Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 18:25

Le 7 octobre (hier soir), Invader faisait parler de lui d'une façon innovante:

il proposait un film montrant comment il avait (aussi) envahi l'espace!

 

En suivant les indications de Philo sur l'apparition de nouvelles mosaïques, je suis arrivé, comme par enchantement...

...  à l'espace Pierre Cardin.

Là, c'est les petits plats dans les grands qu'invader invitait la presse puis le public (gracieusement) pour 3 séances de son film "Art 4 Space".

Un film relatant les 2 invasions successives de Miami (72 mosaïques) et de l'envoi d'une 73e mosaïque dans la stratosphère.

Qu'avez-vous loupé, si vous n'étiez pas là?

Pour les journalistes, un verre et la rencontre avec Invader -masqué, comme toujours...-

Pour les clampins?

Le film était sympa, quelques sourires, le plaisir de se retrouver entre passionnés....et un ballon à l'effigie de l'évènement à la sortie!

Pour ma part, j'ai profité de ma "vraie" première sortie depuis plusieurs semaines....

J'ai même rencontré et discuté avec un lecteur du blog!

Et, tout compte fait, je me suis demandé, si la véritable invasion d'un nouveau genre n'était pas celle des rues de Paris par des ballons!

Repost 0
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 10:32

Alors que je "tripatouille",depuis un petit moment, des brouillons d'articles  à venir,  voilà qu'une rencontre vient me dévier de ma tâche.

 

 photo Stickersinvader8_zps1b936eea.jpg

 

Malgré un quadrillage varié des rues de Paris, une fâcheuse coïncidence fait que je passe systématiquement devant la librairie Mazarine pendant sa période de fermeture.

 

 

Lors de mon dernier passage j'ai entraperçu, malgré les reflets, une forme coutumière:

 

 

Il ne s'agit ni du sticker sur l'arrière de l'écran, ni de la mosaïque au fond de la boutique.

Non, ces deux là, je les connaissaient déjà.

 

C'est le long des étagères latérales que je redécouvrais un objet déjà présent lors de l'exposition à:

  "La Générale" (voir ICI).

 

In bed with Invader

 

Un distributeur de stickers "Spam Invader".

 

 photo LibrairieMazarinegdb_zpsf0a5ef16.jpg

 

Je décidais donc de repasser dans le 5e à un horaire adapté, et grand bien m'en a pris!

 

 photo LibrairieMazarinegdc_zpsa4a7c09d.jpg

 

Non seulement, j'ai eu l'occasion de jouer du numérique (chouette, des reflets!), mais aussi de compléter ma collec' d'autocollants...

 

 photo Stickersinvader1_zpsd948cc77.jpg photo Stickersinvader9_zpsf8e80905.jpg photo Stickersinvader2_zpseaec0422.jpg

 photo Stickersinvader3_zps5f098cd6.jpg photo Stickersinvader4_zpsfc5658b1.jpg

 

...  de garder un souvenir de cet envahisseur sans avoir à m'inquiéter des reflets de la vitrine...

 

 photo LibrairieMazarineb_zpsbff3262d.jpg

 

...mais en prime (et à ma plus grande surprise) le libraire a déballé un colis de sous son comptoir et m'offrit la possibilité de jeter (juste) un oeil sur ce collector ...

 

 photo LibrairieMazarine50-1ereeacutedition1_zps636a1dab.jpg

 

... Acheté récemment lors d'enchères à New York.

 

 photo LibrairieMazarine50-1ereeacutedition_zps4c1893a4.jpg

 

Il sont seulement 50, comme lui, à posséder une couverture en mosaïque!

Pour un coup de chance....Il n'attendait que l'arrivée de son nouveau propriétaire!

 

 photo LibrairieMazarinegdc_zpsca1d22e7.jpg

 

Vous comprendrez pourquoi c'est  avec un regard, un rien embué, que je quittais, à reculons, la boutique...Souhaitant, certainement confusément , un deuxième miracle?

 

 

Et, comble de bonheur, un peu plus loin après avoir dépassé les 2,3 mosaïques déjà connues....

 

 

... j'ai découvert une nouvelle (du moins pour moi)  trouvaille des plus originales!

 

 photo Pontoise3b_zpscfc1f5e5.jpg

 

 

Sous le coup de l'euphorie, je l'ai baptisée "Téléporteur Scotty!"

