Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 14:39

J'ai des préférences, et elles sont claires pour ceux qui, comme moi, se laissent aguicher par les courbes et les couleurs déposées sur les murs.

Ceux sont eux les premiers témoins de ma façon de filtrer les oeuvres des rues parisiennes.

 

Un tri qui se fait en fonction de mes goûts, ou de mes projets d'articles....

Ainsi, parfois, je relance un "dossier" enterré depuis un bon moment à l'occasion d'une trouvaille récente que je juge significative ou intéressante.

 

Photobucket

 

J'ai pris l'habitude de compléter de façon exhaustive (au fil de mes trouvailles) les albums de certains artistes de rues.

N'ayant pas nécessairement matière à un article, certaines pages devenaient des albums photos lourds à gérer et à consulter. J'ai donc décidé d'utiliser facebook pour remplir cette fonction.

 

Photobucket

(merci à Philo pour l'adresse)

 

Mais parfois je tombe sur des perles qui me font trop craquer pour que je les laisse enfouies au fond d'un album de photos.

 

Photobucket

 

Aujourd'hui, c'est (encore) le cas de Grégos.

 

Il m'est arrivé de laisser quelques masques hors de ma collection, ce n'est évidemment pas une trace de mépris, c'est juste une affaire de goût...

 

Photobucket

.

...Les variations de masques tachetés ont finies par me lasser, je n'y trouvais qu'une façon de coloniser (trop) rapidement les rues de Paris... Je me satisfaisais, alors, juste de les trouver.

 

Mais actuellement, même sous la pluie (!!!), je traverse Panam en rollers pour capturer une image de ses oeuvres.

 

Photobucket

 

Je trouve son travail riche, une évolution évidente qui me semble indispensable à montrer à ceux qui n'ont pas la chance d'arriver à temps, et qui tombent juste sur une empreinte de colle.

 

Dans la série des masques à texte, il y a les calembours dont voici quelques exemplaires...

 

Photobucket Photobucket

 

... qui jouent sur leur couleur, leur forme ou leur localisation...

 

Photobucket Photobucket

 

... Et il y a ceux où l'artiste se livre un peu plus....

 

Photobucket Photobucket

 

... Voire beaucoup plus!

 

Photobucket Photobucket

(Merci à Elilou pour l'adresse du dernier masque)

 

Grégos travaille aussi en collaboration avec d'autres artistes pour des résultats époustouflants:

 

Photobucket .

 

Des réalisations....

 

Photobucket

 

...en commun...

 

 

....qui sont...

 

 

 

....hors du commun!

 

Photobucket

 

Je vous avais déjà présenté ICI son atelier du 59 rue Rivoli.

J'y repasse régulièrement avec l'espoir de trouver l'artiste en pleine action...mais pour le moment je ne suis tombé que sur ses oeuvres!

(ce qui n'est déjà pas si mal)

 

Photobucket

 

Je suis bluffé par cette réalisation en 3D à l'occasion de l'expo Dirty Harry:

 

Photobucket

 

De face, le relief du masque n'est absolument pas visible.... En prime, le jeu d'acteur de Clint Eastwood y est bien perceptible!

 

Il a adapté certaines de ses oeuvres de l'atelier à la rue...

 

Photobucket

 

... pour le plus grand plaisir (bien trop) éphémère de tous...

 

Photobucket

 

Photobucket

 

De même, pour cette série de portraits où un masque est enchassé:

 

Photobucket

 

 

Des abrutis ont fait sauter les masques laissant un fond coloré (rue Bertin Poirée ou rue Damiette)...

 

 

Photobucket Photobucket

 

...Comme si découper Mona Lisa serait posséder l'essence du tableau de De Vinci!

 

 

 

Quoi qu'il en soit, je remercie Grégos pour l'ivresse procurée à chacune de mes découvertes...

 

Photobucket

 

 

 

Pour aller plus loin avec Grégos:

http://parifuni.over-blog.com/article-35799608.html

http://parifuni.over-blog.com/article-les-masques-de-grego-autour-de-montmartre-47534943.html

http://parifuni.over-blog.com/article-grego-a-perdu-sa-langue-53607025.html

http://parifuni.over-blog.com/article-gregos-au-boulot-105801624.html

 

Repost 0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 11:15

Grégos.

