon dans nos villes.


Voici un de ses tronçons, dans le 15e, rue Didot.



Et un autre dans le 17e rue du ruisseau, ou comment des potagers et autre "minijardins" déjouent l'impression d'être aux limites de Paris (puces de Saint-Ouen).






Dans le 13e, le tramway longe l'ancienne PC .
Cet espace vert est difficile à apercevoir.
Mais comment supposer qu'il existe, derrière les barricades, et encadré par du macadam et du béton?



C'est essentiellement la traversée des ponts qui la surplombe, qui la montre...aux plus curieux.

Comme ici aussi, rue de Ménilmontant (20e):
si le regard ne cherche pas au dela d'un grillage, la Petite Ceinture reste invisible en contrebas de ces immeubles.



Toute la partie le long de la rue des maraîchers (20e) prend de la hauteur.
L'ancienne gare au dessus de la rue d'Avron est aujourd'hui à peine visible.

Plus loin, la voie redescend sous le niveau de la chaussée, des travaux d'amènagement y sont visiblement en cours (11/2008 - rue de Bagnolet).

 


Et de la voie, la gare est encore visible!

 
La flêche d'or vue des rails
 (Photo vue
ICI prise par Malgré tout.)



Le jardin de la gare de Charonne (20e) reste là pour nous rappeler qu'un train passait par là...



Rue de Charenton (12e) la vue ressemble beaucoup à celle de Ménilmontant.

 

Pour les curieux, voici l'endroit où la PC franchit la Seine en amont de Paris: le long du pont National.



En face ce sont les quais de Bercy, et derrière la voie est tronquée d'une portion de rails pour cause de rénovation/réhabilitation du quartier.

 



En ce début de Décembre, je suis descendu sur cette voie entre la rue de Bagnolet jusqu'aux quais de Bercy.
Il faisait plutôt froid mais l'excitation et la marche ont compensés le climat hivernal...
C'était une promenade étrange, en vérité, qui débuta avec le sentiment de faire quelque chose d'interdit (il faut trouver une faille dans un grillage pour y accéder).

Puis s'est installé l'impression de suivre une voie fantome, au dessus ou hors de la ville.



A tel point que j'ai cru être invisible lorsque je regardais des ponts vers les rues de Paris.

Dans le 15e, on la retrouve!
La-bas, sur l'autre pont, c'est la rue Baudry.
La ligne est fermée au public, il y a un transformateur EDF juste derrière l'immeuble




Deux passages de la Petite Ceinture dans le 14e arrondissement:



Rue Friant le long d'un jardin potager partagé (toujours une curiosité, à mes yeux, dans Paris).
Il est ainsi possible de suivre la voie ferrée jusque dans la rue Virginie, qui est dans son prolongement.



Rue des Plantes, comme il se doit, c'est tout vert!!!
Oui, c'est toujours dans Paris (dans le 14e).

Dans le 12e, prés de la porte de Charenton....sous les coquelicots, c'est la voie!



Une vue "volée" qui me plait bien, derrière la grille ce n'est pas la liberté, c'est.... encore Paris

Pour continuer cette balade, je vous invite à cliquer sur le lien suivant:

Paris vue de la Petite Ceinture
Voie fantome....La vie entre les traverses et le ballast.
Gares, quais et voisins de la petite ceinture
Quelques curiosités sur la Petite Ceinture.

Le blues de La p'tite ceinture

Repost 0
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 08:39

Sur la portion allant du 20e jusqu'au 12e arrondissement de la Petite Ceinture les paysages sont trés variés.



Parfois laissant l'impression d'être sur une ligne RER,



une ligne de banlieue, voire de campagne.



ou véritablement en pleine ville.



Tout cela sur une distance restreinte (3,5 km).
 
Au fond, vers le tunnel, c'est direction Ménilmontant

Je reviendrai sur cette gare, plus tard.

Mais le plus surprenant encore, c'est de passer de sous les rues de Paris à plusieurs étages au dessus, en seulement quelques mètres.

Là, d'accord j'exagère...il y a plus que quelques mètres de distance!

Mais ça, les habitants du 20e (19e et 18e aussi...) ne doivent certainement pas en être surpris!
Les voisins du père Lachaise (rue de Ménilmontant), des Buttes Chaumont (rue de Crimée) ou de Montmartre connaissent bien ces rues qui n'en finissent pas de grimper.
Aprés avoir recherché les vues de la Petite Ceinture depuis les rues de Paris, voici les rues de Paris depuis la voie.

La rue d'Avron et ses commerces.



J'avais déja une photo de ces fenêtres en trompe l'oeil rue du Volga.



Vers la Croix Saint Simon, la Chapelle St Charles donne un air de Province au quartier...sous cet angle.



...d'ici, nous sommes bien à Paris!



Je préfère la rue des maraîchers d'ici, parce qu'en la remontant en vélo, elle est bien tristounette



Au revoir le 20e, direction le12e!



En surplombant le Cours de Vincennes, nous sommes face à la place de la Nation, avec cachée par la brume: la Tour Eiffel.



Le début de la rue de Picpus passe sous la voie.



Idem pour la rue Decaen.



Petite rue du 12e en escargot.



La Porte dorée est la limite de Paris et du bois de Vincennes.
J'aimais bien le musée des arts Africains et  Océaniques (déménagés Quai Branly).
Il reste les aquariums, semble t-il.



Je n'étais pas le seul à "zieuter" la fourmilière quelques mètres plus bas.



Le voyage se termine ici...pour le moment.

J'ai une vue à partir de cette passerelle sur la voie, dans un autre article.



Mes autres articles sur le sujet:
La petite ceinture (PC), une voie ferrée autour de Paris
Gares, quais et voisins de la petite ceinture
Quelques curiosités sur la Petite Ceinture.
Voie fantome....La vie entre les traverses et le ballast.
Le blues de La p'tite ceinture



Repost 0

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.