 

 

Apprendre que j'avais loupé (la semaine précédente) une exposition d'objets rares d'Invader n'a même pas émoussé les plaisirs procurés par les découvertes de cette journée et la spontanéité de "mon" libraire.

 

 photo Stickersinvader600_zpsbce2449c.jpg

Repost 0
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 22:27
Avant de partir recharger mes batteries sur la côte Bretonne, une série de mosaïques basées sur le jeu Zelda semblait prendre possession des murs parisiens.
 
Malgré la qualité de leur réalisation, et le thème exploité, une constante me laisse penser qu'il ne s'agit pourtant pas du travail d'Invader: la hauteur de pose.
Différents éléments clairement identifiables traînent dans les rues de Paris, tels l'ocarina de Link..
 
Photobucket
 
... ou une clé de la salle du boss.
 
Photobucket
 
Je soupçonne d'autres collages comme faisant partie de la même série:
 
Photobucket Photobucket
 Photobucket Photobucket 
Photobucket Photobucket Photobucket
 
Mais pour cette dernière, aucun doute n'est possible!
Photobucket                  Photobucket

 

Le personnage principal en pleine action (une reprise partielle d'un ancien modèle d'Invader).
Photobucket

 

J'ai apprécié tout particulièrement le clin d'oeil: Avoir la clé, c'est une chose....reste à trouver la bonne serrure parmi la tonne de cadenas disponibles sur ce pont!!!!

 

A mon retour de vacance, un mail de Philo m'a fait tiquer.

Des mosaïques viennent ébranler cette certitude....
 
Photobucket Photobucket
 
Ne dirait-on pas que les dernières trouvailles sont des "noiraudes"..
 
Photobucket
 
...la plupart sont signées RV..
 
Photobucket Photobucket
 
 ... un émule qui a pris l'habitude de se coller aux oeuvres d'Invader.
Photobucket
 
Ces personnages récurrents des films de Miyazaki sont partout dans Paris!
Photobucket Photobucket

 

Et c'est clairement confirmé avec ce Chu Totoro ...
 
Photobucket
 
... Dont la technique de pose conforte mon avis quant à l'artiste qui l'a installé si innocemment...

 

 

Désormais les copycats semblent se multiplier comme des petits pains!
Photobucket Photobucket
 
Allant d'assemblages plus ou moins heureux....
Photobucket Photobucket
 
 
....passants de patches autocollants...
Photobucket
Photobucket
 
....aux papiers collants colorés.
Photobucket
 
Vous trouverez aussi des carreaux colorés à la peinture ....
Photobucket Photobucket
Photobucket
 
...et même en verroterie....
Photobucket  Photobucket
 
... avec ces clins d'oeil de Pop Eye!

 

Sans oublier les grandes séries dont les Mettaur que vous trouverez sur ce blog

 

Photobucket Photobucket  

Photobucket Photobucket

 

 

Merci à Philo, Elilou, BA et tous ceux qui me signalent régulièrement les nouveaux envahisseurs qu'ils découvrent.

Repost 0
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 11:39

Photobucket

 

Invader nous a habitué à quelques facéties ...

 

Photobucket

 

...comme ces mosaïques posées sur les toits de la Bastille ou celles camouflées sur des monuments.

 

Photobucket Photobucket

 

Il nous a aussi, régulièrement amusé avec ses clins d'oeils...

 

Photobucket

 

... son obstination pour revenir estampiller des endroits bien précis,

 

Photobucket

 

...Que ce soit les différents accès à un rond point

 

Photobucket

 

...les différents angles d'un point de vue. 

 

Photobucket

 

...  des passages obligés...

 

Photobucket

 

... ou les sorties de périphériques....

 

Photobucket

 

Il ne faut pas perdre de vue son goût pour la provocation .

 

Photobucket Photobucket

 

Rue Petit...j'ai découvert un des premiers grands modèles de ma collection!

 

Photobucket

 

Dernièrement je le soupçonne d'être particulièrement agacé.

Tout comme de nombreux street artistes, il est victime d'un sérial décolleur, alors, peut-être est-ce la raison de sa nouvelle tendance: le gigantisme.

 

Clin d'oeil en retour à la série Futurama

 

Il ne s'agit pas d'une réelle nouveauté: lors d'évènements ou d'expositions, il avait déjà su nous épater avec certaines de ses oeuvres hors (de ses) normes.

 

Photobucket

 

Comme pour les galeries du Point du Jour ou de la Générale.

