Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 17:09


Il suffit, parfois d'un détail, pour modifier son regard.
J'ai l'habitude de chercher les recoins, les "spots", et ils ne sont pas si difficiles à découvrir quand l'oeil sait quoi rechercher...

Un passage onirique

Mais ce même regard élimine aussi vite des sites sur des détails précis.
Ainsi un passage pavé, incompatible avec mes roues de rollers, est laissé de coté.... si la pépite n'apparait immédiatement.

 

Un passage onirique

Il m'a suffit d'être piéton, pour qu'un passage, devant lequel je passe régulièrement sans un regard, me fasse un clin d'oeil...
Un sentiment de vieux film y est rattaché...Je suis déjà captif...

Demi tour immédiat!

 

Un passage onirique
Un passage onirique

Effectivement, l'entrée du passage des Gravilliers semble (l') issue d'une autre époque, où le noir et le blanc étaient couleurs!

Un passage onirique

Quelque soit le coté par lequel vous découvrez le passage, vous y progresserez en remontant le temps, entre histoire et chimères.
Et partir du portrait de Gustave Mesmer ne vous laissera pas bien longtemps accroché à la réalité!

Un passage onirique
Un passage onirique
Un passage onirique

Les incroyables machines des faucheurs de marguerites se fondent progressivement dans un monde, ou plutôt un fantasme onirique, d'où une jungle urbaine se libére...
Parfois juste rattachée par un élément (bien) matériel du boyau emprunté...

 

Un passage onirique
Un passage onirique
Un passage onirique
Un passage onirique
Un passage onirique
Un passage onirique

Du rêve d'Icare aux créations cogitées par De Vinci, il n'y a plus de frontières...
Même la lumière du bout du tunnel, ne parvient pas à me faire décrocher...
Et même s'il s''annonce, un retour vers un monde plus construit...

Un passage onirique
Un passage onirique
Un passage onirique
Un passage onirique

...mes derniers pas montrent un univers encore altéré, aux règles physiques toujours pas "tout à fait" normales...

 

Un passage onirique
Un passage onirique

Unsolub...

Un passage onirique
Un passage onirique

Evidemment!

Joli travail. Merci à l'artiste pour ce voyage dans son rêve...

Un passage onirique
Repost 0
Published by Rolvel - dans Street Art
commenter cet article
25 juillet 2015 6 25 /07 /juillet /2015 11:24
Un coin de rêve

Comme beaucoup de personnes j'aime les surprises.
Alors, lorsque le bout de mon objectif accroche, en passant, un (joli) sourire, je craque déjà un peu...


Puis, vient "Si vous aimez ça, il y a un escalier, aussi, à voir là-bas!".

Un coin de rêve

Les murs ne se sauvent pas encore...

Je rend le sourire, c'est la moindre des choses.

Je termine déjà ce que je suis en train d'essayer de capturer sur ma carte mémoire, avant de me diriger vers le fameux escalier...

Un coin de rêve

C'est un endroit un peu particulier, que je connais plutôt bien.

De la rue, c'est un endroit en retrait, entre des immeubles qui passe pour un passage privatif, mais il surplombe un jardin insoupçonné.


J'y passe parfois, toujours avec plaisir.

Habitué à l'endroit, de prime abord, rien ne se fait remarquer, je pense même que les informations concernent un autre escalier...

Un coin de rêve

...puis c'est le plaisir de découvrir "le truc":

D'abord par un détail coloré qui capte mon regard, puis dans sa globalité.

Seulement, alors, je le décortique pour en apprécier ses moindres détails... zone par zone...Avant de le reconstruire avec une vue d'ensemble avertie.

 

 

 

 

Un coin de rêve

Et c'est bien là tout le jeu des anamorphoses:
La recherche du meilleur angle pour découvrir l'image idéale que l'artiste a déposé.

Ici, l'escalier a une rotation, ce qui fait que je n'ai pas trouvé une vue globale satisfaisante pour une vue d'ensemble, mais palier par palier, le charme se découvre.