Si vous passez parcourez ce blog régulièrement, vous le connaissez forcément (voir  ICI).

Si vous flânez dans les rues de Paris, et tout particulièrement le quartier du Marais...

 

Photobucket

 

... vers la butte Montmartre Montmartre...

 

PhotobucketPhotobucketPhotobucket

 

...la rue de Rivoli ou le quartier latin...

 

Photobucket Photobucket

 

... votre regard a certainement glissé sur un de ses masques, moulés à partir de son propre visage.

En fait, il y a 350 chances que cela se soit déjà passé!

Une preuve de son succès est que ses masques ne restent pas longtemps collés... Des indélicats se les approprient, laissant une affreuse cicatrice sur les murs.

 

Depuis peu, Grégos a son atelier au 59 de la rue de Rivoli.

Un ancien squatte d'artistes qui s'est officialisé il y a peu (voir ICI)

Un site regroupant une galerie et des ateliers d'artistes sur 6 étages.

 

 

J'aime bien y passer de temps à autres, c'est un véritable bouillon de culture(s) qui y mijote. C'est un endroit qui trouve sa maturité avec le temps, et dont je repars toujours avec plein de pétillements dans la boîte crânienne.

 

Je savais que Grégos y avait établi ses pénates.

Habitué à photographier son art dans la rue, l'excuse.était bien suffisante pour aller faire un tour au 59.

 

Photobucket

 

J'y ai retrouvé sa patte, et je ne me suis pas senti gêné le moins du monde.

 

Photobucket

 

Par sa page facebook, Je savais qu'il explorait d'autres voies que celle par laquelle je l'ai découvert (dans les rues de Paris).

 

Photobucket Photobucket

 

Mais être là, dans son atelier, devant son travail ...

 

PhotobucketPhotobucketPhotobucket

 

Découvrir en choisissant mes angles de vue est bien différent des vues postées sur un site.

Mes photos vous expliqueront certainement mieux que mes mots!

 

Photobucket

 

Cette image animée a été un plaisir à réaliser, parce que c'est le mouvement que j'ai recherché devant cette toile. ....

J'aime beaucoup son jeu avec les formes, les couleurs et le relief.

 

Il y a aussi face l'environnement et les affaires personnelles de l'artiste...

 

Photobucket

 

Des éléments qui le cernent un peu plus.

 

Photobucket

 

J'ai ressenti un malaise fugace malgré l'excitation: je me suis fait l'impression d'être un pilleur!

 

Photobucket

 

J'ai pourtant eu du plaisir à découvrir les toiles qu'il expose dans son espace personnel... ....

 

Photobucket Photobucket

 

Au moins autant que devant ses clins d'oeils urbains auquels je suis coutumier.


J'y retournerai, je finirai bien par le croiser...

 

Photobucket

 

... si ce n'est pas pour échanger quelques mots se sera, au moins, pour me donner bonne conscience!


Merci à Grégos pour l'autorisation d'utiliser les photos de son atelier.


Photobucket Photobucket

 



Photobucket Photobucket

 

N'hésitez pas à y faire un tour, les photos ne suffisent pas!

PhotobucketPhotobucket

Repost 0
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 10:45

Ils "fleurissent" pratiquement à chaque coin de rues, ils disparaissent et parfois reviennent sous de nouvelles couleurs.
Il est évident que les alentours du Sacré-Coeur sont privilégiés par cet artiste, même si quelques uns de ses masques se retrouvent du 5e au 1er en passant par le 11 ( voir aussi ICI )

Montmartre est le premier endroit où je les ai découvert, mais aussi le premier site où ils viennent récupérer un espace perdu.
Pourtant bien fixé, il n'est pas rare de ne retrouver qu'une trace de colle après quelques jours d'exposition publique.







Les masques suivant sont apparus aprés la découverte des précédents (moins de 15 jours se sont écoulés)




Cette nouvelle série est très récente  (Mars 2010).



Parmi les nouveautés, j'ai retrouvé des modifications d'anciens masques.
Volonté de l'artiste ou "appropriation sauvage"?