 

Photobucket

 

Il avait déjà envahi des espaces avec des réalisations surdimensionnées.

 

Photobucket

 

Pour l'anecdote, la 800e inclue une mosaïque au format habituel indiquant son N° de référence.

 

Photobucket

 

Certaines sont assez anciennes comme celles de la rue des Martyrs ou du Bd Beaumarchais

 

Photobucket Photobucket

 

Mais celles-ci semblent bien moins impressionnantes...

 

Photobucket

 

... avec l'arrivée de celles contemporaines du 1000e envahisseur parisien.

 

Photobucket

 

Et ces derniers jours, la tendance ne va pas en s'inversant!!!!

 

Photobucket

 

Que ce soit dans le 10e....

 

Photobucket

 

le 18e...

 

Photobucket

 

 le 1er...

 

Photobucket

 

...Ou comme tout récemment dans le 3e

Je passe souvent par là, et si Vincent s'était contenté de me le décrire, j'aurai eu un soupçon sur la véracité de l'existence de cette mosaïque: la photo qui accompagnait son mail fut une sacrée motivation à affronter les giboulées de ce jeudi! 

 

Photobucket

 

Evidemment, à cette échelle, la technique des voleurs de mosaïques est totalement dépassée...

Repost 0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 08:41

Invader a fait et continue à faire des émules. Les matériaux sont variés, allant du collage (papiers, vignettes) au légo...

 

  

 

... la technique approximative ou soignée...

 

  

 

... mais l'esprit, lui est bien là. 

 

 

 

 Mais il arrive un moment où l'évidence ne suffit plus.


Il y a des "copieurs" suffisamment fidèles au style et à la technique originale pour leurrer les chasseurs urbains de carreaux.
La série du 12e ("les cyclopes" voir ICI) comme celle des Mettaur ("mes soignants casqués" voir ICI) font illusion, et tromperaient l'oeil le plus averti.

 

Photobucket 

 

Il y  a déjà quelques années un copieur détruisait les mosaïques d'Invader pour les remplacer par les siennes...
Depuis, une explication semble avoir stoppé ce "jeu".

 


Mais il faut bien reconnaître que les clins d'oeil laissés à la place des originaux étaient techniquement très semblables.

 

 

 

Cet été toute une série d'envahisseurs carrelés s'est propagée dans les rues de Paris. Et, contrairement aux Mettaur ils se sont montrés dans tous les arrondissements, sans suivre un axe particulier.

 

 


Les personnages représentés étant proches des "sprites" de certains jeux vidéo, et les emplacements choisis étant typiquement ceux choisis par Invader "himself", le doute a plané un moment...

 

 

 

...d'autant plus que certains endroits ressemblent bien à des "reconquêtes"....

Comme pour les 2 emplacements suivants:

 

 

  (mais pour ces cas bien précis, j'ai ma petite idée....)


Puis la variété des couleurs et des motifs ont levé le doute...

 

 


... levé d'autant plus facilement, que ces envahisseurs n'apparaissaient pas dans le trombinoscope de la 1000e (voir ICI).

   

Evidemment il y a aussi des copies suffisamment approximatives pour que ce doute ne plane même pas!

 

  Génial le copycat pour la pub d'une boutique.

 

A contrario, il faut bien reconnaître que certaines des mosaïques d'Invader (hors galerie) sont véritablement atypiques,

 

 

 et pourraient passer elle-même pour des copies...Si elles n'étaient pas répértoriées.

 

 


Et, lorsqu'un copieur habile squatte un ancien emplacement "officiel", la question suivante se pose:
Retour aux sources ou pas?

 


Car il est évident que certaines places sont stratégiques pour Invader.

 

null

 

A tel point que certains sites comptes plusieurs prises successives de  la position....

 

null

 

...  allant de la mosaïque au pochoir et même, parfois au retour de la mosaïque originale!!!

 

null


Il semble probable que plusieurs envahisseurs soient injustement rattachés à l'oeuvre d'Invader...

 

 

... tout comme les derniers aperçus,  par exemple:

 

 


Ils sont facilement reconnaissables puisqu'ils sont signés!

 


La reprise du format et d'un des motifs classiques pourraient facilement tromper l'amateur, s'il n'y avait, dans un coin, une petite annotation:

 

null


RV 2011 deux lettres et l'année figurent sur ces mosaïques en clin d'oeil aux originales...ou à ce qu'il en reste!