C'est intelligent, c'est agréable à regarder, c'est bien vu sur ce site, bref, j'y ai retrouvé tout ce qu'il faut pour en faire une véritable oeuvre d'art!

Un coin de rêve


Bravo l'artiste!

Repost 0
Published by Rolvel - dans Street Art
commenter cet article
6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 16:16

Voici mon premier roman photo:

Le texte est à suivre entre les images.

Le travail réalisé par les 2 artistes et les enfants de l'école est superbe. Si par hasard vous vous promenez dans le quartier de Mouffetard, n'oubliez pas de passer par l'école de l'Epée de Bois!

Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Cadeau de fin d'année à l'école de l'Epée de Bois
Repost 0
Published by Rolvel - dans Street art
commenter cet article
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 08:40

Je ne suis pas un fan des vernissages, que je redoute toujours trop m'as-tu-vu et où l'on s'écrase les pieds et s'entrechoque les objectifs ...

Mais dimanche, j'ai reçu une invitation (merci facebook) à laquelle je tenais depuis longtemps, et enfin, je tenais la chance de croiser Jérôme Gulon dont je "capture les carreaux et autres spirales depuis un bon moment (voir, entre autres http://parifuni.over-blog.com/article-le-circuit-de-la-commune-de-j-gulon-86885044.html )


Quelle heureuse surprise!
Parce que je l'ai vu travailler (un dimanche où il faisait beau, en plus) et nous avons discuté.
J'ai même désormais son autographe: un pochoir à l'encre de chine diluée à la bière!!!

Difficile de faire plus collector.


Mais cette journée devenue déjà satisfaisante, m'offrit bien d'autres plaisirs!
Confluences et sa librairie éphémère regroupait quelques street artistes "qui me causent".
Ainsi Nice Art, Ben, Epsylon Point et, donc, J. Gulon étaient encouragés par Miss Fuck à la guitare. J'y ai même retrouvé Elilou et BA.


Une ambiance des plus sympathiques flottait au 190 bd de Charonne, ce jour là, chacun y allant de son pochoir, pour recouvrir le mur blanc au fond de la cour.
Un bien être commun, où sourires et concentration s'étreignaient dans une alchimie des plus agréables.


Je suis resté bien plus longtemps que je ne l'avais escompté.
Ne serait-ce que pour apprécier, encore une fois la minutie de Ben avec ses pochoirs, le travail perfectionniste de J Gulon, le duo pétillant d'Epsylon Point et Nice Art....ou d'écouter une dernière reprise punky de Miss Fuck!


Le bilan de cet après midi est plus que satisfaisant!
Et, comme parfois, le plaisir ne se fait pas prier, d'un coup de coude, Elilou me signale Nemi Uhu, le colleur de poissons.

Difficile de résister, et contrairement à mon habitude je l'aborde directement.
Il s'en suivra un échange passionnant, de ceux tels que je les ai décrits, ici même, il y a peu (voir http://parifuni.over-blog.com/rencontres).
Je remarque le sourire d'Elilou, visiblement ravie de m'avoir "branché" avec cet artiste, que je fini par quitter comme un gamin, heureux de posséder un nouvel autographe, symbole matériel de cette rencontre inattendue.


Me voilà réconcilié avec les "performances" organisées de street artistes.

Si vous trainez vers le Père Lachaise, le fond de la cour du 190 Bd de Charonne devrait garder un petit moment cette fresque commune....

Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Confluences: l'art se rue!
Repost 0
Published by Rolvel - dans Street art
commenter cet article

Présentation

  • : Paris comme vous ne la regardez pas
  • Paris comme vous ne la regardez pas
  • : Visite inattendue de Paris. Les yeux en l'air, ou au sol. Monuments et curiosités autrement.
  • Contact

Index des articles

Cliquez sur l'éléphant:
 vous accéderez à l'index en images
 et aux liens des articles du blog

Pour me contacter

Cliquez sur l'image.