Dans le cas présent, il se pourrait que ce soit une adaptation au milieu...
La galerie Chappe, juste en face, semble bien avoir déteint sur ce masque!



De même, ceux-ci...



...sont devenus respectivement ceux-là! (Mars 2010)

Et depuis le début Avril ils sont redevenus blancs, prêts à prendre de nouvelles couleurs!

En Juin 2010 les revoilà bariolés, et affublés façon Batman et Dragon Ball

 

 

Effectivement, après détérioration, il n'est pas rare que l'artiste retourne sur le site pour "retaper" son oeuvre, comme ici (toujours) passage des Abbesses. 

 

 

 

C'est vers Montmartre que les promeneurs ont le plus de chances de découvrir les nouveaux modèles.

 

 

 

Des décorations souvent plus riches que les dernières proposées dans le Marais, par exemple, mais aussi des formes de masques différentes.

 

Sa face se retrouvent aussi pas très loin de chez lui....

 

  

 

... et souvent associée à d'autres oeuvres de street artists, comme rue Véron.

 

 

A suivre...
Le reste de ma collection est ICI.
Le site de l'artiste est à voir ICI .

Grego a perdu sa langue! ICI

Repost 0
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 10:25

En Juillet, j'ai trouvé un masque collé à mi-hauteur sur un mur vers Bastille.
Peu de jours aprés, j'en découvrais un autre près du Sacré coeur.

Profitant d'une météo clémente, une traversée de Paris m'a permis d'en trouver une dizaine d'autres.

Autour de Montmartre



Les masques sont si nombreux autour du Sacré-Coeur, qu'ils méritent leur propre article...
Pour un meilleur confort d'affichage, voir ICI  le reste de ma collection .


Vers le Quartier Latin





Vers les Invalides



Vers Bastille


Grego Minimes



Vers Beaubourg/ Le Marais


 

Vers le Louvre


Vers Nation



Vers République

 

Rue Charlot.jpg

 


Il s'agit de réalisations différentes d'aprés le même moule, seule la décoration (quand il y en a une) du visage change.
Ils sont sertis à mi hauteur et passent difficilement inaperçu, d'ailleurs de nombreux promeneurs les prennent en photo.
Déja plusieurs masques ont disparu, ils semblent faciles à retirer...et si tentant à portée de main!

 


D'autres masques sont ICI
Grego a perdu sa langue! ICI

Le site de l'artiste est à voir ICI .

Plusieurs emplacement parisiens y sont montrés, différents modéles sont même proposés à la vente...

Repost 0
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 10:06

Cette nouvelle série préfigure l'apparition d'une nouvelle partie du corps:


 

J'ai trouvé ces 3 premiers autour de la butte Montmartre... Mais en juin 2010, ils avaient déjà disparu!

 

J'ai, par contre, trouvé dans le 10e ce masque identique aux précédents (la langue n'est plus tirée)...mais sans la main.


 

 

Juillet 2010

Toute une série vient d'être collée dans le Marais  mixant des moulages avec et sans langue.

 

 Rue Froissart

Rue des Arquebusiers

 

Vers Bastille aussi

 

Passage St Antoine null

 

Tout comme dans le quartier Latin

(non, ce n'est pas une erreur, celui de la rue Privas est bien dans la même veine que les derniers masques, en ce qui concerne la décoration, mais il est un brin plus petit.)

 

Rue St Jacques    

 

Aprés une série trés axée sur ls tâches et les superpositions de motifs colorés...

 

 

 

 ... j'ai trouvé des modèles aux motifs bien plus variés. Un retour aux sources?

 

 

Des masques aux formes nouvelles font leur apparition.

Des visages pointant vers le ciel, menton proéminent et bouche en "cul de poule"...

 

 

... et récemment, j'ai même trouvé des profils.

Le rictus sur ces derniers modèles semblent indiquer une certaine souffrance.

Un effet lié à la décoration ou peut-être à la conception du moulage?

 

 

A voir dans la même collection:

Gregos art : bas les masques!
Les masques de Grego autour de Montmartre

Repost 0

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.