Quoi qu'il en soit, ce nouveau copycat a la délicatesse de ne pas détruire le travail de son maître!


Si ces mosaïques restent facilement identifiables, je me pose quelques questions sur d'autres (récentes) comme celles-ci:

 

 

 

... Aux dimensions et à la technique de pose inhabituelles.

 

 

Sommes-nous témoins de la genèse d'une nouvelle série d'envahisseurs marqués d'un logo original (copyright, ou tatouage de propriété)?

 

 

Mais s'il est bien une chose à redouter, c'est qu'avec la médiatisation et la reconnaissance de l'oeuvre d'Invader, les copieurs se sont multipliés et les spéculateurs aussi, et les effets pervers de cette réputation sont multiples.


1°) Le décollage sauvage des mosaïques par des "collectionneurs" (Une aberration pour un véritable collectionneur! ) ou des spéculateurs (mais qui veut racheter des lambeaux de post'art ou un amas de carreaux usagés?)


2°) Quand ils deviennent trop nombreux ou trop visibles, la machine se met en route.

C'est l'heure de la suppression par les services de la voirie, de l'ensemble ou presque, des envahisseurs d'un quartier (anciens comme récents, originaux comme copies) sans distinction (purge récente dans le 20e). 

 

Et contrairement à certains endroits (place des Vosges, Bd Raspail...) où les ravalements les épargnent...

 

 

   

... ils sont poncés, alors,  jusqu'à la pierre (rue de Thorigny).

Ce sont alors les témoins de la vie d'un coin de rue qui partent alors en poussières.

 

A suivre... (tranquillement, au rythme de la promenade)... 

 

 

Merci à Elilou et à Philo pour leurs indications régulières qui m'aident à compléter ma collection.

Repost 0
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 20:02

Voici une présentation personnelle des 2 expositions d'Invader, à l'occasion du 1000e space invader posé à Paris. 

 

 Générale1


La plus médiatisée étant probablement celle de la "Générale", avec la pose plus ou moins controversée du 1000e space invader.

 

1000 Générale gd

 

Une visite dans les méandres intérieurs d'Invader.

 

Enter


L'entrée met tout de suite les choses au clair... Comme si nous traversions une borne d'arcade!

 

Container 1000

 

D'abord nous serions la pièce, nous avançons dans un tunnel sombre (un container)...

 

Space invaders0

 

.... passage obligé, où l'on piétine des carreaux de mosaïques (d'autres pièces?) ....

 

Space invaders

 

 ...puis que notre tête est soumise à une vague d'envahisseurs (le lancement du jeu).

 

 

 1001 gd


Accouchement réussi: après ce tunnel sombre, nous sommes face à l'univers d'Invader.

 

In bed with Invader


Son ancien scooter, son frigo tous les deux blindés d'autocollants.

 

 Moule à gauffres

 

Sur la droite un moule à gaufres et une "capture d'écran" sur la gauche des distributeurs de stickers et un clin d'oeil (à Madonna) "In bed with Invader" ( un extrait est en fin d'article):  un film montrant la mise en chantier et la pose de quelques unes des dernières mosaïques parisiennes.


Cet abord un rien tape à l'oeil, est la entrée véritable de l'expo...

 

Scooter

 

... Dont le "rubikubism" est le pivot principal.

 

Rubik cubism


Rien de neuf pour le chasseur de carreau que je suis (voir mon article dédié ICI).

 

Hokusai gd

 

La nouveauté réside dans l'ouverture au public des éléments fondateurs d'Invader...du moins je le crois.

Passé à la moulinette de sa technique, il nous présente "ses" influences.

 


Des pochettes d'albums réalisées en Rubik's cubs couvrent un pan complet de mur.

Et, comble du plaisir, un juke box en libre accès, offre la possibilité d'écouter, voire de découvrir, les disques représentés.

 

Juke box

 

La claque, je reconnais d'emblée pas mal de ces "covers".

 

 cds.jpg

De Patti Smith à Bowie en passant par Kraftwerk une évidence s'impose:
Nous avons sensiblement le même age ou ... il a l'âge de mon fils! (Je me revoie faisant découvrir "Radioactivity" à mon gnôme).

 

A l'étage, c'est la face visible d'Invader:

 

null


Derrière un amas de chaussures aux semelles estampillées "invader", se trouve un mur couvert par la carte de Paris et les fameuses 1000 localisations.

 

1000

 

Et les 1000 sujets photographiés sont sur le mur contigu.

Et un peu plus loin encore, les autres invasions déja réalisées.

 

Carte Kathmandu Carte Montpellier

 

null

 

Les passions et les craintes sont là, mises en scène.

 

Canapé


Vous trouverez des clins d'oeil envers (et de la part) des amis de la rue avec lesquels il franchit la ligne...

 

Obey Bir Hakeim

 

 

Oré       Stickers

        

 

... de la piraterie ...

 

Feux     

 

... à la limite du glissement vers le coté obscur ...

 

 Dark side

 

... et les conséquences semblent bien présentes à l'esprit de l'artiste.

 

Générale 2

 

 

 

 

Galerie Le Feuvre, dans le 8e, c'est tout autre chose.

 

Galerie Le Feuvre

 

Vous y trouverez la présentation des alias (parmi les derniers posés).

 

 Alias

 

Les alias sont les originaux (modèles uniques et en vente) des envahisseurs posés dans la rue.

 

 Earth Space


Etre acheteur de l'alias, c'est devenir aussi propriétaire de son jumeau qui est posé sur la voie publique.

 

 null

 

Vous y trouverez une présentation succincte du rubik cubism.

 

 Portrait verso B

 

Les passionnés devraient y trouver leur compte.

 

 Le Feuve Rubik


La même vidéo (In bed with Invader) vous attend au sous-sol, et une table recouverte de magazines et de journaux montrent combien les médias ont été mobilisé (d'ailleurs tous mes proches m'ont refilé un article traitant de "l'invasion", provenant de leur(s) revue(s) habituelle(s)!).

 

Le Feuvre revues tranche

 

Une exposition un brin consensuelle, comme on dit maintenant. ..

 

 Le Feuve Rubik 4

 

 ... Passée la découverte, elle poussera certainement certains à chercher plus loin (vers le 11e), et satisfera, partiellement, les collectionneurs ...

 

 Delacroix Liberté guidant le peuple

 

En tout cas, sur ces 2 sites, les personnes sont agréables et peu avares en détails... pour peu que les bonnes questions soient posées ;-)

 

 

 

  Extrait de la vidéo présentée lors de ces 2 expositions

 

 

 

Repost 0
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 13:39

Bien évidemment, il m'était impossible de louper cet événement (ni l'autre, qui lui fait écho rue du Faubourg Saint Honoré).

 

  Déçu par le rendez-vous manqué de lundi dernier, et la foule du lendemain, ce n'est qu'en fin de semaine que j'ai posé mes roulettes avenue Parmentier.

  Gros buzz médiatique, toutes les chaînes de TV, tous les journaux (gratuits ou payants), toutes les radios se sont faits le relais de ces expos jumelées.

 

Pour entendre l'interview d'Invader sur France Info, cliquer sur l'image suivante (container commémorant le 1000éme envahisseur parisien - passage obligé - de l'entrée de l'expo du 11e).

 

 

Container 1000

 

1000 ....

 

Roquette3b

 

 Ou presque!

Elilou me l'avait signalé, celui-là, mais il y avait aucune chance que je le loupe, il est juste un peu avant la mairie du 11e et d'une taille honorable.

 

1000....

 

1000 Générale

 

Pile!

Impossible à photographier intégralement avec cette poutre qui semble lui barrer le chemin, pourtant, il est bien là...juste à l'entrée (intérieur du bâtiment).

 

1000....

 

1001 l

 

Tient, voilà une petite surprise: le 1001 ème!

Il est juste au-dessus de la cafet'... qui fait des gauffres en  forme de space invader!

 

Vous y trouverez une expo très axée sur le "Rubic Cubism", mais aussi une carte géante de Paris avec les 1000 sites envahis et, sur un autre mur les 1000 portraits (moins quelques uns représentés par des croix) et quelques bonus divers et variés.

 

Le gros de l'expo s'articule autour de pochettes de disques affichées sur un mur.

Toutes réalisées avec le même matériau: le fameux jouet inventé par Mr Rubik.

Un juke box proposant les titres des albums exposés est juste en face ...

Je me suis offert avec Space Oddity, un véritable plaisir! 

 

Vous y trouverez d'autres choses comme des portraits et des oeuvres omniprésents dans l'inconscient collectif.

 

Hokusai 1

 

La vague d'Hokusai.... Un petit plaisir personnel que je vous impose:

Je collectionne les reprise de cette estampe, et ma plus belle surprise fût certainement de la retrouver ici!

 

Pas très lisibles en gros plan, il faut du recul pour apprécier ces oeuvres pixelisées.

Sur place, il est conseillé de faire des photos avec son portable pour mieux les visualiser...

Serait-ce de la propagande?

Une façon d'envahir encore plus d'espace(s)?

 

Toujours est-il que ce conseil est à suivre:

 

 Capture

 

Que ce soit des oeuvres anciennes, le Pop Art de Lichtenstein, Un clin d'oeil à un autre street artiste (le Géant Obey de Shepard Fairey), ou de la musique qui lui cause, cette exposition est en fait un partage...

Un partage de passions.

 

Je vous prépare un article plus complet...en attendant, voici de quoi patienter:

 L'expo à la galerie du jour ICI

 Ma collection de Space Invaders ICI

Repost 0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 14:15

Les space invaders.
J'en avais trouvé 700 il y a moins de 2 mois (voir  ICI), désormais je dépasse les 800.
Comme je l'ai déjà écris, Space Invader passe la "surmultipliée"!

A moins que... tous ne soient pas posés par la même main...

 

 Il y avait bien longtemps que je n'étais pas revenu de randos avec plus de 10 nouveaux sprites.  C'est pourtant une chose qui s'est produite à 3 reprises le mois dernier!

Dans le 4e et le 18e, les nouveaux arrivants ont souvent cet aspect:

 

 

   Un peu à la façon des anciens envahisseurs parisiens.

 


Ce ne serait pas la 1ère fois qu'il y aurait un copycat, il y en a même un qui supprimait les mosaïques originales pour les remplacer par les siennes (une vingtaine en tout).

Elles contenaient systématiquement un terme de jeu vidéo (game over, time out, insert coin, play...)

 

 

Mais une autre vague se pose arrondissement par arrondissement, en quantité plus limitée, et à l'apparence plus fidèle aux derniers modèles.

Ils sont régulièrement associés à un aérosol, ou utilisent des couleurs proches de celles des plaques de rues...

 

     
     
... ou possèdent des motifs plutôt travaillés, comme ce space invader flottant dans le liquide de ce flacon...

   

 ... ou cette urne (funéraire?) apposée sur le mur d'un cimetière du 18e arrondissement.
 
Car c'est une autre caractéristique qui me semble notable:  les derniers emplacements choisis sont:

- soit des endroits reconquis, comme sur le Bd Pasteur, où l'ancienne mosaïque a été supprimée, une nouvelle a été posée juste en dessous.

 

 

- soit des emplacements qui semblent le signe d'une recherche particulière.

 

Le panneau publicitaire est transformé par Tom-Tom qui utilise les différentes couches d'affiches pour laisser son message.
Ici, les mots "NOUVEAU SPACE" et les flèches désignent clairement l'envahisseur tout récent .
(merci à Crikette pour les infos)
J'aime bien, aussi,  le culot de celui là ...

 

 

qui vient de se poser sur la préfecture de police!

 

16 Avril 2011

 

Je reviens sur cet article avec un complément d'informations et quelques photos de plus.

A chaque sortie, je suis revenu avec au moins une photo d'un nouvel envahisseur.

 

J'en conviens, ces derniers jours j'ai bien été aidé par les conseils d'Elilou, Philo, Vin'Cou et Claude...

Cependant, même lorsque j'étais "guidé", je suis revenu avec une mosaïque qui n'était pas sur la liste de départ.

Comme pour une "dépose-minute" à la gare d'Austerlitz (je ne sors plus sans mon appareil photo!)

 

 

Alors pourquoi ce titre pour la reprise d'un ancien article?

 

 

En finissant ma promenade vers la porte de Bagnolet, je suis tombé sur lui!

Ce qui ne retire pas de sa valeur à ce sticker trouvé rue du Faubourg Saint Antoine 

  ... qui annonce le 1000e à venir en juin 2011!

 

Ni à ces brillants frères jumeaux rappelant le Ying et le yang.

Ils surveillent chacun leur rive de la Seine, mais ont tous deux proches de la flamme de la liberté!

 

null 

 

9 - -   en voilà un qui ressemble à une annonce...ou à un décompte, mais en clin d'oeil puisqu'il siège dans le 9e arrondissement!

 

null

 

Mais l'accélération des invasions pourrait aussi s'expliquer: atteindre l'objectif des 1000 sites envahis à Paris avant la date butoir du 6 juin 2011.

 

Actuellement, plus de 900 Space Invaders ont envahi Paris, malheureusement ils m'en manque 200 de façon définitive (ravalement, destruction...)

Invader prévoit de poser sa 1000ème mosaïque sur un mur de La Générale (14 Avenue Parmentier, Paris 11ème), le 6 juin 2011, à l’occasion d'une exposition qui y prendra place du 7 juin au 2 juillet 2011. 

En septembre, une mise à jour de son livre (la version 2.0 ?)  devrait présenter l'ensemble des Space Invaders parisiens, il me permettra ainsi de savoir si oui ou non ils sont tous de sa main!

 

08/05/2011

 

Voilà, le cap des 800 est franchi, avec cette reconquête de la rue Française!

801 space invaders pour être précis (dont 771 sur Paris) sont localisés sur ce blog  (voir  ICI )

 

( mise à jour des mosaïques du 26/05/2011 832/802 ) 

 

Devant leur prolifération effrénée, je tiens encore à  remercier les lecteurs du blog qui m'aident à "traquer" ces envahisseurs urbains, parfois avant leur disparition.

 

Une autre nouveauté est à remarquer:

certaines de ces mosaïques sont démesurées (par rapport à la grande majorité des autres).

 

null

 

Impossible de les louper!

 

null

 

Symbolise t-elle quelque chose?

Un début de compte à rebours?

Peut-être sont-elles juste opportunistes...

 

Aujourd'hui, lundi 6 juin, ça a fait pffffffffffffffffffff!!

A midi devant la Générale, je n'ai vu que ces deux spaces invaders:

 

   ET 

 

Du collant sur la fenêtre de la porte d'entrée et une "annonce" sur la poubelle d'en face:

 

   

 

A l'intérieur, c'est l'agitation: trop de retard.

L'invasion de la façade semble être reportée au lendemain (mardi 7)...

Ce devrait, d'ailleurs, être certainement plus glorieux à réaliser lors de l'animation "ONZE BOUGE"  que ce lundi bien maussade...

Repost 0
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 21:06

Il faisait doux aujourd'hui, un temps de rêve pour se promener en vélo.

J'ai jeté mon dévolu sur le 10e arrondissement.

 

Avant même d'y être je débute ma récolte de space invaders (8 aujourd'hui!!) par celui là:

 

Parmentier gd

 

Un look original qui met en évidence son arrivée récente 

 

Parmentier

 

Une trouvaille qui m'a enchanté:

- Parce que j'aime bien voir ma collection s'étoffer.

- Si j'apprécie les coups de pouces offert par les lecteurs du blog, j'ai toujours un plaisir particuliers à la découverte fortuite, au coin d'une rue, de l'un de ces envahisseurs.

- Ensuite, il y a le modèle trouvé qui compte:

Je suis bien évidemment plus sensible aux mosaïques au design unique, ou en clin d'oeil (comme les récents modéles "OR" ou l'urne  voir ICI)

 

Mais là, le fin du fin, c'est le pochoir juste en dessous!!

 

Parmentier envahisseur

 

  

Pour le coup, j'étais hilare!

Lequel des 2 street artistes fait le clin d'oeil à l'autre?

Je n'en sais rien, mais j'ai adoré!

 

 

 

 

Pour les plus jeunes, un petit rappel: 

 

Repost 0
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 23:26

Il y a quelques semaines, en repassant dans le 4e, il m'a été impossible de réprimer à un sourire:

 

Lefranc 

 

Une plaque de lego sur laquelle était assemblé un vaisseau shootait un reliquat de space invader...

 

 

 

Depuis, j'ai trouvé d'autres vaisseaux identiques (tous dans le 4e)....

 

 

... Comme rue du Renard.

 

 

... Enfin, parfois il n'en restait que l'empreinte!

 

 

L'envahisseur aurait-il gagné le combat?

 

Je me doutais bien que ces vaisseaux en briques n'étaient pas de la même main que ceux en mosaïque.

J'en ai eu la confirmation par mail, le jour même de ma trouvaille!

 

Galaga fût une évolution de Space Invader développé par Namco (Space Invader vient de chez Taito), dans lequel les "spaces invaders" ressemblent à des insectes.

 

A voir ICI  

 

Repost 0

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.